Conseils : Le guide de la pochette de costume

27

J'avais partiellement abordé le sujet dans l'article dédié aux accessoires qui permettent facilement de personnaliser son style sans prendre de risque. J'ai tenu à rentrer un peu plus dans le sujet suite aux demandes de certains d'entre vous (et aussi parce que c'est un accessoire que j'affectionne particulièrement).

La pochette, un accessoire avec de faux a priori

Qui dit "pochette de costume" ne dit pas nécessairement "costume" !

Je vous dresse une liste des différents a priori que j'ai pu entendre pour vous aider à lever et gommer les faux clichés une bonne fois pour toutes.

"La pochette, c'est trop habillé"

Certes, elle apporte une touche d'élégance mais ne change pas radicalement le style de votre tenue : c'est quand même moins flagrant qu'une cravate par exemple. Et tout dépend de la façon dont vous pliez la pochette (j'y reviendrai dans la suite de l'article).

"La pochette, c'est pour les mariages"

Cela rejoint la croyance précédente. On la retrouve dans des événements particuliers comme le mariage où la tradition veut que l'on soit très élégant (un article y est d'ailleurs consacré : comment choisir un costume pour un mariage). On voit souvent la pochette aux mariages car elle est perçue comme élégante mais on peut tout à fait la porter au quotidien pour donner un petit plus à sa tenue  et surtout lui apporter de la personnalité.

On associe souvent la pochette au costume car on la portait exclusivement de cette manière autrefois. Seulement, le vestiaire masculin a évolué depuis, laissant place à une multiplicité d'associations de vêtements et donc de styles.

Aujourd'hui, il n'est plus choquant de la porter avec un blazer et un jean brut par exemple (et une chemise bien sûr). Vous pouvez la porter dans bon nombre de situations :

  • Au travail : avec un costume et en fonction du dress code (si vous en avez un dans votre environnement professionnel).
  • Le weekend : pour donner une touche d'élégance à sa tenue sans pour autant sacrifier le confort (cela permet d'abandonner la cravate que l'on peut porter par contrainte la semaine).
  • Pour un rendez-vous (galant ou pas) : c'est un moyen de faire bonne impression, en gardant son propre style et sans trop en faire (c'est à dire sans donner l'impression de passer 3 heures devant la glace à s'habiller). C'est ce qu'on appelle l'élégance naturelle (ou la fameuse sprezzatura).

"La pochette, c'est pour les dandys"

J'entends souvent cette observation que je peux comprendre. Le mot dandy renvoie à quelqu'un de trop habillé dans la vie de tous les jours. On peut se sentir mal à l'aise face à ces personnes car on les pense élitistes alors que, bien souvent, ce sont des personnes assez simples (dans le bon sens du terme) qui prennent simplement beaucoup de plaisir à s'habiller.

Bref, c'est un jugement qu'on a tous fait au moins une fois et qui reste trop caricatural. L'association cravate et pochette par exemple est tout à fait possible à condition qu'elle soit bien faite. Seule règle à respecter : il faut que la cravate et la pochette soient différentes.

"La pochette, ce n'est pas pour moi"

Penser que la pochette est dédiée à un style, c'est se mettre inutilement des barrières. Ce n'est pas parce que c'est un accessoire plutôt élégant qu'on ne peut pas l'associer à plusieurs styles et surtout à son style : bien au contraire ! Bon nombre d'entre vous n'ose pas la porter par peur de faire trop habillé : détrompez-vous, tout dépend de la manière dont vous la portez.

Rien que la manière de la plier révélera que vous vous êtes appropriés la pochette. La matière choisie joue beaucoup également. Allez-y progressivement, vous n'êtes pas obligés d'en porter tous les jours (c'est même déconseillé).

Testez-la au départ dans un environnement où vous vous sentez à l'aise pour le faire et étendez-la à un autre environnement (comme le travail par exemple) et voyez les réactions qui en découlent. Vous verrez, vous serez très agréablement surpris des réactions (surtout des compliments féminins).

