Tout comprendre sur les guides de tailles en 5 étapes – #CDL44

Temps de lecture : 7 minutes

8

La commande de vêtements sur Internet se démocratise : elles permettent d'avoir accès à de beaux vêtements qui ne se trouvent pas physiquement près de chez vous.

Dans le même temps, les marques font de plus en plus d'efforts pour que vous choisissiez la bonne taille.

Et cela passe souvent par la mise à disposition d'un guide de tailles, comprenant des données chiffrées.

Et pour bien les interpréter, il faut comprendre ce que ces données représentent, comment elles sont prises et comment elles se matérialisent concrètement sur le vêtement, qui va ensuite finir sur vous.

Voici un guide pas-à-pas, en 5 étapes, pour bien utiliser les guides de tailles.

1. Comprendre les mesures

Voici un panel d'ensemble des mesures utilisées. Certaines vont probablement vous paraître évidentes, et d'autres peut-être un peu moins : )

Haut

On parle ici de t-shirts, pull, vestes, manteaux, chemises, etc.

Mesures essentielles

  1. Épaules : se mesure entre les deux coutures d'épaule.
  2. Poitrine : se mesure entre les deux coutures sous l'emmanchure.
  3. Manche : se prend habituellement depuis l'épaule jusqu'au bas de manche. Parfois, elle est prise depuis l'emmanchure jusqu'au bas de manche.
  4. Longueur : se prend habituellement de dos, au centre, de haut en bas. Sur une chemise, le col peut être inclus ou non dans la mesure. Parfois, cette mesure est prise sur l'avant du vêtement.

Crédits : Proper Cloth, Luxire, Rogue Territory

Mesures importantes

  1. Taille : se prend juste au-dessus du nombril, au niveau du ventre.
  2. Tour de cou : sur une chemise, on mesure le tour de cou en déboutonnant le col, en le posant à plat. La mesure est prise de la moitié de la boutonnière jusqu'à la moitié du bouton, à l'opposé.

Crédit : Luxire

Mesures facultatives

Plus rarement, vous aurez :

  1. La largeur en bas du vêtement
  2. La largeur du bas de manche, sur une chemise, typiquement.

Crédit : Luxire

Bas

On parle ici de pantalons en tous genres et bermudas.

Mesures essentielles

  1. Tour de taille : se mesure horizontalement au niveau de la ceinture
  2. Ouverture de jambe : se mesure à plat en bas du pantalon (ou bermuda).
  3. Longueur de jambe : peut se mesurer soit depuis l'extérieur de la jambe (ceinture incluse ou non), auquel cas le terme anglais est "outseam", soit depuis l'intérieur de la jambe, auquel cas on parle en anglais de "inseam".

Crédits : 3sixteen, Strout Japan

Mesures importantes

  1. Tour de cuisse : se mesure horizontalement au niveau de la couture de l'entrejambe. Parfois, cette mesure est prise quelques centimètres sous cette couture, auquel cas c'est mentionné.
  2. Fourche avant : se mesure à l'avant du vêtement depuis la couture de l'entrejambe jusqu'au haut de la ceinture.

Crédits : Companion Denim, 3Sixteen

Mesures facultatives

  1. Bassin : se mesure horizontalement en bas de la braguette
  2. Genou : se mesure horizontalement au niveau du genou
  3. Fourche arrière : même mesure que la fourche avant... mais à l'arrière du pantalon.

Crédits : Rivet&Hide, 3sixteen

Points de vigilance

  • Certaines marques, notamment anglo-saxonnes, donnent la longueur de manche différemment : moitié de la mesure épaule + longueur de manche depuis la couture de l'épaule.

Crédit : Budd Shirts

  • Souvent, les mesures sont données à plat : il s'agit donc du demi-tour (demi tour de poitrine, demi tour de taille, etc). Parfois, c'est le tour complet qui est donné : il suffit dans ce cas bien sûr de diviser par deux pour revenir à un demi-tour.

Ici, le tour de poitrine à plat (demi tour de poitrine) n'est pas de 108cm, mais de 54cm (108/2). Crédit : Charles Tyrwhitt

Cas particuliers

  • Parfois, les mesures sont données en pouces. Dans ce cas, il suffit de convertir ces données en centimètre. Google peut le faire, en tapant dans la barre de recherche "15 pouces en centimètres", par exemple.
  • Comme vous le savez sûrement, un jean se détend au fil des ports. Ainsi, comparer les mesures d'un jean déjà détendu à votre morphologie par rapport à un jean neuf n'est pas forcément pertinent. C'est notamment vrai sur la mesure de taille : si votre jean en taille 32 fait 44cm à la taille et que le jean que vous convoitez a une largeur de 42.5cm à la taille, toujours en taille 32, ça ne veut pas forcément dire qu'il sera trop petit pour vous.

2. Bien mesurer son vêtement

Les visuels de la partie précédente devraient normalement vous donner une indication sur la manière de mesurer. Voici une évidence toujours bonne à rappeler :

Un vêtement se mesure complètement à plat, fermé (quand il a des boutons) et sur une surface parfaitement plane.

  • Il ne faut pas que le vêtement soit trop froissé ni chiffonné.
  • Au contraire, il ne faut pas tirer dessus excessivement.
  • Il ne faut pas non plus le poser sur une surface un peu en bazar.

Là, c'est mal parti pour prendre de bonnes mesures. Crédit : Alex Cao / Getty Images

Voici certaines mesures sur lesquelles j'ai constaté des difficultés au niveau de la prise de mesure chez certains :

  • Cuisse. Mesure pas prise au bon endroit (au niveau de la couture de l'entrejambe), pas horizontalement, entrejambe pas tout à fait bien posée à plat.
  • Poitrine. Toujours cette idée de vêtement bien posé à plat. Dans le cas d'une maille, extensible, se pose la question d'à quel point on tire dessus. Aussi, si la matière est très épaisse, si on appuie fort sur le vêtement avec le mètre, la mesure peut changer.
  • Longueur. Sur la longueur de jambe extérieure d'un pantalon : avec ou sans la ceinture. Sur un haut avec un col, longueur dos avec ou sans le col.

3. Connaître la notion de tolérance industrielle

Voici la définition Wikipédia de la notion de tolérance d'usinage, que je trouve pertinente dans le cadre de cet article :

L'imprécision inévitable des procédés d'élaboration fait qu'une pièce ne peut pas être réalisée de façon rigoureusement conforme aux dimensions nominales fixées au préalable sur le plan. On est donc dans l'obligation de se dire que chacune des dimensions de la pièce effectivement réalisée est comprise entre deux cotes limites, compatibles avec un fonctionnement correct de la pièce. La différence entre ces deux dimensions constitue la tolérance.

Appliquée dans le domaine textile, cela signifie que tous les vêtements d'une production ne sortent pas forcément identiques au millimètre près par rapport au patronnage fourni à l'atelier.

Cette tolérance varie entre 5mm et 1cm par mesure, en plus comme en moins.

Par exemple, si une mesure est donnée à 50cm dans un guide de tailles et qu'un vêtement est en réalité à 49.6 ou 50.7cm, ce n'est pas forcément un défaut.

La marque Benevento indique que sa tolérance est de 4mm, en plus comme en moins.

Vous comprendrez donc que l'accumulation des points 2 et 3 (manière de mesurer + conditions de la prise de mesure + tolérance industrielle) peuvent aboutir à l'obtention de mesures :

  • Variables sur un même vêtement mesuré plusieurs fois,
  • Légèrement différentes à celles indiquées sur le guide de tailles.

4. Posséder des mesures de référence

Les mesures d'un guide de taille se comparent toujours par rapport à quelque chose.

Pour bien les interpréter, il me semble important d'avoir une idée des mesures de vêtements qui vous vont.

Mesurez plusieurs vêtements qui vous vont (plus il y en a, mieux c'est) et vous pourrez définir une fourchette de quelques centimètres pour chaque mesure.

Le corollaire de cette idée :

Ne soyez pas trop strict, psychorigide, avec les mesures.

Je vois parfois des commentaires du type "d'habitude j'ai 51cm et là c'est écrit 49.8cm, ça veut dire que ce vêtement ne m'ira pas !!"

Il est illusoire de vouloir que tous vos vêtements aient exactement les mêmes mesures au centimètre ou au demi-centimètre près.

Définissez une fourchette d'au moins 2 ou 3cm pour chaque mesure.

À titre personnel, sur les hauts, en poitrine, je sais qu'entre 50 et 55cm, ça me va. 50cm pour un rendu ajusté, 55 pour un rendu un peu oversize. 52/53cm pour un rendu standard : "ajusté mais pas trop".

5. Penser à la nature du vêtement

Je vous incite ici à vous détacher un peu des chiffres et à penser au vêtement dans un sens plus large :

Le type de vêtement ainsi que la matière utilisée ont un impact sur les mesures.

Voyons cela à travers quelques cas concrets :

Premier exemple

Un t-shirt et un manteau à la même taille n'auront pas les mêmes mesures au niveau des épaules et de la poitrine. En effet, un t-shirt se porte à même la peau et un manteau se porte par-dessus deux, voire trois couches de vêtements.

Il est donc logique que le manteau soit plus large que le t-shirt, pour pouvoir accueillir ces sous-couches.

Deuxième exemple

À taille identique, une veste de type workwear est un peu plus large qu'un blazer.

C'est la nature même du produit qui explique cette différence : le blazer est un vêtement habillé qui se porte ajusté. La veste de travail est un vêtement décontracté, pensé dans une optique de confort, et il est donc plus large que le blazer.

Voici deux looks présentant des styles très différents, qui appellent des coupes et volumes très différents (les deux vestes n'ont pas les mêmes mesures et pas le même fit : c'est normal) :

Dans le même esprit, la parka ou la doudoune sont par nature moins ajustées que le manteau classique en laine. Il est normal que sur même taille, la mesure poitrine d'une parka ou doudoune soit plus élevée qu'une mesure poitrine d'un pardessus en laine.

Troisième exemple

Une chemise en jersey et une chemise en denim ne se ressentent pas du tout de la même manière sur les épaules.

Si les deux chemises sont bien ajustées et ont exactement les mêmes mesures :

  • La chemise en jersey ne provoquera aucun inconfort car sa matière est naturellement souple et stretch
  • La chemise en denim, plus épaisse, rigide, non extensible, risque de vous serrer un peu au niveau du haut du corps.

Une chemise en jersey (Suitsupply) bien ajustée sur ce mannequin (épaule et poitrine notamment). Une autre chemise, même coupe mais dans une matière plus rigide risquerait de lui être inconfortable.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.