Conseils : Porter un panama… ou rien

/

Bonjour messieurs,

Je souhaitais poser une question "de saison" sur le fameux chapeau que je trouve très chic et indissociable de l'univers de l'élégance masculine : avec quoi porter "idéalement" un panama ? Quels sont les écueils à éviter ? Quelles sont les couleurs de chemises ou de vestes qui s'associent le mieux avec ce mythique chapeau ? J'ai un peu plus de 35 ans et très envie d'acquérir un modèle de chez Borsalino ; curieusement lorsque je me tourne vers l'Internet pour glaner des conseils sur la meilleure façon d'associer ce chapeau avec une tenue : rien ( soyons honnête j'ai trouvé quelques conseils sur les blogs de mode ...féminine !). Je pense qu'il est temps de s'intéresser sérieusement à la question ... n'est-ce pas ?

Avec toute ma sympathie et mes encouragements pour la tenue de ce blog.

Philippe.

--

Hello Philippe,

Pour te répondre et te remercier des éléments que tu m'as envoyé lors de nos échanges de mails, voici un mini-dossier sur le Panama.

Généralités sur les chapeaux

C'est vrai qu'on ne vous parle jamais de chapeaux. Et cette omission est tout à fait volontaire : en effet il est maladroit de porter le chapeau quand on n'a pas la trentaine (ce qui n'est pas ton cas), tant on a vite fait de passer pour celui qui en fait trop...

Bon okay, vous voulez des explications ? La preuve en image :

Un chapeau sur un mec jeune : ça fait tout de suite poseur

Et quand en plus on pique le costume (trop grand) de papa : c'est pire.

Même sur Orlando Bloom c'est limite...

Alors que vous n'imagineriez pas ce panama-ci sur une autre tête !

Bref, ne portez pas de chapeau si ce n'est pas en accord avec qui vous êtes. Je me souviens d'un brave type en école de commerce, qui avait le mauvais goût de se balader jour et nuit avec un chapeau (en style fedora je crois)... Eh bien tout le monde le surnommait "chapeau", et c'est vrai qu'au premier abord il faisait "poseur" (alors que c'est un mec sympa). Alors avant de porter un chapeau... demandez-vous quelle image il convoie.

Il existe tout de même une exception : le Panama.

En effet, ce chapeau est suffisamment informel pour pouvoir être porté à tout âge... Et dans bien des contextes. De plus, il réalise le tour de force d'être à la fois relâché (car entièrement fait de paille) MAIS habillé (sa forme épurée et sa couleur blanche).

Pour votre culture, le Panama c'est aussi toute une histoire... Il est devenu célèbre car il fut porté par les ouvriers venus... d'Equateur, pour construire le fameux canal. C'est donc bien un chapeau traditionnellement panaméen !

Franklin T. Roosevelt et son Panama

Le Panama est le couvre-chef de l'été par excellence : il est VRAIMENT pratique, car très léger, aéré avec ses entrelacs de paille, et décontracté. J'ai testé ce chapeau pendant 1 mois entre Singapour et Bangkok, et croyez-moi : c'est bien plus agréable qu'une horrible casquette.

Comment porter un Panama ?

Ce chapeau revient depuis deux saisons en force dans la mode... féminine. C'est simple : on en voit partout !

Collection Ralph Lauren Femmes, SS2011

Pourtant il se plie très bien aux standarts actuels de la mode masculine et se combine avec la plupart des items de votre garde-robe. Voici donc quelques idées de looks. On commence par du rétro (merci Philippe), et on ira vers des choses plus contemporaines. C'est parti :

Avec une chemise détendue (voire une marinière, cf photo en tête de l'article). Des matières d'été comme le lin, le coton Oxford (un tissage particulier, assez épais), ou le chanvre se plient très bien à l'exercice.

Robert Mitchum, dans Les Nerfs à Vif

Voire encore plus baroudeur pour les vacances

 

 

Pour ceux qui sont de retour au bureau, notez que le panama
passe avec l'habillement professionnel
(même si vous ne fumez pas de cigarillos)

 

 

Et logiquement, la garde-robe preppy est toute disposée à accueillir un panama.

Un panama plus moderne à droite, enduit de noir.
L'ensemble est assez étonnant mais passe très bien.
(publicité pour Borsalino)

Quelques idées supplémentaires en vrac :

  • Rester dans des tons pailles, et des pastels
  • Chercher le contraste avec des pièces formelles (panama + blazer), ou des matières plus nobles (panama + beau coton en Oxford)
  • Éviter de porter un chapeau dans un look avec déjà de nombreuses pièces, car il surcharge visuellement
  • Attention : bien choisir un chapeau en fonction de la taille de sa tête (tout ne va pas à tout le monde)

Où acheter un panama ?

