L'histoire du motif chevron

2 min
bonne gueule

L'histoire du motif chevron

2 min
Publié le : 21 octobre 2022

A l'occasion de la sortie de notre manteau en collaboration avec A.B.C.L, on vous racontre l'histoire du motif chevron, de la Rome antique à aujourd'hui.

Premier arrêt : l’Antiquité. Le processus a été inventé par les Romains : il servait initialement à paver les routes de l’Empire, vers 600 avant J-C. Cette technique appelée opus spicatum?En français consistait à recouvrir une épaisse couche de graviers avec des briques disposées de façon perpendiculaire les unes aux autres.

Bonne gueule

Exemple d'une voie romaine d'origine

Résultat : une route qui supporte mieux les charges lourdes et nécessite moins d’entretien. Ces routes sont si résistantes que certaines peuvent encore être foulées à l’heure actuelle.

Bonne gueule

La disposition des briques est similaire à la structure osseuse d'un hareng. Les Anglais ont d'ailleurs baptisé le motif chevron Herringbone. Ce qui donne en français : arêtes de hareng.

Bonne gueule

Initialement réservé pour les routes de l’Empire Romain, le motif chevron a rapidement été décliné en motif décoratif et ornemental.

Les Grecs se sont servis du motif à chevrons pour décorer les poteries car il est parfaitement adapté pour la décoration circulaire.

Bonne gueule

Athènes, terre cuite peinte en noir (vers 690 avant J-C), attribuée au Peintre d'Analatos

En Egypte Antique, on orne les bijoux des élites avec le motif chevron. 

Bonne gueule

Le motif à chevrons est universel sur le vieux continent. Il est cité dans plusieurs textes religieux et on retrouve aujourd’hui des objets ou vêtements ornés de chevrons un peu partout en Europe.

Le motif tombe peu à peu dans l’oubli avec la chute de l’empire Romain, entre 400 et 500 après J-C. 

En pleine Renaissance, période faste de l’architecture, le chevron refait surface. Au début du XVème siècle, l’orfèvre Filippo Brunelleschi choisit de bâtir le Duomo de la Cattedrale di Santa Maria del Fiore en utilisant le motif chevron pour solidifier la structure du dôme.

Bonne gueule
Bonne gueule

Cette prouesse architecturale va permettre au motif chevron de regagner ses lettres de noblesse et redevenir tendance.

Au-delà de l’architecture, le chevron devient largement utilisé dans le textile. Des nombreux habits traditionnels du Nord de l’Europe sont faits à partir de tissus sergés en V, comme en Irlande ou en Pologne.

Bonne gueule

Des restes archéologiques de tissu à chevrons, retrouvés en Pologne. 

En y regardant de plus près, les éléments du motif chevron ressemblent à des toits collés à la suite les uns des autres. C’est à cette époque que le mot chevron est utilisé pour la première fois : ce sont les Anglais qui l’ont inventé, tiré du latin caprio, signifiant "toit".

L'une des plus célèbres utilisations du chevron en France se trouve dans la galerie François 1er au château de Fontainebleau, installée en 1539.

Bonne gueule

Le tissage à chevron commence à être utilisé dans le textile à partir du XXème siècle. La révolution industrielle et le progrès technologique vont faire exploser le nombre de vêtements ornés de chevrons. Le motif devient intemporel, au même titre que le vichy ou le tartan.

Tommy Shelby (tiré de la série Peaky Blinders), heureux propriétaire d’un superbe ensemble au motif Herringbone typique de l’époque fin XIXème-début XXème.

À partir des années 30, L'armée américaine utilise le chevron sur ses uniformes en toile de coton, et remplace le sergé traditionnel par le HBT (pour Herringbone Twill?en français : sergé en arête de hareng). Le chevron garde les atouts notables du sergé (douceur et souplesse) mais confie au tissu une plus grande durabilité. Idéal pour habiller un militaire. 

Bonne gueule

Soldat américain avec son uniforme M1937 HBT

C’est aussi à cette période que le symbole du chevron est repris pour symboliser les différents grades militaires (auxquels on ajoute d’autres symboles selon le grade). 

Bonne gueule

Marines américaines en 1919, membres du USS Pocahontas. On aperçoit les chevrons sur le bord des manches des petty officers. Crédits : Naval History and Heritage Command.  

Inspirée, l'armée française commence à utiliser le HBT sur ses propres uniformes, de la Guerre d’Indochine jusqu'à la Guerre d'Algérie.

Le HBT de l’armée de terre française, utilisé entre les années 50 et les années 70.

Après avoir puisé ses origines dans l’Antiquité, le chevron est désormais un motif incontournable de l’époque moderne et de la mode masculine classique. 

À l'origine, le motif chevron était essentiellement appliqué sur de la laine. Aujourd’hui, il est fabriqué à partir de nombreuses fibres, comme le coton ou le lin. 

On retrouve le motif sur des manteaux, des chemises, des costumes… c’est un moyen subtil et facile d’ajouter un motif à votre garde-robe, sans dominer le reste de votre tenue. C’est la petite touche inattendue.

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures