Comment adapter l’entretien de ses cheveux à leur nature ?

Temps de lecture : 9 minutes

20

Quand je suis arrivé chez BonneGueule, je ne désirais qu'une chose : partager avec vous ma passion pour la mode et les vêtements. Mais s'il y a bien une chose à laquelle je tiens plus que toutes les fringues de mon vestiaire, ce sont mes cheveux !

Aussi longtemps que je m'en souvienne, je les ai eu relativement longs. Pour tout vous dire, petit, j'avais plus peur d'aller chez le coiffeur que chez le dentiste...

Nous avions déjà débroussaillé la question des cheveux dans un précédent article. Celui-ci a plus vocation à être un complément, vous orientant sur l'entretien spécifique de votre belle crinière. Parce que vous le valez bien...

Les bases de l'entretien de ses cheveux

"Nettoyer, nourrir et sublimer ses cheveux, d'accord. Mais comment ?

Le shampoing

Le shampooing constitue la base de l'entretien des cheveux. Il permet de les laver en profondeur et d'en débarrasser les nombreuses impuretés. S'il n'a pas pour vocation première de les nourrir, selon sa composition, il peut également jouer ce rôle.

À quelle fréquence doit-on se laver les cheveux ?

Voici la question à un million de dollars. Il n'y pas de réponse unique, cela dépendra majoritairement de leur nature.

Hormis des cas particuliers que je détaillerai plus bas, je vous recommande de ne pas les laver trop souvent. Les mauvaises habitudes ont la vie dure et beaucoup trop d'hommes pensent encore que plus on se shampouine, plus on a le cheveux propre et sain. Erreur !

La plupart des coiffeurs recommandent au maximum un shampoing quotidien, même si un tous les deux jours reste suffisant. Au-delà, vous risquez de les abîmer.

Côté pratique...

Prenez une noisette de produit et appliquez davantage sur les longueurs que sur le cuir chevelu lui-même. Il n'est pas utile de se décaper le crâne à chaque shampoing : massez-vous doucement la tête pour activer votre circulation sanguine, ce qui aura pour effet d'accélérer et de fortifier la pousse.

Évitez également l'utilisation d'eau trop chaude : elle ramollit les cheveux, les fragilise et, surtout, risque de les rendre gras en provoquant une réaction de la glande sébacée (responsable de la production de sébum). Veillez également à les rincer abondamment, les résidus de shampoing pouvant les abîmer.

Bien que l'on préfère se prélasser sous l'eau chaude, celle-ci n'est pas toujours bonne pour nos cheveux...

L'après-shampoing

L'après-shampoing, comme son nom l'indique, vient juste après le shampoing. "Logique !", me direz-vous. Oui et non, car on peut également l'utiliser seul entre deux shampoings — d'autant plus si les lavages sont espacés — afin de moins solliciter le cuir chevelu tout en s'assurant qu'il reste propre.

Son effet est double : généralement plus nourrissant que le shampoing de base, il agit également comme démêlant. Ici aussi, on veillera à davantage l'appliquer sur les longueurs et les pointes.

L'exfoliation et le masque

Le cuir chevelu est vivant, s'agissant ni plus ni moins de la peau de notre crâne. Lié aux glandes sébacées qui nourrissent les racines de nos follicules pileux en nutriments, il est aussi responsable de leur hydratation.

Les avis sur l'exfoliation du cuir chevelu sont partagés. Mal exécutée, elle peut causer plus de mal que de bien : irritations, sécheresse, voire apparition de pellicules.

En revanche, une bonne exfoliation permettra d'enlever toutes les peaux mortes (et vos éventuelles pellicules) qui, au fur et à mesure qu'elles se déposent, bouchent les pores de la peau du crâne. Après un bon soin exfoliant, votre cuir chevelu sera stimulé, oxygéné, et vos racines libérées, ce qui aura pour effet de redonner de la brillance à vos cheveux.

S'il n'existe que peu de produits purement exfoliants pour les cheveux comme il peut en exister pour la peau, vous trouverez toutefois quelques références intéressantes à tester.

