Dossier : Le marché de la mode d’occasion, acheter et vendre

Temps de lecture : 9 minutes

62

Logiquement, à moins d'habiter dans une grotte, vous avez forcément déjà acheté ou vendu un bien d'occasion. En effet, le marché de la seconde main représente une part de plus en plus importante dans nos achats au quotidien.

Les secteurs de la mode et du luxe n'ont pas échappé à ce nouveau mode de consommation très tendance, et plusieurs sites existent pour répondre à cette demande croissante.

Selon une récente étude, les produits d'occasion dans le secteur du luxe représentent 16 milliards d'euros au niveau mondial à ce jour, et un peu plus de la moitié en Europe. Les articles les plus sollicités sont d'abord les vêtements (à 36 %), puis la maroquinerie (21 %), et enfin les chaussures (16 %).

homme avec chemises dressing

Ce monsieur hésite clairement à se séparer de certaines de ces chemises, et il a raison de se poser la question !

Acheter d'occasion sur Internet

Au départ, pour ce qui est des produits d'habillement, le commerce des articles d'occasion ne bénéficiait pas d'une très bonne image : "Mais Maman, je vais pas porter un truc qui sort de chez Emmaüs quoi !". Depuis la crise (elle a bon dos celle-là, décidément), les mentalités ont beaucoup évolué, et acheteurs comme vendeurs sont de plus en plus nombreux. Ce mode de consommation alternatif en plein essor s'est nettement développé pour plusieurs raisons.

Pour commencer, les clients étaient auparavant un peu frileux par rapport à l'achat en ligne, mais on assiste depuis plusieurs années à une véritable démocratisation des achats sur le net. De plus, ces nouvelles habitudes s'inscrivent aussi dans une démarche circulaire de "recyclage" de la mode : "Vendre pour acheter, acheter pour revendre". Par ailleurs, on observe depuis peu que certains consommateurs achètent du neuf en pensant à la revente (et sont donc prêts à investir davantage).

ventes privées

Au cours de grandes ventes privées, il n'est pas rare de voir des clients acheter le même article en deux ou trois exemplaires, pour pouvoir les écouler par la suite.

C'est aussi une question de budget : ces achats représentent une réelle économie par rapport au marché du neuf. De quelles bonnes affaires parle-t-on exactement ?

Il faut être conscient que les prix peuvent vraiment varier, puisque ce sont les vendeurs qui les établissent selon leur bon vouloir ! Certains refusent de "brader" leurs affaires, tandis que d'autres veulent se débarrasser rapidement de leurs pièces. Il est donc difficile de donner une règle générale, car on peut aussi bien tomber sur des articles à -20 % qu'à -80 % !

Mais pour vous donner une idée, on peut espérer trouver des sneakers basses Lanvin en parfait état (voire quasi neuves) à 200 euros, ce qui représente tout de même une réduction de 40 % par rapport au prix neuf. Pour un jean APC (modèle New ou Petit Standard), les prix oscillent autour de 80 euros au lieu de 160, soit à moitié prix. Ou encore une belle cravate Hermès neuve, aux alentours de 70/80 euros : moitié prix ici aussi.

jean APC

Pour un jean APC, comptez en moyenne 80 €.

L'avantage avec les plateformes d'occasion, pour les acheteurs, est qu'il est possible de retrouver des modèles phares ou des pièces d'anciennes collections, d'autant plus si vous êtes à la recherche d'un modèle bien précis.

Vous pouvez également négocier les prix, mais gardez en tête que la plupart des sites prélèvent une commission plus ou moins importante au vendeur : ne les mettez pas à genoux non plus !

Vendre d'occasion sur Internet

Si vous êtes officiellement arrivés au stade où votre penderie déborde et ne peut plus contenir toutes vos acquisitions, vous transformer en vendeur peut se révéler une solution intéressante.

Cependant, si vous voulez le faire efficacement, il faut bien être conscient que cela va vraiment vous prendre du temps. Rédiger les descriptions et prendre des photos qualitatives est très chronophage (croyez-moi, c'est le vécu qui parle) !

pile de vêtements

Si vous en êtes à ce point, il devient urgent de se demander si la revente n'est pas une option à envisager...

