Bien s’habiller quand il fait froid le matin, chaud l’après-midi ? Parlons Vêtements #15

Temps de lecture : 1 minutes

8

Aujourd'hui, on va parler de… transition !

Plus précisément, de la transition de météo, en cette période où il fait 10°c le matin (= une température d'automne/hiver) et 20°c en plein après-midi (=une température printemps/été).

Comment fait-on pour s'habiller quand il fait froid le matin et chaud l'après-midi, pendant la même journée ?

C'est une question simple en apparence, mais étant donné qu'on a qu'une tenue par jour, c'est plus compliqué qu'il y paraît.

Vous savez que j'ai l'obsession d'avoir une tenue la plus parfaitement adaptée à la température de la journée, je me suis donc penché sur le sujet.

Fini les frissons en attendant le bus le matin, et terminé la transpiration en se promenant l'après-midi, voici comment faire :

 

 

Tu veux écouter Parlons Vêtements pendant ton jogging ou au volant ? Tu as envie d'écouter la voix de Benoit pour t'endormir ?

Parlons Vêtements est désormais disponible en podcast sur Soundcloud, Apple podcast, Podcast addict etc...

 

Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear, et le thé sous toutes ses formes, à condition d'en boire plus de trois litres par jour.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Je crois que c’est une Gitman Vintage !

  • Nicolò – BonneGueule

    Entendu, je pense qu’on est plutôt d’accord sur les grandes lignes en te lisant ^^

    Ensuite si on entre dans le détail… à quel point est-ce que les coupes sont destinées à rester courtes et ajustées…? Seul l’avenir le dira.

    PPS : C’est la génétique, je jure. Je ne peux pas en dire autant des jambes par contre. :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Aahhhh un débat avec Don…!!! Super !
    Je suis surpris qu’on en soit pas arrivé là plus tôt toi et moi, ça va être une belle occasion d’échanger sur nos visions respectives du style 🙂

    Pour commencer, je dois dire que je ne suis pas étonné que ta préférence aille aux chaussettes fines plutôt qu’aux chevilles découvertes.
    Le contraire m’aurait vraiment choqué venant de toi et du « personnage » ^^

    Les lookbooks de certaines marques font du très court effectivement pour des raisons « commerciales », mais je n’irais pas jusqu’à dire que ça explique entièrement le « pourquoi » des pantalons plus courts d’aujourd’hui, ou des chevilles découvertes.

    Pour citer quelques raisons :

    – C’est dans la continuité logique des ouvertures de jambe qui se resserrent, des silhouettes où l’on privilégie des tombés nets au scalpel où rien ne dépasse plutôt que des effets de Draper… euh, drapé ! ;)…

    – On pourrait même émettre l’hypothèse suivante : plutôt que de dire que ça s’est fait via le costume et le vêtement habillé, je pense que les premiers responsables sont… Les amateurs de denim selvedge !

    Car à force de faire des petits revers sur leurs gros jeans de bourrins pour laisser apparaître ce petit « signe de distinction », quand le selvedge a conquis le coeur du grand public, ces mêmes petits revers appliqués aux coupes plus « normales » de monsieur tout le monde ont probablement contribué à rendre les jeans plus courts… 🙂

    – Ou encore un changement du rapport de l’homme avec son corps et son image, et la possibilité de dévoiler plus facilement de la peau nue. (Enfin, « changement »… Sur une perspective historique contemporaine, car si on prend l’histoire sur un temps plus long on pourrait parler de « retour » à une certaine coquetterie)

    Quoi qu’il en soit et quel que soit le crédit que l’on accorde à ces différentes « causes supposées », ça me paraît important de souligner la complexité du phénomène, parce que sans ça, les gens qui ont décidé d’opter pour ces coupes là passent pour de simple « suiveurs de lubies passagères », alors qu’ils sont à mon avis dans le sillage d’une évolution logique des moeurs et des codes esthétiques.

