Toutes les marques


Notre avis sur la marque Trasher :

Initialement réservées au marché du skateboard, les pièces Trasher ne sont pas très résistantes pour autant. Souvent produites en Asie dans des matières assez médiocres, elles surfent plus sur la popularité de la marque que sur la qualité de leur confection.

Fidèle à son ADN skatewear, le label propose des pièces aux coupes droites et larges, qui s’intégreront bien dans des looks oversized.

Concernant les prix, Thrasher tend à pratiquer une politique tarifaire relativement déconnectée de la qualité des vêtements proposés. En profitant de la hype sur laquelle surfe actuellement la marque, celle-ci a tendance à surpricé ses produits. Vigilance, donc.


Le site de la marque

Trasher


Trasher

Fondé en 1981, Thrasher était à l'origine un magazine de skateboard. Son rédacteur en chef, Jake Phelps, dirige d'ailleurs la ligne éditoriale et la planche à roulettes avec la même habileté.

La notoriété du magazine a augmenté rapidement grâce au prix du « Skater of the Year », qu'il décernait chaque année.

Fort du succès de la version papier, le label a voulu retranscrire son ADN à travers une ligne de vêtements dont le logo imprimé est aujourd'hui reconnaissable entre mille. Que ce soit sur des hoodies ou des tee-shirts, on le voit aujourd'hui fleurir de manière virale.

À force de collaborations fructueuses (HUF, Chocolate, Girl, Globe...), Trasher a gagné le rang d'incontournable dans tout vestiaire skatewear/streetwear.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).