Nos nouveaux ensembles pour faire du costume un terrain de jeu (présentation de collection - chapitre 2)

11 min

Nos nouveaux ensembles pour faire du costume un terrain de jeu (présentation de collection - chapitre 2)

11 min
Publié le : 20 septembre 2023Mis à jour le : 20 septembre 2023
couv_article_presentation_costumes_revisites_2304x1296

Le costume était longtemps synonyme de travail, d’uniforme ou d’occasion exceptionnelle pour la plupart d’entre nous. Aujourd’hui, il devient un terrain de jeu pour la vie de tous les jours. Que vous soyez plutôt blazer, veste workwear ou surchemise, on vous emmène explorer ce terrain avec nos nouveaux ensembles. Sortie ce jeudi 21 septembre à 10h30. Présentations ici et maintenant.

Un manteau majestueux, une jungle jacket pas comme les autres, des mailles élégantes comme on les aime, une chemise revisitée et un pantalon au volume travaillé… pour découvrir la présentation de nos autres nouveautés, cliquez ici !

Et pour retrouver notre collection La Nouvelle Élégance, c'est juste ici !

Le costume Toso en laine et coton bleu marine

homme costume pull polo vert

Le pantalon Toso deuxième du nom avec sa veste, disponible ici.

Vous êtes le point de départ de la création de ce costume, car vous aviez beaucoup apprécié notre pantalon Toso bleu marine, lancé en octobre 2021.

Bonne gueule

Que ce soit par e-mail, commentaire ou en boutique, vous étiez nombreux à nous partager votre coup de cœur pour sa matière.

Bonne gueule

Et on ne risquait pas de vous contredire car on l’adore aussi (et qu’on le vend mais ça aussi c’est parce qu’on l’adore), pour toutes ses petites subtilités.

Vu de loin, ce micromotif tissé est discret, ce qui en fait un pantalon assez sobre et simple à associer.

Bonne gueule

C’est surtout son côté lumineux et son tombé fluide qui s’expriment à cette distance.

Bonne gueule

Ça, c’est le résultat du travail de Guabello, un tisserand centenaire avec lequel on a déjà travaillé sur plusieurs pantalons. Il défend bien la réputation des drapiers de la région montagneuse de Biella, en Italie. Car en plus bien de sélectionner leurs laines, ces derniers travaillent très bien le lavage et la finition de leurs étoffes. Ce qui vient à la fois de leur savoir-faire et de la qualité de l’eau dans la région.

Bonne gueule

(Crédit : Mondadori Portfolio - 1960, Getty)

Quand j’étais allé en reportage chez Reda, un autre tisserand de Biella, leur employé Davide m’expliquait :

"Si elle (l’eau) est tant prisée par les tisseurs, c'est en fait pour sa faible teneur en calcium et en sodium. Deux éléments qui peuvent facilement nuire à la teinture.

Si tu goûtes l'eau en bouteille de Biella, et que tu compares par exemple avec certaines eaux des Alpes françaises (chargées en calcium et en sodium), tu distingueras vite la différence au goût.

La qualité de l'eau de Biella permet d'obtenir un tissu à la main plus douce à l'issue des étapes de lavage et de finissage.

À l’inverse, c'est pour cette raison que les laines anglaises sont parfois plus rêches, par exemple. Leur eau n'a pas les mêmes propriétés que la nôtre, mais on peut sans doute en faire un très bon whisky."

Davide, qui ne manquait pas une occasion de tacler ses confrères britanniques.

C’est pour ça qu’en effleurant ce pantalon, vous sentirez aussi une main à la fois douce (douceur améliorée par les 37% de coton) et nerveuse (les 63% de laine) qui rend cette étoffe très intéressante.

D’ailleurs, si vous l’effleurez, c’est que vous êtes assez proche pour voir toutes ces magnifiques nuances :

Bonne gueule

Un grain plein de poésie que Guabello a obtenu avec des fils moulinés. Et si vous ne savez pas encore ce que c’est, vous êtes sur le point d’acquérir un savoir qui vous servira à occuper la conversation au moins 2 minutes avec le chanceux qui vous parlera de votre veste.