    Bon après tu me parles de « mollets découverts » et là effectivement si on commence à parler de « mollet » et plus de « cheville », c’est vraiment trop, qu’on soit italien ou français, on tombera forcément d’accord. :p

    Et je ne suis pas fan non plus de la boucle qui traine. Pour moi ça relève plus de la « plaisanterie » stylistique que de la culture ou du véritable choix. Marrant à faire en connaissance de cause, mais c’est tout !

    « De manière générale, je pense qu’il s’agit moins d’ignorance que d’une préférence pour une élégance peut-être surannée et classique mais qui justement n’exagère pas trop sur l’ostentation. »

    Ce n’est pas ce qu’on m’a rapporté du « working man » moyen qui travaille dans la banque ou la finance.

    Je parle de ceux qui vont ricaner bêtement en t’expliquant qu’on voit tes chaussettes quand tu es assis et que ton pantalon est donc trop court (lol), que le noeud de cravate est mal fait parce qu’il n’est pas symétrique (bonjour le gros noeud windsor tout mou sans goutte qui fait penser à un trouble de la thyroïde…), qui vont te dire que « le costume noir c’est « la classe » »…

    Et si j’ai eu la chance de ne pas trop les croiser via mon parcours, j’écoute avec peine mes amis sortis d’école de commerce ou d’ingé qui doivent les supporter au quotidien…

    Du coup je ne parle pas de cas comme toi, et de gens qui font le choix d’une élégance classique en connaissance de cause. Les hommes comme toi sont probablement les derniers visés par mon propos.

    Même si je déplore que, en cas de débat quand il faut choisir un camp, les amateurs d’élégance « classique » préfèrent parfois se ranger du côté des « croquemorts du bureau » plutôt que du côté des « frimeurs transalpins »…
    Car je pense qu’ils ont bien plus en commun avec les seconds qu’avec les premiers, malgré leurs différences 🙂

    PS : Je n’ai effectivement pas de problème avec une légère transparence sur une chemise blanche estivale haha.
    D’un autre côté je comprends que ça ne soit pas pour tout le monde, et pour ma part j’ai l’avantage d’avoir 24 ans, d’être assez en forme, et de ne pas être velu du torse…

    Mais ce dont je parlais c’était plus de l’inévitable « minimum de transparence » des vêtements blancs légers… Chaque été j’ai des dizaines de lecteurs qui cherchent la blanche chemise magique, fine et respirante, mais aussi opaque qu’un mur en plâtre :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Laurent !

    Ca dépend vraiment des mentalités. Pour moi c’est complètement envisageable en été. Mais de nombreux français sont scandalisés par cette pratique et hurleront « laissons-ça aux italiens, on met des chaussettes avec ses chaussures ! »

    C’est pour moi la preuve d’une certaine ignorance sur le plan de style, et surtout d’une vision « à l’ancienne » où le corps de l’homme doit être caché à tout prix (généralement les même personnes qui paniquent si leurs chemises blanches ne sont pas entièrement opaques.

    Mais on ne peut pas nier que, selon ton milieu (pro ou non) et aussi la tranche d’âge des hommes qui t’entourent, ça risque d’être plus ou moins bien perçu. ^^

  • Jean-Baptiste

    Non ce n’est pas comme avec la pluie, moi je vois le ciel bleu le matin, je pars sans parapluie et résultat je me prends la saucée de l’après-midi ! Mieux vaut regarder la météo comme l’indique Nicolò !

  • Nicolò – BonneGueule

    Moi je suis plus de la technique « regarder la météo sur toute la journée, heure par heure », mais je respecte celui qui sait jauger le temps comme nos ancêtres, le doigt au vent et le regard porté sur l’horizon 😀

  • Nicolò – BonneGueule

    Héhé oui entre autres.

    Mais ce qui est intéressant aussi c’est d’avoir les bonnes couches qui te permettent de faire ça plus facilement. (sans te trimballer toutes tes affaires du matin dans un gros sac par exemple) 😉

  • Hello,

    C’est notre veste en jean BonneGueule, délavée à l’ozone :
    https://shop.bonnegueule.fr/ligne-bonne-gueule/387-veste-en-jean.html

    Très bon week-end,
    Geoffrey