De l’importance des chemises de qualité (et bon marché) – Test Opalona

Temps de lecture : 3 minutes

Dans le cadre de la recherche des basiques, nous sommes nombreux à rechercher LA chemise blanche. Celle-ci, dénuée d’artifices, ne peut donc compter que sur la qualité du tissu, la coupe et les finitions pour s’intégrer à un look de qualité. Pour autant, investir 100€ dans une chemise homme n’est pas à la portée de tout le monde.

C’est dans cette optique que j’ai testé pour vous la marque Opalona.

Présente sur le site de la marque et en physique avec 2 magasins à Paris, la société vise clairement la clientèle des travailleurs soucieux de leur look en costumes. En découle un assortiment de chemises, cravates, boutons de manchettes, écharpes, ceintures, caleçons et chaussettes à même de vous habiller... si de surprise vous seriez tenté de franchir la porte avec un costume pour seuls vêtements.

A noter que la gamme est aussi déclinée en chemisiers, afin que votre demoiselle trouve l’excursion au magasin aussi intéressante que vous.

Test de chemises Opalona

Alors concernant leurs produits, qu’en dire ?

J’ai acheté 3 chemises blanches et une chemise bleue à rayures dans leur magasin métro Saint-Georges.

Première surprise : Opalona a bien cerné l’importance de la chemise blanche, et ce ne sont pas moins de 25 variantes qui vous sont proposées ! Poignées classiques ou mousquetaires, tissu en popeline, Oxford, Twill, etc…, col classique ou italien sont autant de paramètres possibles pour choisir LA chemise qui vont convient. Et je ne parle pas des chemises blanches à col et poignets à motifs fantaisie… Premier bon point donc.

Seconde surprise : la qualité du tissu. Fin mais pas transparent, celui-ci prend très bien la lumière et est remarquablement homogène. Une trentaine de lavages en machine n’a absolument pas altéré la qualité, et la coupe ne se détend pas.

Un très bon fitting (photo prise moi-même)

Troisième point favorable : la coupe. Cela faisait longtemps que je recherchais une marque abordable avec une coupe cintrée sans verser dans le Gogo Dancing. J’ai trouvé mon plaisir chez Opalona. Toutes les chemises sont réalisées avec le même patron, de sorte que la coupe de mes 4 chemises est rigoureusement la même. Pratique pour commander sur le net. A noter, un guide des tailles est disponible sur leur site afin de ne pas se tromper.

Poignets qui tombent bien, épaules bien définies  et coupe bien profilée sont autant de bons indicateurs, et à ce prix-là, ça en devient impressionnant.

Et oui, puisque pour achever ce portrait positif, les chemises d’Opalona sont commercialisées entre 42€, pour une chemise homme blanche, à 49€ pour les modèles les plus originaux (excentriques ?). A ce prix-là, c’est clairement intéressant, puisqu’on tutoie les tarifs Zara, Mango, Celio, etc… Avec une qualité bien supérieure. A titre anecdotique, Geoffrey et Benoit ont été surpris la bouche bée quand je leur ai annoncé le prix de la chemise !

Par contre, j’attire l’attention sur le fait que tous les modèles colorés ne sont pas de bons goûts. Certains sont très sympas et vous aideront à peaufiner certains rappels de couleurs, mais d’autres sont clairement des choix surprenants.

Exemple : un joli modèle extérieur… Mais un col et des poignets tout simplement non exploitables :

Que dire de plus ? Leur boutique métro Saint-Georges est bien organisée, vous essayez des modèles dépliés pour ensuite choisir votre modèle sous blister (mine de rien, la chemise est totalement neuve comme ça), les vendeurs sont agréables et de bon conseil, et il y a un système type pour x chemises achetées, une offerte.

Alors, qu’attendez-vous ?

Fabrice

--

PS. Pour rappel, Benoît vous avait déjà expliqué comment choisir une chemise dans un article précédent.

PPS. Tout d'abord un grand merci à Fabrice. Vous l'avez remarqué : l'équipe BonneGueule préfère donner la parole aux lecteurs qu'aux marques. Alors si vous aimez ce blog et que vous avez des choses à partager avec la communauté, on veut bien vous prêter un double des clés 😉

Fabrice Touzet

Fabrice : bientôt 30 ans, l’heure du bilan. Aussi passionné par les sets électro que la course à pied… et désormais le look. Initié à BonneGueule début 2011, je pars aujourd’hui à la recherche des marques pointues et des pièces fortes... et de mon style de façon plus générale. Enchanté !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.