Un fil mouliné est composé de plusieurs fils alliés par torsion. Un peu comme un fil double retord, sauf que l’intérêt ici n’est pas de renforcer ce dernier, mais plutôt d’obtenir un fil de plusieurs couleurs.

Bonne gueule

Ici, à gauche, c'est plutôt un fil torsadé mais le principe est le même et ce schéma l'illustre bien.

Sur ce pantalon, vous pourrez donc distinguer des fils blancs, indigo, bleu marine et même noirs qui ont été moulinés ensemble.

Et la différence avec un tissu chiné, dont les nuances sont variées également, c’est que ces dernières sont plutôt obtenues avant le filage en jouant sur la teinture des fibres.

Bref, ce tissu est superbe et vous étiez tellement d’accord avec nous qu’on a décidé d’en faire costume en développant une veste assortie. On s’est dit que c’était la matière idéale pour faire un costume qui ne passerait pas l’année enfermé dans votre housse car :

  1. Sa veste serait facile à dépareiller avec un jean ou un chino, grâce au côté presque “brut” de son grain. D’autant plus en choisissant une forme de veste napolitaine, à l’épaule ronde et décontractée.
  2. Vous pourriez la mettre avec vos mailles en mi-saison et en hiver sans qu’elle ne paraisse intruse, car son mélange de laine et de coton lui donne une main et un aspect proches d’une flanelle (sans tenir trop chaud pour autant car son épaisseur reste modérée, 180g/m2).
  3. L’absence de doublure le long du dos la rend d’autant plus décontractée et agréable à porter.
Bonne gueule
Bonne gueule

Elle n’est doublée qu’à l’arrière des épaules, ce qui demande une confection soignée et l’ajout d’une parementure américaine en tissu principal, sur les pans intérieurs.

toso_poche_interieur_2000x1478

Et en parlant de confort, Benoît a une petite mise à jour sur notre coupe de veste vous partager.

"Cette veste inaugure le changement de fit de tous nos vestes de costume et blazers à venir, considérez la comme une v2.

Concrètement, elle est plus confortable au niveau de l’emmanchure et de l’épaule, c’est là où le gros de l’amélioration a été fait.

On a fait ce changement à la suite de vos retours, où certains clients faisaient remarquer que l’emmanchure était parfois trop étroite et manquait de mobilité. C’est à présent chose corrigée !

Ceux qui étaient obligés d’upsizer chez nous vont pouvoir revenir à leur taille normale".

Benoît.

Bonne gueule

C’est donc un costume à porter en ensemble ou dépareillé. Avec un pull, un t-shirt ou une chemise. Avec des sneakers, des brogues ou même des Wallabees, de l’automne au printemps.

costume_toso_romain_2160x2581
Bonne gueule

Alors que le reste de notre collection arrive ce jeudi 21 septembre à 10h30, ce costume est disponible dès maintenant sur notre e-shop et en boutique. On vous met un lien vers sa page de présentation, sur laquelle vous pourrez le commander et découvrir toutes ses petites finitions tailleurs faites aux petits oignons :

toso_revers1_2000x2739
Veste Toso navy

Taille

Veste Toso navy

Micro-motif italien

390,00 €

9 Couleurs

Pantalon Toso navy

Taille

Pantalon Toso navy

Micro-motif italien

180,00 €

9 Couleurs

Carte d'identité du costume Toso

Origines des fibres :

  • Coton : Égypte, États-Unis, Turquie, Israël (certifié Better Cotton Initiative)
  • Laine : Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Amérique du Sud

Tissage : Italie.

Montage dans notre atelier spécialisé en Roumanie.

Choix de la taille : prenez votre taille habituelle chez BonneGueule, aussi bien pour le pantalon que la veste. Pour accéder au guide des tailles du pantalon, c'est par ici, et pour la veste, c'est ici.

Disponibilité : en stock sur notre e-shop ici et dans nos boutiques dès maintenant.

