Nos nouveautés (4/5) : notre nouveau blouson au prestigieux cuir de cerf 🦌

8 min

Nos nouveautés (4/5) : notre nouveau blouson au prestigieux cuir de cerf 🦌

8 min
Publié le : 15 octobre 2020Mis à jour le : 19 janvier 2021

Attention, attention !

Après notre manteau en yak, et notre shearling, place à notre nouveau blouson en cuir de cerf, qui se place sans problème dans notre top 3 des pièces les plus luxueuses sorties chez BonneGueule… si ce n'est en première place !

(ne vous inquiétez pas, j'aborde également la question du prix en fin d'article, et on sera moins cher que notre blouson shearling de l'an dernier)

⚠️ Ce blouson en cuir sera bien disponible dans nos boutiques dès samedi 17 octobre ⚠️

Un cuir splendide, qu'il fallait monter sur une forme épurée pour laisser exprimer toute sa richesse !

En effet, le cuir de cerf est habituellement réservé au luxe, car il est plus complexe et coûteux à tanner, mais présente des qualités indéniables, c'est ce qu'on va voir ensemble !

Nous avons trouvé ce cuir dans une belle petite tannerie finlandaise, dirigée par Mikko, et qui, en plus de faire de nombreux efforts pour préserver l'environnement, s'est spécialisée dans ce cuir luxueux.

Voici donc ce qui rend ce cuir si prestigieux…

Pourquoi avoir choisi du cuir de cerf ?

Le grand luxe, tout simplement

Ce n'est pas un cuir "grand public", car :

  • son processus de tannage est plus complexe qu'un simple cuir de vache, il est donc (très) largement plus coûteux
  • et la quantité de matière première est limitée par les quotas de chasse, dans le cadre de politiques gouvernementales de régulation de populations

Ce sont pour ces raisons que c'est un cuir qui n'est utilisé que par les grandes maisons de luxe.

Mais concrètement, quels sont ses avantages par rapport à un cuir de vache ?

Sa douceur

C'est la première chose que l'on remarque quand on le prend en main : c'est un cuir très doux, avec une main qui respire le (très) haut de gamme.

Mikko, le dirigeant de la tannerie, que l'on a appelé en vision conférence, a souvent répété l'expression "buttery soft" qu'on pourrait traduire par "très doux", "soyeux".

Son visuel

Le grain du cuir de cerf est unique et se reconnaît au premier coup d’œil.

Le cuir de cerf présente un grain visuel magnifique, une texture que l'on reconnaît au premier coup d’œil, riche et inimitable.

Il peut faire penser au taurillon, un autre cuir haut de gamme, mais le cuir de cerf est encore plus doux, plus souple, plus résistant.

A mon sens, je trouve que c'est un cuir avec l'un des plus beaux grains qui soient.

Sa souplesse

Il est très souple, ce qui donne un confort certain à ce blouson en plus de sa légèreté. Ce n'est pas pour rien que les gants en cuir de cerf sont si appréciés !

De même, il est parfois utilisé pour des chaussures haut de gamme, en raison de cette souplesse conjuguée à de la durabilité, comme c'est le cas chez la marque japonaise très haut de gamme Visvim.

Il a également un stretch naturel par rapport à un cuir de vache, ce qui augmente le confort de ce blouson en cuir.

Le cuir de cerf a un léger stretch naturel qui le rend confortable.

Sa résistance

Il est également très résistant, et c'est pour cette raison qu'il est parfois utilisé pour des blousons de moto haut de gamme.

Certaines marques l'utilisent également pour des sacs. D'ailleurs, Hiroshi Fujiwara, le pape japonais du streetwear, possède un sac en cuir de cerf… depuis 30 ans ! On comprend ainsi pourquoi le cuir de cerf était le cuir préféré des Amérindiens pour des chaussures ou les vêtements.

Il est également résistant à l'eau, et si jamais vous êtes surpris par la pluie avec votre blouson en cuir, vous n'avez rien à craindre.

Il suffit juste de le laisser sécher à l'air libre (pas au-dessus d'un radiateur ni au sèche-cheveux), simplement sur un cintre, et de l'essuyer s'il y a vraiment besoin.

Je vous invite à lire ce topic du forum The Fedora Lounge où un membre pose une question concernant la durabilité, et on lui répond par des mots comme "very supple", "very strong", "it's worth it", ou même "supreme comfort"…

Le confort de ce cuir et sa résistance aux frottements rendent ce blouson idéal pour la conduite.