Voici quelques conseils utiles pour vendre vos affaires efficacement :

  • Repassez soigneusement vos articles : ça paraît évident, mais quand on voit ce qu'on trouve sur certains sites de revente, on se pose la question ! Une chemise toute froissée n'a jamais fait envie à personne...
  • Prenez des photos bien nettes : encore une fois ça tombe sous le sens, parce que si c'est tout flou, ça ne sert à rien de les mettre en ligne, et vous n'aurez aucune demande.
  • Utilisez la lumière du jour de préférence : on se fait vite de mauvaises idées sur les couleurs ! Les nuances peuvent changer du tout au tout en fonction de l'éclairage, so be careful.
  • Soyez vraiment honnête sur l'état des produits, les défauts éventuels : il vaut mieux que l'acheteur soit au courant et qu'il s'y prépare ; plutôt que de ne rien dire et qu'il ait la mauvaise surprise de trouver une grosse tâche (parce que là il ne sera pas content du tout) !
  • Fixez justement vos prix. Pour cela, mettez-vous directement à la place de l'acheteur, et demandez vous combien vous seriez prêt à mettre pour ce produit. L'important est d'évaluer votre article selon son état, pas son prix boutique. En effet, on considère qu'un article déjà porté se vend environ 50% de son prix neuf. Gardez aussi à l'esprit que votre article a certainement été soldé depuis que vous l'avez acheté.
  • Soyez bienveillant dans vos réponses aux messages ou commentaires envoyés par les acheteurs potentiels (un peu comme on fait nous chez BonneGueule #vivelesroses) ! Même si parfois les questions peuvent vous sembler un peu "bêtes" ou manquer de courtoisie (ça arrive...), restez toujours aimable et compréhensif 🙂
vêtements d'occasion chemises à plat

Exemple typique de photo où rien n'est mis en avant : à éviter !

Note : Quasi systématiquement, une commission vous sera prélevée sur vos ventes online : on parle d'entre 10 et 35 %. Vous comprenez donc aisément que vendre vos vêtements sur le Web ne sera pas judicieux si vous n'avez que du Zara sur les bras (et de toute façon, vous trouverez difficilement preneur).

Cela ne devient qu'intéressant à partir du moment où vous avez de belles pièces à vendre, plutôt des marques, et en bon (voire très bon) état. Il faut être réaliste : personne n'achètera un pull X, gris clair, et tout bouloché...

La mode homme d'occasion

Une marketplace (ou "place de marché", comment je suis trop bilingue), désigne un espace d'échanges commerciaux sur Internet. Il en existe entre particuliers et dédiés à la mode, qui mettent en avant la notion de communauté et surtout de "shopping social".

mode homme sprezzatura tailoring

Après "La Communauté de L'Anneau", découvrez "La Communauté de la Cravate".

Vestiaire Collective

Le leader du dépôt-vente en ligne, avec une sélection haut de gamme. En effet, le grand groupe de médias CondéNast (qui possède des magazines "poids lourds" tels que Vogue, GQ, Glamour, Vanity Fair, entre autres) a investi dans le capital financier du site, et a nettement participé à l'ascension de la plateforme.

Chez eux, une authentification est faite pour tous les articles vendus, qui transitent par leurs locaux avant d'être envoyés à l'acheteur. L'interface est bien pensée, propre, rien à redire. En revanche, la commission prélevée n'est pas fixe, et elle est plutôt conséquente... Un outil d'estimation du prix vous indique ce qui vous revient net dans votre poche (et en général, ça pique un peu les fesses).

Sinon, Vestiaire Collective propose également un service exclusif de conciergerie. Très pratique pour ceux d'entre vous qui : ont énormément de pièces à vendre / pas le temps de s'occuper de la mise en ligne / la flemme. Ici, la commission est toujours la même, à savoir 35 %.

Cela fonctionne en plusieurs étapes. Tout d'abord, vous soumettez une liste d'articles que vous souhaitez vendre. Par la suite, on revient vers vous pour vous annoncer quelles pièces ont été acceptées, puis vous devez leur faire parvenir vos pièces (par colis, avec un bon d'expédition fourni, ou en déposant les produits dans leurs locaux).

À partir de là, vous n'avez plus rien à faire, ils se chargent de tout le reste pour vous : rédaction de la description, prise des photos, mise en ligne, gestion des commentaires... Vous n'avez plus qu'à encaisser une fois vos merveilles vendues ! Néanmoins, si vous êtes intéressés, je vous invite à lire bien attentivement les Conditions Générales d'Utilisation, pour ne pas avoir de mauvaises surprises (on ne récupère pas ses affaires comme ça, il faut débourser 15 € par article)...

Vide Dressing

Le catalogue de produits est vaste, et propose une offre de marques très complète ! On apprécie particulièrement la réactivité du Service Client, et surtout le fait que les retours sont possibles (à déclarer impérativement dans les 48 heures qui suivent la réception de l'achat).