Bonne gueule

Le pantalon Toso en laine et coton sable

Bonne gueule

Notre nouveau pantalon Toso couleur sable, disponible ici.

À tous ceux qui ont adoré la version bleue et qui n’ont pas forcément besoin d’un costume : on n’allait quand même pas vous laisser sans rien !

Quand vous appréciez une de nos matières, c’est l’occasion pour notre équipe produit de partir en quête d’autres couleurs. Et quand ils ont épluché les cartes des matières chez Guabello, ils sont tombés sur cette teinte sable. La suite des évènements : un coup de cœur, le développement d’un prototype, un autre coup de cœur à sa réception et voici le résultat !

Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule

Cette fois-ci, ce sont des fils moulinés beiges, marrons, jaunes et noirs qui ont donné cette couleur pleine de richesse.

Bonne gueule

Et vous trouverez bien sûr les mêmes détails sartorial-friendly, comme cette magnifique patte capucin prolongée et ces doubles pinces dont la vue titille vraiment les récepteurs à dopamine :

pantalon_toso_rouille_capucins_2000x1592
Bonne gueule
Pantalon Toso sable

Taille

Pantalon Toso sable

Micro-motif italien

180,00 €

9 Couleurs

Carte d'identité du pantalon Toso sable

Origines des fibres :

  • Coton : Égypte, États-Unis, Turquie, Israël (certifié Better Cotton Initiative)
  • Laine : Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Amérique du Sud

Tissage : Italie

Montage dans notre atelier spécialisé en Roumanie.

Choix de la taille : prenez votre taille habituelle chez BonneGueule. Pour accéder au guide des tailles, c'est par ici.

Prix : 180€

Disponibilité : en stock dès maintenant sur notre e-shop ici et dans nos boutiques.

Bonne gueule

Bonus : la chemise Volapaïa en dobby de coton blanc

Bonne gueule

On voulait vous proposer cette chemise à porter avec nos nouveaux costumes (ou ceux que vous avez déjà) et avec la sortie de notre nouvel ensemble Toso, c’était le moment ou jamais !

L’idée est simple : une chemise habillée blanche à mettre avec toutes vos couleurs de costumes, pour marquer le coup à une cérémonie ou au bureau avec une texture qui change des chemises en popeline.

Bonne gueule

On tenait vraiment à trouver une matière avec un petit twist. Même principe que pour notre costume Toso : une étoffe sobre et d’élégante de loin, qui révèle des petites subtilités quand on la voit de plus près sur vous. Avec une belle association de textures entre votre col de chemise, votre cravate et votre costume.

Notre candidat pour répondre à ce cahier des charges : le tissu dobby, qu’on avait déjà travaillé auparavant. On adore ses petits reliefs caractéristiques, obtenus par les métiers à tisser du même nom qui varient le nombre de fils pendant le tissage.

Inconvénient : ce tissu est souvent brillant et notre équipe produit cherchait un dobby plus mat, plus subtil et pas trop connoté “chemise de cérémonie”, pour que vous puissiez le porter dans plus de contextes. Ils l’ont trouvé chez Albini, un tisserand italien qui sait s’y prendre avec les étoffes à reliefs.

Bonne gueule

Ils en ont fait la chemise habillée qu’on aimerait trouver dans nos propres dressings :

  1. Une coupe ajustée travaillée au fil de nos collections pour mettre la silhouette en valeur.
  2. Un col italien assez large pour avoir de la prestance mais pas trop non plus, pour rester cohérent avec la plupart des revers de veste.
  3. Des boutons en nacre épais, cousus avec le fameux point Zampa di Gallina pour le rendu haut de gamme et la durabilité.
  4. Des coutures anglaises toutes en finesse sur les côtés.
Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule
Chemise Volpaia blanche

Taille

Choisissez une option

Rupture de stock

5 Couleurs

Carte d'identité de la chemise Volpaia blanche

Filature : Turquie

Tissage : Italie

Montage dans notre atelier au Portugal

Choix de la taille : prenez votre taille habituelle chez BonneGueule. Pour accéder à notre guide des tailles, cliquez ici.

