Mes vêtements préférés quand je suis invité à un mariage – Parlons Vêtements #47

Temps de lecture : 9 minutes

Publié par le 12 mai 2021

Après avoir parlé de costume et de souliers, il était temps d'en reparler, mais pour une occasion bien précise : le mariage en tant qu'invité. Plus qu'une vidéo de conseils, j'ai vraiment voulu vous donner mon avis sur ce que j'aime… ou pas.

Disclaimer : je ne suis pas marié, donc cette vidéo, c’est mon avis d’un passionné de vêtement sur le mariage en tant qu’invité, et non celui d'un homme qui a dû passer l'alliance !

Justement depuis 3 – 4 ans je dirai que j’ai assisté entre 10 et 15 mariages, dans des ambiances parfois très différentes.

1. Ne pas voler la vedette au marié 

Alors ça, c’est une crainte qui je trouve est parfois totalement exagérée.

Il ne faut pas que le “pas trop en faire” se transforme en “ne pas en faire du tout”.

Parce que certains ont très peur de faire de l’ombre au marié, mais t’inquiète pas, c’est pas toi qui va te retrouver à signer le contrat de mariage sur un quiproquo.

Parce que le constat général, c’est que moi, je trouve que pour un jour de mariage, un jour de fête, de célébration, la plupart des convives s’habillent presque trop sobrement.

Pour certaines personnes, c’est comme s'ils avaient juste mis le même costume, la même chemise, la même cravate et les mêmes chaussures qu’ils auraient portés pour aller travailler (à une époque où on allait travailler dans des bureaux dans des immeubles et où il fallait s’habiller spécifiquement pour cette occasion, tout un concept).

Certes, il ne faut pas voler la vedette, mais il ne faut pas que tu aies la même tenue que tu porterais pour aller travailler dans une banque. 

Je pense que c’est un bon repère à avoir en tête : si tu vas à un mariage avec une tenue que tu pourrais copier-coller pour arriver un lundi au bureau, ça veut dire que tu as encore de la marge pour te "pimper" un peu plus.

2. Qui se marie : le profil des mariés 

Donc la première chose faire c’est de se dire : qui sont les mariés, quelle est l’ambiance générale du mariage ? 

Par exemple, j’ai un cousin basque pur jus, qui a eu un petit groupe de musique métal/rock basque.

Donc là, c’est plutôt un mariage où je mettrai une chemise un peu plus cool qu’une popeline, comme une chemise en chambray ou en denim avec un col adapté au port de la cravate, une chemise en oxford avec un col à pointe boutonné, ou même une chemise en lin, mais toujours avec le col adapté pour la cravate, même si tu n’en portes pas (tout simplement parce que ça pose mieux quand tu vas porter une veste).

Côté chaussure, vu qu’à 3h du matin la piste risque d’être endiablé avec du rock basque, là je vais mettre une paire de chaussures bien confortables qui ne craint pas grand-chose, mais par contre impeccablement bien cirée, toujours !

A contrario, si j’ai un mariage d’un ami passionné par le vêtement, qui se fait son costume dans un atelier napolitain, là je mettrai une chemise dans un beau dobby raffiné et élégant et là je sors les Aubercy.

Sneakers ou pas sneakers le jour d’un mariage ? 

Alors, même si c’est la grande tendance des sneakers minimalistes portées avec un costume et que j’en ai déjà vu dans des mariages moi je dirai que… non.

Parce que des sneakers ce sont des chaussures de tous les jours et à un mariage, eh ben justement il ne faut pas s’habiller comme tous les jours, parce que ce n’est pas un jour comme les autres.

Et puis c’est la bonne occasion de sortir ta superbe paire de double boucles avec laquelle tu te demandes à quelle occasion la porter tout au long de l’année.

3. Un costume de quelle couleur ?

De manière générale, et de ce que j’ai pu constater, les gens qui ont à peu près mon âge, on est une génération avec beaucoup plus de liberté, moins attachée aux codes d’antan.

C'est une bonne chose !

En été, sur des mariages chauds et ensoleillés, je trouve que l’anthracite ne fonctionne pas très bien, encore plus sur une laine lisse toute simple. Pour le coup, je trouve ça très difficile de décontracter ce genre de costume.

Cela dit, j’ai eu une fois un mariage au Pays basque en avril, celui de mon cousin, lors d’une journée fraîche avec un ciel gris et pluvieux et j’avais mon costume Husbands en flanelle grise.

Alors au mariage, tu as peut-être entendu parler du costume bleu roi, ce bleu assez prononcé qui est loin de faire l’unanimité dans l’équipe.

Pour ma part, je trouve que si c’est pour le porter sur une laine froide toute simple, ça n’a pas grand intérêt non plus.

Pour moi ce qui compte, c'est le tissu, sa composition et sa texture. La couleur vient presque dans un second temps.

Mais de manière générale, je suis partisan de rester dans des teintes de bleu, parce qu’entre les mélanges de matières, les textures, les micro-motifs, tu as de quoi te faire plaisir.

Personnellement, je suis un très grand fan des bleus pétrole ou bleu canard, surtout chez le SummerTime de Loro Piana.

Mais sinon, par un coup du hasard, le tissu que Nicolo a choisi pour le mariage de sa mère et celui que j’ai fait prendre à un ami pour le mariage, c’était aussi un Loro Piana Summertime, bleu, mais avec un prince de galle très léger qui vient apporter du peps.

Si tu es invité à un mariage, même si je suis partisan que tu aies une tenue bien à toi, je te dirai d’y aller vraiment mollo sur les couleurs atypiques comme des bordeaux ou des verts bien prononcés, mais vu comment en France on a souvent une peur bleue de la couleur, il y a assez peu de chances que tu te retrouves à avoir un costume trop coloré.

4. Quel tissu choisir pour ne pas mourir de chaud ? 

Dans le cadre d’un mariage en été, moi je suis un immense fan des mélanges de fibres, genre des tissus en laine lin, ou lin et soie, ou mon préféré, en laine, lin et soie, c’est le mélange phare du tissu Loro Piana, de la gamme Summertime.

C'est une gamme de tissu que j’adore, car c’est un tissu qui respire beaucoup, et les couleurs sont magnifiques. Je ne porte plus que ça en été.

Je ne vais pas donc pas m’étendre sur ce tissu, parce que vu que c’est le tissu de nos costumes Breno et de la veste que je porte, veste que j’ai déjà portée à un mariage d’ailleurs, j’en ai déjà beaucoup parlé.

Pense aussi au seersucker, ce tissu à l’aspect gauffré très frais. Etant donné qu’il a déjà une texture assez forte visuellement, pour le coup là je te conseille de prendre une couleur relativement sobre, comme du bleu marine.

Par contre en été, il y a deux fausses bonnes idées : 

  • Le costume en 100% lin, qui sera probablement froissé au bout de 2h, 
  • Le costume en 100% coton, qui risque de garder les odeurs de transpiration et je trouve que le tombé de cette matière sur un costume n’est pas toujours très flatteur.

Si tu as un mariage en hiver ou au printemps, où il ne fera jamais plus de 20°c en pleine après-midi, je te conseille ne pas hésiter à prendre une belle flanelle 100% laine, sinon tu risques d’avoir froid.

Et là n’hésite pas à prendre des motifs comme de la rayure, du pied-de-poule, du prince de gallesetc.

5. Croisé ou pas croisé ?

Comme je te l’ai dit à mon Parlons Vêtements sur le costume, moi j’aime les deux.

Concernant à un mariage, le croisé c’est très cool, mais c’est un peu plus fort qu’un costume “simple”.

Si tu ne sais pas trop où tu mets les pieds niveau mariage, ce n’est pas ce que je conseillerai.

Par contre, à un mariage où ce sont des gens ouverts et qui aiment la sape, là moi ça me plairait de porter un croisé.

Quant au costume trois pièces, alors moi ce n’est vraiment pas mon trop truc 

Déjà tu ajoutes une épaisseur de tissu alors que c’est l’été.

Et je trouve que c’est plutôt réservé au marié.

6. Dépareillé ou pas ? 

Ah la grande question ! Est-ce que tu dois porter un costume complet ou la couleur différente de la veste ?

Pour moi le dépareillé, c’est vraiment quand on sait ce qu’on fait, et pour être honnête, à part le Pitti, c’est rare que j’en ai vu qui m’ont bien plus.

Mais quand c’est réussi, je trouve ça très sympa, à la fois élégant, original et décontracté.

Et là aussi c’est à réserver aux mariages où tu sais où les gens sont ouverts d’esprit et /ou qu’ils aiment la sape.

Mais le dépareillé, c’est tout un art et on pourrait presque en faire un épisode entier sur le sujet.

7. Comment survivre aux mariages à thème 

Ah le fameux mariage à thème champêtre, ou avec l’accessoire imposé ! 

Je ne vais pas te mentir, des fois je trouve que le thème choisi ne me parle pas du tout mais genre vraiment pas.

Par exemple j’ai un ami qui doit assister à un mariage et vu qu’il fait partie des proches, il doit porter une cravate d’une couleur très particulière, assez fluo je dirai.

C’est pénible mais il faut faire avec.

Et il y a toujours pire que soi, je pense notamment à des femmes à qui on impose une couleur fuschia pour leur robe parce que la mariée veut que les demoiselles d’honneur aient toute la même couleur sur la photo.

Il faut respecter le thème, ce n’est pas ton mariage.

Improvise, adaptovercome comme disent les Navy Seals.

Et suivant la marge de liberté que tu as, tu peux y mettre ta petite touche. Et si tu as un doute, n’hésite pas à demander l’avis au marié deux ou trois mois à l’avance pour pas le déranger en plein rush et pouvoir trouver une autre solution.

Par exemple si c’était un mariage avec un thème floral, sachant que je n’aurai pas besoin d’acheter un nouveau costume ou de nouvelles chaussures, je réfléchirai à mettre un peu de budget pour une boutonnière florale de chez Cinabre plutôt qu’une cravate avec des imprimés fleuris.

(ah oui petite parenthèse, Howard’s et Cinabre sont mes deux adresses de référence à Paris pour tout ce qui concerne les cravates, nœud papillons pochettes).

8. Les accessoires : à ne pas sous-estimer

Quand tu es invité à un mariage, les accessoires, ça joue énormément sur la tenue et je vais te dire ce que j’aime.

Pour moi, il y en a qui est incontournable mais qu’on parle peu, ce sont les lunettes de soleil.

Ben oui, un mariage en été il y a du soleil, tu vas être toute la journée dehors, tu vas être pris en photo, donc pour être confortable et ne pas avoir un visage qui grimace face au soleil, il faut des belles solaires !

Alors je ne vais pas m’étendre parce que j’ai fait un épisode entier sur le sujetje te mets la vidéo en description.

Côté cravate, je rappelle que le vert sapin est une des couleurs les plus polyvalentes en cravate (bon évidemment peut-être pas avec un costume vert), en tout cas moi j’ai une cravate Husbands verte, en soie tricotée, qui n’est plus toute jeune, mais que je mets très souvent.

J’aimerai bien prendre quelque chose plus frais dans l’aspect, donc je me chauffe pour une cravate en soie shantung toujours dans l’idée d’avoir de la texture.

Après on passe à la pochette.

Alors s'il y a bien une occasion d’en mettre une c’est maintenant ! 

Au niveau de la couleur, je fais aussi partie du camp de ceux qui pensent qu'il ne faut pas sur-intellectualiser la pochette, que l’accord ne doit pas être absolument parfait et que la pochette est là pour apporter un peu de spontanéité, une touche d’inattendue sauf, sauf si tu portes un costume avec une couleur vraiment atypique.

Dans ce cas, je choisirai une belle pochette de couleur blanche, quitte à ce qu’elle soit texturée.

Mais tu sais, un jour j’ai eu une discussion avec Hugo Jacomet de Parisian Gentleman, que je salue, et il me disait “tu sais des pochettes, j’en ai des dizaines et des dizaines, et je finis toujours par mettre ma pochette couleur rouille, ça va vraiment avec tout et il y a de l’originalité sans trop en faire”.

Donc voilà si tu voulais savoir quelle était la couleur ultime de pochette qui va avec tout, tu as ta réponse !

Passons maintenant à un autre accessoire sous-estimé : les mi-bas, ces chaussettes qui remontent jusqu’au genou.

Pourquoi des chausettes si hautes ? Parce que si tu es assis et que ton pantalon remonte, et qu’on aperçoit tes mollets entre la chaussette courte et le pantalon, ce n'est pas très élégant.

De mon côté je suis un très grand fan des chaussettes "Super-Solides" de chez Mes Chaussettes Rouges, elles tiennent parfaitement le mollet et ne tombent pas.

Ou sinon, tu peux porter des mocassins avec des chaussettes invisibles, tout simplement.

9. A ne pas faire le jour du mariage !

Je trouve aussi que certains détails peuvent plomber une tenue :

  1. Un nœud de cravate fait à l’arrache : avec tous les tutos sur YouTube, il y a ZERO excuse pour ne pas savoir faire correctement un nœud de cravate.
  2. Un col de chemise pas repassé, le classique où on se dit “je ne vais pas le repasser, je trouverai bien un fer à repasser dans le gîte ou l’hôtel où on sera”.
  3. Une stratégie que je te déconseille très fortement, car quand bien même tu trouverais effectivement un fer à repasser sur place, si jamais il a été mal entretenu et qu’il se met à cracher du calcaire brûlé quand tu l’allumes, ben ta chemise elle est foutue.
  4. Des cols de chemise pas correctement replacés par-dessus la cravate une fois que tu as fini le nœud, un détail qui prend 3 secondes à vérifier devant un miroir.
  5. Des revers de veste pas correctement placés une fois que la veste est enfilé, là aussi un détail qui prend 1 seconde à vérifier devant un miroir.
  6. Une ceinture en cuir ou pseudo cuir craquelée. 
  7. Des chaussures pas cirées, ce que je trouve dommage pour une journée où on doit être le mieux habillé de l’année.
  8. Et je l’ai constaté rarement, mais quand même : des bouts de lacets effilochés. Pour info une paire de lacet cirées chez Monsieur Chaussure, ça coûte la somme astronomique de 5 €.

Que certains n’aient pas le budget pour acheter un costume parfaitement adapté à leur morphologie et le faire retoucher, je le conçois totalement, mais ne pas avoir sa chemise repassée, ou son nœud de cravate fait correctement, là c’est non.

10. Gérer les autres (surtout quand ils sont envahissants)

Alors les mariages, si dans l’entourage des mariés, il y a des personnalités "control freak", obsédé par le fait de contrôler le moindre détail, celexarcerbe encore plus ces traits de caractères.

Et dans le pire des cas ça peut mener à des comportements manipulatoires, du type “ah ça me ferait plaisir que tu sois habillé comme ça, là je suis un peu déçue” mais c’est un autre sujet.

Quand tu as une personne comme ça qui va pas être d’accord avec ta pochette couleur rouille, pense Navy Seals, faut être en mode “improvise, adapt, overcome” et la vie continue.

En vrai, il faut être très cash et dire “je tiens beaucoup à cet accessoire, mais si vraiment vous me faites la demande de le changer, je peux voir comment faire. Quelle est votre demande ?” 

Dans 99% des cas, exiger une demande va faire bugger son logiciel interne et tu vas pouvoir porter ce que tu veux.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.