Saint-Paul x JamaisVulgaire: la collaboration qui vous fait voyager

/

Vous êtes nombreux à êtres sortis ce week-end pour un verre en terrasse entre copains ou alors un pic-nique en amoureux. C'est bel et bien l'arrivée des beaux jours et l'occasion de ressortir des tenues printannières.

C'est pourquoi je vais vous parler dans cet article de la collection de tee-shirt graphique que j'ai crée avec la marque Saint-Paul et qui sera distribuée sur mon blog JamaisVulgaire.

Voici d'abord une petite vidéo pour vous mettre en bouche sur tout l'univers de cette collaboration, je vous invite à bien lire ensuite tout l'article pour comprendre tous les enjeux.

 Un voyage express de deux minutes au Cambodge, ça vous dit ?

L'introduction à une belle aventure, à savourer en HD...

Le constat

Il manquait pour moi quelque chose sur le marché des tee-shirts : on a d'un côté des tee-shirt haut-de-gamme avec un design flou trop avant-gardiste, fait par un artiste parisien hype et qui demande un travail d’interprétation pour être apprécié. Bref, cher et peu accessible.

De l'autre côté du spectre, on a aussi beaucoup d'imprimés bien plus beaux mais restitués avec un flocage cheap ou avec une impression fade. Tout ça sur des tee-shirt fabriqués en Chine

Mais au cours de mon premier voyage au Cambodge en 2011, j'ai retrouvé certaines de mes racines (je suis métisse franco-khmer) et j'ai pu découvrir la peinture khmère. C'est cet art que j'ai voulu partager avec une ligne de t-shirts.

La peinture khmère

J'y ai vu des tableaux aux qualités esthétiques immédiatement discernables et réalisés selon des techniques vieilles de plusieurs siècles et transmises de pères en fils: un savoir-faire qu'on retrouve difficilement ailleurs.

Ces estampes ont un style très brut et riche à la fois: elles restituent l'esthétique des temples mais racontent aussi des scènes de vie quotidienne dans les villages, notamment celles des pêcheurs et des riziculteurs.

En voici quelques exemples :

308152_10150383783075225_1998670480_n

pecheurs

Les pêcheurs du lac Tonle Sap : entre pagodes et maisons sur pilotis 

313670_10150404830905225_1599003837_n

villagebis

Dans les terres : la vie des riziculteurs

308234_10150383785625225_2015558858_n

apsarab

Les danseuses célestes de la mythologies hindoues :
les Apsaras, qu'on peut voir un peu partout dans les temples d'Angkor

Une idée déjà existante, mais mal exécutée

L’idée de transposer ces peintures sur un tee-shirt n’était alors pas nouvelle : ces imprimés étaient déjà proposés sur des tee-shirts au vieux marché de Siem Reap, ville des temples d’Angkor.

Le problème est qu'on retrouve des tee-shirts de mauvaise qualité, à la coupe et aux finitions approximatives et avec une technique d’impression fade qui ne retranscrit pas fidèlement les couleurs.

Une volonté de mise en valeur plus soignée

J'ai voulu valoriser ce savoir-faire pointu avec un support de qualité équivalente, c'est-à-dire un tee-shirt haut-de-gamme fabriqué en Europe, à partir d’un coton de qualité et avec une technique d’impression poussée.

Une meilleure rémunération des talents.

L’ambition de faire un tee-shirt haut-de-gamme est aussi de rémunérer les talents du peintre à sa juste valeur, en lui reversant 25% des bénéfices sur chaque tee-shirt vendu.

Un peintre éclectique: Sopheap Keo

L'artiste qui a été choisi pour ce projet est le peintre Sopheap Keo.

Rescapé du régime des Khmer Rouges, il a pu faire vivre sa famille d’abord en vendant des jouets, puis en apprenant en autodidacte à peindre. C’est seulement ensuite qu’il a formalisé ce talent de naissance à l’Université Royale.

C'est un peintre au parcours atypique, qui a subit de plein fouet le génocide khmer rouge et qui a malgré tout réussit à survivre d'un talent inné qu'il a pu perfectionner avec le savoir-faire khmer typique appris plus tard à l'Université. Il en résulte un style unique et plus approfondi que chez d'autres peintres Cambodgiens.

sopheapkeo1

Il participe à présent activement à la vie artistique de Siem Reap en formant de nombreux peintres au sein de son atelier.

Ses peintures sont plutôt prisées au Cambodge et se vendent entre 30 et 50 dollars à des cadres expatriés et khmers (cela représente une bonne petite somme au Cambodge).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  Sopheap Keo et son fils, Piseth (lui aussi bourré de talents et inspiré par les cartoons occidentaux).

Voici le visuel qui a été choisi, parmi ses oeuvres :

motif

La concrétisation du projet

Comme vous l'avez compris, l’ambition est de concilier tout le potentiel de l’art khmer à un t-shirt de qualité.

C’est ce que propose la jeune marque belge Saint-Paul (dont on a déjà parlé il y a quelques mois), crée par Jungho Geortay, directeur artistique chez Armor Lux Heritage et déjà distribuée en France au Bon Marché et sur le select store l’Exception.

Les tee-shirts sont confectionnés au Portugal, où les usines sont intransigeantes en matière de qualité de la coupe et des finitions.
Elles utilisent aussi du coton Portugais pour leur produit et réalisent une impression en quadrichromie, pour mieux restituer la richesse des couleurs du tableau original.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un imprimé qui restitue le côté brut d'un tableau et la richesse des couleurs

Le résultat

Le résultat est un tee-shirt produit en série limitée (40 exemplaires), vendu à 55 euros pièce (le prix des tee-shirt de la ligne Saint-Paul). 25% des bénéfices réalisés seront reversés au peintre.

ENTIERBIS

La coupe : un juste milieu

C'est une coupe regular fit qui a été choisie, proche du corps pour mettre en valeur la silhouette. Sans pour autant être trop moulante et tenir trop chaud. Elle est facile à porter et un peu allongée : elle s’adaptera particulièrement aux silhouettes plus fines.

tshirt saint paul 1

tshirt saint paul 2

tshirt saint paul 3

Un col aux bonnes proportions

J'ai été très vigilant sur ce point car c'est là que beaucoup de tee-shirts font un faux-pas (Geoffrey et Benoît en parlent souvent) : le col est légèrement échancré et l'encolure est fine.

COLB

Les manches et les épaules

epaulesB

Une coupe précise qui donne des épaules bien définies.

MANCHESB

Une manche qui s’arrête au début du biceps, pour une coupe bien masculine.

Pour en savoir plus et commander les tee-shirts, vous pouvez allez sur l'article de JamaisVulgaire (le site de Valéry).

Il faudra ensuite vous inscrire à la fin de l'article pour recevoir le lien quand les tee-shirts sortiront (mercredi 24 à 16h).

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • BenoitBG

    Merci à toi Etienne !

  • Etienne

    Et pour finir pardon, je souhaite une excellente continuation à Valéry qui a pour le moment lancé deux beaux motifs :)… J’ai d’ailleurs hâte de voir le troisième :). Et merci à lui pour le tee-shirt ainsi que de m’avoir fait découvrir les tee-shirts Saint-Paul 🙂

    Et encore merci à Bonne Gueule pour vos conseils: Saint-Paul/Jamais Vulgaire, Sixpack, Bold Boys, Homecore (quand j’aurai le chino à la bonne taille :^^), tout est parfait :). Je n’ai plus qu’à tester les pièces plus « haut de gamme » que vous conseillez :).

  • Etienne

    Bonsoir :),

    Un petit retour sur ce tee-shirt :).

    Alors tout d’abord Valéry est vraiment sympa et arrangeant; on prend plaisir à faire affaire avec lui (surtout quand il est aussi « commerçant », sans aucune connotation négative bien sûr 🙂 ). Ensuite au niveau du « service de vente » ça a été parfait aussi: commande passée pour le premier motif Mercredi 12/01/14 après un échange de mails, colis reçu Vendredi 14/01 le midi (en outre le fait d’encaisser l’argent de la vente une fois la commande arrivée c’est vraiment appréciable) :).

