🎬🌴 Bien choisir son short de bain – La Mode à la Plage #2

Temps de lecture : 5 minutes

homme en short de bain

Publié par le 7 juillet 2021

Le moment où on met son maillot de bain dans la valise est délicieux. Ou même sans le mettre dans la valise, quand on le sort du placard, du tiroir de la commode, bref quand on l'extirpe de l'endroit où il a hiberné.

Ça fait quelque chose. Avec lui, on ouvre la boîte à promesses, les journées éternelles, les jours heureux, la lumière en nous et sur toutes les choses qui existent et les rires, les grands rires comme les grands soleils.

Mais encore faut-il bien le choisir. Parce que quand on est sur la plage, on n'a que ça pour faire valoir son bon goût. Ça et sa serviette de plage bien sûr.

Enfin, je ne veux pas dire qu’on ne peut pas passer un bel été avec un mauvais maillot de bain, mais avec le bon maillot de bain c'est sûr, l’été n’en sera que plus beau.

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️☝️

Question de base : slip, boxer ou short de bain ?

Short. Short. Short. Short. Et short.

Pas slip ? Non short.

Je n’ai rien contre les porteurs de slips de bain qui doivent sûrement considérer que c’est mieux pour bronzer sur le haut des cuisses et que c’est plus pratique pour partir en brasse et viser l’horizon mais on se rapproche vraiment trop du sous-vêtement.

À la plage, il y a un contrat tacite qu’on signe avant d’y accéder et qui stipule qu’on entre dans une zone d’intimité publique. C'est un oxymore. En société, on ne peut se dénuder nulle part, sauf dans ce genre de lieu. Mais je ne pense pas qu’il faille se présenter en presque sous-vêtement pour autant.

En tout cas, c’est un conseil pour celui qui ne saurait comment la jouer. Si vous êtes bien en slip, que vous avez toujours porté des slips de bain et que vous ne voyez pas quel mal il y a à ça, vous n’avez (peut-être) pas besoin de cette vidéo. Écoutez votre cœur et vivez votre vie. Ça vous va bien.

Le boxer entre pour moi dans la même catégorie de presque sous-vêtement. Même sort pour lui.

Il reste le short de bain. Comment le choisir ?

La longueur

Mi-cuisse c’est idéal. C’est comme de choisir des revers de vestes qui arrivent à mi-épaule. C’est le choix le plus sûr.

Vous pouvez arrêter ici votre lecture et passer à la prochaine section. En revanche, pour ceux qui en veulent plus, voilà ce qu'on peut en dire.

Si vous pensiez que l'idéal pour un short de bain, c’était le board short qui arrive en dessous du genou, je vous arrête là. Si c’est pour paresser sur votre serviette ça ne fonctionne pas. Les shorts longs sont réservés à la pratique du surf, histoire de ne pas s’érafler les genoux sur la planche. Vous, sur votre serviette, qu’allez-vous érafler ?

Sur la plage, il faut pouvoir bouger tout de même, pour les jeux de raquette et compagnie. Alors mi-cuisse c’est bien, comme je le disais.

Si vous êtes grand, ou pudique, au trois-quarts de la cuisse c’est possible aussi. Mais pas plus long.

Si vous êtes petit ou préférez porter moins de matière, il peut arriver aussi au premier quart de la cuisse.

Mais prenez garde au microshort. Il faut l’assumer. Et tout le monde ne le peut pas. Moi le premier.

La largeur

Elle doit être suffisante pour bouger (sans faire parachute).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ripa Ripa (@riparipa_swimwear)

Ce serait dommage de craquer votre short en voulant rattraper le frisbee dans un saut héroïque. Vous perdriez de votre superbe. Et vous en entendriez parler pendant l’apéro pour les 10 prochaines années.

Nous, chez BonneGueule, on veut du bien à votre réputation.

Alors même si vous aimez quand ça moule, ce n’est pas le moment. Laissez la moule sur son rocher et faites plutôt un salto arrière. Parce qu’avec un peu d’ampleur, vous le pouvez.

La matière

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par onia (@onia)

Nous sommes toujours du côté des matières naturelles. Toujours !

Cependant, pour les maillots de bain, c’est différent.

C’est un article de sport qui doit sécher vite, résister aux morsures du soleil, l’attaque acide du sel, le sable qui frotte et la crème solaire qui éclabousse et tache. Et puis avec tout ça si la matière est élastique c’est toujours mieux. Rapport au salto de tout à l’heure.

Donc pour toutes ces raisons, on vous conseille plutôt les matières synthétiques : polyamide, polyester. Si elles sont recyclées c’est encore mieux.

Des mélanges sont possibles avec du coton, du chanvre ou du lin. Mais il faut quand même que votre maillot de bain ne mette pas une éternité à sécher. Sous peine de devoir patienter à l'extérieur de la voiture parce que le conducteur refuse que vous souilliez ses sièges avec votre maillot détrempé.

Pour savoir ce que la rédaction glisse dans sa valise, c'est ici

L'esthétique

Vaste question. La réponse la plus évidente serait de dire : faites bien comme vous voulez, écoutez-vous. Oui c'est vrai mais ça n'empêche pas de donner quelques pistes à ceux qui ne savent pas vraiment où donner de la tête.

Si c'est votre cas, comme toujours, la simplicité est le meilleur parti. Voilà c'est dit.

Et la simplicité, ça veut dire de l'uni, dans une couleur qui va avec votre peau.

1. La couleur

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hartford (@hartford)

De mon expérience, si vous avez la peau très blanche, les couleurs foncées comme le marine ne vous iront pas très bien. Cela renforcera simplement la blancheur de votre peau, par contraste. Je vous conseille plutôt des pastels et couleurs cassées : bleu ciel, turquoise, bleu pétrole, jaune, vert clair, vert d'eau etc. Vous voyez le genre.

Si vous avez la peau bronzée, vous pouvez choisir ce qui vous plaît tout en évitant les couleurs trop proches de votre peau.

Si vous avez la peau noire, même conseil que précédemment. Vous avez l'avantage de pouvoir porter des couleurs acidulées, vives, bariolées sans problème. Profitez-en, c'est bien le moment.

2. Le motif

C'est bien le moment de se faire plaisir avec un peu de fantaisie !

Mais prenez garde, il y a motif et motif. Et si cela peut paraître évident quand on est suffisamment avancé sur le chemin du style, cela peut paraître un peu obscur pour d’autres. À l'heure de choisir un motif, il y a une notion de bon goût qui s'immisce.

Prenons ces deux exemples : un premier short Orlebar Brown et un second Onia.

Short Orlebar Brown "Live and Let Die"

short de bain blanc Orlebar Brown James Bond Roger Moore

Le contraste entre le blanc du short et cet amas de formes et de couleur n'est pas subtil ! Beaucoup trop contrasté. C'est comme si on avait une grosse tache de vin sur une chemise blanche.

On ne voit que ça.

On peut être fan de James Bond, je ne dis pas. Mais il faudrait veiller à ne pas se transformer en affiche de film.

Short Onia

short de bain Onia bleu ciel rose palmiers

Paradoxalement, c'est plus compliqué mais plus acceptable. Car moins contrasté, plus subtil. Les couleurs sont harmonieuses entre elles, le motif se répartit bien sur l'ensemble du short.

Et en même temps, il est ludique ce motif. "Où est Charlie ?", mais en vacances.

Voilà ce à quoi il faut être vigilant et sensible quand on choisit un motif.

Pour savoir comment être élégant à la plage, cet article s'impose

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.