ūüďĻ BonneGueule x Escadrille : 3 paires confortables et durables

Temps de lecture : 9 minutes

Publié par le 17 juin 2021

Les voilà nos premières espadrilles ! Et on a voulu les faire avec une marque qui fait les espadrilles les plus confortables selon moi : Escadrille.

Escadrille s'est attaqué à deux problèmes que les porteurs d'espadrilles connaissent bien :

  1. les espadrilles ne sont pas toujours confortables, que ça soit au niveau de la semelle intérieure en corde qui irrite le pied, ou de la forme qui manque de tenue
  2. les espadrilles ont une réputation de s'user prématurément

Escadrille a non seulement r√©solu ces probl√®mes, mais a propuls√© l'espadrille √† un autre niveau gr√Ęce √† :

  • une semelle bien plus r√©sistante qu'une espadrille lambda
  • une semelle int√©rieure int√©gralement en cuir
    • cousue √† la tige pour une tenue impeccable dans le temps
    • et moelleuse gr√Ęce √† une couche de mousse
  • un pied droit et gauche diff√©renci√©s (si, si ce d√©tail a toute son importance)
  • trois tissus en coton bio et lin tiss√©s en France ūüáęūüá∑
  • une fabrication espagnole haut de gamme ūüá™ūüáł
  • et encore plein d'autres finitions √† vous faire d√©couvrir‚Ķ

Homme assis à une table avec un pantalon bleu et des espadrilles.

Espadrilles écrues posées sur une branche d'arbre.

Mais avant de rentrer dans les d√©tails, commen√ßons par l'histoire d'Escadrille, ou plut√īt, par l'histoire d'un homme qui aura mis une d√©termination sans faille pour cr√©er l'espadrille de ses r√™ves‚Ķ

Comment crée-t-on l'espadrille de ses rêves ?

Tout commence avec Georges.

A la base, Georges est ingénieur. Mais c'est aussi un grand passionné d'espadrille, cette chaussure qui lui rappelle son enfance et ses vacances…

Mais Georges n'est pas satisfait avec l'offre actuelle, et son regard d'ingénieur le pousse à vouloir créer un produit pour améliorer la question de la durabilité et du confort.

Alors qu'il ne vient pas du milieu de la chaussure, il fait quelques essais, plus motivé que jamais à l'idée de propulser l'espadrille à un autre niveau. C'était en 2007.

Il s'aperçoit que réinventer l'espadrille est plus long que prévu, et il lui faudra un peu moins de trois ans pour arriver à un produit vraiment abouti.

Eléments fabrication d'une paire d'espadrilles.

Mais ce n'est pas fini : créer un prototype qui répond à ses besoins est une chose, mais arriver à l'industrialiser  est une chose. Et dans le cas de Georges, il finit par se rendre à l'évidence : en France, personne n'est capable de reproduire son espadrille confortable et durable à grande échelle.

Il rencontre donc Philippe Gavalda, de Saint-Jean-de-Luz, une pointure (si puis-je dire) dans le monde de l'espadrille, pour lancer sa fabrication en Espagne.

Couture à la main d'une espadrille.

Et sans s'en rendre compte, Georges, ing√©nieur passionn√©, venait de cr√©er une espadrille aux finitions remarquables, surpassant la plupart des espadrilles vendues 300 - 500 ‚ā¨.

Et il a appelé la marque Escadrille, jeu de mot avec "espadrille" et hommage familial à sa famille dans l'aéronautique à Dijon.

Mais Georges est plus ingénieur que commerçant, et vu la grande saisonnalité du produit, il a des difficultés à pérenniser son activité, et il commence à chercher un autre métier et à vendre son entreprise.

Et c'est là qu'il rencontre Elise, qui rachète Escadrille en 2017. Elise voulait entreprendre depuis ses 18 ans, et c'était pour elle une très belle page à écrire, car le produit de base était excellent.

Depuis 4 ans, elle dépoussière la marque, développe les modèles et l'activité. Mais elle n'oublie pas Georges, car il a toujours quelques parts dans Escadrille.

Voici Elise (à gauche) avec son associée Florence, sur un stand de salon.

La mission d'Elise désormais ?

  • installer Escadrille comme l'espadrille de r√©f√©rence, en termes de confort et de durabilit√©.
  • porter la singularit√© d'Escadrille √† un autre niveau.

Et justement, on va voir à présent qu'est-ce qui rend une Escadrille si unique et pourquoi on a voulu collaborer avec cette marque.

Pourquoi une espadrille BonneGueule x Escadrille ?

Avant tout, j'ai des racines basques et il est important pour moi de contribuer à ma petite échelle à la culture basque. Proposer une espadrille en fait partie.

Espadrilles bleues en denim posées sur une branche.

Et puis surtout, j'ai souvent répété que j'étais un grand fan d'espadrilles en été, pour plusieurs raisons :

  • l'imaginaire tr√®s fort de l'espadrille : quand on enfile une, plus qu'avoir un style d√©contract√©, on devient d√©contract√© ! Imm√©diatement on se d√©tend et on est transport√© en vacances,
  • le style si unique, qui se marie aussi bien avec un bermuda et un tee shirt qu'avec une chemise et une veste.

Exemple ici :

Homme portant une chemise bleue, un tee-shirt rayée, un bermuda olive et des espadrilles.
Homme avec un pantalon bleu seersurcker, une surchemise beige, des espadrilles olive.

 

Voyons donc maintenant comment est construite une Escadrille.

Dessin explicatif montage espadrille.

La semelle intérieure intégralement en cuir

Si une paire d'Escadrille est si confortable, c'est en grande partie gr√Ęce √† cette feature unique, et que je n'ai jamais vue ailleurs : la semelle int√©rieure de l'espadrille est int√©gralement doubl√©e en cuir.

Semelle intérieure en cuir espadrille.

Alors que sur une espadrille classique, même très haut de gamme, il y a simplement un morceau de cuir qui est collé au niveau du talon et c'est tout.

Chez Escadrille, le cuir couvre l'int√©gralit√© de la semelle int√©rieure, et il est √©galement cousu ‚ÄĒ et non simplement coll√© ‚ÄĒ avoir d'avoir la meilleure tenue dans le temps.

Le cuir utilisé pour la doublure est d'une douceur qui n'a plus rien à voir avec la rugosité d'une semelle intérieure composée de cordes, comme sur une espadrille banale.

Là c'est tout doux pour le pied, et étant donné que le cuir est une matière poreuse, il gère à merveille les excès de transpiration du pied et diminue considérablement les mauvaises odeurs si vous portez nos espadrilles pied nu (ce qui est mon cas).

 

Mais ce n'est pas tout ! Pour ajouter du confort, Escadrille utilise un petit secret : il y a une couche de mousse qui donne un amorti "moelleux" et absolument inédit pour une espadrille.

Le r√©sultat ? Un confort unique dont je ne peux plus me passer, gr√Ęce √† cet ing√©nieux alliage "couche de mousse + semelle int√©rieure int√©gralement en cuir".

C'est pour cette raison que je peux porter sans souci une paire d'Escadrille une journ√©e + une soir√©e enti√®re, et marcher des kilom√®tres. Et je vous garantis qu'une fois que vous allez go√Ľter √† ce confort, vous aurez du mal √† revenir en arri√®re.

Alors que sur une espadrille classique, j'ai le pied qui s'irrite à cause de la corde au bout de quelques heures, surtout si je marche longtemps.

Le pied droit différencié du pied gauche

Ca para√ģt tout simple, mais sur la plupart des espadrilles, chaque pied a la m√™me forme, il n'y a pas de pied gauche ou de pied droit.

Pas chez Escadrille, o√Ļ le pied droit a une forme diff√©rente du pied gauche.

L'espadrille épouse donc bien mieux le pied, c'est très flagrant si vous comparez votre paire d'Escadrille à une autre espadrille.

Une semelle résistante… et ressemelable !

Mine de rien, l'ajout de cette semelle a donné pas mal de fil à retordre d'un point de vue technique (j'en parle un peu plus bas).

Mais le jeu en vaut la chandelle car c'est une semelle ressemelable !

Alors certes, il est possible que certains trouvent le projet trop p√©nible, mais un bon cordonnier peut le faire. Si apr√®s deux ou trois √©t√©s vous souhaitez redonner de la fra√ģcheur √† votre semelle, n'h√©sitez pas √† contacter Escadrille √† ce sujet.

Parce que je vous dis tout : la question de la durabilité

Quand on parle d'espadrille, la question de la durabilit√© est in√©vitable, et soyons honn√™tes : les espadrilles tra√ģnent derri√®re elles une image d'usure pr√©matur√©e.

Concernant ma paire d'Escadrille, elles vont tranquillement sur leur troisième été, en ayant été portées "normalement", c'est-à-dire pas tous les jours pendant deux mois, mais pas non plus 2 ou 3 fois par mois. Plusieurs ports par semaine je dirai.

Un bout musette : un clin d'Ňďil √† ma m√®re pour une finition traditionnelle

Le bout musette, c'est ce jeu de fils cousus à l'avant de l'espadrille.

Ma mère, qui est basque, m'a toujours dit qu'une espadrille de qualité présentait ce fameux bout musette, et que c'était la première chose que je devais repérer au moment de choisir une espadrille.

J'ai voulu donc lui faire un petit hommage en le demandant sur cette collaboration.

En plus de ce clin d'Ňďil √† ma m√®re, je voulais le bout musette pour deux autres raisons :

  • il prot√®ge le tissu √† l'avant de l'espadrille,
  • et c'est surtout une finition qui donne un super cachet √† l'espadrille, qui donne de l'√Ęme, en rapport avec la tradition de l'espadrille.

Les autres matériaux de cette espadrille

Une doublure en lin

 

On a mis un soin tout particulier pour la doublure de l'espadrille, puisqu'on choisi une doublure en 100 % lin, une fibre d'excellence pour gérer les fortes chaleurs et l'humidité du pied en été.

 

Et visuellement, cela donne du cachet par rapport à une doublure en coton… et encore ! Je rappelle que la plupart des espadrilles ne sont pas doublées.

 

Un liseré en cuir tanné en Espagne

 

Pour ajouter un c√īt√© √† la fois plus haut de gamme et plus "brut", nous avons ajout√© un liser√© en cuir tann√© en Espagne, c'est un cuir qui va joliment se patiner dans le temps.

Les autres finitions à découvrir

Un cousu main particulier

 

Eh oui, la semelle est cousue au tissu à la main, ce n'est pas une machine qui fait ça !

Mais là aussi, pour s'assurer d'une qualité constante, Escadrille a eu recours à une astuce : les trous du tissu dans lesquels l'aiguille doit passer sont formés avant le passage de l'aiguille.

 

Cela permet d'avoir une vraie régularité dans le sizing au moment de l'assemblage. Car dans le cas d'une espadrille "lambda" cousue à la main de manière "classique", pour peu que l'ouvrier tire un peu sur le tissu au moment de coudre, cela peut modifier le sizing de quelques millimètres et on peut se retrouver avec une demi-pointure en plus ou en moins. C'est d'autant plus embêtant quand un pied est plus grand/petit que l'autre…

Un talon cousu en deux parties

 

Si vous regardez l'intérieur de l'espadrille, au niveau du talon, vous verrez que le tissu est coupé en deux et cousu, au lieu d'avoir une bande de tissu qui contourne tout le talon.

C'est voulu et cela permet d'avoir une espadrille qui épouse mieux le talon, et donc, d'avoir une meilleure tenue.

 

Une disposition TRES particulière de la semelle en corde

Au moment de prototyper son espadrille, Georges s'est rendu d'un compte d'un petit problème : une semelle en corde classique + sa semelle de renfort donnaient une espadrille un peu raide à la marche.

Il fallait donc trouver un moyen d'assouplir l'ensemble.

Pour comprendre comment il a fait, il faut d'abord expliquer succintement comment est composée une semelle en corde d'une espadrille.

Habituellement, la semelle en corde est composée d'une lanière que l'on va enrouler sur elle-même, comme une coquille d'escargot (imaginez que quand vous regardez l'espadrille de profil, c'est comme si vous regardiez la tranche d'une coquille d'escargot).

Sur une Escadrille, il s'agit toujours d'une lanière, mais qui n'est plus enroulée sur elle-même. Elle est disposée en "zigzag", ce qui permet à la lanière d'être plus souple à la marche, et donc d'avoir une semelle moins raide.

Sur cette photo, on distingue bien la corde enroulée en "zigzag" propre à Escadrille.

Trois tissus coton et lin, tissés en France habillant ces espadrilles

Un savoir-faire français unique de Manufacture Métis

Vous la savez, nous adorons les tissus avec du grain et de l'aspérité, et c'est pour cette raison que nous aimons les tissus japonais. Mais pour ces espadrilles, nous voulions un tissu beaucoup plus local, un tissu tissé en France…

Et le seul fournisseur capable de fournir un tissu avec suffisamment d'aspérité, c'est Manufacture Métis. Derrière ce nom, il y a un seul homme : Cédric Plumey, qui fait tout, tout seul, et qui est parti de zéro.

Son histoire incroyable a été racontée par Mathieu ici, je vous en recommande chaudement la lecture !

Il y a donc trois mod√®les d'espadrilles, pour trois couleurs, o√Ļ se m√™lent coton bio et lin europ√©en‚Ķ

Coloris #1 : un bel olive

Carte d'identité

  • 55% coton bio 45% lin
  • Origine du lin : France, fil√© en Pologne
  • Origine du coton : Turquie, certifi√© GOTS, fil√© en Allemagne
  • Tiss√© en France ūüáęūüá∑
  • Poids : 400/410g/m2

Coloris #2 : un denim indigo qui va se p√Ętiner

Carte d'identité

  • 55% coton teint √† l'indigo 45% lin blanchi
  • Origine du coton : Turquie, fil√© en Turquie et teint en Espagne
  • Origine du lin : France, fil√© en Pologne
  • Tiss√© en France ūüáęūüá∑
  • Poids : 360g/m2

Coloris #3 : un écru lumineux

Carte d'identité

  • 55% lin 45% coton bio
  • Origine du lin : France, fil√© en Pologne
  • Origine du coton : Turquie, certifi√© GOTS, fil√© en Allemagne
  • Tiss√© en France ūüáęūüá∑
  • Poids : 260/280g/m2

Parce qu'on se dit tout : la question du prix

Vous l'avez compris, cette collaboration avec Escadrille n'est pas vraiment une espadrille comme les autres. Entre le tissu français bio utilisé, la semelle intérieure intégralement en cuir, le cousu main, la doublure en lin, la semelle extérieure résistante, on est très loin d'une espadrille éphémère.

Vous allez expérimenter ce qu'est une espadrille vraiment haut de gamme, durable et d'un confort suprême. Et vous allez même vous demander comment vous faisiez avant.

De ce fait, c'est une espadrille qui sera sous les 100 ‚ā¨, l√† o√Ļ, avec un tel niveau de qualit√©, n'importe quelle autre marque de luxe la vendrait au moins 300 ‚ā¨, si ce n'est plus (regardez le prix des espadrilles des marques de luxe si vous ne me croyez pas.).

Comment vous procurer nos nouvelles pièces ?

Atterrissage ce samedi 19 juin dès 11h sur notre e-shop et dans nos boutiques.

Et pour ne rien louper du lancement, inscrivez-vous ici :

Beno√ģt Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées. J'aime aussi le techwear, les matières japonaises, le sport et le thé.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.