Le masque, quant à lui, a plus pour vocation de nourrir et d'hydrater votre cheveu. À poser une fois par semaine ou toutes les deux semaines selon le type, pour lui donner un petit coup de vitalité.

La question alimentaire

"La santé commence dans l'assiette", nous dit l'adage.

Nous l'avons vu : les nutriments passent par le cuir chevelu. Et comme vous le savez, les nutriments présents dans notre sang sont déterminés en fonction de ce qu'on le mange...

Un régime équilibré ne pourra qu'améliorer la qualité de votre cheveu. À l'inverse, une mauvaise alimentation risquerait de déboucher sur une chevelure terne, fragile, ou même accentuer l'effet "gras".

Bien sûr, il n'existe pas de régime particulier dédié au bon entretien des cheveux. Toutefois, pour ceux qui voudraient leur apporter plus de nutriments, il est plutôt recommandé de consommer des aliments riches en protéines, vitamine A, B et C, fer et zinc.

Il existe également certains compléments alimentaires qui ont la bonne réputation de favoriser la pousse et la robustesse des cheveux. Parmi eux, la levure de bière, la spiruline, la lécithine de soja et même la gelée royale.

De gauche à droite, un exemple de gelée royale de chez Naturaforce, de la spiruline naturelle de chez Naturaforce et de la levure de bière de chez Naturalforme.

Les différents types de cheveux

Comme pour la peau, il existe plusieurs types de cheveux.

Il est défini par l'héritage ADN de la personne. Ce dernier détermine d'une part l'implantation des cheveux sous l'épiderme, et leur finesse d'autre part. Souvent, plus l'implantation est large, plus il a de chance de pousser droit — et inversement.

Ces caractéristiques sont également liées à l'origine ethnique, pouvant avoir une incidence sur le patrimoine génétique de chacun.

Les cheveux raides

Si vous avez les cheveux raides, c'est qu'au départ, votre follicule pileux oriente la pousse de vos cheveux de manière droite. L'ensemble des cellules qui composent le poil s'empilent parfaitement les unes sur les autres, sans dévier pour former des boucles.

Si l'épaisseur du cheveu n'est pas lié à sa pousse, les cheveux raides ont toutefois tendance à être plus plats, avec un tombé vertical.

 

Comment les entretenir ?

Les cheveux raides sont souvent plus résistants que les autres, grâce à leur composition plus homogène et sans rupture dans la pousse.

Cela étant, adopter une routine hygiénique régulière reste primordial. Un shampoing et après-shampoing tous les deux jours, et un masque plus une exfoliation toutes les deux semaines conviennent, sauf contre-indications dues à la nature capillaire.

Les cheveux ondulés à frisés

Que vous ayez les cheveux frisés, bouclés ou simplement ondulés, vous avez en fait des follicules asymétriques. Le cheveu aura donc tendance à tourner en ovale (plus ou moins régulièrement), à l'inverse des cheveux raides qui poussent de manière rectiligne.

Les rendus peuvent être très différents selon le degré d'ondulation. Toutefois, plus le cheveu est frisé, plus il est sec. Il sera de fait plus cassant et difficile à coiffer au quotidien.

Conseils d'entretien pour cheveux ondulés à frisés

Si une belle chevelure bouclée peut en faire tomber plus d'un(e), elle pourra vous causer quelques désagrément en cas de mauvais entretien.

Afin de conserver une bonne aération, il est judicieux de se peigner régulièrement avec un peigne adéquat, afin de dessiner vos boucles et d'éviter quelles ne s'emmêlent les unes aux autres en étouffant vos cheveux.

Misez sur des produits plus nourrissants et plus hydratants. L'utilisation d'huiles peut être une bonne option. On la laisse alors poser sur cheveux légèrement humides, en la répartissant sur la longueur et en insistant sur les pointes. Pour un soin efficace, comptez trente minutes. Vous pouvez également laisser poser toute la nuit pour une meilleure pénétration.

Les cheveux crépus

Les cheveux crépus sont très frisés de nature. Ils sont également fins mais très rapprochés au niveau des racines, ce qui donne cet aspect relativement dense, notamment lorsqu'il y a de la longueur.

Les cheveux crépus sont secs, donc plus fragiles, et susceptibles de casser s'ils ne sont pas bien entretenus.

Entretenir des cheveux crépus

Si vous avez les cheveux crépus, il faudra espacer normalement vos shampoings pour ne pas trop agresser les cheveux, mais n'hésitez pas à les nourrir en augmentant la fréquence des masques à hauteur d'un par semaine. Ceux-ci devront être composés d'éléments ultra-nutritifs comme le beurre de karité, l'extraits d'avocat, l'huile de coco ou l'aloé vera par exemple.

L'utilisation d'huiles peut également être un moyen très efficace, comme expliqué juste au-dessus !

Les différentes natures de cheveux

Un cheveu ne se définit pas uniquement par son type. Sa nature, elle aussi, sera déterminante dans son entretien.

Les cheveux normaux

Les cheveux dits "normaux" ont un aspect soyeux. Il est d'ailleurs plus facile de les coiffer.

En fait, les glandes sébacées fonctionnent "normalement", c'est-à-dire qu'elles produisent une quantité de sébum suffisante pour remplir leur fonction de protection du cheveu, sans pour autant lui donner d'aspect huileux.

On considère qu'un cheveu de type normal ne commencera à graisser qu'au bout de trois jours sans shampoing.

Conseils d'entretien

Niveau entretien, vous qui avez des cheveux normaux — petits chanceux ! — êtes tranquilles. Vous n'aurez besoin d'y consacrer que peu de temps. Comme expliqué plus haut, un shampoing et après-shampoing tous les deux jours seront suffisants, ainsi qu'un masque toutes les deux semaines pour magnifier un peu plus votre chevelure.

Produits conseillés

Les cheveux gras

Véritable problème pour beaucoup, le cheveu gras résulte souvent d'une mauvaise alimentation, d'un trop-plein de stress, d'un mauvais entretien quotidien ou, plus problématique, d'un souci d'ordre hormonal.

En fait, il s'agit d'hyperséborrhée, soit une sécrétion excessive de sébum, qui va engorger la racine du cheveu et progressivement s'étaler sur tout le follicule pileux.

Conseils d'entretien

Lorsque vous entretenez un cuir chevelu à tendance grasse, il faut être doux et faire attention à ne pas le maltraiter. Autrement, il produira encore plus de sébum pour se protéger...

Niveau fréquence des soins, il faudra s'y attarder plus souvent que pour les cheveux normaux. Un shampoing (et un éventuel après-shampoing si vous avez les cheveux longs) tous les jours, ainsi qu'un masque hebdomadaire sont également conseillés. Si vous vous sentez d'attaque pour un gommage, il peut être utile ici.

Produits conseillés

Quant on a les cheveux gras, certains produits et soins sont à privilégier, qui auront pour objectif de réguler la production de sébum.

Les cheveux secs

À l'inverse du cheveu gras, le cheveu sec se caractérise par une faible production de sébum. Moins protégé, il est plus fragile et perd alors de sa vitalité. Le résultat est sans appel : le cheveu se frictionne et finit irrévocablement par casser ou tomber.

Conseils d'entretien

Le cheveu sec devra être traité d'une façon adaptée afin de combler son manque d'hydratation naturelle.

Il est alors recommandé d'utiliser des produits dont la composition n'aggrave pas la sécheresse (présence d'alcool ou de sulfates, par exemple).

Vous pouvez, malgré vos cheveux secs, ne les laver qu'une fois tous les deux jours en veillant à bien utiliser des produits riches en nutriments et suffisamment hydratants.

Produits conseillés

Dans ma trousse j'ai...

Outre les produits d'entretien, passer maître dans le traitement de nos cheveux implique de s'équiper convenablement.

Les peignes et brosses à cheveux

S'il n'est pas nécessaire, lorsqu'on est un homme, d'investir dans une palanquée d'accessoires en tout genre, il est bon d'au moins se munir d'une brosse et d'un peigne à cheveux. Ainsi, vous répartissez le sébum du cuir chevelu jusqu'aux pointes. C'est ce qui donnera à vos cheveux brillance et résistance.

L'utilisation d'un peigne plutôt que d'une brosse dépend de votre nature de cheveux, même si, souvent, leur utilisation est complémentaire. Croyez-moi, vos cheveux vous en remercieront.

Peigne Altesse en corne à dents rapprochées fait à la main : plus vos cheveux sont bouclés, plus votre peigne devra avoir des dents éloignées.

Pour les cheveux frisés ou crépus, on utilise un peigne à dents larges qui accrochera moins et qui les démêlera efficacement sans les casser.

Pour les cheveux raides, on utilisera plutôt une brosse avec des picots espacés. Privilégiez les matières comme le bois ou la corne et évitez le matériel en plastique, risquant d'endommager votre chevelure.

La brosse en poil de sanglier : l'indispensable qui n'agresse pas le cheveux lors de votre entretien quotidien.

Enfin, je vous recommande surtout l'utilisation de brosse à poil de sanglier (ou autre poil d'origine naturelle). Semblable à la composition de nos cheveux — contenant donc de la kératine — il permet de démêler et de brosser efficacement et en douceur les cheveux. Il viendra plutôt en complément d'un premier démêlage au peigne ou à la brosse à picots espacés.

Il n'est pas recommandé de se brosser les cheveux directement après la douche. Plus fragiles et plus mous, ils casseront plus facilement. Toutefois, il peut être pratique d'utiliser un peigne pour vous aider à appliquer votre masque. Mais veillez à le faire avec précaution.

Pour ceux qui cherchent quelques références, allez voir du côté de marques comme Mason Pearson, Thomas Liorac ou du site Artisan Brossier France, par exemple.

Les produits coiffants

Vous êtes nombreux à fréquemment utiliser des produits coiffants. Qu'il s'agisse de dompter des boucles, de relever une coiffure un peu plate, de donner une forme particulière à sa coiffure, les raisons sont multiples...

Voici une petite sélection pour les amateurs de produits coiffants qui n'auraient pas encore trouvé leur bonheur.

Le spray coiffant Sachajuan de chez Horace

Ce spray au sel donne un effet plage, "post-surf" assez naturel, afin de texturer le cheveu.

La Clay Pomade Baxter of California

Cette cire coiffante à effet naturel fixe fortement les cheveux, même les plus rebelles, et s'élimine très vite au rinçage.

Pâte de modelage American Crew

Pâte coiffante qui reste malléable toute la journée et donne un aspect brillant assez naturel.

Sérum invisible Davines

Ce sérum coiffant à fixation légère est très malléable et invisible. Il s'applique plutôt sur cheveux mouillés pour dessiner de belles mèches. Il a en outre un effet anti-frisottis.

 

Le mot de la fin...

Afin d'entretenir vos cheveux au mieux, il est primordial de déterminer leur type et leur nature. En fonction, vous pourrez adapter les soins que vous leur apporterez.

Le matériel choisi a aussi son importance, choisissez-le avec soin afin de préserver votre chevelure.

Côté produits coiffants, rien ne sert de trop en porter. Du reste, c'est à vous de jouer !

Axel Yvon Axel Yvon

Grand enfant rêveur, un peu bohème, je considère le vêtement comme un mode d’expression du quotidien, qui amuse, qui rassure, qui passionne. Oiseau de nuit, mondain du dimanche, j’adore les chemises de pyjama, les blockbusters Marvel, les nuits d’orage et les pâtes à la carbonara (seulement celles de ma mère). Liste non exhaustive.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello RD2 !

    Les shampoings deux en un sont souvent décriés parce que ce sont, en gros, des gels douches (trop agressifs) qui sont mis sur la tête malgré tout :p

    Là étant donné que tu t’orientes vers des produits dont la préoccupation principale doit être d’avoir une formulation douce, ça ne m’étonne pas plus que ça.

    Si ça marche bien, continue, voilà tout ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Smirnov !

    Ah oui le concept de l’app a l’air très sympa !

  • Alex – BonneGueule

    Hello Lambda,

    Je n’utilise pas de produit pour coiffer mes cheveux, mais Nicolo a une époque utilisait ceci : Rough Clay 20 Redken =)

    Complémentaire oui et non. Finalement ça va dépendre de la nature de tes cheveux et de la coupe que tu souhaites faire. Le peigne sera à privilégier pour les cheveux bouclés ou crépus car il permet de démêler les cheveux sans casser les boucles. La brosse sera plutôt utilisée si tu veux vraiment « lisser » ta chevelure, les poils rapprochés permettant de démêler plus aisément tous tes cheveux. En fait, on utilise le peigne plutôt pour coiffer et la brosse pour démêler.=)

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Damien !

    Oui c’est vrai pour la qualité de l’eau. Je songe à investir dans un pommeau de douche filtrant d’ailleurs ^^

  • Julien Petit

    Hâte de le lire!

  • Nicolò – BonneGueule

    Ils ne sont jamais gras ^^

    Il faudra attendre l’article 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Unknown !

    Franchement je suis d’accord avec toi sur le fait d’être stratégique dans le choix de ses produits, mais l’après shampoing a bel et bien une utilité pour ceux qui utilisent du shampoing 🙂 (Clairement de mon côté, je voyais bien la différence avec et sans)

    Pour les peignes en corne par contre, pour en avoir déjà eu 3 le problème c’est que ce n’est pas aussi durable qu’un peigne en acétate. Et à force de tomber des mains dans la salle de bains, ça finit par casser.

    Mais bon… L’absence d’électricité statique est un avantage non négligeable.

  • Nicolò – BonneGueule

    Mais… A mon sens, si tu n’as pas de cheveux, tu n’as pas d’entretien particulier hormis t’hydrater le crâne et le protéger du soleil (mais là du coup ça rejoint plus le sujet sur la peau)

    Et si moins de cheveux, alors tu les entretiens toujours de la même façon, il y en a juste moins ^^

  • Pareil 🙂

  • Axel – BonneGueule

    Hello Yvain,
    Merci à toi, j’espère que l’article était à la hauteur de l’attente.
    J’aurais effectivement pu évoquer le cas du sèche-cheveux. Personnellement je n’en recommande pas l’utilisation quotidienne car la chaleur assèche et endommage les cheveux. Si tu as vraiment besoin de sécher rapidement tes cheveux ou que tu utilises le sèche-cheveux pour modeler ta coupe alors il vaut mieux investir dans un bon produit. Choisis en un à air froid et utilise le toujours à bonne distance de tes cheveux (avec un embout si tu veux cibler une partie bien précise, ça évitera que le souffle soit trop diffus). Ne te sèche pas les cheveux quand ils sont trop mouillés (mieux vaut réduire le temps d’utilisation du sèche-cheveux) : en sortant de la douche essuie les et essore les au maximum. Laisser sécher ses cheveux naturellement est aussi une bonne solution (en revanche évite de sortir les cheveux mouillés car au-delà du fait que tu risques de tomber malade, la pollution et les impuretés extérieures auront plus tendance à « accrocher » un cheveu mouillé).
    J’espère avoir pu t’aider! 🙂
    À bientôt.
    Axel

  • Nicolò – BonneGueule

    Tu as des cires qui se rincent mieux à l’eau que d’autres et qui peuvent te permettre d’espacer d’un jour, mais c’est sûr que si tu utilises des produits ultra denses et fixants (cire très collante ou gel) oui, tu es obligé de faire un shampoing quotidien.

    C’est pas terrible pour ton cuir chevelu et tes cheveux mais bon…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello David !

    Hmmm effectivement si tu as de l’eau chlorée très souvent sur la tête je pense qu’il est non seulement indispensable de rester sur un shampoing, mais d’en avoir un très bon, peu agressif (merci le chlore qui fait déjà une partie du boulot là dessus) et un bon après shampoing par dessus le marché.

    Sinon pour le coiffeur, je le préviens tout simplement.

    J’ai jamais eu de souci, à part des remarques d’un coiffeur qui voulait me vendre un shampoing super cher parce que mes cheveux avaient moins de brillance que s’ils étaient lavés (il avait pas tort mais c’était juste dû à une semaine où j’avais négligé le brossage et mal appliqué ma routine.)

    Sinon je pars du principe que je leur demande de faire moins de boulot (le shampoing est censé faire partie de la prestation) et que je paye le même prix. Donc bon…

    Quand à celui ou celle qui aurait l’idée de se prendre pour ta maman ou ton papa en t’obligeant à faire un shampoing… Chacun sa façon de gérer, mais perso je changerai de coiffeur OU je ferais un petit rappel sur la différence entre un client et un neveu de 6 ans ^^

    Après évidemment ça implique d’être arrivé à un stade de « no shampoo » où tes cheveux sont présentables, sinon on comprend que le pauvre coiffeur / coiffeuse soient rebutés 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Kévin !

    Bah… Pour moi qui n’en fais plus depuis six mois alors que j’ai un crâne bien garni, je peux te dire que si c’était moi, la réponse serait évidente : c’est encore moins utile si tu es chauve ou rasé de près. ^^’

    Rince toi correctement sous la douche et masse toi le cuir chevelu, je pense que ça suffira 🙂 (Après je peux me tromper, ou il y aura peut-être un léger temps d’adaptation, mais ça m’étonnerait que tu rencontres des soucis.)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien, on va sûrement faire l’article. 🙂

    Mais j’ai envie de prendre mon temps là dessus, car tout ce que j’ai de certain, c’est une extrêmement bonne expérience personnelle et des techniques qui marchent… pour moi. (Et Benoît du coup, mais il a moins de cheveux et une nature de cheveux proche de la mienne)

    Hors comme le sujet est encore sous documenté et sous étudié (ou alors très expéditivement par différents professionnels, comme des coiffeurs, des dermatos ou des chimistes qui disent « ça marche pas »), il n’est pas simple de trouver des conseils et des explications qui ont valeur de certitude.

  • vinfer

    Bonjour. Je serais très curieux d’en savoir plus sur le « water only ». Je suis perplexe.

  • Nicolò – BonneGueule

    Je n’utilise plus aucun produit pour mes cheveux depuis six mois, pas même de substituts de shampoing. Je fais ce qu’on appelle le « water only » (Et Benoît m’a même rejoint dans l’aventure il y a 4 mois !)

    On en parlera d’ailleurs probablement dans un autre article, plus tard 🙂

    Pour ma part je trouve que ce n’est pas du « noo shamppoo » autrement, ce sont juste des shampoings alternatifs, mais marketés par des gens malins. (Shampoing snas shampoing ça ne veut rien dire, au fond…)

    A part ça, je déconseille fortement les remèdes de grand mère à base de bicarbonate de soude et de vinaigre, pas bons du tout à long terme.

    Pour moi les solutions les plus simples sont juste de trouver de très bons shampoings, adaptés aux cheveux de chacun… Ou de trouver la méthode qui permet de se passer de tout produit.

  • Alex – BonneGueule

    Hello Antoine,

    Merci pour ton partage ! =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Renaud,

    Merci pour ton partage et pour Axel 😉

  • Renaud

    Très bon article une nouvelle fois !
    Néanmoins, j’émets une réserve concernant la pommade American crew par exemple ; elles contiennent généralement du parabène…
    Personnellement j’utilise des cires Reuzel dont je suis parfaitement satisfait (je crois qu’elles ne contiennent pas de parabène, à vérifier).
    Hormis ce petit détail, les explications sont très claires, et le reste des produits me semble vraiment pas mal.
    Beau boulot, comme à votre habitude !

  • Antoine

    Hello – merci pour l’article! Je me suis converti au « no poo » il y a quelques mois et n’utilise plus que le New Wash de Hairstory (un shampooing sans shampooing). J’en suis tres content, a essayer si vous en avez marre des produits chimiques dans les shampooings traditionnels!