Sa patine dans le temps

Mikko nous l'a dit : un cuir de cerf n'est jamais "figé" quand il sort de la tannerie.

Il a insisté sur le fait qu'un cuir de cerf ne fait que devenir plus beau dans le temps. Avec les ports successifs, la lumière, l'humidité, il va joliment vieillir. Mikko parle de cire d'abeille pour l'entretien du cuir (si vous arrivez à en trouver), et vous pouvez aussi utiliser des produits comme le Renapur ou la Mustang Paste pour éviter qu'il ne sèche, composés cires et huiles naturelles.

Pour l'anecdote, j'ai trouvé l'histoire d'un homme qui a récupéré et restauré une veste en cuir de cerf portée intensivement pendant des dizaines d'années, et stockée pendant 20 ans ! Vous avez une bonne idée de la durabilité d'un tel cuir.

Sa très bonne régulation thermique

En automne et au printemps, il sera parfait avec une simple chemise en dessous.

Je le pressentais déjà avec mes autres blousons en cuir que j'ai parfois portés loin dans l'été… ou dans l'hiver : le cuir est un matériau qui régule très bien la température du corps.

Le cuir du cerf l'est encore plus, car sa structure fait qu'il emprisonne plus d'air qu'un autre cuir, ce qui lui confère d'excellentes propriétés d'isolation, et vous pourrez le porter longtemps dans l'année. Un vrai vêtement 4 saisons !

En fonction de l'épaisseur de la maille, vous avez une grande amplitude thermique pour porter ce blouson.

D'où vient notre cuir de cerf ?

Une tannerie finlandaise qui s'approvisionne localement

Il vient de Finlande, plus exactement du sud du pays, de la tannerie Ahlskog. C'est une toute petite tannerie d'une quinzaine de personnes. Mikko, le dirigeant, aime cette taille d'équipe, car cela permet d'avoir un contrôle qualité encore plus pointilleux.

Mikko, le dirigeant d'Ahlskog.

Le blouson, quant à lui, est fabriqué en Bulgarie dans un nouvel atelier très renommé, qui ne fabrique que pour des marques de luxe.

Ces peaux viennent de cerfs chassés dans le cadre de politiques gouvernementales très strictes de régulation de populations de cerfs. Ce n'est donc pas du cerf d'élevage. 

D'ailleurs, l'approvisionnement en cuir n'est possible qu'entre octobre et mars durant la saison de chasse, et hors de cette période, la tannerie doit attendre la prochaine saison de chasse pour se fournir.

Chaque peau est minutieusement inspectée avant d'être envoyée au client.

Pourquoi réguler les populations de cerf ?

Pour moi, il était impossible d'aborder cet article sans parler de cet aspect même si c'est un sujet sur lequel les marques sont frileuses.

(note importante : je signale que j'ai un biais personnel car je mange à présent très peu de viande de mammifère ou d'oiseau et presque exclusivement que du poisson)

C'est une question sensible, voire même polémique, mais je veux qu'on soit une marque transparente, alors voici ce que vous devez savoir.

D'ailleurs, c'est un peu une de mes grandes découvertes lors de la rédaction de cet article : il est nécessaire de réguler les populations de cerfs, notamment depuis l'absence de prédateurs naturels (le loup).

Ce n'est pas une question à prendre la légère, et il y a de vrais dangers à laisser proliférer une population de cerf hors de contrôle :

  • la régénération de la forêt est menacée, car les cerfs mangent les pousses d'arbres, ou même certains arbres âgés de 20 ou 30 ans
  • les risques de collision avec les voitures augmentent
  • les dommages causés aux agriculteurs
  • une concentration importante de cerfs permet une circulation plus aisée d'épidémies, et il y a un risque de transmission aux élevages bovins à côté

Attention, je ne suis pas en train de dire qu'il est nécessaire de les exterminer à tout prix et de faire de ce paragraphe un argumentaire prochasse. Les cerfs doivent continuer à exister dans les forêts et font partie intégrante d'un écosystème riche et sain. Et de ce fait, ils ne doivent eux-mêmes pas le déséquilibrer.

Bref, la question est infiniment plus complexe que la résumer à un "ce n'est pas bien de chasser les cerfs".

Si vous voulez creuser la question, je vous conseille de vous pencher sur le concept d'équilibre sylvo-cynégétique ou la lecture de cet article.

Ahlskog et l'environnement

Le souci (et le bon sens) scandinave de la préservation

C'est une tannerie qui existe depuis plus de 100 ans, et qui fournit principalement des maisons de luxe, en prêt-à-porter ou en maroquinerie.