Cette "Garantie Satisfait ou Remboursé" est unique sur ce type de plateformes. Il n'y a que quelques petites exceptions pour les articles suivants : produits de beauté, sous-vêtements, chaussettes, collants et maillots de bain : tout ça par mesure d’hygiène. La bonne nouvelle : une commission qui est fixe et stable, c'est à dire 10 % (+ 3 € de frais de traitement par pièce vendue, mais-on-sait-pas-trop-pourquoi).

Bob Le Liquidateur

Ici, c'est un peu différent, car il s'agit d'un site de petites annonces consacré à la mode masculine. Acheteurs et vendeurs s'échangent directement entre eux par le biais d'un formulaire de contact.

Aucune transaction n'a lieu sur le site qui ne sert que d'intermédiaire : libres ensuite aux deux parties de procéder à un paiement avec remise en main propre, par chèque ou même par Paypal.

On y trouve des marques prisées par BonneGueule : MelindaGloss, National Standard, Balbaris, De Fursac... C'est moins glamour visuellement, mais on y trouve de très belles occasions (c'est le cas de le dire) !

Le luxe d'occasion

Après les sites "mode", on trouve des plateformes spécialisées dans la revente d'articles de luxe, avec de très belles réductions par rapport aux prix du neuf.

2590-les-montres-contrefaites-sont-le-plus-630x0-1

Suspense : laquelle de ces montres sera bientôt exhibée à votre poignet ?

InstantLuxe

Ce site spécialisé dans le luxe propose des ventes privées thématiques, ainsi que des collections récentes et collector. On y trouve de la maroquinerie, joaillerie, horlogerie, et accessoires (foulards, lunettes, portefeuilles, ceintures...). Les Maisons les plus prestigieuses y sont représentées, et vous pouvez compter sur une décote de 15 à 60 %.

Toutes les pièces sont expertisées et examinées minutieusement par des experts (la plupart ont exercé auparvavant dans les salle de ventes de Drouot, la classe). En vente "classique", la commission est située entre 8 et 30 % (35 % pour la vente "premium", qui inclut entre autres un shooting photo professionnel, une mise en valeur rédactionnelle, et une mise en avant de l'article).

Collector Square

Site de revente d'articles de luxe (montres, sacs et bagages, bijoux), il a été fondé par Artcurial (il s'agit de la première maison française de vente aux enchères, excusez du peu). Les produits sont déjà en stock, ils sont donc expédiés sous 24 heures.

Ils organisent régulièrement des ventes privées à thème également, avec des réductions véritablement très intéressantes... Pour les vendeurs, il suffit de leur adresser une demande d'expertise via un formulaire (ou de se déplacer au siège social parisien). La commission fixe est de 25 %, et notez ce chiffre qui parle de lui-même : 75 % des objets sont vendus en moins de 30 jours !

Cresus

C'est le number #1 de la montre d'occasion ! Vous pouvez donc y acheter des montres (incroyable non !) mais aussi des bijoux et des accessoires (notamment des boutons de manchette).

Encore une fois, tous les articles vendus sur le site sont expertisés et authentifiés par des professionnels de l'horlogerie. Pour tout achat, ces derniers vous délivrent systématiquement une facture détaillée et un certificat d'authenticité (avec le nom de la marque, du modèle, les numéros de série).

Bonus non négligeable : les montres sont vendues avec un an de garantie pièces et main-d’œuvre. Pour mettre en vente un produit, il est nécessaire de le faire estimer par leurs soins, et ils vous proposent ensuite plusieurs options : l'achat ferme, le dépôt vente, ou l'échange ! Après, c'est au cas par cas.

Les autres options

Il existe d'autres alternatives au sites web d'achat et de vente d'occasion, où vous pourrez trouver de petites merveilles ou vous séparer des pièces qui envahissent vos placards.

  • Sites plus généralistes où on trouve de la bonne occase mode : LeBonCoin, eBay, Vivastreet.
  • Blogs et forums : on trouve souvent une petite sélection de produits que les blogueurs revendent directement ! Sur les forums de mode également, les utilisateurs s'échangent directement leurs pièces.
  • Dépôts-ventes physiques de vêtements et friperies, des cavernes d'Ali Baba. Pratiques en tant que vendeur, si vous avez une grosse quantité de pièces dont vous souhaitez vous délestez, mais la commission est assez conséquente en général (on tourne souvent autour de 50 %). Les friperies constituent de véritables mines d'or, à condition de ne pas s'y perdre et de fouiner efficacement ! Si la fripe c'est votre truc, on ne saurait trop vous conseiller de faire un tour chez Kiliwatch.
kiliwatch6

KIliwatch s'est imposé comme l'un des leaders du marché de la friperie, notamment grâce à une sélection assez recherchée.

  • Brocantes et vides-greniers : si vous avez une âme de chineur ! Il y en a plusieurs organisés tout au long de l'année, et on peut vraiment trouver de très bonnes affaires (pensez aussi au Salon du Vintage, avec des sessions organisées très régulièrement).
paires sneakers vide dressing

Il faut savoir chercher, fouiner et y passer un certain temps, mais on tombe parfois sur la perle rare !

Vous avez maintenant toutes les clefs pour acheter et / ou vendre d'occasion, à vous de devenir le roi du pétrole du marché de la seconde main 😉

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Olivier !

    Non même si on a déjà pensé à le faire. Un jour peut-être 🙂

    En attendant, le forum BonneGueule (auto géré par sa communauté) dispose d’une section spéciale pour les ventes d’occasions (BonneGueule mais pas uniquement !)

    Pour peu que tu respectes la charte de post du forum (comme sur tout forum), tu peux t’inscrire et y faire de très bonnes affaires 🙂

  • David – BonneGueule

    Hello George,

    Tu peux regarder chez Velasca pour de la forme bien ronde et casual, sinon chez Meermin ce sera moins rond que Velasca mais moins pointu que LodinG 🙂

  • GeorgeAbitbol666

    Tout d’abord merci de ta réponse, en suivant tes conseils je suis tombé sur plusieurs annonces vinted sur ces chelsea loding précisément et beaucoup de personnes les mettent à 120€ pour du neuf à un poil marqué :
    https://www.vinted.fr/mode-hommes/bottines-a-elastique/130833140-bottines-loding-marron-neuf
    https://www.vinted.fr/mode-hommes/bottines/93227683-bottines-loding-chelsea-373-couleur-amargnac

    Cela me parait un peu fort mais je suis sûr que pour un prix de 100e je vais trouver preneur 🙂

    J’en viens à ma deuxième question : Non seulement trop grandes, je les trouve trop pointues, trop dures à porter dans un look casual. Quelles marques peut tu me recommander avec des formes plus arrondies et en nubuck ? Merci infiniment !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello !

    Hé bien tu peux essayer sur Vinted et Vestiaire Collective mais… Moi je ne peux pas te garantir que tu auras un prix « avantageux » pour une paire de Loding ^^

    C’est une marque avec une faible désirabilité…

  • Alex – BonneGueule

    Hello Alexandre,

    Merci beaucoup !
    Cependant, l’article datant de 2015 et n’ayant pas été présent à l’époque de publication de cet article, je ne vais hélas pas pouvoir t’éclairer plus =/

  • Moraud Alexandre

    Super article !
    J’aurais cependant bien voulu connaitre la source de « Selon une récente étude, les produits d’occasion dans le secteur du luxe représentent 16 milliards d’euros au niveau mondial à ce jour, et un peu plus de la moitié en Europe. Les articles les plus sollicités sont d’abord les vêtements (à 36 %), puis la maroquinerie (21 %), et enfin les chaussures (16 %). ».
    Par qui cette étude a été faite ?
    Merci !
    Alexandre

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui c’est beaucoup de redécouverte et de réinterprétations.

    Mais personnellement je trouve ça très bien comme ça ^^

  • Eric de Cornebarrieu

    Remarque si tu regardes bien la mode masculine en particulier qu’il s’agisse de créateurs ou de marques on peut pas dire qu’il y est vraiment de vrais styles innovants.
    Quand tu regardes tout se ressemble…ou alors ils redécouvrent des choses que mon père et mon grand-père portaient…et s’émerveillent en pensant avoir trouver une idée de genie !!! 🙂 ahah !!
    Non il faut repenser la façon de s’habiller, le style, les textures, l’image que l’on veut transmettre.
    Il faut se secouer le cervelet !! 😉 et devenir de vrais défricheurs, des visionnaires le mot est peut-être un peu fort mais il n’y a que comme cela que l’on y arrivera à proposer autre chose dans la mode masculine

  • Eric de Cornebarrieu

    Content de te l’apprendre ! 😉
    De toute façon RL c’est un « fourre tout » où tu retrouves tout les styles qui ont fait la mode masculine en particulier.
    Il suffit de « plagier » et de decliner à l’infini !!
    Pas besoin de créer, d’innover, tu pioches dans le déjà fait et déjà vu et voilà !!! bingo 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ah tu m’apprends quelque chose pour la supression de Denim & Supply (c’est pas une grande perte entre nous hahaha)

    Je suis curieux de voir la direction qu’ils vont prendre du coup !