Test des pochettes de Pochette Square

Pochette Square, c'est un e-shop qui propose une multitude de pochettes et il y en a pour tous les goûts. Ils proposent leur propre marque, mais aussi d'autres marques (souvent un peu plus chères). J'ai testé 5 pochettes de leur marque avec des styles et des matières différentes. Par ailleurs, j'ai été agréablement surpris par le contenu très pédagogique autour de la pochette disponible sur leur site : de l'information utile, on en redemande !

5 pochettes 1
Voici les pochettes testées. J'ai volontairement choisi plusieurs styles et plusieurs matières (lin, soie, chambray et coton) pour vous montrer qu'on peut toutes se les réapproprier.

Choisir ses pochettes, c'est bien beau mais encore faut-il savoir comment les plier. Je vais donc vous donner les principaux pliages facilement réalisables que vous pourrez adopter au quotidien. Vous l'avez compris, il ne s'agit pas de passer 20 minutes à plier sa pochette.

Le pliage à plat : le pliage passe-partout par excellence

pochette camouflage plis plat zoom

Le coton est parfait pour ce type de pliage
car il reste rigide et maintient le pli. 

pochette camouflage plis plat

Il est préférable de glisser la pochette derrière le revers même s'il n'y a pas de contre indication.

pochette camouflage plus plat variante

Et voici une variante du pli à plat en décalant la partie arrière de la pochette. Ce pli est utile pour casser l'aspect un peu strict à la Don Draper (dans Mad Men) avec une pochette plus formelle par exemple.

pochette camouflage plis plat 2

On aime ou on n'aime pas : pour ma part, j'aime apporter des petites touches de fantaisies comme les chaussettes à pois.
Blazer Gant Rugger, chemise Saint Sens, chino Dnm Pieces, ceinture When I was Seven7een, desert boots et chaussettes Selected.

Conseils style : le motif du camo fait un rappel avec le beige du chino permettant ainsi à la pochette de mieux se fondre dans la tenue. C'est une astuce que vous pouvez utiliser lorsque vous décidez d'insérer des accessoires avec des motifs (ou des couleurs) assez forts. Enfin, les différentes nuances de bleu permettent de ne pas avoir une tenue monochrome.

Le pliage en pointe : l'atout élégance

Une pointe (non on ne parle pas de la composition tactique de l'équipe de France)

pochette lin pliee en pointe

Avec une pochette pliée en 1 pointe, il y a une règle à respecter : qu'elle soit parallèle au revers du blazer.
C'est le pliage en pointe le plus facile à faire.
Chemise Saint Sens, blazer Carven

pochette lin pliee en pointe zoom

Conseils style : la pochette blanche entourée de rouge donne du dynamisme et de la vitalité à votre tenue. Le rappel avec le col de la chemise permet d'harmoniser l'ensemble en toute simplicité. Si vous voulez être encore plus habillé (sans trop en faire), vous pouvez ajouter une cravate tricotée en soie, vous serez au top !

Pour apprendre à faire ce pli, consultez la vidéo explicative de Pochette Square.

Deux pointes (le fameux 4-4-2, ok j'arrête)

pochette chambray plis 2 pointes zoom

Le pliage à 2 pointes est moins formel que celui avec 1 pointe : il casse l'aspect trop uniforme et n'est pas plus dur à faire. A noter : la première pointe n'est pas obligé d'être parallèle au revers de la veste, elle peut-être légèrement plus en biais.
Blazer Gant Rugger.

Conseils style : la pochette en chambray crée un dégradé de couleurs entre le bleu foncé de la veste et le bleu clair de la pochette et de la chemise : le fil de trame donne du cachet à cet accessoire, permettant ainsi de faire subtilement ce camaïeu de bleu. Au-delà des couleurs, la différence de matières de chaque pièce (coton pour la chemise, coton-lin pour le blazer et chambray pour la pochette) apporte aussi de la profondeur à la tenue et un brin d'originalité.

Pour apprendre à faire ce pli, consultez la vidéo explicative de Pochette Square.

Trois pointes (pour les plus téméraires d'entre vous)

La difficulté augmente, on est clairement sur un pliage plus travaillé. Je m'arrêterai d'ailleurs à 3 pointes car après c'est too much à mon goût (à partir de 4 pointes et toutes les variantes qui existent).

pochette chambray plis 3 pointes zoom

Les 3 pointes n'ont pas besoin d'être exactement de la même taille, il faut que ça reste naturel (et ça diminue les prises de têtes inutiles). Sur les blazers contemporains, la poche poitrine est souvent proche du revers, n'hésitez pas à faire passer la pochette par dessus le revers : personne ne vous en voudra.

pochette chambray plis 3 pointes

Allez hop, c'est parti pour un verre en terrasse où mon pastis m'attend 🙂

Conseils style : vous voyez, l'ensemble est cohérent et la prise de risque dans l'association des couleurs est proche de zéro. La pochette est un très bon accessoire pour apporter un petit truc en plus à une tenue un peu classique à la base. J'affectionne particulièrement ce côté élégant/décontracté assez spontané.

Pour apprendre à faire ce pli, consultez la vidéo explicative de Pochette Square.

Le pliage effet bouffant : l'élégance décontractée

pochette soie plis bouffant zoom

Le jaune n'est pas une couleur très portée par l'homme mais par petite touche, c'est tout à fait envisageable. Comme on l'a vu précédemment, jouer sur les matières et les textures est intéressant pour créer des contrastes de styles.

pochette soie plis bouffant

Pas de règle particulière pour le pli bouffant, il faut simplement ajuster la pochette par rapport à la poche poitrine selon vos humeurs. Seule contrainte : ce pli est exclusivement réservé aux pochettes en soie car la fluidité de la matière est la seule à offrir un rendu naturel (même si le lin peut être envisagé si la pochette n'est pas trop épaisse mais le rendu sera moins beau). 

Conseils style : vous voyez le jaune reste discret tout en apportant de la vitalité à votre tenue, c'est l'avantage de la pochette : elle ne prend pas une place trop importante dans un look. Le contraste de matières et de textures donnera de la profondeur à votre style (toujours sans trop en faire). Sortir des tenues ennuyeuses est plus facile qu'il n'y paraît !

Pour apprendre à faire ce pli, consultez la vidéo explicative de Pochette Square.

Le pli en pointe ailée : décollage du style garanti

pochette coton plis pointe ailee zoom2

Non ce n'est pas de la soie, mais du coton. Mais la soie peut très bien être utilisée pour ce pliage (même si elle aura moins de tenue tout au long d'une journée).

pochette coton plis pointe ailee

En termes de style, ce pliage de pochette offre des avantages intéressants : l'élégance du pli en pointe, et le naturel du pli bouffant. Une excellente alternative en somme.

Conseils de style : j'ai souvent entendu que ce pli était réservé au mariage. Autant vous le dire tout de suite, ne vous focalisez jamais sur le port et le pliage d'une pochette en fonction d'un événement particulier : portez-la comme bon vous semble. C'est simplement que ce type de pliage est par nature plus élégant (au même titre que les pliages 3 et 4 pointes) mais il faut savoir transgresser les conventions pour s'amuser un peu 🙂 .

Pour apprendre à faire ce pli, consultez la vidéo explicative de Pochette Square.

Verdict sur Pochette Square

Très positif. J'ai reçu les pochettes dans un packaging soigné et ce soin s'est retrouvé dans les pochettes. Elles sont confectionnées en Italie avec un point à la main maîtrisé (ils ne boivent pas de pastis je pense) et les matières sont bonnes.

finition point a la main pochette

Concernant la finition des bords de la pochette : ils sont roulottés et cousus avec un point de couture fait à la main (appelé point à la main).

En résumé c'est un bon rapport qualité/prix aux alentours de 25 € la pochette (pour leur marque). Et entre nous, pas besoin de dépenser des fortunes dans cet accessoire. Hugo de Parisian Gentleman a d'ailleurs acheté ses meilleures pochettes pour une poignée d'euros.

Ce que vous devez retenir pour bien porter la pochette

Cette série de conseils et d'astuces synthétise tout ce que l'on vient de voir ensemble :

  • Mettez-vous en confiance : n'hésitez pas à jouer sur les contrastes de couleurs pour donner un peu de peps à un blazer trop formel (ou ennuyeux selon vous). La pochette blanche en lin est très bien pour commencer.
  • Lâchez-vous : la pochette (et plus largement l'accessoire) est un excellent moyen d'apporter des couleurs vives et des motifs marqués qu'on n'ose pas forcément porter sur un vêtement.
  • Apportez de la subtilité dans vos tenues : jouer sur les matières et leurs textures est la solution idéale et la plus facilement applicable.
  • Portez la pochette selon vos humeurs : apprenez quelques plis et mettez les en application en fonction de vos envies, ni plus, ni moins.
  • Amusez-vous : une fois les principaux pliages maîtrisés, adoptez-en des nouveaux (ou inventez-en !) comme bon vous semble. Il existe une infinité (ou presque) de pliages de pochettes.
  • Portez-la avec une belle cravate : ne jamais associer cravate et pochette, c'est trop travaillé, pas assez diversifié et naturel.

pochette pli up and down

La preuve en est : le port de la pochette peut devenir spectaculaire !

Dernière astuce pratique importante : la largeur de la pochette pliée doit être légèrement plus grande que la poche poitrine pour ne pas que la pochette ne descende dans le fond de la poche. C'est surtout le cas des pochettes en soie. Forcez légèrement lorsque vous insérez votre pochette et le tour est joué.

J'oubliais... Pour l'entretien, respectez simplement les conditions de lavage en machine en fonction des matières. La pochette vous remerciera.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Philippe !

    Merci 🙂

    Ca dépend. J’aurais tendance à dire que dans la plupart des cas non, surtout si la couleur est vraiment « dominante ».

    Il faudrait que je voie les modèles en question pour pouvoir te répondre.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Jean-Baptiste !

    Malheureusement, la pochette est ce que tu appellerais un accessoire « inutile ». C’est un accessoire qui n’a quasiment jamais eu de vocation utilitaire (à part sentir bon si on avait les moyens) !

    Pour la pochette en microfibre, ce n’est pas idiot mais le problème bien surtout du rendu de cette matières, ce n’est pas ce qu’il y a de plus esthétique et ça n’a pas beaucoup de tenue. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Nicolas !

    Le choix du noeud est tout à fait adapté.

    Pour la pochette, tant que tu ne l’accordes pas à ton noeud / cravate, ta veste, ta chemise (exception faite d’une pochette blanche avec une chemise blanche)… Tu as peu de chances de te planter. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci à toi pour ton commentaire Lucas 🙂

    Oui, c’est à éviter. (Tout comme à ta cravate ou à ta chemise. Sauf sur une chemise blanche, où tu peux porter une pochette blanche avec)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Alexis !

    Jamais, jamais, jamais, jamais :p

    De toutes façons 9/10 c’est une mauvaise idée d’associer les accessoires entre eux.

    Comme le dit très justement Hugo de Parisian Gentleman, ça « attire le regard sur vos efforts plutôt que sur votre personne ». Et ça, c’est pas bon 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Damien !

    Honnêtement le choix de la matière dépend bien plus de ce que tu veux apporter à ta tenue qu’au type de pliage choisi.
    Après il faut garder en tête une matière plus dense et épaisse aura un rendu plus net une fois pliée… Mais c’est vraiment de l’ordre du détail 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Hervé !

    Effectivement, je crois que Luca en a une ou deux aussi 😉

  • Lucas Orizoli

    Je vais essayer de les contacter, j’habite à Toulouse

  • JonathanBG

    Si tu es sur Paris, essaie de passer dans leur boutique, on en a déjà vu là-bas ! 😀

  • Lucas Orizoli

    Merci pour ta réponse Jonathan

  • JonathanBG

    Hello Lucas,

    C’est vrai que toi aussi t’as une belle chevelure (pfff !).

    Pour la photo de maître Flo avec son combo cravate + pochette, je t’invite à jeter un oeil à la dernière photo de l’article-test sur Gant Rugger ! :

    (Le lien de l’article : https://www.bonnegueule.fr/test-gant-rugger-et-comment-porter-un-costume-dete/)

    Pour le combo cravate + pochette, je te conseille d’éviter des motifs trop similaires, ça a tendance à casser la spontanéité d’une tenue car c’est beaucoup trop travaillé. Privilégie donc des motifs différents 😉

    Pour débuter, tu peux commencer par des couleurs unies simples comme le blanc ou le bleu afin d’habituer ton regard. Tu pourras passer à des motifs plus travaillés si tu te sens prêt et qu’elles te plaisent vraiment.

    Florian avait également repéré cette pochette sur l’e-shop de Gant Rugger, tu devrais pouvoir la trouver facilement là-bas 🙂

  • Lucas Orizoli

    Bonjour à tous !
    Très bon article surtout très utile pour qui veux allé plus loin de mon jumeau capillaire (je te pique la dénomination du mot « Selvedge »pour illustrer notre magnifique chevelure

  • Abdelhamid Niati

    C’est un plaisir de partager Jonathan.

  • JonathanBG

    Hello Rémy, tu as un article très intéressant autour de l’origine de la pochette sur le blog de notre confrère Parisian Gentleman : http://parisiangentleman.fr/academy/le-grand-mystere-de-la-pochette/

  • JonathanBG

    Merci à toi pour ton retour ! 🙂

  • JonathanBG

    Merci pour ton retour Pascal (de la part de Flo) ! 🙂

  • JonathanBG

    Héhé, si t’as des questions n’hésite pas ! 😉

  • JonathanBG

    Merci Choléra ! 🙂

  • JonathanBG

    Salut Thierry,

    C’est un chino Dnm Pieces (Flo l’a noté dans la légende d’une des photos).

    Tu peux retrouver notre test de la marque ici : https://www.bonnegueule.fr/test-dnm-pieces-le-jean-et-le-chino-made-in-france/

  • Abdelhamid Niati

    bon article. Je porte la pochette depuis plusieurs années déjà et je ne peux m’en passer. Pochette square est mon fournisseur attitré parce que : 1 il propose un large choix de pochettes et que la livraison et exemplaire 2 Il propose des tutoriels pour les débutants 3 il vend et il éduque !

  • Pascal

    Ah Florian que je te comprends, je suis moi-même amoureux de la pochette et je me fourni principalement chez Pochette Square également : matière sympa, travail soigné, large choix, prix doux au vu de la qualité, et service client au top ! Et en plus ces petits Lillois sont très sympa 😉

  • Rémy

    Hello,

    Intéressant, c’est vrai que l’approche décontractée est plaisante et brise les préjugés.

    Sinon, vous nous aviez déjà expliqué l’origine de la cravate… Mais « pourquoi la pochette, Jamy ? » Wikipedia me laisse un peu sur ma faim. 😉

    Merci encore Bonne Gueule !

  • Vincent

    C’est exactement l’article dont j’avais besoin 😉 Merci les gars!

  • Choléra

    Ah je ne peux que plussoyer ces bons articles orientés élégance à la cool! Très dans l’actualité Pitti Uomo, de plus!
    Un autre article tout récent d’un maniaque des pochettes pour aller plus loin: http://parisiangentleman.fr/academy/les-dix-commandements-de-la-pochette-selon-dirnelli/

  • Thierry

    Bonjour,

    de quelle marque est le chino de Florian sur les photos de l’article ?

  • JonathanBG

    Merci beaucoup Xav’, on s’en occupe maintenant ! 🙂

  • Xav’

    Super article, très intéressant. Juste une petite remarque, le lien de la vidéo pour le pli en pointe ailé est en fait celui du trois pointes. Voilà 🙂