Pour terminer, sachez que pour se procurer un Panama, j'ai constaté qu'il y a 2 écoles. Celle du low cost, idéale pour ceux comme moi qui perdent tout le temps leurs accessoires sur les chaises des cafés ou les oublient chez des amis.

La seconde : pour ceux qui sont prêt à y mettre le prix (200 euros et +). Il n'y a pas 36 solutions, il va falloir passer par un chapelier ou un couvreur. Philippe m'a confié avoir trouvé le siens chez un revendeur Borsalino. Le chapeau provenant d'un stock fabriqué exclusivement pour Hermes et refusé par ce sellier qui trouvait ces chapeaux pas assez blancs pour lui !

Philippe a donc acheté son couvre-chef qui avait été "préparé" pour Hermes (la bande de tissu, noire ou marron habituellement, qui fait le tour de la coiffe est ici dans une peau très fine cousue de façon caractéristique de la Maison Hermes ) à 280 euros au lieu d'un peu plus de 700 euros en boutique Hermes. D'autres artisans, comme Pauline Brosset, en font sur-mesure.

A propos Geoffrey Bruyere

Je pilote BonneGueule avec Benoît, on fonctionne en binôme. Mais c'est moi qui trouve les surnoms bêtes à l'équipe. J'aime la mode masculine, la boxe, l'art déco, et les filles avec de l'humour. C'est moins vrai pour le lundi matin et le curling.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Xavier !

    Le canotier est moins facile à porter qu’un panama mais ça reste faisable si tu as une bonne petite maîtrise des looks estivaux. Luca en parle dans son Bon Look sur les couvre-chefs, d’ailleurs. 😉
    https://youtu.be/7qPUWHPlJBU

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton commentaire LpL !

    Pour moi la question du vent a toujours été dissuasive pour le port du chapeau (même à Paris, en fait).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gilbert !

    Merci pour la contribution 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Baboochka !

    Ce que voulait dire Benoît, c’est que pour avoir une vraie qualité de confection et de matières, c’est le genre de budget que tu devrais prévoir !

    Cependant, tu pourras probablement trouver des compromis un peu plus bas, qui seront satisfaisants ou non selon ton niveau d’exigence 😉

  • Benoit – BonneGueule

    A ce prix là, c’est pas possible. Pour un métier d’artisanat, c’est minimum 300 euros.

  • Geoffrey,

    Mon grand-père en Jean slim. Excellente image qui sert parfaitement le propos. Du coup je vois tout à fait de quoi tu parles. Merci pour la précision.
    Ça ne me fera pas remiser mon Fedora en lin au placard, mais je ferais sans doutes plus attention.

  • Philippe Manié

    Nicolas,
    Je ne connais pas la marque « Unconditional », mais en m’intéressant à la question du prix d’un panama j’ai appris qu’un « authentique » panama (c-à-d tissé à la main) pouvait coûter plusieurs milliers d’euros. Je joins ici un lien vers un marchand qui parle de panamas à 20 000 $ !
    http://www.montecristihats.com/panama_dress.htm
    Après, on doit tenir compte de l’utilisation de cet accessoire en Europe : deux ou trois mois par an au mieux pour un tel investissement … Il faut « assumer » !
    Cette question pratique mise à part, ce qui me séduit dans cet accessoire c’est la charge culturelle qu’il contient . L’article de Geoffrey les rappelle : le lien avec le mythique canal, les stars de cinéma ( ah ! Mitchum en panama, Orlando Bloom peut souquer ferme pour lui arriver à la cheville ! ) … Pour moi ce chapeau se mérite (je dois avouer que certaines « gueules » s’y prêtent plus que d’autres , l’âge et les rides étant des alliés solides sur lesquels on peut ici compter ) et mérite une place de choix dans le vestiaire masculin.
    Bien à vous.
    Philippe

  • Geoffrey

    Je suis d’accord… mais jusqu’à un certain point : car assumer ce qu’on porte, c’est une chose : c’est ce que tu appelles la « légitimité »… quand aux valeurs ou à la confiance en soi de la personne.

    Mais que fais-tu de la « légitimité » quant à l’environnement (contexte social, économique et âge de la personne) ?