Prix : 140€

Disponibilité : disponible dès maintenant sur notre e-shop ici et dans nos boutiques.

Si elle vous plaît et se glisse sous votre costume pour l’un des grands moments de votre vie, ce sera une grande réussite pour nous. Alors n’hésitez à nous envoyer votre ootd ce jour-là, pour qu’on puisse l’accrocher sur notre réfrigérateur au bureau.

Et pour stimuler vos journées plus ordinaires, on a plutôt pensé à un nouveau genre de costume.

La veste et le pantalon Soncino en laine à chevrons marron

Bonne gueule

Le Soncino, disponible ici.

Bonne gueule

On ne va pas se mentir : on n’enfile pas le blazer instinctivement tous les matins. Pour la plupart d’entre nous, c’est plutôt un kiff exceptionnel qu’on se fait quand on veut mettre un high kick d’élégance dans notre quotidien.

Le reste du temps, on préférera toujours les vêtements dans lesquels on est plus libres de nos mouvements, ceux dans lesquels on est certain de ne pas en faire trop, ceux qu’on se prend moins la tête à associer, ceux qu’on peut charger avec nos écouteurs, notre porte-cartes et nos clés pour tout avoir sous la main.

Julien, chef de collection

“Depuis quelques années, le blazer perd en vitesse sur le marché au profit d’équivalents plus décontractés. Il y avait d’abord les vestes workwear, puis les surchemises qui faisaient office de veste à leur tour.”

Mais si la veste workwear et la surchemise sont devenus les nouveaux blazers, pourquoi ne pas les coordonner avec le pantalon pour en faire le nouveau costume ?

Bonne gueule
Julien, chef de collection

“Ce genre de pièce apparaissait déjà progressivement avant mais ça m’a surtout sauté aux yeux en 2022, quand je regardais les défilés et les analyses des nouvelles tendances de marché pour 2023. J’en voyais chez les marques de luxe et haut de gamme comme Hermes, Lemaire, Ami par exemple.”

Bonne gueule
Bonne gueule

En même temps, quand on y réfléchit, cette nouvelle forme de costume a plein d’avantages :

  1. Elle est originale et peut devenir un véritable uniforme de style personnel.
  2. On a plein de poches pour ranger nos affaires.
  3. On peut le porter à peu près partout sans se demander si on est trop apprêté, puisque la forme de la veste et la matière de l’ensemble sont très décontractées.
  4. En même temps, on dégage une forme d’élégance avec ce côté “uniforme”, d’autant plus quand sa laine rappelle le tombé fluide d’un costume classique.
  5. On peut aussi bien le mettre avec un t-shirt et des runnings qu’avec une chemise et des brogues.
  6. On peut mettre que le haut ou le bas sans même avoir l’impression de dépareiller un ensemble, car ce n’est finalement qu’une veste workwear/surchemise et un pantalon.
  7. On peut composer une tenue intéressante en quelques minutes et sans trop cogiter, puisqu’on n’a plus qu’à choisir un base layer et des chaussures.
Jordan, responsable création.

“Ça fait un moment que je regarde ce genre d’ensemble coordonné. Dans mon cas, c’est typiquement la bonne solution pour défendre le style de la famille Maurin quand j’arrive avec ma fille devant la crèche, alors que j’ai eu 2 minutes chrono pour choisir ma tenue.”

Cette nouvelle forme de costume représente parfaitement la progression du casual chic : plutôt que d’associer des pièces décontractées et élégantes, on les fait évoluer pour qu’elles servent nos besoins du quotidien dans les deux registres.

On tenait à vous faire explorer ce nouveau terrain de jeu avec deux ensembles différents et pour ça, il fallait bien sûr trouver les bonnes matières.

Pour le premier, Julien a pensé à celle de notre jogpants Chelini. Un twill de laine du tisserand italien Delfino, que vous aviez adoré. Vous n’étiez pas les seuls, car Julien s’est lui-même marié avec un costume qu’il s’était fait dans cette même matière (oui, j’étais jaloux aussi en l’aidant à prendre les mesures des retouches, chaque métier a ses avantages).

pantalon à cordons de serrage chelini
Sarah, assistante cheffe de produit.

