🎙️ La France du bout du monde de Christophe – Les Congés Payés #10

Temps de lecture : 3 minutes

Publié par le 21 août 2020

J'ai le plaisir de clôturer cette belle série de podcasts consacrés aux vacances en France. Ayant commencé ma carrière en qualité de journaliste gastronomique, forcément je suis sensible au sujet. Avec la conviction que la découverte peut être très belle à proximité, ce qui n'est pas incompatible avec mon goût des voyages lointains et du dépaysement. Là, je vais vous faire découvrir mon bout du monde, le Cotentin. Avec une petite incursion en Corse.

Le Cotentin

1. A voir, à faire

Ile Tatihou. Un nom exotique pour cette petite île, paradis des oiseaux. Il est possible de la rejoindre à pied à marée basse ou par bateau sur roues pour ceux qui n'ont pas le courage. Sur place un joli jardin à visiter et un petit musée. En août 2021, ne ratez pas le festival, les Traversées Tatihou.

GR223. Rien de mieux que la randonnée pour découvrir combien ces côtes sont belles, rien de mieux pour prendre un grand bol d'air. Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il fasse beau c'est toujours magnifique, en toutes saisons.

2. Pour boire un verre

Café de France. Un café simple, une halte idéale pour boire un café et lire le journal, face au port. On y mange bien aussi.
Au retour de pêche, il est possible de faire son ravitaillement en poisson de toute fraîcheur.
12, Quai Henri Chardon 50760 Barfleur. Tél. : 02 33 54 00 38

Le Goéland 1951. Un bar posé sur la plage, un accueil top, une ambiance très chill. De la bonne musique en live ou pas. Le seul risque est de vouloir y rester. The Guardian le classe parmi les 10 meilleurs bars de plage de France.
82, route du Phare 50760 Réville. Tél. : 06 20 88 44 69

3. Pour se régaler

Maison Gosselin. Cette adresse historique, tenue par la même famille depuis plus de 130 ans, est le repaire des gourmands et des gourmets. Sortir de cette épicerie fine sans rien acheter est un véritable défi tant tout donne envie. Et j'ai toujours échoué. Leur cave à whiskies et à rhums mérite la visite.
27, Rue de Verrüe 50550 St-Vaast-La-Hougue. Tél. : 02 33 54 40 06

Biscuiterie de Quinéville. Sachez-le vous ne pourrez vous contenter d'un seul biscuit. La recette est connue et assez simple : farine, beurre, sucre, œufs, amandes et caramel (dans l'ordre). Quand les ingrédients sont de premier choix, elle devient démoniaque. Ma préférée : la sablette. Si vous y passez, j'en veux bien une boîte.

6, rue du Port Sinope 50310 Quinéville Tél. : 02.33.40.68.51
3 bis, rue de Verrüe 50500 Saint Vaast la Hougue. Tél. : 02 33 42 64 96

Le Moulin de Jean. Depuis plus de 20 ans, Jean-Marie Lenfant régale dans cette jolie maison au cadre reposant, plantée au milieu d'une belle campagne verdoyante. Ici deux indices indiquent que l'adresse mérite le détour : la carte est courte et change toutes les semaines. Exploitant à merveille le terroir normand, il y ajoute juste ce qu'il faut de fusion food, avec notamment des saveurs venues d'Orient.
La Lande, 50670 Cuves. Tél. : 02 33 48 39 29

La Corse

1. Pour se régaler

Chez Edgar. Dans cette ferme-auberge, le choix du repas est rapide puisqu'il est unique : tarte aux herbes, soupe corse et viande à la broche, dont la maison s'est fait une spécialité. Sachez que ce que l'on vous sert dans l'assiette provient de la ferme. Réservation indispensable.
20225 Lavatoggio Tél. : 04 95 61 70 75

2. Pour dormir

Hotel Monte d’Oro. L'adresse idéale sur le chemin du GR20, entre deux refuges. Le temps s'est arrêté dans cette jolie bâtisse du 19e, qui est une invitation à la douceur de vivre, à siroter un verre à la terrasse joliment fleurie. Et quel bel accueil, comme à la maison. Bon, il faudra quand même songer à repartir.
Col de Vizzavona, 20219 Vivario. Tél. : 06 14 36 36 07

Laurence aussi, s'est prêtée à l'exercice de raconter ses vacances en France, c'est à lire ici sur le site Plume Voyage.

Christophe Christophe

Minitel native devenu digital addict, je dévore l’info où qu’elle soit quelle qu’elle soit, avec appétit et gourmandise, comme tout ce qui se trouve dans mon assiette. Sauf les câpres et les olives. Bon sinon, depuis mon arrivée chez BonneGueule, mes chemises noires sont remisées dans le noir de mes placards. NB : sur la photo, ça ne se voit pas, mais je suis content 🙂

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.