    Et plus important, quant au bon goût ? Je ne suis pas du genre à imposer mes goûts aux autres, ou à montrer du doigt ceux qui se plantent en me marrant. Mais en mode comme ailleurs il y a des choses objectivement moches (couleur cheap, coupe informe, chapeau trop grand). Et peu importe ce qu’en pense la personne, qui y met son affect ou s’auto-justifie tellement fort qu’elle y croit.

  • Geoffrey

    dans l’équipe on trouve ça plutôt pas mal, d’autant qu’ils font vraiment de bonnes offres pendant les soldes.

  • Yves

    Pierre, il y a quelque chose d’important que tu notes. La notion d’assumer un accessoire. Quand un accessoire est assumé, il ne peut être que être bien porté car il a toute sa légitimité…ayant toute sa legimité par rapport a celui qui le porte, alors là au delà de la tenue, il se fond dans ce qu’est la personne toute entiėre.

  • Yves

    Le Panama est bien traditionnellement….. d’Equateur… Et reste d’ailleurs un produit d’exportation d’Equateur vers le reste de l’Amérique Latine…. et vers l’Afrique du Sud où il a un grand succès

  • Nicolas

    bonjour que pensez vous de la marque « Unconditional »,leurs hauts prix sont t’ils abusés ou justifiés par une qualité indéniable.

  • Dans mes premiers balbutiements concernant mon look (qui constituaient déjà un énorme pas en avant), je suis rapidement tombé amoureux de l’accessoire.
    Je ne me rendais pas compte que vu la jeunesse de mon visage, c’était effectivement too much la plupart du temps.

    J’avais pas mal de remarques oui, mais loin d’être toutes désobligeantes. Il semblerait que j’ai une « tête à chapeau », et j’ai du mal à trouver un modèle qui ne m’aille pas 😛
    Plus sérieusement, j’ai un trilby en laine/cashmere qui me tient bien chaud l’hiver, et qui je pense passe encore. Il faudra que je le reteste cet hiver pour voir tiens, après quelques années qui m’ont fait vieillir le visage.
    (Et puis j’ai déjà des cheveux blancs, alors j’ai le droit de mettre un chapeau d’abord ! :P)

    Bref, je suis assez d’accord avec Pierre, et je pense que ça dépend pas mal de l’attitude. Sur les photos que tu montres en exemple, je pense que ces gars seraient des poseurs avec ou sans chapeau. On va dire que ça empire les choses, mais je ne suis pas sûr que ce soit directement lié. C’est un accessoire à manier avec précaution, mais à mon avis il est mettable 😉

  • Köpek

    Geoffrey,
    Ne fais pas ton ayatollah du chapeau! 😛 Il peut être porté par la plupart des gens, mais pas n’importe quand et n’importe où, il faut trouver la bonne occasion. Tel est mon avis.
    Un bon site pour avoir un aperçu des différents modèles de Panama, ainsi que pas mal d’infos sur le produit en lui même. :
    http://www.brentblack.com/pages/panamahatgrades2.html

    Geoff -> C’est vrai que sur toi ça passe bien… MAIS en mode barbu stambouliote köpek durum 🙂

  • Geoffrey

    Salut Pierre,

    Merci pour ton commentaire, mais je persiste et signe. Le chapeau sur un visage qui fait jeune ne passe pas.

    Je comprends que tu y sois très attaché, étant toi-même amateur de couvre-chefs, mais c’est un accessoire bien trop connoté pour qu’il puisse se fondre dans une tenue, même à la bonne taille.

    Après, il existe toujours des exceptions (il y en a toujours en mode) dont tu fais peut-être partie, mais c’est bien rare (visage particulièrement mâture avant la trentaine, barbe) ! Le reste du temps, c’est un peu comme si tu voyais ton grand-père mettre un jean slim… il y a une dissonance quelque part.

  • Grand amateur de chapeau depuis bien avant la 30aine que je n’ai pas encore, je me dois de m’insurger (un peu) contre certaines affirmations de cet article.
    Le chapeau est un accessoire qui ne passe pas inaperçu, mais qui une fois assumé peut-être porté par tout le monde, même à moins de 30ans, et particulièrement par climats extrèmes.
    En été, avec une tenue sobre, un chapeau clair (panama d’autres existent) assure de resté au frais avec élégance. En hiver, un chapeau en laine remplacera avantageusement des oreilles congelés, toujours avec élégance.

    Un chapeau se choisi, s’assorti comme le reste, et vient apporté une touche d’inattendu à une tenue sobre, quel que soit l’age, pour peu que l’on est pas peur d’être regardé (un peu) et envié (souvent).