Dossier : Soins du visage de l’homme, comment prendre soin de sa peau ? Interview de Benjamin Brunschwig

Les soins pour homme, vous en voyez de plus en plus, que ce soit dans les grandes surfaces, les magasins spécialisés, à la télévision, sur Internet, ou sur les sites de conseils en mode masculine (quoique nous en parlons peu)...

Mais souvent, les mêmes réflexions reviennent :

  • C'est trop cher, je paye du marketing !
  • Trop de marques : je ne sais pas quoi choisir !
  • Quand est-ce que je dois avoir recours aux soins ?
  • Les soins, c'est pour les femmes !

Benjamin Brunschwig, chargé du développement de produits chez Biotherm Homme, répond à toutes les questions que vous n'osez pas poser à un expert, en institut. Vous allez voir, il est aussi très pédagogique ! (c'est pour ça qu'on nous l'a présenté, du côté de chez okcowboy)

Ce qui est drôle, c'est l'approche de Biotherm sur les soins de visage pour homme. Ils n'hésitent pas à nous éduquer avec un programme par niveaux : débutant/intermédiaire/expert (ça vous rappelle quelque chose, non ?).

Programme Biotherm

 

Mais on n'est pas là pour parler de Biotherm !

Parce que dans cette interview, vous apprendrez comment prendre soin de sa peau :

  • Bien choisir un produit cosmétique pour homme
  • Qu'est-ce qui différencie les produits pour hommes et pour femmes ?
  • Comment l'alimentation joue sur notre peau ?
  • Comment prendre soin de sa peau ?
  • Comment lire et comprendre une étiquette ?
  • Comment on développe un produit ?
  • Quelles sont les étapes (à respecter) lors du rasage ?
  • Les indispensables à avoir chez soi ?

La vidéo a été tournée dans un café, parce qu'avec un verre de pastis, c'est plus chaleureux. Veuillez nous excuser pour le bruit de fond. Pour vous mettre dans l'ambiance, vous pouvez faire comme nous, on ne vous en voudra pas 😉

"Magneto Serge"

Note de Benoit : désolé pour l'affiche à gauche, mais je vous assure qu'on n'y est pour rien et qu'on ne pouvait pas faire autrement...

Transcription de l'interview de Benjamin Brunschwig

Je vais commencer un peu par une vision personnelle qui est une comparaison peut-être un petit peu caricaturale mais au moins qui parle. Je dis souvent que vendre du soin à des hommes, c’est comme vendre des voitures à des femmes. C'est-à-dire que les femmes n’y connaissent pas forcément grand-chose en technologie automobile, aux dernières innovations. Ce n’est pas vraiment un sujet de discussion entre elles mais elles adorent conduire puisque le plaisir de conduire est universel. Et les mecs et la crème, c’est pareil. On n’y connaît peut-être pas grand-chose sur les ingrédients, les textures, comment on les utilise. Ce n’est pas forcément un sujet de discussion entre potes au bar. Mais on adore avoir la peau douce et saine parce que ça, c’est un plaisir qui est universel.

J’ai 30 ans. Ça fait 6 ans que je travaille dans les cosmétiques. Je n’ai pas toujours travaillé dans les cosmétiques pour homme. J’ai travaillé pour des marques de grand public homme et femme avant. Je travaillais un peu en Angleterre pour des petites marques niches comme Khiel’s et ça fait 4 ans maintenant que je travaille pour Biotherm Homme à vendre des soins aux hommes.

Pourquoi cet attrait pour la cosmétique ?

Parce que dans la cosmétique, il y a aussi l’hygiène. Donc, avoir une peau propre et des cheveux propres, puis être bien dans sa peau, a l’estime de soi pour avancer dans la vie, je trouve que c’est assez sain et important. C’est un segment avec lequel je suis à l’aise. Et puis, on se rend compte que quand on travaille dans la beauté, on a énormément de chance parce que ça ouvre une porte sur la créativité, la sensorialité. Voilà, c’est un secteur sympa.

Quel est ton regard sur le marché de la cosmétique pour homme ?

