Les pépites de la rédaction #24 – Benoît

Temps de lecture : 4 minutes

19

Pour cette sélection d'été, j'ai décidé de vous montrer des pièces placées sous le signe de la décontraction et de la détente à 200%.

Entre du coton bio, de l'espadrille très confortable, de la rayures ou du cuir d'élan, vous avez de quoi explorer tout un tas d'univers.

C'est parti !

Les espadrilles Escadrille Paris

Voilà une marque que je n'ai pas vu venir et par laquelle je suis très agréablement surpris !

Et pourtant, des marques d'espadrilles, j'en ai vues. Je me demandais bien ce qu'Escadrille allait apporter en plus.

Ça tient en 4 points :

  • contrairement à toutes les marques d'espadrilles, il y a un pied gauche et un pied droit bien distincts, avec une forme différente
  • il y a une languette en cuir à l'arrière du talon pour plus de résistance
  • par-dessus la semelle en corde, il y a une semelle supplémentaire, comme une chaussure estivale classique, pour plus de durabilité que le traditionnel caoutchouc qui recouvre la corde d'une espadrille banale
  • et surtout, à l'intérieur, il y a un très léger matelassage recouvert d'une semelle intérieure en cuir fin, pour ajouter du confort.

Et ils ont bien réussi leur coup : ces espadrilles sont de très loin les plus confortables que j'ai, elles sont instantanément devenues mes chaussures estivales que je glisse dans ma valise dès que je pars.

La semelle intérieure est vraiment très agréable, c'est fini la corde qui râpe la voûte plantaire ! C'est un détail qui participe vraiment au feeling "haut de gamme" de Escadrilles .

C'est à se demander pourquoi personne n'y a pensé avant !

Alors oui, quand on a du cuir, une semelle intérieure en cuir et une semelle extérieure rajoutée, évidemment, on ne peut pas obtenir une espadrille à 20 €, mais moi qui avais toujours l'impression de faire des concessions sur le confort quand je mettais des espadrilles, je suis à présent ravi !

Chèche Av08 Paris

Là aussi, c'est une marque toute récente et confidentielle que je vous propose…

Cela fait un moment que je n'ai pas parlé d'écharpes d'été, alors que c'est un accessoire dont je ne me lasse pas dès que les soirées estivales et interminables se rafraîchissent…

Voici donc un chèche en coton bio certifié GOTS (l'un des labels les plus exigeants en ce qui concerne le coton bio).

Cela dit, j'aurais quand même aimé :

  • un nom de marque un peu plus clair et compréhensible
  • plus d'information sur les conditions de fabrication en Inde, mais sur ce genre de micro-marque qui débute, tout est encore à construire !
  • quelques designs plus "baroudeurs", comme si c'était un chèche qui venait tout droit du désert
  • en savoir davantage sur le créateur de la marque : on sait seulement que c'est un homme avec 25 ans d'expérience dans le textile.

Chemise A.B.C.L. Garments "liberty selvedge stripe"

On ne présente plus A.B.C.L. Garments ! Entre les deux collaborations et le fait que Mattia, son fondateur, était très présents dans nos shootings d'été, on a beaucoup parlé de cette marque qui mélange à la perfection des influences italiennes avec des matières et une fabrication japonaises.

Cette fois-ci, j'avais envie de m'essayer à de la chemise avec de la rayure bien visible, mais sur un tissu très décontracté.

Eh bien comme d'habitude, tout est impeccable : la coupe est nickel, le tissu est charmant avec son irrégularité toute japonaise, le col a de jolies proportions et les liserés selvedge visibles un peu partout sont exquis !

Elan High Moc de Jinji

Alors là, j'avoue, j'ai sélectionné cette paire chaussures car j'ai une très grande curiosité pour ce chausson d'intérieur vient de faire rentrer Jinji, dont Visvim s'est largement inspiré pour ses mythiques sneakers FBT.

Ce n'est clairement pas le genre de chaussures que je recommanderais pour un premier rdv galant dans un bar d'hôtel mais parfois, c'est sympa d'explorer des pièces marrantes.

Alors, pourquoi parler ce mocassins cousus à la main dans le Wyoming ?

Premièrement, parce que je n'ai jamais porté de cuir d'élan. Ici, il est assez épais (2 ou 3mm) mais il reste très souple, comme c'est le cas pour les cuirs de cervidés.

Ça a donc l'air super confortable, avec un style assez improbable (voire intimidant si vous êtes du genre à vous soucier de ce que pensent les autres de vos tenues), bref, ça m'intrigue !

C'est parfait pour chiller chez soi et/ou dans sa maison de vacances plutôt que de mettre des claquettes avec des chaussettes.

A porter avec un jean japonais et/ou une tenue aux influences americana/workwear comme notre cher Boras sait si bien les faire !

Une pièce vraiment étonnante pour les aventuriers de la sape d'intérieur.

N'hésitez pas à me dire dans les commentaires les pépites que vous avez repérées !

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.