    Enfin, le principal, le tee-shirt; là ça va être court: il est parfait :). Le motif est une véritable invitation au voyage, très poétique, un peu mélancolique… Si je peux me permettre il m’évoque un mélange entre un « Rashomon optimiste » et un Le Temple d’Or de Mishima (les deux en « version » cambodgienne bien sûr 😉 ). Plus concrètement ce tee-shirt (ainsi que l’article de présentation) permet de découvrir un aspect assez « méconnu » (en pour moi en tout cas) du Cambodge actuel loin de ce pour quoi on en a malheureusement entendu parler dans l’Histoire Moderne. Et les tableaux cambodgiens sont inattendus je trouve :).

    En ce qui concerne le fit, y a rien à dire, je retrouve le fit impeccable des Sixpack: la silhouette est mise en valeur sans que cela soit exagéré. Et on est dans quelque chose de près du corps sans se sentir étriqué :).
    Enfin le tissu est agréable à porter, mais je n’ai pas le recul nécessaire pour donner plus d’avis dessus :).

    Bonne soirée,

    Etienne 🙂

  • Valéry Khung

    Salut Arnaud,
    Merci de tes encouragements
    Pas de soucis, d’autres motifs vont se faire.
    Pense à t’inscrire sur la newsletter pour que je te tienne au courant 🙂

  • Arnaud

    Même sur threadless, on ne trouve pas plus vivant que ça ! Ca aurait été une bonne idée de faire imprimer les 3 autres motifs, car eux aussi on leur identité. J’ai surtout un gros coup de cœur pour la vie des riziculteurs. Des couleurs aussi chaudes qu’estivales. Ça aurait fait tableau vivant avec les plis au vent !

  • Salut Whatever,
    Les ventes sont ouvertes à tout le monde depuis 2J donc tu n’as plus besoin de t’inscrire à la newsletter 🙂

  • BenoitBG

    Oui, tout à fait !

  • BenoitBG

    Ahah, c’est presque ça effectivement ! Plus sérieusement, Rachel, notre photographe, préfère que je prenne mes lunettes, elle trouve que c’est plus sympa…

  • bobi

    Bon, faut le dire, c’est beau. Je porte pas d’imprimés en général, mais c’est beau. Surtout, j’aime le concept.

    Sinon, juste une petite chose, d’habitude, je comprends jamais pourquoi depuis deux ou trois ans, beaucoup de monde porte le short 15 cm au dessus du genoux. Là, pour une fois, sur Valéry ça rend bien.

  • Guillaume

    … et Benoît arborant toujours fièrement en shooting à l’extérieur sa paire de lunettes de soleil. C’est qu’il arriverait presque à nous persuader qu’il fait beau toute l’année à Paname. Si, si ! ;P

  • Whatever

    J’avais bien compris, mais ai-je vraiment besoin de 2 newsletters mode dans ma boite, je ne pense pas. Disons que je gère ma veille informationelle autrement que par newsletters, pour moi les mails c’est du registre du ponctuel/personnalisé 😉

  • BenoitBG

    Tout est dit !

  • BenoitBG

    Tout à fait !

  • BenoitBG

    Non en fait, en ce qui nous concerne, une fois que tu es inscrit à notre newsletter, tu es inscrit pour de bon, tu n’as pas besoin de t’inscrire à nouveau. Une inscription pour toujours !
    (d’ailleurs, si tu essayes à chaque fois de te réinscrire chez nous, normalement le logiciel te prévient que ton mail est déjà inscrit).
    Concernant la newsletter pour s’inscrire pour le tee-shirt, il s’agit du site de Valéry (JamaisVulgaire) qui est totalement différent du notre.

  • Whatever

    Chouette idée, dessin portable, mais je vais pas m’inscrire à une newsletters à chaque fois que je veux acheter un article.

  • Theo C

    Petite question pour me repérer, Benoit porte le M ?

  • Romain R

    Moi qui ne suis pas branché Tshirts, je trouve néanmoins le résultat splendide. Déjà le concept en soi est un vrai bonheur parce qu’on est dans une authenticité et une spontanéité qu’on ne retrouvera jamais dans les marques « hype » qui font ce genre de tshirt. Mais surtout la peinture est vraiment superbe, à la fois très graphique et en même temps fidèle au paysage de départ. Très beau produit !