Transition douce

homme en surchemise verte et cardigan bleu

On connaĂźt le cardigan sur une chemise, mais on connaĂźt moins le cardigan sur un t-shirt. Pourtant rien ne nous en empĂȘche aprĂšs tout.

Pourquoi faudrait-il toujours que la chemise complĂšte le cardigan ?

Ici ça donnerait forcĂ©ment quelque chose de plus strict lĂ  oĂč on veut en fait de la dĂ©contraction.

Ça c’est le dĂ©but de la rĂ©flexion.

Ensuite on veut une veste par-dessus mais on peut aussi se servir d’une surchemise comme d’une veste. C’est Ă©crit quelque part qu’on n’a pas le droit ? Bon.

Pour le pantalon, on peut tout faire.

Je n’avais pas envie d’aller chercher un contraste trop fort. À la place je voulais une transition douce mais marquĂ©e. Transition douce, ça peut vouloir dire aller chercher la mĂȘme matiĂšre : de la laine. Transition marquĂ©e : du gris moyen Ă  carreaux.

Pour les pieds, des chaussettes assorties au pantalon et, pour ne pas ajouter une couleur qui viendrait compliquer le tout, du bleu marine qui rappelle le cardigan.

VoilĂ . Vous savez comment faire.

Composition du look

Surchemise : BonneGueule

Cardigan : BonneGueule

T-shirt : BonneGueule

Pantalon : BonneGueule

Sneakers : BonneGueule


Rien que pour vous D'autres looks

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.