  • Eric de Cornebarrieu

    Merci pour ta prompte réponse Nico ! Sympa !
    Concernant Vestiaire Collective en effet cette selection est positive car elle « cible » des marques ou des styles. Seul bémol l’opacité de leurs decisions ou des contradictions concernant leurs choix parfois…j’ai l’impression que l’info n’est pas toujours bien partagé au sein de leur équipe !!
    Mais je ne suis pas là pour faire le process de qui que se soit mais pour trouver une solution à mon probleme de vente !! 🙂
    En effet j’ai un peu de tout chez RL: Polo, RRL, Purple… tu as raison quand tu dis que pour Polo le prix ne vaut pas la qualité (majoritairement made in china) et j’ai l’impression que le groupe RL a « du plomb dans l’aile » il a supprimé Denim & Supply à la rentrée et essaye de se recentrer sous la conduit d’un nouveau CEO…j’ai des doutes car ils veulent « ratisser » trop large entre le haut de gamme façon british ou sartorial italien et en meme temps du style tout public avec logo et inscriptions qui te transforme en homme sandwich RL sans la retribution salariale 😉 qui donne un rapport qualité/prix banal pour ne pas dire bas de gamme…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Eric !

    Le Bon Coin, Vestiaire Collective, Videdressing… Vu les marques que tu revends je ne vois que ces trois là. Avec Ebay peut-être.

    Pour Vestiaire Collective je ne savais pas qu’ils avaient une sélection au design (mais ceci dit ça rend le site plus intéressant côté client car il y a une pré-sélection)

    Il n’y a pas de solution miracle malheureusement pour le « rapidement et à bon prix »… Surtout pour du Ralph Lauren : il n’y a que les gammes réellement « haut de gamme » (Purple Lapel, Black Lapel, RRL) qui soient un peu estimées par les amateurs. La gamme « polo » (la plus commune) n’a rien d’autre de spécial que le nom, pour un prix un peu trop élevé…

    Le hobby (métier, pour certains) de revendeur sur ces sites est loin d’être de tout repos :/

  • Eric de Cornebarrieu

    Bonjour la fine équipe !

    Je me retrouve au chômage avec un bébé « on va pas sortir nos mouchoirs » rassurez-vous !! 😉 et pour « arrondir les fins de mois » en fait surtout pour acheter du materiel pour bébé, des vêtements… j’ai l’idée de vendre + 50 vêtements homme (blouson, parka, chemises, t-shirts, pulls, casquettes, écharpes…) taille L Ralph Lauren neufs ou très peu porté + 30 vêtements femme taille XS Ralph Lauren (blouson, parka, chemises, t-shirts, pulls, casquettes, écharpes…)

    A cela s’ajoute côté homme + 10 vêtements taille L (blouson, pull, pantalons, manteaux…) Napapijri
    Quelle serait la meilleure solution pour les vendre…rapidement et à bon prix pour moi en restant très raisonnable pour l’acheteur bien sur !!
    Pour info j’ai essayé Vestiaire Collective…bidon !!! ils acceptent 1 fois sur 3 tes vêtements sans savoir pourquoi ils refusent, pire ils acceptent que tu envoies les vêtements suite à une demande détaillée avec photos et à reception ils te répondent « désolé mais cela ne correspond pas au gout de notre clientele » !!! alors à quoi servent les photos dans ces cas-là ??!!
    Quand au Bon Coin, super pour 2/3 articles je l’ai déjà eu fait antérieurement, mais avec le stock que j’ai !! je me vois mal mettre tout cela sur le site !!
    Merci pour votre réponse et surtout suggestions car vraiment là je « sèche » !!
    Ah j’oubliais j’habite Toulouse par rapport aux réponses que vous pourriez me donner.
    Cordialement,
    Eric

  • Elodie Saunier

    En tout cas merci de m’avoir repondu ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Zekho !

    Premièrement, attention à ne pas confondre « manteau Loro Piana » et manteau « en matière de chez Loro Piana »…
    Le deuxième étant bien plus commun et moins cher (et généralement moins précieux aussi), alors que le premier sera automatiquement sur des matières d’ultraluxe. 🙂

    Loro Piana est autant une filature (fournissant de nombreuses marques haut de gamme) qu’une marque de luxe en elle-même.