“Avec l’équipe, on s’est dit qu’un ensemble en chevron marron rendrait très bien avec cette laine-là. Alors on a fait un essai et le résultat nous a vite convaincus.”

Bonne gueule
Bonne gueule

Cette étoffe a le juste équilibre pour apporter une élégance simple dans la vie de tous les jours, entre le chic de son tombé fluide et la personnalité rustique de son chevron marron.

Bonne gueule
Bonne gueule

Point important pour un vêtement à porter sans prise de tête au quotidien : cette laine a aussi une main assez compacte et rassurante, ce qui fait qu’on n’a pas l’impression de devoir faire attention à tous nos gestes quand on bouge dedans. Cette robustesse vient de son fil double retord, c’est-à-dire un fil qui a été doublé par torsion avant le tissage.

fils_retors_750x1048

Ce qui ne l’empêche pas d’être doux au toucher, car les fibres de laine ne dépassent pas les 17,25 microns de diamètre. Le tout, pour une épaisseur trois saisons de 230 gr/m2.

La forme de la veste s’approche de celle d’une surchemise, avec un col bowling et deux poches poitrines. Pour y mettre une paire de lunettes, un stylo-plume et vous la jouer architecte. Un bandana écru plié comme une pochette, ce serait pas mal non plus.

Bonne gueule
Bonne gueule

Pour le reste de vos affaires, vous trouverez deux grandes poches boutonnées à l’intérieur.

Côté pantalon, on s’est fait plaisir avec les mêmes détails sartoriaux que sur notre pantalon Toso : des doubles pinces et une belle patte capucin qui se prolonge le long de la taille, à dévoiler quand vous le porterez sans la veste.

Bonne gueule
Bonne gueule

Le tout, avec une taille haute et une coupe carotte.

Bonne gueule
Bonne gueule
Veste Soncino marron

Taille

Veste Soncino marron

Motif chevron italien

330,00 €

2 Couleurs

Pantalon Soncino marron

Taille

Pantalon Soncino marron

Motif chevron italien

200,00 €

2 Couleurs

Carte d'identité de la veste et du pantalon Soncino

Origine de la laine : Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Amérique du Sud suivant les lots.

Tissage : Italie

Montage : Portugal pour la veste et dans l'ouest de l'Ukraine pour le pantalon.

Choix de la taille : prenez votre taille habituelle chez BonneGueule, aussi bien pour le pantalon que la veste. Pour accéder à notre guide des tailles, pour le pantalon c'est par ici, et la veste ici.

Prix :

  • Le pantalon : 200€
  • La veste : 330€

Disponibilité : 

  • Veste en précommande ici dès ce jeudi 21 septembre à 10h30. Elle vous sera expédiée à partir du 5 octobre et disponible en boutique à partir du 27 septembre.
  • Pantalon en stock sur notre e-shop ici et dans nos boutiques dès maintenant.

Le costume Bergame en flanelle de laine verte

Bonne gueule

Le Bergame, disponible ici.

Bonne gueule

Notre équipe produit voyait bien un second ensemble à l’esprit plus workwear, avec une matière plus nerveuse. Une flanelle de laine italienne, par exemple.

Elle s’est donc naturellement tournée vers Vitale Barberis Canonico, un autre grand tisserand de la région de Biella qui en proposait une très bien.

Problème : en sortant la calculette, l’équipe comprend qu’un ensemble taillé dans cette matière serait bien trop cher à cause de l’augmentation des prix.

C’est parti pour trouver un équivalent en Europe, histoire de vous proposer un ensemble avec une matière intéressante sans devoir lancer un service de paiement en 12 fois.

Sarah, Julien, Hélène et Landry découvrent alors cette laine au Portugal :

Bonne gueule

Elle est confectionnée par Morgado, une entreprise lancée par la famille du même nom en 1927 avec deux métiers à tisser en bois. Aujourd’hui, son capital est toujours détenu par la même famille.