Aujourd'hui le marché de la cosmétique pour homme, ça fait 15 ans qu’on dit chaque année, c’est l’année où ça va exploser. Finalement, c’était ni vrai, ni faux. Ça a progressé un petit peu chaque année depuis 15 ans. C’est vrai qu’au début, c’était très niche sur les gens qui sont soit très aisés, soit la communauté gay aussi, des gens plus sensibles qui avaient plus l’habitude de prendre soin d’eux et qui avaient moins de tabou vis-à-vis de ça. Et puis, ça s’ouvre progressivement à tout le monde. Il y a des faits marquants. Récemment, c’est les marques de mass market qui se mettent à faire de la pub de masse à la télé. Et ça, évidemment, ça fait évoluer les mentalités et ça fait avancer les habitudes. Je crois que de tout temps, le mec a toujours trempé ses doigts dans le pot de crème de sa campagne et il s’est tout de suite dit : ce n’est pas pour moi. Mais c’est normal puisqu’on n’a pas la même peau et on n’a pas toujours besoin des mêmes produits. Mais on a tous eu homme ou femme la peau qui tire à un moment donné. On a tous eu des points noirs, des bords un peu ouverts, des rougeurs, une peau trop grasse. Bref, je crois que les problèmes de peau ne touchent pas que les femmes. Donc, il n’y a pas de raison que, il n’y a que elles qui puissent règler ces problèmes-là.

Qu’est-ce qu’un bon produit ?

Alors, on a commencé un peu à en parler tout à l’heure. On disait : la peau des hommes est différente. Donc déjà, un bon produit pour les hommes. C’est un produit qui est adapté. C’est avant tout des textures qui ne sont pas grasses, pas collantes, pas brillantes et puis avec une fragrance qui plaît un peu plus aux mecs que quelque chose qui sentirait la rose. Déjà, c’est un basique. Et puis ensuite, la qualité du produit, je vais vous dire c’est comme pour les femmes, pour le coup, c’est la concentration des actifs, le choix des actifs, les systèmes de conservation qui sont choisis ; et donc là, les mêmes règles ne s’appliquent que pour les femmes. Mais qu’est-ce qui fait un bon produit pour homme ? C’est un produit qui est simple d’utilisation, rapide d’utilisation avec une texture adaptée. Pour être bref, je dirai ça.

Peut-on survivre sans produits cosmétiques ?

Moi, je pense qu’on peut vivre et survivre avec une peau qui tire, des points noirs, et des boutons. Evidemment. La voiture n’est pas essentielle, on peut se déplacer en marchant. Donc, c’est avant tout un enjeu d’hygiène d’avoir une peau propre et saine. Ensuite, un enjeu de confort d’avoir une peau confortable qui ne tire pas quand on a la peau très sèche, qui ne luit pas si jamais on a la peau très grasse. On n’ait pas plein de boutons qui piquent si jamais on a de l’acné ou des choses comme ça. Donc, du confort. Et ensuite, c’est l’estime de soi. Bonne gueule pourrait faire, c’est comment on se plaît dans le miroir en partant le matin parce qu’on aime sa chemise, on aime son pull, on aime son pantalon, comment il tombe sur nos pompes, bon ben, on se coiffe avant de sortir. Ben je pense que l’aspect de notre peau, c’est au même titre. Donc c’est ni plus futile, ni moins futile, mais c’est très agréable.

Il y a 25 ans, les produits cosmétiques pour hommes apparaissent, pourquoi ?

Qu’est-ce qui s’est passé quand il y a eu l’émancipation de la femme ? C’est un peu la même question parce que voilà, pourquoi les femmes n’auraient pas accès à tout ce que font les hommes et pourquoi les hommes n’auraient pas accès à tout ce que font les femmes ? Travailler sur les soins pour hommes, c’est intéressant aussi parce que c’est sociologique. On étudie l’évolution de la masculinité. Et l’évolution de la masculinité, tout comme l’évolution de la féminité, la masculinité est beaucoup plus riche. Elle est beaucoup moins unilatérale, elle est beaucoup moins uniquement dans la force physique, les responsabilités, le pouvoir. Elle est aussi dans la sensibilité, dans le soin de soi, bien sûr. Et donc pour être plus peut-être clair, il y a une évolution croisée. C'est-à-dire, la femme a évolué plus de l’intérieur vers l’extérieur, c'est-à-dire on peut dire du foyer à l’extérieur du foyer à occuper évidemment une progression, des progressions publiques à avoir des rôles publics et sociétaux. L’homme, lui, a appris à l’inverse à aller de l’extérieur vers l’intérieur. C'est-à-dire à ne plus être seulement actif à l’extérieur du foyer mais également actif à l’intérieur. Je pense que c’est évident si je vous dis aujourd'hui qu’il y a des mecs qui passent l’aspirateur et qui font la vaisselle. Et ben pareil, il a appris à se tourner vers son intériorité. Là, je prenais l’exemple du foyer mais on a aussi l’exemple de soi-même.

Les femmes il y a longtemps étaient la caricature des personnes dans la vie, qui parlent entre elles, qui parlent de leurs sentiments et les hommes n’en parlaient pas, c'est-à-dire ils chuchotent si on parle de ses blessures, de ses envies les plus intimes, etc. Mais la femme n’avait pas ça pour elle uniquement, l’homme aussi maintenant a le droit de parler de sa sensibilité et donc a aussi le droit de prendre soin de lui, de son corps, de ses cheveux, de sa santé au même titre. Ce n’est pas simplement une espèce de bois et d’homme des cavernes qui brave vents et marées et qui est complètement inoxydable. Simplicité, pédagogie, le moins de mots possible.

Comment sensibiliser les hommes ?

Quand on a regardé nos sites respectifs, on a vu qu’on avait exactement la même approche en disant débutant, intermédiaire, avancé. Il n’y a pas de honte à dire je n’y connais rien, que ce soit en fringue ou en soin. Et donc déjà, on leur a dit ça. Et d’ailleurs, on le voit sur notre site, on a pas mal de clics sur la case « je n’y connais rien ». Et donc là, on leur explique tout simplement que, il y a des approches différentes en fonction de l’Europe et de l’Asie, on pourra en parler après, mais en Europe, on construit ça autour du rasage. C’est très simple. Les problèmes du rasage, c’est les problèmes de la peau sensible. C’est des rougeurs, des tiraillements, des microcoupures, le sentiment d’échauffement, le feu du rasoir. Et pour éviter ça, c’est hyper important de se nettoyer la peau avant de la raser à l’eau chaude avec un produit adapté qui va assouplir les poils, enlever les points noirs, enlever les impuretés, autant de remparts à une bonne glisse de rasoir. Tout ça, on l’enlève avant de se raser. On se rase toujours dans le sens du poil, on se lave à l’eau chaude. On rince le tout à la fin à l’eau très froide et on l’hydrate tout simplement pour que la peau s’en sorte mieux de cette méthode quotidienne qu’est le rasage.

Donc, on a cette pédagogie autour de quelque chose qu’ils connaissent bien qui est le rasage, qui est viril, qui est masculin, on ne prend pas de risque. Donc ça, c’est déjà comment on leur dit comment utiliser le soin et pourquoi. Et ensuite, comment on choisit son soin hydratant en fonction de sa peau. Si on a juste la peau un peu sèche, on prend un hydratant. Si on a la peau grasse, on prend un hydratant adapté sur les peaux grasses avec par exemple de la silice, ou de la perlite minérale qui va venir absorber l’excès de sébum, l’excès de transpiration. Si on a plutôt des marques de fatigue, on va prendre des trucs au ginseng, au magnésium, aux vitamines, plutôt un coup de fouet qui réveille et qui garde éveillé. Si on a des ridules et des rides profondes, on va prendre des textures un peu plus adaptées avec des ingrédients adaptés qui sont pour le coup des ingrédients qui devraient être les mêmes que pour la cosmétique pour femmes.

Et comment on reste simple ? Déjà, rien que le nom des produits, et bien nous notre hydratant qui s’appelle Aquapower. C’est assez facile. Une autre anti-fatigue qui s’appelle High Recharge. Notre premier signe de l’âge, il s’appelle Age Fitness, voilà, c’est marqué dessus. Ça dit ce que ça fait, ça fait ce que ça dit. Donc, il y a d’autres marques aussi qui sont bien. Mais voilà, avoir des produits clairs qui font ce qu’ils disent, qui disent ce qu’ils font, c’est un premier step avec peu de mots pour que le mec choisisse simplement en fait.

A quel moment doit-on s’interroger sur sa peau ?

Ben déjà, ça commence à se voir dans le miroir même si pour le coup, le mec a longtemps eu l’habitude de sortir avec la peau qui pèle, des dyschromies, un manque d’uniformité ou des boutons, des machins. Mais à un moment donné, quand t’as envie d’avoir une plus belle peau et que ta peau n’est pas aussi belle qu’elle devrait, quand t’as des problèmes un peu plus cliniques on va dire, vraiment des boutons, de l’acné, des grosses brûlures tellement elle est sèche, de l’inconfort quand ça tire, ça tire, il ne faut pas rester dans une telle situation. Il suffit de mettre un hydratant et ça va aller beaucoup mieux. Donc, je dirai que comme à la première question, pourquoi ? C’est hygiène, confort et esthétique. Ben à quel moment ? Quand on sent qu’on a une peau dégueu, quand on sent qu’on a des tiraillements et beaucoup d’inconforts, et ensuite quand on a envie d’avoir une peau plus jolie que le voisin.

Quels sont les indispensables cosmétiques ?

Nettoyant hydratant basique. Nettoyer sa peau avec un soin adapté au visage. C'est-à-dire que la peau du visage n’est pas la même que celle du corps. Contrairement à celle du corps, elle est exposée tout le temps à l’air libre, à la pollution, à la fumée, à l’oxydation, aux UV. C’est tellement important. Donc, la nettoyer avec un soin adapté est très important, puis adapté à ton besoin. Encore une fois si tu as la peau grasse, la peau sèche, une peau qui vieillit, n’utilise pas les mêmes nettoyants mais c’est assez simple. C’est un nettoyant simple. Le shampoing pour les cheveux, le gel douche pour le corps et le nettoyant visage pour le visage. Et puis ensuite quand ça, c’est fait, un hydratant adapté, est-ce que c’est un hydratant basique, est-ce que c’est un hydratant anti-fatigue, est-ce que c’est un hydratant anti-âge, est-ce que c’est un hydratant pour les peaux grasses. Ensuite, on l’adapte en fonction de ta peau. Mais voilà tout simplement. Et toujours, toujours les gars, un soin se met sur une peau propre. Ça, c’est important. C’est comme, je ne sais pas moi, c’est comme si tu faisais la vidange de ta bagnole sans avoir enlevé l’huile d’avant. Donc, voilà, c’est toujours sur une peau propre.

Pour aller plus loin, tu conseilleras quoi ?

Alors, un peu plus loin, le stade juste après c’est le contour des yeux, avec des roll-on, des billes qui sont agréables parce que c’est décongestionnant, ça masse. Et puis la peau autour des yeux, elle est un peu plus fine. Il y a des formules qui peuvent être un peu plus adaptées avec un soin au contour des yeux. Ensuite, il y a des soins très adaptés pour l’après-rasage si vraiment on a des difficultés, des poils incarnés, des choses comme ça. Et puis ensuite évidemment, il y a les crèmes qui peuvent être teintées si on veut cacher zéro défaut ou avoir l’air un peu plus hâlé. Evidemment, il y a ça. Ensuite, en allant plus loin, c’est-à-dire qu’au début, on va prendre un hydratant basique d’entrée de gamme, puis ensuite on va tester des textures un peu plus évoluées, un peu plus techniques, des gels où il se passe quelque chose quand on l’applique, une sensation. Ensuite voilà, on va découvrir le must du must. Voilà. On peut rouler en Twingo, puis on peut rouler en BM. Ça reste des voitures mais l’expérience n’est pas la même.

Quelle est la différence entre un soin sélectif et un de grande surface ?

Je dirai, il y a une vraie différence de formule entre un soin mass market, grande surface et ce qu’on trouve sans le sélectif en termes de texture, de fragrance, de concentration des actifs.

En quoi l’alimentation peut jouer sur l’aspect de notre peau ?

Je pense qu’on l’a tous expérimenté. Quand on passe une semaine à picoler, à manger des burgers, on a une peau dégueulasse parce que les graisses, l’alcool, la fumée, fumer des cigarettes et puis s’exposer plus au soleil, voilà, tout ça ensemble, je sais que ça sera. Un peu la question, ce n’est pas seulement la nourriture. Mais oui évidemment, c’est-à-dire si on mange que des légumes bio, ou vitamines intactes et qu’on mange des trucs sans gras, sans colorant, et bien évidemment la peau s’en ressent.

Les points noirs, comment les éviter ?

On peut éviter ça assez facilement en lien avec ce qu’on a dit juste avant. Commencer par nettoyer sa peau quotidiennement. C'est-à-dire à chaque fois qu’on prend une douche, on en profite pour nettoyer le visage, mais pas avec le gel douche mais avec un nettoyant adapté pour les peaux grasses ou pour justement les points noirs. Dans les nettoyants, on a deux grandes familles, on a les nettoyants classiques on va dire et puis il y a les désincrustants ou les scrub ou les exfoliants. Ça, c’est la même chose.

S’il y a du sable dedans ?

Voilà, exactement. Les microbilles. Ça peut être plein de choses. En grande surface, souvent les microbilles, c’est des petits bouts de plastiques minuscules qui viennent un petit peu poncer, gommer tout simplement. Et puis après, dans les soins les plus évolués, on trouve d’autres ingrédients. Donc ça déjà, les désincrustants, ce n’est pas tous les jours parce que c’est quand même un peu plus agressif, abrasif, donc deux fois par semaine un désincrustant et le reste du temps, un nettoyant pour le visage visage, ça va déjà énormément t’aider. Et puis ensuite, hydrater avec le soin adapté, ce n’est pas très compliqué finalement.

Super. Merci beaucoup Benjamin et puis à bientôt sur le blog

Merci. Au revoir.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Tannion !

    Honnêtement, ce n’est pas trop notre domaine donc on a moins de recommandations à faire que pour des vêtements. Ceci dit, Nicolò apprécie tout particulièrement son Baxter of California, il n’est certes pas donné mais tient très longtemps.

  • Nicolò – BonneGueule

    Tu peux faire confiance à Horace pour ça (j’ai oublié de les mentionner pour une fois 😉 )

  • Nicolò – BonneGueule

    Lis Horace, Benoît a tout appris chez eux, il nous dit souvent que c’est un peu le « bonnegueule du cosmétique » 🙂

  • Dillinger

    D’accord ^^. Savez vous ou je peux trouver une réponse ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Dillinger !

    Honnêtement on est pas aussi calés en cosmétiques qu’en vêtements, cet article c’était un « essai » pour nous 🙂

    Je ne saurais pas te répondre, ça devient trop pointu pour moi !

  • Benoit – BonneGueule

    Tout simplement parce qu’il avait un interlocuteur très pédagogue, et que leurs produits se trouvent partout en France ! Mais très sincèrement, tu vas chez L’Oréal Men, ou chez Nivea Men, y a assez peu de différences je trouve…

  • Sunnymoon

    Merci pour ta réponse, j’oublie souvent ces paramètres je le reconnais et je comprend qu’utiliser des produits plus « brut » puissent être un peu déroutant pour certains.

    Il n’empêche que tu es la preuve qu’une bonne alimentation est vitale pour une peau en bonne santé.

    Petite astuce pour vous Messieurs:
    Une bonne couche d’Aloé Vera après le rasage… pas besoin de plus que ça 🙂

  • BenoitBG

    Merci Sunnymoon. Je suis un peu dans la même cas que toi, je fais relativement attention à ce que je mange, et je n’ai aucun problème de peau.

    Par contre, je trouve assez dur contre la cosmétique pour homme, certains produits pour homme sont un bonheur à utiliser (texture, odeur, sensation, etc)

  • Sunnymoon

    J’avoue qu’on sent le commercial à des kilomètres.
    J’adore votre blog mais pour le coup je ne suis pas d’accord de conseiller une marque avec des prix aussi élevés aux hommes qui ont des problèmes de peau, alors qu’il serait plus honnête de leur proposer des solutions efficaces, naturels et à bas prix.

    Si vous tenez à votre peau et surtout à votre santé, tournez vous vers une meilleure alimentation et des produits vraiment naturels, bien plus efficaces, économiques et sains pour tout le monde (santé, animaux, planète). Et vous verrez que plus jamais vous n’aurez besoin de vous tourner vers un dermato et encore moins d’utiliser des tonnes de produits différents ( dont il faut toujours avoir une liste des ingrédients) et qui coûtent un bras!

    Je parle en connaissance de cause, ayant plusieurs connaissances et amis qui se sont soignés avec des produits naturels (Aloé Vera, huiles végétales, huiles essentielles, mélanges de plantes, etc…) alors que leur dermato avait préféré les mettre sous Roaccutane… Quand on sait les effets secondaires de cette merde…
    Bref, je laisse votre intelligence et votre esprit critique faire le reste.

    Malgrés ce petit différent je tenais quand même à vous dire que j’apprécie beaucoup votre travail et je continuerai à vous suivre à l’avenir. Bonne chance pour la suite!

  • BenoitBG

    Oui c’est sûr qu’un bon dermatologue remplacera toujours un crème nettoyante, mais avoir quelques notions de base pour avoir une peau propre est très utile.

  • Perf

    Ça parait si simple de faire disparaitre son acné et sa « peau dégueux » avec un nettoyant / hydratant. Malheureusement non.
    Le coté marketing pour présenter des cosmétiques aux hommes est par contre intéressant !

  • en effet 🙂

  • merci Raph ! on essaye en effet de diversifier, que ce soit au niveau des supports… et du contenu.

    On aurait bien aimé creuser d’autres aspects avec Pascal, mais on aurait eu le même problème avec un interview écrit, non ? 🙂 L’idée, c’est surtout de présenter des gens qui sont naturellement « stylés », pour voir s’il n’y aurait pas quelques bons réflexes et bonnes philosophies à récupérer pour soi.

    PS. Pas de BGNS-01 de prévues, mais il va y avoir mieux ! 😉 (ça fera deux bouteilles de pastis ?)

  • Raph

    Vous faites de plus en plus de vidéos en ce moment et je tiens à donner mon avis :

    C’est top dans le sens où ca diversifie les articles, et je trouve que c’est vraiment un format adapté aux interviews (celles du BG Book, en particulier de Brandon Svarc, sont top) Mais essayez de pas trop en produire non plus, et surtout de garder le cap : dans la vidéo de Pascal Bourdiaux, j’aurais aimé en savoir plus sur le stylisme au cinéma plutôt que le style du monsieur, dans cette vidéo, j’aurais aimé que ça soit plus concret sur les crêmes même si le point culture autour était intéressant. Voila mon ressenti. Et sinon, j’attends de voir une vidéo d’un bon retoucheur, d’un bon cordonnier, toujours quelque chose de pédagogique en fait 🙂

    Ma préférence reste aux articles classiques (comme dernièrement celui sur la marque Aigle, très bon !) mais c’est bien de vous voir essayer de nouvelles choses, continuez ! 😉

    PS qui n’a rien a voir : Si vous reproduisez des BGNS-01, je vous envoie du pastis ! (le chantage qui va tout changer !)

  • Théo

    ^^
    Petite erreur de commentaire il me semble …

  • BenoitBG

    Hello,

    Comme je l’ai expliqué, à travers les experts, on recherche des points de vue uniques, mais j’ai bien compris que vous souhaitez plus de conseils concrets.

    Merci pour ton retour constructif en tout cas !

  • BenoitBG

    Tout à fait, et ici les choses plus différentes, car vu qu’il n’y a qu’une seule boutonnière, c’est beaucoup plus facile à la déplacer dans le cas d’un gros rétrécissement de manche.

  • Nickta

    Premier truc qui m’est sorti de la bouche : « DAT MOUSTACHE ».

    Revenons à l’article. Pour tout vous avouer je suis resté sur ma faim. Je m’explique.

    C’est à moitié un partenariat/pub avec Biotherm, mais honnêtement, je m’en fout, c’est à peu prêt pareil lorsque vous interviewés le mec de maison standards. Dans le fond ça ne dérange pas plus que ça, on apprend quelques trucs et le mec reste agréable à écouter. Par contre, vous nous avez tellement habitué à faire des articles (très) bons et complets, du coup, j’ai l’impression que cette vidéo reste très vague. Il y a seulement quelques conseils du type : « si vous avez une peau grasse, prenez une crème pour peau grasse. ». Rien qui explique pourquoi faire ceci ou cela, comment faire ceci, …

    Je suis aussi allé voir le site de Biotherm, et les prix ne sont vraiment pas donnés ! Pour info, jne me rase pas, donc pas besoin de prendre d’après rasage, mais j’ai testé les produits (anglais) de Bull Dog : résultat environ 15€ (frais de port compris) pour un nettoyant, un exfoliant et une crème. Soit la moitié du prix d’un produit de la marque citée plus haut. Jveux pas faire de pub, hein, je n’ai pas testé les produits Biotherm, s’il faut ce sont des Ferraris, alors que Bull Dog est une petite Clio ! 😉

    Au final, j’ai été déçu, dans la mesure où vous nous avez habitué à mieux ! Et oui, à force de lire des articles agréables, intéressants, et bien faits, on en devient presque exigeants ! 😉

    PS : j’espère que ma remarque reste constructive, et vous aidera à encore améliorer le site. Et ce n’est aucunement une critique négative !

    Bonne continuation les mecs !

  • Henry Chinaski

    Alors voilà ca va peut-être pas plaire mais je vois un décalage entre l’annonce et la réalité de l’interview, a part le rasage c’est très général il n’y a pas vraiment de conseils, il évoque plus son métier qu’autre chose ou son milieu quoi. A quoi ca nous sert concrètement? L’historique des produits différence hommes/f etcc. Perso je m’attendais à voir une description des produits, les utilités + un développement genre Débutant/intermédiaire/avancée. Au final je trouve rien de tout celCes fameux indispensables je n’ai rien retrouvé.

  • Théo

    Les articles du blog se diversifient ( musculation, beauté, décor intérieur) et leur fréquence de publication augmente ( 1 article tout les jours, c’est vraiment bien !

    Après m’être rendu sur le site Biotherm homme, je me suis rendu qu’il est vraiment bien, adapté à tous (peu importe son niveau). Mais le mieux reste tout de même de se rendre en institut ou chez un dermatologue pour être vraiment. Difficile pour certains de déterminer son type de peau et savoir quelle produit nous convient le mieux; Moi le premier !

    Un autre site divulgue également de bon conseils (en plus de vendre des produits et posséder un salon): http://www.comptoirdelhomme.com/tous-les-conseils-beaute.html

    Attention tout de même à la comparaison entre le monde des vêtements et des cosmétiques. A titre d’exemple, on note une réel différence de qualité entre un jean H&M et un APC. A contrario, on trouve des crèmes et autres cosmétiques à bas prix bien plus efficace que des marques comme celle présenté.

  • non, je ne pense pas

  • c’est bien sûr subjectif, mais je trouvais justement qu’il arrivait beaucoup à s’en affranchir

  • Choléra

    heu bah vous nan, mais en bref il fait la pub de la cosmétique pour homme, de sa marque et ses produits pendant 15min + 5 min de conseils. Remarquez c’est son boulot, hein! Je souligne juste 🙂

  • Henry Chinaski

    Je me suis mal exprimé.
    Les niveaux débutants etcc on peut retrouver les conseils quelque part??

  • hello, à aucun moment, on ne met en avant la marque qui emploie Benjamin. Qu’est ce qui te fait dire ça ?

  • JonathanBG

    Non, Benjamin est un expert de chez Biotherm Homme ! 😉

    Jonathan

  • JonathanBG

    Au niveau des produits de la peau, privilégie les produits naturels et pas trop aggressifs pour la peau : tu peux chercher du côté de Kiehl’s ou encore de Biotherm qui ont un assez large choix de produits en fonction de ta peau (sèche, grasse, mixe…). 🙂

    Jonathan

  • JonathanBG

    Salut ! Ca dépend vraiment du magasin où tu vas, je sais que chez Kiehl’s ou même chez certains Sephora, les conseils sont souvent pas trop mals.

    L’idée, comme toutes les peaux sont différentes c’est d’essayer : essaie de demander des échantillons pour voir comment le produit s’adapte sur ta peau ! 😉

    Jonathan

  • corto maltese

    Une belle vidéo !
    concernant les parabens et les sels d’aluminium dans les déos, c’est un sujet complexe et polémique…attention, toutefois à ce que ce ne soit pas l’arbre qui cache la foret.

  • bobi

    Hello,

    Superbe vidéo. Très vrai.

    Par contre, attention. Les produits sont comme un bon jean. Aujourd’hui je ne sortirais pas avec un de mes jeans de l’an 5 avant BonneGueule. Célio, 21cm d’ouverture, tissu ultra fin troué a l’entrejambe. Impossible. Et de même, j’aurais beaucoup de mal à ne pas mettre une crème le matin. C’est très addictif, d’avoir une peau confortable, qui ne tire pas, qui n’est pas asséchée. On a du mal à revenir en arrière…

  • Henry Chinaski

    A moins que j’ai mal vu mais a t-il un blog qui détaille tous les aspects qu’il aborde dans l’interview ?

  • Alvin R.

    Bon article (‘fin vidéo 😉 ) mais une petite question, quelle marque recommenceriez-vous en priorité ? J’utilise depuis quelques mois Baxter of California et en suis très satisfait, mais j’aimerais bien essayé de nouvelles chose… Merci 🙂

  • Koko

    Salut !

    C’est une bonne chose que BonneGueule continue à s’intéresser au soins du visage.
    Le BG Book avec son guide pour le visage était plus que perfectible.
    Et dans le guilde de l’homme stylé, le conseil pour le choix des produits est : allez acheter en pharmacie, le reste c’est du marketing.

    Aujourd’hui on ne sait toujours pas vers qui se tourner pour avoir du conseil sur le choix des produits.

    D’après mon expérience où j’ai passé beaucoup de temps à vouloir avoir une meilleur peau. Pharmacien, pharmacien et dermatologue (de renom) ne m’ont vraiment pas aidé dans cette tâche.

    Et il nous reste les institut de beauté pour homme (à Paris) où on essaye de nous vendre à tout prix la seule marque proposée.

    Où trouve t-on des conseils personnalisé sur le choix des cosmétiques pour homme ?

    Envoyé avec un soupçon d’amour tout de même.

  • Choléra

    Pas mal, on apprend quelques basiques, ca m’a moi-même donné envie d’utiliser quelque chose de plus adapté.
    Même si le discours est très commercial plus que didactique…

  • BenoitBG

    Merci Mathieu !

  • BenoitBG

    Humm, aucune idée, fais une recherche sur Google, ou contact la marque par mail ou par Facebook…

  • BenoitBG

    Hello,

    Pour le moment, on rester sur un article vidéo par semaine.

    Pour la retranscription, c’est une bonne idée, il faudrait que je me renseigne au niveau des prix !

    Merci pour l’idée en tout cas…

  • Raphaël

    Hello,

    J’aimerai savoir si vous allez faire majoritairement des articles vidéos. Je trouve que c’est moins pratique, car je n’ai pas forcément la possibilité de les visionner. A moins que vous faites une retranscription en texte dans l’article => mais ça, ça demande un boulot monstre aussi, à voir si c’est possible. Et ça améliore le référencement par mot-clé je pense, non?

    Voilou !

  • Arthur

    Super vidéo les gars! Savez-vous comment on s’inscrit sur un panel de testeurs de produits dy type de ceux que B.Brunschwig mentionne à plusieurs reprises?

    Merci!

  • Mathieu

    Tiens, c’est ma marque ! Très content de leurs produits, et la vidéo est très claire, bravo !