    Sinon, pas trop de moyen de le vérifier, à moins de t’y connaître en qualité de matière et de confection. Si c’est du très, très bon, à priori ce n’est pas contrefait.

  • Zekho

    Hello l’équipe !
    Je viens de tombe sur un manteau Loro Piana d’occasion à très très bon prix. Comment puis je faire pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une contrefaçon ? Et si ce n’est pas le cas, que le manteau n’ai aucun soucis ?
    Merci pour vos réponse 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Bonjour Elodie.

    Nous ne faisons pas ce genre de partenariats. 🙂

  • Elodie Saunier

    Bonjour
    Je travaille pour le site beauty-access.com un nouveau site de petites annonces gratuit sur la mode.
    Est ce que vous pourriez nous inclure dans votre article?
    Je sais que pour l’instant le graphisme du site n’est pas top, normalement pour le mois d’octobre nous changerons celui-ci.
    Si vous voulez plus d’informations ou souhaitez nous faire une proposition n’hésitez pas à me contacter par mail à [email protected] .
    Bonne journée.

  • Altas Ugur

    Ok merci bonne journée

  • Pierre – BonneGueule

    Si c’est toi qui cherches à revendre des vêtements, ça me paraît logique que tu te renseignes un peu sur le sujet. Va voir une Chambre du Commerce et de l’Industrie, par exemple. 😉

  • Altas Ugur

    Merci ,d’avoir répondu, et c’est qui les autorités légales ? Ou je peux me renseigné ? Bonne journée

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Altas !

    En théorie je crois que c’est faisable, mais en pratique ce sera compliqué de faire du profit en revendant des pièces achetées soldées. Après, ça commence à sortir de notre domaine de compétence et je te conseille de te renseigner auprès des autorités légales. 😉

  • Altas Ugur

    Bsr quel sont les droit pour revendre de la marque dans une friperie,si j’achète de la marque soldes pourais-je le revendre ?

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Alexandre !

    C’est parce qu’acheter d’occasion revient un peu à acheter neuf, il faut juste être attentif. Demande pas mal de photos de bonne qualité, et prête une attention particulière aux zones d’usure (comme les coudes pour une chemise). Vérifie qu’il n’y ait pas de tâches ou de décolorations étranges, et s’il n’y a pas de signes de rafistolages.

    Et c’est à peu près tout ce que je peux te donner comme conseil, c’est surtout qu’il faut bien analyser tout ce que tu vois sur les photos. 😉

  • Alexandre

    Salut les gars,

    Vous donnez des conseils pour les vendeurs d’occasion… mais pas pour les acheteurs ! A quels éléments prêter une attention particulière ?
    Je viens de voir une chemise Howard’s sur LBC mais une grosse réduction (35€) et je me dis qu’il y a peut-être anguille sous roche 🙂

    Merci !

  • Rafik – BonneGueule

    Hyper intéressant, merci pour ta contribution Romain !

  • Romain

    Salut !

    Je suis étonné que vous ne parliez pas de Guerrisol, à mon sens une bien meilleure friperie que Killiwatch ; il faut fouiller et ils ont un stock très important, mais on y trouve de tout et on peut faire de merveilleuses surprises (j’ai pu voir du Sandro, APC, Agnes B, De Fursac, Uniqlo et bien d’autres…) et tout ça pour presque rien (par exemple un pantalon Agnes B pour 10 euros ou un pull Uniqlo en cachemire pour 7 euros). Ils ont pas mal de boutiques sur Paris, font des prix ultra dégressifs de temps à autre (3 euros la paire de pompes) et c’est un grand plaisir que j’éprouve à chaque fois que j’y vais.

    Bien à vous

    Romain

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ta contribution Julie.

  • Julie

    Top l’article ! Moi perso, je vends et achète sur Luckyfind, https://www.luckyfind.fr/ , c’est une brocante en ligne qui a l’avantage d’être sécuriséé et on peut y vendre de tout 😉

  • Nicolo BG

    On te remercie pour le bon plan, Akajouman ! 😉

  • Akajouman

    Pour les montres, je ne peux que conseiller les sections ventes des forums spécialisés : FAM (forum à montre), le cda (coin des affaires) de chronomania, etc.

    On tombe très souvent sur des membres connus avec une bonne réputation. Il y a parfois de belles affaires vu qu’il n’y a pas d’intermédiaires (comme Cresus). Il faut tout de même faire attention niveau garantie et état de l’objet. 🙂

  • ConstanceBG

    Je t’en prie, à ton service 😉

  • ConstanceBG

    Bonsoir Louis,
    Merci beaucoup pour ton retour !
    Yes, LeBonCoin est une bonne alternative pour vendre tes pièces. Les commissions sont en effet assez conséquentes en dépôt-vente, ça vaut rarement le coup pour les vendeurs. Merci pour l’adresse de dandy en tout cas 🙂
    Bonne fin de journée

  • Louis

    Hello, très bon article. Perso, je revends sur le bon coin quand je vois je que la pièce au final ne me convient pas ou je donne, plus simplement.

    Quant à mettre même des pièces qualitatives dans un dépôt-vente…les commissions sont assez élevées qu’ils poussent à baisser drastiquement le prix de vente pour rester attractif. Pour le coup, ce mode de revente favorise bien plus les acheteurs.

    Cela dit, les filles fans de mode organisent des d’event vide-dressing, alors je me dis que ce serait une idée à prendre.
    SInon pour un vrai look dandy, allez faire un tour chez Stéphane, Place du Dr Félix Lobligeois dans le 17ieme.

  • Nicolas

    Merci beaucoup !

  • ConstanceBG

    Pas de soucis, avec plaisir 🙂

  • Boisgerault François

    Merci de la précision Constance !

  • ConstanceBG

    Merci beaucoup Baptiste pour ton retour positif et pour l’adresse 🙂

  • ConstanceBG

    Bonjour François,
    Il s’agit d’une montre FOSSIL, référence ME3054 (http://www.louispion.fr/automatique-me3054.html?gclid=CMKj8PqH7sUCFYeWtAod-1IAPw)
    Bonne journée 🙂

  • sur Etienne Marcel, tu peux tester Episode et HippieMarket et PrettyBox dans le Haut-Marais

  • salut Baptiste, oui PrettyBox c’est une chouette adresse, en effet !

  • Baptiste Griselle

    Super article complet qui donne une vue d’ensemble sur les différentes pistes du marché de l’occasion. Un de mes coups de coeur dans le domaine : Pretty Box une friperie plus élitiste qui possède une sélection très pointue rue de saintonge. On y voit de belles patines et elle vaut largement le détour pour celui qui est à la recherche de LA pièce unique. Bravo pour la qualité du contenu de l’article 🙂

  • Nicolas

    Bonjour,

    Merci pour l’article. Une question s’adressant au final à tous : hormis Kiliwatch, des idées de friperies de bonne qualité sur Paris ?

  • Boisgerault François

    Bonjour,

    Vous pourriez m ‘indiquer la référence de la montre de Long ? (celle de la première photo avec la chemisette rose)

  • ConstanceBG

    Hello Haddi,
    On essaie de comprendre les remarques qui nous sont faites, qu’elles soient positives ou négatives… Ce n’est pas toujours facile, mais tant que ça reste respectueux, on fait en sorte de prendre les choses de façon constructive 🙂 Merci pour ton message en tout cas.

  • ConstanceBG

    Bonjour Thomas,
    Avec plaisir ! Merci à toi pour ce retour positif 🙂

  • ConstanceBG

    Cher lecteur,
    En effet, je ne connaissais cette oeuvre et son artiste non plus !
    Je le saurai pour la prochaine fois 🙂

  • Thomas LD

    Merci Constance pour cet article très interessant 😉

  • Haddi Lam

    Je salue votre façon de penser. Mais même si bonne intention il y a, ça n accorde en rien « un ton un peu sec » ou je ne sais quoi qu est-ce. Certains ont oublié ce qu est une discussion au sens littéral. Maintenant il s agit de commentaires sur un article, on peut toujours jouer sur cette nuance. Merci pour ta réponse

  • BenoitBG

    Un grand merci pour la référence ! Je ne connaissais pas du tout l’artiste !

  • BenoitBG

    Chaque point de vue argumenté est bon à prendre 😉
    Je pardonne volontiers un ton parfois un peu sec quand le message est fouillé et instructif, et je suis fondamentalement convaincu qu’il y avait une bonne intention derrière !

  • Louis Thomas

    Merci pour cet article très intéressant,

    Mon expérience de la revente est sensiblement différente. Pour ma part je ne suis pas dans l’optique d’acheter d’occasion mais de faire de la place dans mon dressing de taille réduite (je vis dans un studio) en vendant progressivement mes pièces d’avant BG et celles que je n’ai pas acheté à la bonne taille.

    Je me suis rendu compte qu’il est en fait très facile de vendre sur des sites généralistes comme Le Bon Coin des pièces en bon état de marques connues et pas forcément très qualitatives (mais perçues comme tel par le grand public) comme Geox, Schott, Desigual, Jerem… à condition de ne pas mettre des prix psychologiquement trop haut. En revanche difficile de vendre des pièces de marque plus quali sur ces plate formes, mais en l’occurrence ce n’est pas le but.

    Gros bémol sur les forums, l’obligation de se conformer à une sociabilité minimale (se présenter, poster, s’intéresser) avant de mettre son annonce. Sous peine de se faire clouer le bec par des habitués et des modos un peu rageux. Du coup c’est un investissement temps plus important.

  • Haddi Lam

    Je ne sais pas comment vous faites pour faire comme si de rien n’était, franchement chapeau. Ce type a peut-être des connaissances ou appelez çà comme vous le voulez, moi j’appelle ça de la condescendance pure et simple. Il y a l’art et la manière pour discuter posément et ce mec(ou femme j’en ai aucune idée tiens 😉 ) ne le maitrise aucunement. J’applaudis, de manière sarcastique.

  • reve

    Bonsoir,
    je trouve ça un peu osé d’utiliser l’oeuvre « Monumenta » de BOLTANSKI pour illustrer ce genre d’article… 🙂

    http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu05332/christian-boltanski-expose-dans-le-cadre-de-monumenta.html

    Bon… ça peut être l’occasion pour ceux qui ne connaissent pas, de découvrir le travail de ce très grand artiste français.

    http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-boltanski/ENS-boltanski.htm

    http://www.ina.fr/video/CPB96003996

  • ConstanceBG

    Cher lecteur,
    Cet article n’est pas une juxtaposition du marché de l’occasion féminin/masculin, plutôt un tour d’horizon des plateformes françaises pour acheter/revendre d’occasion.
    Vestiaire Collective ne propose pas que des pièces de luxe : tu peux trouver des New Balance, du Schott ou Tommy Hilfiger pour pas cher. En ce qui concerne la commission, je l’ai bien précisé.
    Quant à Ebay, il se retrouve dans « autres options » car ce n’est pas une plateforme dédiée à la revente et à l’achat, simplement.
    En tout cas, il est vrai que je ne connais pas ces forums étrangers, donc merci à toi pour toutes ces adresses !

  • Tolst

    Les marchés de l’occasion féminins/masculins sont fondamentalements différents et il apparait un peu dommage d’avoir tenté une juxtaposition des deux.

    Bien loin de Vestiaire Collective qui n’a pour l’homme que des pièces de luxe (et 35% de commission…), le marché du vetement d’occasion pour hommes se situe principalement sur des sites à la marge; les petites annonces des forums de mode masculine (A l’étranger: Styleforum, SuFu, SZ, Fuk, Hypebeastforu… En France: P.A de CuC, P;A du forum BG) ou encore Grailed (non mentionné dans l’article alors qu’il s’agit de l’acteur majeur de ce marché). Enfin, il apparait maladroit de classer Ebay en tant « qu’autre option » en ce qu’il occupe une place très importante sur le creneaux du vetement masculin d’occasion.

    A titre d’exemple, une veste Our Legacy ou Nigel Cabourn n’auront sans doute aucune chance d’être vendus/trouvés sur les sites que tu as mentionné (Vestiaire Collective, Vide Dressing, Bob Liquidateur) alors qu’il y en a pléthore sur les « markets place » des différents forums et sur Grailed/Ebay.

  • ConstanceBG

    Hello Eliot,
    Un petit mot sur les forums dans la dernière partie de l’article ! Cependant, l’interface n’est pas très pratique pour les échanges (ce n’est pas une plateforme dédiée po), c’est pour ça que j’en parle peu…
    Merci pour ton message en tout cas 🙂

  • ConstanceBG

    Cher lecteur,
    En effet, on y trouve de bonnes affaires 🙂 Merci du tuyau ! Bon aprem

  • Abdelhamid Niati

    on peut faire de très bonnes affaires également sur le forum BG

  • ConstanceBG

    Bonjour Colin,
    En effet, j’ignorais cette plateforme, ça a l’air pas mal du tout ! Merci d’avoir partagé ce bon plan 😉
    Bonne journée

  • Colin Widmer

    Je rajouterai le site Grailed, basé en amérique ou l’on trouve pleins de pièces très interessante. Le prix est bas si l’on négocie et le site est gratuit à utiliser. J’ai revendu pas mal de pièces sur ce site.

  • Lacker

    Et pas un seul mot sur les forums (offre complète, hétéroclite et gratuite) ?