Conseils : Quel jean noir choisir pour un homme ? Et comment sont-ils fabriqués ?

Temps de lecture : 7 minutes

95

Disclaimer : Je ne vous apprends rien, BonneGueule a toujours déconseillé le port du noir, couleur largement sur-estimée. Mais face à des demandes toujours plus présentes sur ce sujet, et les nombreux d'entre vous tentés par le jean noir, voici nos conseils pour bien le choisir 😉

Article co-écrit par Siva, du (très bon) blog The Fine Deal, édité par Geoffrey et Rafik de BonneGueule.fr.

Certains disent que le jean noir est le nouveau blue jean. Je ne partage pas cet avis à 100%, mais je dois bien admettre qu'il y a du vrai. Le jean noir est incontestablement en passe de devenir un indispensable du vestiaire masculin, car il constitue une alternative intéressante à l'indigo ou au gris, pour ceux d'entre vous qui maîtrisent déjà bien les basiques.

Pourquoi porter un jean noir ?

Par rapport au jean brut indigo, il rend la tenue un peu plus habillée, tout en apportant une touche moderne et graphique (des jambes qui apparaissent de manière plus structurée au sein de la silhouette), ainsi qu'un côté rock qui parle à tout le monde. Comme le blue jean, il vieillit extrêmement bien quand on y met le prix, et peut développer une belle patine grise au fil du temps (pour info, les jeans gris sont des toiles noires que l'on a délavées jusqu'au résultat souhaité. D'ailleurs, c'est pour cela que les jeans gris sont souvent un poil plus chers que des jeans "vraiment" bruts).

Dans ce guide, je vais vous proposer ma sélection qui sera divisée en trois parties, selon la gamme de prix. Mais avant, voyons rapidement les principaux critères à prendre en compte lorsqu'on doit choisir un jean noir.

Le tissu d'un jean noir

Rappelons d'abord qu'un jean noir ne se délave pas forcément de la même façon qu'un jean indigo. Le colorant utilisé pour la plupart des jeans noirs est chimique et résiste plus au lavage, alors que l'indigo est un pigment naturel qui n’adhère pas complètement à la fibre du tissu, ce qui donne les jolis délavages que vous obtenez sur vos blue jeans.

Il existe aussi des effets "coated", c'est-à-dire qu'on a appliqué un enduit noir qui prend bien la fibre, et donne un rendu presque caoutchouté, parfois mat, parfois brillant.

Certaines marques proposent aussi des tissus stretch (souvent avec 2% d'élasthanne) pour un meilleur confort et une silhouette plus ajustée. C'est un peu une version facile des pantalons en cuir (en bien plus portables, quoique j'ai déjà vu des pantalons en cuir très bien portés sur des hommes, ça ne rend pas forcément comme dans La Cage aux Folles.
Jean Nudie black coated

 Jean "Slim Jim black coated" de Nudie, avec un effet intéressant apporté à la toile par l'enduit noir.

Cela dit, il existe aussi des jeans noirs teints de manière naturelle, avec des pigments peu fixants, pour obtenir un délavage qui tend vers le gris. C'est typiquement le cas pour les jeans noirs haut de gamme (comme ceux que vous trouveriez chez Renhsen). Et c'est presque toujours le cas sur des toiles noires selvedge. Si vous voulez un jean qui dure, je vous conseille d'investir dans du denim selvedge avec une épaisseur correcte (12oz ou plus).

La méthode de fabrication d'un jean noir

Celle-ci est importante, car elle détermine la façon dont le denim va développer sa patine. S'il a été préalablement lavé, le jean n'aura pas le même potentiel de délavage qu'une paire non lavée.

On distingue en gros trois méthodes principales de fabrication pour les jeans noirs :

  • La teinture sur pièce : on tisse le tissu avec des fils non teints, et on teint l'armure obtenue dans des cuves. Cela permet une grande diversité de teintes, mais aussi de faire les jeans enduits.
  • La teinture sur fil, qui consiste à tremper uniquement le fil de chaîne dans une cuve bouillante contenant un colorant noir, puis de le faire sécher, pour ensuite recommencer plusieurs fois de suite selon l'effet escompté (on appelle cette méthode l'overdyeing). Bien entendu, plus il y a de bains, plus le jean sera cher, mais les délavages n'en seront que plus subtils car le pigment aura pénétré plus au coeur de la fibre. Quand on fait un grand nombre de bains, on appelle d'ailleurs cela du deep core dyeing. Bref, l'overdyeing est la méthode la plus courante chez les marques.

selvedge-denim-une-274x274

Les "rayures" noires correspondent au fil de chaîne que l'on a teint, les blanches au fil de trame. 🙂

  • La dernière méthode, souvent appelée black-black, consiste - comme son nom l'indique - à tisser le denim en utilisant directement un fil de chaîne noire (black warp) et un fil de trame également noir (black weft). Cela donne ainsi une apparence parfaitement noire et sans contraste à la toile. C'est une technique plus coûteuse, car on teint également le fil de trame cette fois-ci (une double teinture sur fil, si on veut).

Toile black black

Voici un bel exemple de toile obtenue avec la méthode black-black, voyez comme la couleur est profonde. 🙂

J'ai volontairement choisi de ne pas parler ici de shadow selvedge (chaîne indigo / trame noire), ou de toile à deux tons (chaîne noire / trame blanche), pour ne parler que du jean noir au sens littéral.

La sélection de jeans noirs pour hommes

Les petits prix

On commence avec les jeans très accessibles des traditionnelles enseignes Zara, H&M et Uniqlo. Leurs jeans noirs peuvent faire l'affaire si vous êtes déjà familiers avec leurs coupes et que votre budget est limité. Ceux d'Uniqlo sont mes préférés dans cette gamme de prix.

Jean noir Uniqlo

Jean noir Uniqlo, un bon rapport qualité/prix et une coupe tout à fait correcte. 

Cheap Monday, marque d'origine scandinave, s'est également imposée comme un offreur de qualité dans le paysage du jean à petit prix. Pour un prix oscillant entre 50 et 60 € (et atteignant même les 30 € en soldes), on a un jean avec un bon rapport qualité/prix. Il existe beaucoup de toiles noires, avec pas mal d'effets différents. J'attire en revanche votre attention sur leurs coupes, pouvant parfois être très fittées !

Jean noir cheap monday

Jean noir Cheap Monday, notez tout de même le cintrage au niveau des jambes.

Les marques emblématiques du denim

Toujours dans des prix relativement accessibles, on a Levi's (qui est la référence dès qu'on pense aux jeans), Lee et Wrangler qui, même si ce ne sont pas des jeans haut de gamme, restent des valeurs sûres en terme de style.

De bons investissements

On entre ici dans du haut de gamme, avec des marques assez faciles à trouver, mais qui ne combleront pas totalement les puristes du denim.

Acne est une marque reconnue pour ses jeans de qualité, qui ont en général de très beaux délavages. Leur délavage "Cash" est d'ailleurs un essentiel, qui revient de saison en saison dans différentes coupes. Son tissu stretch a été sur-teint et a donc la particularité de se délaver avec le temps.

Jean noir Acne

Les coupes sont toujours très nettes chez Acne, comme c'est le cas sur ce modèle. 

Cette saison, APC propose aussi sa version du jean noir. Stretch et en denim japonais, il est approprié au printemps puisqu'il a été lavé. Il n'aura donc pas le même potentiel de délavage qu'une paire non lavé mais il garde quand même un aspect clean.

jean APC

Edwin fait aussi un jean noir impeccable et pas trop cher. Son plus réside dans l'utilisation de la méthode black-black lors de sa conception.

jean black black Edwin

Modèle Edwin ED 80, avec utilisation de la méthode "black-black". Cela se voit au niveau de l'ourlet, où l'envers est complètement noir.

Les jeans noirs en denim japonais

Cette partie s'adresse aux denimheads, mais aussi aux amateurs de jeans selvedge qui sont prêts à investir dans un modèle de qualité.

La gamme 220X de 3sixteen

jean noir 220X 3sixteen

Left Field NYC Collect Mills Black Maria

Jean Left Field NYC Collect Mills Black Maria

Rogue Territory Stealth
Jean Rogue Territory

Ces trois marques se valent en terme de qualité, mais les différences vont surtout se faire dans les coupes, l'origine du denim et les détails. Elles utilisent la méthode black-black et des fils teints au soufre, ce qui permet au jean de garder un noir mat et intense, et de développer après de nombreux ports une belle patine grise (voir photos du Left Field Black Maria ci-dessous).

jean left field délavé 1

Bien que loin de détrôner l'incontournable jean brut, le jean noir a quand même sa place dans le vestiaire masculin. Les notions qu'il convoie, ainsi que les effets qu'on peut apporter à sa toile, lui permettent de s'intégrer dans de nombreux looks et d'expérimenter des styles différents.

Si enfin vous vous demandez comment porter du noir, cet article est fait pour vous !

Laisse-nous commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.