Décryptage : Uniqlo

81

Contrairement à la croyance populaire, Uniqlo n'est pas qu'un grand flagship japonais installé à Opéra depuis novembre dernier qui vend des pulls col V et autres basiques dans des couleurs rigolotes.

made-for-all_2-1

Imaginée en 1984 par Tadashi Yanai et implantée partout dans le monde (Londres, Pékin, New York etc), cette marque japonaise justifie son succès par des produits accessibles, de qualité, innovants et disponibles dans de nombreuses déclinaisons, aussi bien en terme de couleurs que de tailles. Voilà une combinaison d'atouts qu'on ne retrouve pour l'instant pas chez ses concurrents fast retailers d'où le nom de la marque Uniqlo, contraction d'Unique Clothing.
Bref, Uniqlo arrive d'abord en France en décembre 2007 avec l'ouverture d'une boutique de 200m² à La Défense, aux 4 temps. Premier concept à l'ouverture, la ligne de tee shirt UT, ligne aux imprimés manga variés effectués en collaboration avec de nombreux artistes.
Distribués sous forme de capsules, voilà ce que ça donnait:

uniqlo-ut-all-stars

uniqlo-UT

L'étape suivante a lieu en été 2009: une boutique éphémère est ouverte au marais de juillet à septembre. Elle vend les grands basiques symboliques de la marque (pulls en cachemire, pull en mérinos, jeans) et sert uniquement à promouvoir l'ouverture du flagship d'Opéra.

uniqlo-pop-up-store

Elle est appuyée d'août à fin septembre par une seconde boutique éphémère au deuxième étage de la boutique Colette, qui vend elle aussi les classiques de la marque.
Le flagship d'Opéra ouvre ses portes quant à lui le jeudi 1er octobre 2009 et c'est la déferlante immédiate de milliers de clients cherchant un vêtement à leur taille comme si leur survie en dépendait.

uniqlo1_nowinasia

UNIQLO-STORES-OPENING-026_rhoy-cobilla

Voilà pour la nécessaire piqure de rappel.

Concentrons nous maintenant sur les produits Uniqlo à proprement parler.
Parlons d'abord des jeans, puisqu'Uniqlo a lancé la gamme UJ, classifiée selon 3 critères Fit Fabric and Finish (coupe, matières et finitions): on obtient au final 54 combinaisons possibles dans ces tons de couleurs.

UniqloJeans00

Plusieurs prix possibles: 29 euros pour les jeans basiques, 39 euros pour les jeans basiques et 49 euros pour les jeans selvedge en toile japonaise.
Dans une interview donnée il y a quelques années, un des responsables denim d’Uniqlo compare un jean à un bon vin. Au début, on a une matière brute qu’on travaille ensuite pour arriver à un résultat unique.
Si la matière de départ ne vaut rien, en vin on aura du vinaigre et en jean on aura un délavage cheap et une toile fragile.
C’est pour cette raison que ces fameux jeans à 49 euros sont particulièrement intéressants : fils, rivets, toile et boutons, tout est ici de fabrication japonaise, et en plus de ça ils sont selvedge
Ici, la toile est une toile Kaihara, issue des moulins japonais traditionnels Kaihara en activité depuis 1893, compagnie à la base spécialisée dans la culture des plantes indigo, dont la teinture a d'abord été utilisée pour les kimonos puis le workwear en denim. En bref, Kaihara est un fabricant de denim renommé pour utiliser les techniques de production les plus exigeantes.Le crédo du patron de Kaihara: "Japanese denim is a big industry now. But before Japanese denim, there was Kaihara denim.".

uniqlo selvedge

Les jeans selvedge se reconnaissent grâce à cette étroite lisière blanche, comportant parfois une ligne de couleur (rouge pour les jeans Uniqlo).
Elle indique l'utilisation d'un métier à tisser étroit (29 pouces) et d'un procédé de fabrication plus lent et plus soigné.
En pratique, le tissage est de meilleur qualité et cette lisière empêche la trame de s'effilocher.
Le selvedge en lui même n'assure pas une toile de meilleure qualité. Cela étant, comme sa fabrication est plus exigeante, on utilisera en général de meilleurs matériaux.

En bref, si vous achetez un jean de la gamme UJ, pensez que la plus value est de loin sur le jean brut selvedge à 49 euros que vous pourrez garder des années plutôt sur les jeans à 29 et 39 euros qui pour la plupart proposent des coloris et délavages cheap.

DSC_0021
Jean ordinaire d'entrée de gamme, cheap et toile lambda

091103_sub71

Jean brut, trame selvedge et toile japonaise.
Un classique à garder des années.

Autre classique, les pulls en laine mérinos et en cachemire, épais et aux finitions irréprochables. Seul bémol: les cachemire Uniqlo boulochent.

la-collection-cachemire-d-uniqlo-56278_w1000

Coup de coeur, les chemises en flanelle. Quelques excellentes associations de couleurs mariées à des motifs bien sentis.

IMG_3302

14_135715_largeLes tee shirt n'ont quant à eux, rien à envier à AA.

Ici, Uniqlo innove avec sa gamme Heattech, dont vous avez déjà sûrement pu voir la publicité.
Déjà distribuée depuis novembre 2008 au store de la Défense, une distribution gratuite avait même été organisée sur le parvis (ainsi qu'à NY, Pékin, etc), animée par des hommes en combinaison argentée.

Uniqlo-Heattech-Le-Bonbon

Le fonctionnement est le même que celui des vêtements en cachemire: votre corps dégage une chaleur naturelle que le vêtement retient
Ces tshirt ont autant de fonctions qu'une combinaison d'astronaute: ils sont doux grâce à des protéines de lait incorporées, stretch, anti statique et anti bactérie.
Ils feront probablement aussi office de gilet pare balle la saison prochaine.
Pour en porter régulièrement, ça tient plus chaud que la normale mais pour autant je m'aventurerais pas à faire comme le mec de la pub.

UNIQLO_HEAT_TECH

A moins d'avoir lu l'article en diagonal, vous aurez compris qu'Uniqlo excelle dans les basiques.
Mais Uniqlo, c'est aussi de la création à travers une stratégie poussée de collaborations permettant de mélanger dans ses boutiques luxe et consommation de masse.
La plus connue d’entre elles, c’est la collab Jil Sanders, aussi appelée J+, dont le lancement a coincidé avec l’ouverture du flagship d’Opéra.
Contrairement à une collaboration ordinaire ponctuelle, c’est ici un vrai contrat qui est signé entre Uniqlo et Jil Sanders sur plusieurs saisons.
Comme dans ses collections classiques, son travail ici est sobre, minimaliste et le travail des coupes est minutieux.

jil-sander-uniqlo-fw2011-3

uniqlo-jil-sander-2011-fallwinter-4

Uniqlo+JJilSanderMenFallWinter2010Z

J+ a malheureusement fait de l’ombre à une autre collaboration Automne-Hiver 09-10 : celle avec Kim. A l’inverse du travail léché de Jil Sanders, cette collaboration a un côté sauvage et authentique : certains vêtements pourraient presque etres portés par des esquimaux sibériens retirés depuis 10 ans de la civilisation. Les coupes sont amples et les matières comme qui dirait oldschool : on trouve du velours, des mailles épaisses et de la fausse fourrure. Il s’agit ici d’une collaboration ponctuelle pour la saison Automne-Hiver 09-10.

En conclusion, Uniqlo parvient à répondre à des besoins très différents : la marque satisfait à travers ses basiques low-cost une consommation de masse tout en parvenant à attirer une clientèle plus exigeante et plus sensible aux codes du luxe qui sera séduite par le travail de création fournie dans les collaborations, avec en plus une promesse de qualité et d’innovation chère à Uniqlo.
En France, le flagship d’Opéra est blindé de monde chaque samedi et il est pour le chaland parfois difficile ne serait-ce que de faire des essayages.

Mise à jour du 18 mars 2010 : Geoffrey, de togapicta livre ici un feedback d'un jean Uniqlo selvage intensivement porté.

A propos Valéry Khung

Toujours à la recherche du meilleur rapport qualité/prix possible, je discute de méthodes d’achats et de bons plans sur mon site JamaisVulgaire. J’aime aussi la boxe thai et Rachmaninoff.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien sur la laine et même l’ensemble de sa production, à l’heure actuelle… Rien n’est jamais certain.

    En fait ça se passe comme ça :

    La marque achète une matière à une filature pour faire ses vêtements dans un atelier. <== La filature achète de la laine au vendeur de laine pour faire sa matière. <== Le vendeur de laine achète la laine aux éleveurs. <== les éleveurs élèvent les moutons et récoltent la laine.