Bonne gueule
Bonne gueule

Et quand on prend la qualité de cette laine en main, on sent qu’il y a un savoir-faire derrière qui rivalise largement avec celui des tisserands italiens. Il y a un toucher nerveux très sympa, de la consistance et de la tenue au tombé sans qu’elle soit trop épaisse (209g/m2).

Bonne gueule
Bonne gueule

Seule différence avec la laine de VBC : elle a une main un peu plus sèche. Mais quand l’équipe reçoit le prototype monté et le montre à tout le monde au bureau, on se dit que ça lui donne justement plus de caractère. Un côté plus brut qui va bien à l’esprit workwear recherché. Sachant qu’il y a une doublure en viscose dans les manches, pour que ces dernières restent bien douces avec vos bras si vous mettez la veste avec un t-shirt.

Bonne gueule

La texture, c’est validé. Maintenant, il reste la couleur. On aimerait trouver une teinte de vert un peu singulière. Pas le genre de kaki qu’on voit partout. Et bien qu’on apprécie beaucoup les laines de Morgado, on ne trouve pas notre bonheur dans son catalogue de coloris.

Et si on créait cette couleur nous-même ?

Si on développe notre propre couleur de fil, l’ensemble devient trop coûteux et on retourne à la case départ. L’équipe propose donc une autre idée à Morgado : surteindre un tissu déjà teint pour obtenir une couleur inédite.

Morgado prend donc un tissu gris chiné et le teint en kaki. Le mélange des deux couleurs donne ce vert bien profond.

Bonne gueule
Bonne gueule

Il renforce bien la personnalité workwear de l’ensemble, dont le haut est inspiré des vestes de peintre avec ses trois poches plaquées. Si jamais tous vos pinceaux n’y rentrent pas, vous trouverez aussi deux grandes poches zippées à l’intérieur.

Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule

Quant au bas de l’ensemble, il reprend le volume bien affirmé de notre pantalon Bergame : une coupe ample, légèrement plus resserrée en bas. Et pour que cette structure s’exprime bien, avec toute la tenue de la matière, sa longueur s’arrête au-dessus de la chaussure avec un bas revers. Si vous préférez qu’il casse sur la chaussure avec un bas simple, vous pourrez bien sûr le faire rallonger auprès de nos boutiques ou de votre retoucheur.

Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule
Bonne gueule

Et bien sûr, on n’allait pas faire l’impasse sur ces belles doubles pinces qui prennent tout leur sens sur un volume pareil :

Bonne gueule
Veste Bergame kaki

Taille

Veste Bergame kaki

Flanelle de laine

270,00 €

4 Couleurs

Pantalon Bergame kaki

Taille

Pantalon Bergame kaki

Flanelle de laine

180,00 €

4 Couleurs

Carte d'identité veste et pantalon Bergame en flanelle de laine verte

Origine de la laine : Portugal et Uruguay

Filature et tissage : Portugal

Montage : Ouest de l'Ukraine pour le pantalon, Portugal pour la veste.

Choix de la taille : prenez votre taille habituelle chez BonneGueule, aussi bien pour le pantalon que la veste. Pour accéder à notre guide des tailles, pour le pantalon c'est par ici, et la veste ici.

Prix :

  • Le pantalon : 180€
  • La veste : 270€

Disponibilité : disponible dès maintenant sur notre e-shop ici et dans nos boutiques.

Bonne gueule

Un manteau majestueux, une jungle jacket pas comme les autres, des mailles élégantes comme on les aime, une chemise revisitée et un pantalon au volume travaillé… pour découvrir la présentation de nos autres nouveautés, cliquez ici !

Comment vous procurer notre nouvelle collection ?

Vous pourrez la retrouver dès ce jeudi 21 septembre à 10h30 sur notre e-shop et en boutique.

On vous la présentera aussi en live le même jour à 18h sur notre compte Instagram. Vous pourrez ainsi nous poser toutes vos questions en direct.

En attendant, n’hésitez pas à nous partager votre avis et vos questions dans les commentaires ci-dessous !

Nos dernierslooks

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures