Les pépites (osées) de la rédaction #68 – Michel

Temps de lecture : 4 minutes

Publié par le 28 juin 2020

On a qu'une vie, paraît-il.

Alors cette semaine, je vous ai sélectionné trois vêtements pour la croquer à pleines dents.

Vous êtes en quête d'une pièce forte pour pimenter votre vestiaire, sortir du lot, ou tout simplement vous amuser ? Vous n'avez plus qu'à scroller.

Chemisette rayée - Wax London

chemise rayures bicolores

Celle-ci, elle est pour la plage.

Elle est aussi là pour bousculer les garde-robes d'été.

Pour ce faire, un cocktail de rayures moutarde et marine, larges et fines, espacées et serrées. Un mélange périlleux mais ici très bien mené.

Mais pour voir la vraie réussite, il faut regarder de plus près.

matiere chemise rayée jaune bleue

Je vous laisse deux minutes pour apprécier tous les détails de cette texture.

Ça y est, on reprend ?

Je ne sais pas vous mais moi, elle me fait penser à une serviette qui m'accueillerait sur le sable après quelques vagues salées. Vous y êtes ?

Quand je vous disais qu'elle était faite pour la plage.

Pour porter ces rayures, certes, il faut avoir le goût de l'aventure. Mais après tout, la progression stylistique en est une, non ?

Et si vous ne savez pas avec quoi la mettre, commencez par faire simple avec un pantalon blanc. Aux pieds, des mocassins marron clair par exemple, pour y aller pas à pas.

Concernant la check-list qualité/prix, elle est en 100% coton, les boutons sont en corozo et elle actuellement remisée à 70€. C'est selon moi acceptable et suffisamment accessible pour tenter l'épopée sans risquer un trop grand regret.

J'aurais même pu parler de prix honnête, si malgré les belles paroles de cette marque londonienne, on trouvait une quelconque information sur les lieux de fabrication.

Veste workwear colorée - Kestin Hare

veste workwear orange

Celle-ci, elle est pour la cueillette de champignons dans la forêt. Car si vous vous égarez, vous serez vite repéré.

Vous l'avez saisi : si cette veste figure ici, c'est pour sa couleur.

En plus de savoir donner vie à une tenue, elle est inattendue sur une pièce workwear . Et de l'inattendu, c'est ce qu'on veut ici. n'est-ce pas ?

Kestin Hare, marque écossaise qu'on salue pour sa créativité, a très bien positionné son curseur : la teinte est assez forte pour captiver mais assez douce pour s'associer avec d'autres sans jurer.

look veste workwear orange

Chino beige, tee-shirt et sneakers blanches. C'est facile et si vous vous ennuyez, la chemise à carreaux (bien choisie) est une bonne idée.

L'autre qualité de cette veste, c'est sa matière.

velours orange

Sur une pièce workwear, on aime voir du relief. Avec ce velours, nous sommes servis.

Le choix des côtés fines permet de gagner en subtilité et pour une pièce qui saute aux yeux comme celle-ci, ce n'est pas de refus.

Ce parti pris évite aussi de lui coller une étiquette "hiver". Elle a donc toute sa place en mi-saison et même en été, tant que l'alerte canicule n'est pas donnée.

Sinon, elle est fabriquée au Portugal.

Pantalon coupé avec originalité - Olive Clothing

pantalon large beige

Celui-ci, il est fait pour monter les escaliers deux par deux, s'entraîner au grand écart... Bref, il milite pour la liberté de mouvement de nos jambes.

Pas de couleur surprenante ni de rayures excentriques. Ici, c'est avec les volumes qu'on joue.

Mais pas n'importe comment, observez : le pantalon est court et porté avec un tee-shirt rentré pour marquer la taille.

pantalon ample beige camel

Avec ces précautions, la silhouette n'est pas tassée mais structurée. Le pari est gagné.

A l'avant, ses deux pinces sont longues et profondes, ce qui va bien avec sa grossièreté assumée.

pinces pantalon camel

Il est à 89€, plutôt raisonnable. A ce prix là, il ne faut pas s'attendre au festival des belles finitions. Mais c'est un bon tarif pour expérimenter.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.