    Et l'éleveur hé bien… Personne ne peut vraiment contrôler ce qu'il fait. Et pour la marque, tout ça est tellement loin qu'elle ne peut que se fier à ce que lui dit la filature, qui elle même doit se fier à ce que dit le vendeur, qui lui même doit se fier à ce que disent les éleveurs…

    Et forcément, c'est vrai même pour Hircus. On connaît les fondateurs et ils sont vraiment pétris de bonnes intentions, ça nous étonnerait qu'ils racontent tout ça pour tromper le consommateur.
    Mais la vérité c'est que c'est extrêmement difficile c'être certain à 100% de ce qu'ils affirment, même de leur côté.

    Sur des laines plus haut de gamme, étant donné que de bonnes conditions d'élevage (alimentation favorable, moins de stress, place pour de l'exercice physique etc) produisent de meilleures fibres, même si tu n'es pas certain à 100%, tu as de meilleures chances que les moutons aient été traités correctement.

    Par contre sur la laine bon marché, là c'est le mystère absolu : les fibres moins bonnes peuvent tout aussi bien provenir du "tri" de meilleures fibres comme de moutons élevés en de mauvaises conditions… Aucun moyen de le savoir.

    Quand aux labels "garanti sans mulesing" (qui est la pratique d'élevage qui consiste à remplacer la tonte des moutons par un "prélèvement" de la peau, et qui est à la source de la polémique)… Malheureusement de ce qu'on en sait, c'est très très récent et… Très facile à falsifier. :/

    Sur la marque BonneGueule, nous travaillons seulement avec des filatures haut de gamme, mais concernant les conditions d'élevage on ne préfère pas garantir ce que personne ne peut vraiment affirmer avec certitude.

    En deux mots, le mieux que l'on puisse te recommander, c'est de lire cet article, et de t'orienter au moins sur les mailles milieu / haut de gamme

    https://www.bonnegueule.fr/conseils-comment-choisir-et-porter-un-pull-ou-cardigan-pour-homme/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Guillaume !

    Ca, globalement, personne ne le sait… Et c’est un peu le problème avec les marques qui proposent ce genre de prix :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Maxime !

    Pas testé, mais je pense que tu peux t’attendre à du correct pour très peu cher, comme d’habitude chez eux. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Julien !

    Très chouette, merci d’avoir partagé 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Yoann !

    Ce n’est plus tellement d’actualité, dans le sens où ils ne font plus de « vrais » bruts costauds en toile non lavée et rigide. (Qui même chez eux à l’époque étaient à 80 euros… Comme quoi c’est vraiment difficile à sortir en « pas cher »)

    Ceci dit leurs jeans restent bons dans leur catégorie, pour le prix.
    Pas testé leurs vestes en jean mais par principe je ne vois pas de raison d’être déçu du rapport Q/P chez eux sur ce genre de produit (ça peut se corser pour des manteaux d’hiver par exemple, où les compromis se remarquent plus vite…)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Aliasing.

    Parce que ce n’est pas un « vrai » jean brut en toile épaisse et rigide… C’est une toile lavée avec un aspect brut. Le « vrai » brut Uniqlo en toile japonaise bien balèze coutait 80 euros (hé oui, même chez Uniqlo !) et n’est plus vendu.

    Est-ce un « craquage » (coutures qui lâchent) ou un trou dans la matière ?

    Ce sont deux cas très différents, car dans le second cas, c’est pas ou peu lié à la qualité de la pièce, c’est juste le frottement (qui est plus présent sur certaines morphos d’ailleurs, dont les gens qui ont de bonnes cuisses ou qui marchent avec les pieds un peu tournés vers l’extérieur) qui fait son usure naturelle, la durabilité est pratiquement proportionnelle à l’épaisseur de la toile. (Même si un coton de meilleure qualité a des fibres plus longues, potentiellement plus « solidaires » entre elles, ça reste un facteur moins important)

    Dans le premier cas par contre, c’est la qualité de confection qui est à remettre en cause la plupart du temps (ou un défaut et un manque de bol).

    Quoi qu’il arrive ça reste du jean à 40 euros, tu peux pas lui demander la lune…

    Prends plutôt les Supima, ce sont les plus intéressants chez eux 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Tout à fait !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Magma !

    Normalement pour les pulls, à ma connaissance. (Du moins c’était le cas pour moi la dernière fois que j’y suis allé)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thibault !

    Pour en avoir eu une, c’est correct sans plus, ce qui correspond à la gamme de prix proposer.

    Si tu es sur un budget serré je recommanderais plutôt de mettre 10 ou 15 euros de plus et d’aller chez Atelier Particulier 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Axel !

    Je ne saurais pas trop te dire. On parle des marcels ? J’en ai deux dont je me sers comme pyjama chez moi (bah oui, faut pas croire, on dort pas en costume croisé la nuit non plus, dans l’équipe !), et je les ai toujours trouvés légers et agréables.

    De toutes façons les maillots de corps sous les chemises ont te le déconeille très fortement. Ca se remarque, si la coupe de ta chemise est ajustée comme il faut, de toutes façons une chemise se lave tous les ports donc ça n’a pas grande intérêt…

  • Luca – BonneGueule.fr

    La fibre de laine est plus souple que le coton. Il n’est pas inhabituel d’avoir ce type de désagréments sur des pulls en laine. Le mieux est d’éviter les câlins de chat (mais ce choix t’appartient :D).

  • Roro

    Ca marche, merci beaucoup !!

  • Euxane – BonneGueule

    Hello Roro,

    En fait, l’avantage des fibres synthétiques est que tu peux les modifier de l’intérieur, c’est-à-dire incorporer certaines propriétés techniques à la fibre pour qu’elle soit plus résistante, plus absorbante, etc. Processus impossible à réaliser avec une fibre naturelle comme le coton, tu ne pourras que lui appliquer un traitement de surface.

    Malgré ça, il vaut mieux privilégier le naturel pour la transpiration, je te conseille de prendre plutôt ceux en 100%.

  • Nicolò – BonneGueule

    Pardon j’aurais du te dire : « j’ai toujours tout pris en S pour le haut et je fais un S habituellement ». En gros ça taille normalemment je trouve 😉

    Pareil pour Benoît, tout en M et il fait un M habituellement.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Frédérik !

    Assez normalement je trouve !

    Moi j’ai toujours tout pris en S sur les hauts.

    Pour les jeans je saurais pas te dire. Fais toi aider du service client sur le site, ils sont là pour ça tu sais 🙂

  • yes on est bien d’accord

    pour info on a une rubrique dédiée dans le sommaire, rubrique « dossiers » : https://www.bonnegueule.fr/tag/mode-responsable/

  • Romain

    Oui. Comme le dit Luca, çe serait très intéressant de se pencher sur le vrai coût d’un vêtement (on l’a dit très souvent mais on a été habitué aux prix ultra compétitifs ; des t-shirts à 5 euros, des chemises à 10 euros et quand il s’agit de s’en acheter une à 50 euros, on peut être peiné). Après à mon sens on ne peut pas réellement s’intéresser à la mode sans se pencher sur les impacts sociaux et politiques de ce domaine dans le monde (par exemple H&M qui produit en Ethiopie avec un coût de main d’oeuvre encore moins cher qu’au Bangladesh et en même temps participe au financement de la répression politique exercée dans le pays). Et sans parler de la qualité ! On ne peut pas prétendre avoir de la compassion envers les victimes de la mondialisation et en même temps faire ses courses chez Zara ou H&M. Produire à l’étranger oui, bien sûr, mais pas dans ces conditions.

  • dans l’absolu, c’est bonnet blanc et blanc bonnet, on a un peu retrouvé les étiquettes de tout le monde dans l’accident du Rana Plaza au Bengladesh. Mais de temps en temps on signe un accord pour être tranquille pendant 5 ans.
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/ateliers-bangladesh-uniqlo-signe-enfin-laccord-securite-577358.html

  • Luca – BonneGueule.fr

    Hello Romain,

    Nous sommes en pleines recherches à ce sujet justement, un article bientôt sur le vrai coût d’un vêtement.

    Tu peux aussi (si tu as Netflix) regarder le documentaire « The True Cost » qui traite de l’impact de la fast fashion à l’échelle mondiale.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Rob !

    Oui oui à priori c’est même plutôt fait pour.
    Tout dépend après de ta taille (si tu es vraiment petit et que par conséquent ça recouvre entièrement les fesses voire en dessosu, vaut mieux éviter)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Kevin !

    Il n’y a pas de couleurs réservées à un type de carnation, seulement des niveaux de contrastes différents dans les tenues 🙂

    https://www.youtube.com/watch?v=HLEiWCrbS18

    Tout est expliqué ici.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Simon !

    Normalement du S aussi !

  • Kubrick

    Oui c’est normal je ne le dénigre pas 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    C’est normal d’un autre côté !

    Tu ne peux pas non plus exiger des vendeurs de grande distribution, (qui sont d’ailleurs souvent des étudiants qui ont besoin de payer leur petit loyer) de connaître de fond en comble les produits, les toiles, et de te donner des conseils pointus haha

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Kubrick !

    Ils se détendent assez normalement comme un jean selvedge moyen. Pourquoi est-ce un problème pour toi ? Si tu te retrouves avec des jeans trop grands c’est qu’il faut choisir une taille en dessous de ce que tu prends d’habitude 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Oui, Uniqlo n’a jamais brillé pour le sizing de ses petites tailles, un comble pour une marque japonaise !!!

  • Onur – BonneGueule

    Merci pour tes retours Simon, ça intéressera des lecteurs !

    Pour Uniqlo, la qualité est au rendez-vous pour le prix et leur collection lin est vraiment imbattable. Reste à savoir d’où le lin provient (le meilleur est français !).

    Si les pièces chez Uniqlo taillent large, c’est certainement pour toucher au plus grand public. Ce qui est un petit peu étonnant quand on sait que cette enseigne est japonaise.

  • Rippance

    (En temps normal je n’aurais pas répondu pour rien dire,) mais je dois avouer que l’expression est fort bien choisie : je suis géologue, ahah.

    Au revoir 🙂

  • Nicolo BG

    Merci à toi ! On fera de nôtre mieux pour que tu aies toujours une pioche pour miner, si tu vois ce que je veux dire 😉

  • Rippance

    D’accord, merci de m’en informer ! Et merci pour votre site qui est ma petite mine d’or depuis presque un an.

    Bonne continuation 🙂

  • Nicolo BG

    Hello Rippance !

    Luca en a un, et il trouve que ça taille très normalement, sans surprises !

    Passe une bonne journée 😉

  • OnurBG

    On ne peut pas vraiment le déterminer, mais pour ce qui est du rapport qualité / prix, il est toujours aussi excellent. Proposer du selvedge aux environs de 40 € avec des finitions sympathiques et des coutures correctes pour du grand public, c’est quasi-imbattable !

  • Il y a « boulocher » normalement sur les premiers lavages, pour évacuer les fibres courtes, et « boulocher » en continu quand il n’y a presque que des fibres courtes. On est alors sur deux produits bien différents 🙂
    Mais bonne question !

  • Mathias Kaced

    « Les cachemires uniqlo boulochent »
    Sur votre article parlant d’hircus, il est indiqué que c’est normal pour un cachemire de boulocher, que c’est l’excédent de matière qui est rejeté pourtant.

  • ThibaultBG

    Hello Geoffroy, je t’invite à contacter la marque pour plus d’infos à ce niveau la 😉

  • Kubrick

    Ça doit être moi alors, merci en tout cas !

  • ThibaultBG

    Salut Maxime, je ne trouve pas que ce t-shirt est transparent, il est bien coupé en plus 😉

  • BenoitBG

    Tu as un lien de la pièce en question ?

  • RafikBG

    Salut Vincent,

    La différence est dans l’effet donné à la matière : l’un des deux tees présente de légères striures, l’autre non.

    Pour ce qui est de la taille, prends simplement ta taille habituelle ! Il ne faut pas trop se prendre la tête :
    – Ce n’est pas grave s’il est un peu long (même si les genoux c’est un peu limite haha), puisqu’il est prévu pour être porté en première couche, donc rentré dans le pantalon.
    – Tu n’as pas l’air d’avoir beaucoup de bidon, et la fibre est un peu « élastique » sur les Heattech, donc ça ne devrait pas poser de problème en partant sur ta taille habituelle :).

    J’espère avoir pu te répondre, autrement n’hésite pas !

  • BenoitBG

    Oui, le selvedge se détend bien aussi chez Uniqlo !

  • Patrick

    re Hello,
    Petite question toujours concernant le selvedge Uniqlo : tt le monde conseille de choisir un jean qui serre bien, limite taille en dessous car il va se détendre. Je confirme pour les jeans classiques. Par contre, pour ce modèle et le selvedge plus globalement, en est-il de même ? Se détendent-ils autant que les autres jeans ? Merci.

  • sur leur gamme, oui, cela dit il ne faut pas s’attendre à des choses hyper durables ou très originales non plus, ça reste du PAP d’entrée de gamme

    tu cherches quoi et à quel budget précisément ?

  • merlin

    Salut!

    J’ai la nette impression que UNIQLO a la meilleure qualité/prix en ce qui concerne les jeans et les pulls/t-shirt. Savez-vous si d’autres enseignes se rapprochent d’uniqlo à ce niveau la?

  • RafikBG

    Hello Patrick,

    Effectivement, le prix a visiblement baissé, mais c’est bien celui-là. Tu peux y aller sans problème !

  • Winfeld

    Je l’ai repéré y’a deja quelques semaines et elle était en rupture de stock mais elle est de retour donc je pense me laisser de tenter (ça fera l’occasion de tester !) Merci de tes reponses et à la prochaine !:-)

  • BenoitBG

    Je l’ai vue en vrai, elle est top.

  • TomBG

    Avec plaisir 🙂

    Tom

  • Winfeld

    Salut Tom !
    D’acc c’est noté !
    Oui on peut (30 jours) mais c’est aux frais de l’acheteur donc, en comptant les frais de port initiaux, ça revient cher par rapport au prix du vêtement…
    Merci de ta réponse !:-)

  • TomBG

    Hello !

    Je te conseille de prendre ta taille habituelle.

    Si la taille ne te convient pas, tu pourras sûrement faire un échange 🙂

    À très vite,
    Tom

  • KévinBG

    Hello Hannicus,

    Le lien que tu as envoyé ne fonctionne pas…
    Mais il me semble que Luca avait un selvedge Uniqlo et en était plutôt fier pour le bon rapport qualité-prix :).

  • TomBG

    Hello winfield !

    Notre avis sur Uniqlo est inchangé 🙂

    À très vite,
    Tom

  • Winfeld

    Salut !
    Vu que l’article date un peu, ce qui est dit est toujours valable ? Je pensais commander une chemise en flanelle ainsi qu’un jean selvedge
    (J’ai eu le malheur de choisir un sel exige HM en solde, ça m’a fait une piqure de rappel !^^)
    Merci bien 🙂

  • JonathanBG

    Salut !
    Ca taille normalement : prend du 29 si c’est ta taille habituelle ! 😉

    Jonathan

  • disqus_zxNSPv4N1E

    Bonjour,
    Maintenant que l’on peut acheter uniqlo sur internet, j’ai envie de tester leurs chinos. D’abord, qu’en pensez vous et puis en sachant que je prends du 29/34 chez edwin, quelle taille me conseillez vous de prendre chez eux?
    Merci,

    Louis

  • Jonathan Theng

    Je pense que tu peux essayer le L si c’est ta taille habituelle ! 😉

    Jonathan

  • Clemzzz

    Hello les mecs ! Je souhaites commander deux chemises uniqlo en taille Slim FIT, je fais un petit L généralement, physique musclé 75 KG pour 1M83 ? Serait-il plus judicieux de partir sur un M ou resté sur un L ?

  • disqus_BngOv00Lfk

    Ils vendent des chemises en chambray à la défense

  • Jonathan Theng

    Hello, il devrait effectivement se détendre un peu partout après quelques mois, que ce soit à l’entrejambe ou encore aux cuisses (sans devenir un baggy).

    Jonathan

  • ad

    Bonjour, je viens de faire l’ acquisition depuis peu d’ un jean selvedge uniqlo, mais il est un peu trop serré à la taille et surtout au niveau de l’ entrejambe ( j arrive à fermer le dernier bouton ), va t il se desserré avec le temps ?

  • thanks !

  • Vincent

    Bonjour,
    Je vous signale que les jean selvedge sont de retour chez Uniqlo (Opéra et Beaugrenelle). Une seule couleur: brut. Toujours 49€.

  • Alexandre

    Je viens de commander un paquet de T-Shirt et une chemise sur le site uniqlo UK, et je peux vous confirmer que ça taille très grand. Je fais habituellement du L ou du M suivant les habits (je fais 1m93 pour 72 kg), qui me sont plus ou moins seyant. Là j’ai commandé un mix de M et de L donc (le L semblait effectivement grand en centimètre sur le guide des tailles uniqlo mais j’étais tellement ancré dans mes L habituels que j’ai persisté). Résultat, je nage dans tout (M et L), et pas qu’un peu, et je dois renvoyer toute la commande…
    Accessoirement, je ne peux pas renvoyer la chemise parce qu’il faut l’étiquette sur l’habit et j’ai du l’enlever pour essayer…

    Sinon pour le prix, la qualité, matière et finition, me semble géniale. Le tissu est plus agréable que la pupart des t-shirt de la même gamme de prix ou plus élevés.

  • Vincent

    Bonjour,
    Je vous signale qu’un modèle de jean selvedge est de retour chez Uniqlo (Opéra). Une seule couleur: bleu foncé brut.
    Disponible dans toutes les tailles, avec des tailles de jambes jusqu’au 34 (désolé, je n’ai pas vérifié toutes les tailles disponibles).

  • BenoitBG

    Aucune idée, ça doit tailler pareil. Cherche sur le net s’il n’y a pas un guide de taille quelque part.

  • Mathieu

    Bonjour, j’aimerai savoir comment taille les tees par rapport a du H&M par exemple ? Pareil pour les jeans si possible.

  • BenoitBG

    Tout à fait, c’est un selvedge pas cher !

  • Romain

    Ce jean fait-il partie des fameux selvedge ? Parce qu’il me parait pas cher et j’ai lu qu’il n’en faisais plus .
    http://www.uniqlo.com/uk/store/goods/124313

  • BenoitBG

    Oui !

  • Arnaud

    Bonjour,

    Pour le fit des chemises en flanelle Uniqlo, true to size ?

    Merci par avance,

    Arnaud

  • Oui je crois qu’ils ne les font plus dans tous les pays. Par contre la maille (celle sans synthétique) et les chinos valent toujours le coup !

  • Richard Delacroix

    Quel est le bilan d’uniqlo en 2013? Puisque d’après ce que je lis dans les commentaires, on ne retrouve plus les fameux jeans selvedge à 50 euros? Si je vais à paris pour chercher des vêtements dans ce magasin qu’est ce qui vaut actuellement le coup ?
    Merci d’avance 🙂

  • Kevin

    Mince alors ! ça doit être pour ça que les jeans ont presque doublé de prix.Cette nouvelle m’attriste, je pense que je vais faire une virée pour en chopper d’autres. Merci pour l’info Geoffrey

  • ouai mais en fait c’était des fins de stock qu’ils ont récupéré d’après le vendeur, je suis pas certain qu’ils seront encore produits et distribués en France

  • Kevin

    Les jeans Selvedge sont de de retour!
    Si si! Pour preuve je porte au moment ou je vous écris, un jean Uniqlo coupe droite acheté à la boutique Opéra.
    Voici le spécimen en image:
    http://www.uniqlo.com/fr/CPaGoods/itemcode=073554

    Par contre le prix n’est plus de 49 euros mais de 79 euros. Mais ça reste un bon rapport qualité prix. Au menu: toile épaisse, liseré rouge, ourlet en point de chaînette, les finissions m’ont l’air correctes et le tout est bien coupé.Enfin les retouches sont gratuites en magasin.

  • salut,
    s’il n’y a pas de liseret rouge alors ce n’est pas du selvedge. je crois qu’ils ne les produisent plus ces fameux selvedge.

  • Esterhazy

    J’ai acheté un jean Uniqlo ( Jean brut UJ baptisé Une tempête) il y a quelques mois à Londres. Il coûtait 39.90 £ (Est-ce que ça correspond au 49 euros du selvedge ?) J’ai vérifié, pas de fil rouge !

  • Esterhazy

    Dommage pour les deadlinks sur les images !

  • ah mince l’article date un peu. je sais pas du tout où les retrouver, désolé.

  • Mega

    Les images oint disparu…

  • Intéressant. Je vais y emmener mon homme.
    Lilou

  • Clém

    Merci pour cet article fort intéressant. ça va me donner envie d’aller y acheter mes basiques et mes jeans.