Voyant que Mikko ne serait pas compétitif au niveau prix avec les autres tanneries de grandes tailles, il décide de prendre un virage inverse : profiter de sa petite taille pour se spécialiser dans un cuir très haut de gamme, à savoir les cuirs de rennes et de cerfs.

Tandis que pour tanner une tonne de cuir il faut environ 45 litres d'eau, Ahlskog en consomme deux fois moins, entre 15 et 20 litres, sachant que l'Union européenne considère que 25 litres est l'un des meilleurs scores possible.

Quand on demande à Mikko comment il procède à ces économies, il explique juste qu'il fait très attention à son utilisation d'eau dans tout le processus, tandis que les autres tanneries considèrent l'eau comme une ressource illimitée et sont peu regardantes sur le gaspillage.

Puis dans le cas d'un tannage au chrome, l'eau est traitée directement dans la tannerie, avant d'être ensuite envoyée dans la station de traitement des eaux de la commune.

Ce fut également l'une des premières tanneries finlandaises à avoir une certification environnementale quand tout le monde lui disait que c'était impossible pour une tannerie.

Après avoir pris le temps de bien poser le contexte, voyons notre blouson plus en détail…

Notre blouson sous toutes les coutures

Durabilité & Fonctionnalité

Une forme intemporelle

Comme vous l'avez compris, le cuir de cerf est très durable, et le but était donc d'imaginer un cuir qui pourrait encore se porter dans 10, 20, 30 ans et même plus !

C'est pour cette raison qu'on est parti sur une forme aux lignes simples et épurées. La raison plus "officieuse", c'est que le cuir est tellement beau qu'on voulait le moins de fioritures pour mettre en avant son grain unique.

Une patte de serrage

Sur chaque côté, vous avez une patte de serrage qui vous permet d'ajuster le cintrage comme bon vous semble. Par exemple, cela peut être très utile si vous voulez un rendu plus ajusté avec simplement une chemise en dessous.

Deux poches intérieures zippées

Vous savez que c'est un détail important pour moi : j'aime bien savoir mes petits effets personnels bien sécurisés dans les poches internes.

On a poussé la confection pour avoir encore plus durabilité, en plaçant ces poches internes dans une pièce de cuir. Cela évite d'avoir les poches internes qui font craquer la doublure à la longue. En effet, la tension est répartie sur le cuir de cerf, qui est bien plus résistant qu'un tissu de la doublure.

On voit bien la construction intérieure et les deux poches intérieures solidement ancrées dans les empiècements de cuir.

Avec quoi porter ce blouson en cuir de cerf ?

Avec du cœur et des vêtements stylés

Pour cette partie, je n'ai que deux tenues à vous montrer, car un article type "shooting équipe" va être publié très très très bientôt…

Avec un pull jaune (oui oui)

La couleur du blouson rend merveilleusement bien avec les tons sable/beige du pantalon et des boots, et le jaune du pull donne de la personnalité ! Full tenue BonneGueule !

Avec un pull col roulé

Col roulé + blouson en cuir = la méga classe ! Regardez comment le pantalon blanc donne une touche délicieusement vintage… Bonnet, pull, blouson et boots BonneGueule, sac et chino Brut Clothing.

Avec une chemise chambray et un pantalon cargo

Bonnet, blouson, chemise, cargo et boots BonneGueule !

La question du prix

Sur ce genre de pièce très haut de gamme, c'est une question importante à aborder.

Comme vous avez pu le remarquer, à part le luxe, les marques ne se bousculent pas pour utiliser du cuir de cerf, tant c'est une matière aussi magnifique que coûteuse.

Ainsi, la dernière fois que j'ai vu du cuir de cerf dans du luxe, c'était chez Gucci et la pièce coûtait près de 5.000$…

Mais grâce à notre modèle économique sans intermédiaires, nous sommes donc extrêmement fiers de proposer cette veste sous la barre des 1.000€, chose rarissime sur le marché français, pour un produit qui en vaudrait le quintuple (oui, le quintuple ! ) dans une maison de luxe.

Oui, vous avez bien lu, cette veste sera donc un peu moins chère que notre shearling.

Comment vous procurer ces vêtements ?

Rendez-vous sur notre e-shop et dans nos boutiques de Paris 3e, Paris 6eLyon et Bordeaux.

Pour ne rien louper de ce lancement et des prochains, inscrivez-vous ici :

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures