Double ouverture rue Commines pour mieux vous accueillir !

43

C'est en mai 2015 que nous avons ouvert notre première boutique à Paris... Notre première boutique tout court, en fait.

Au lieu de nous concentrer sur la capitale pour les ouvertures suivantes, nous avons préféré nous implanter en région pour nous rapprocher davantage de vous !

Cela dit, nous savions déjà qu’une seconde boutique parisienne finirait par voir le jour. Elie, qui développe nos boutiques, nous avait d’ailleurs dit à l'époque :

Si le nombre de visiteurs continue d'augmenter, on va vraiment devoir trouver une solution. Et si on restait dans la rue Commines ?

L’idée est restée nichée dans un coin de notre tête - notre esprit était surtout tourné vers Lyon puis Bordeaux - jusqu’au jour où nous avons enfin pu la réaliser...

Bienvenue dans la nouvelle boutique BonneGueule...

Le pari de la rue Commines à Paris

Nos premiers pas dans les boutiques physiques...

Retour en 2015.

Il n'y avait quasiment aucune marque de vêtements dans cette fameuse rue du Marais.

Une rue peu commerçante, une petite surface... C'était un véritable pari pour nous ! Mais aussi un risque mesuré, avec un loyer et un pas de porte raisonnables .

Notre boutique historique, au 14 rue Commines.

Finalement, cela aura été un beau succès grâce à :

  • Antoine et sa connaissance de marques pointues, son expérience du prêt-à-porter haut de gamme et sa bonne humeur,
  • Agathe et son sens de l'accueil, son beau sourire très apprécié par nos clients, ses avis francs et honnêtes,
  • Paul et son goût pour les conseils qu'il aime donner en prenant son temps, et sa sensibilité à des questions environnementales.

Agathe, jamais sans son sourire...

Antoine et Paul, qui parlent chiffon même quand il n'y a pas de visiteurs.

Mais si tout allait bien, nous nous sommes aperçus que notre boutique entrait en surchauffe :

  • les jours de lancement, il n'y avait clairement pas assez de place. Essayage pénible, file d'attente devant les cabines d'essayage... Bref, votre expérience commençait à se dégrader, malgré le trio magique Agathe-Antoine-Paul.
  • étant donné la fréquentation en augmentation, il fallait plus de stock, mais la réserve commençait à montrer ses limites.

Bref, comme disait un de mes anciens professeurs, nous étions dans une carapace de homard devenue trop petite pour nous. Il était temps de muer vers quelque chose de plus confortable !

Ouvrir une boutique, mais où ?

Ce n'était pas une décision simple... Entre le traitement de la provenance des commandes par Simon, les conseils des autres marques et des agents immobiliers, on s'est retrouvés avec une belle soupe d'informations en tout genre à digérer.

Au-delà, notre rêve, ça n'a jamais été d’ouvrir des boutiques à chaque coin de rue. On veut que chaque boutique soit unique, avec une équipe de passionnés qui donne de l'âme à un lieu où on se sente bien.

Exactement ce qu'on aurait aimé trouver nous-même en tant qu'amoureux de vêtements, quand on a lancé BonneGueule en 2007.

C'est là que l'idée d'Élie a refait surface...

Benoît, Geoffrey, il y a un pas de porte disponible pile en face de la boutique... Qu'est ce que vous en pensez ? On saute le pas ?

On l'a sauté : nous avons signé pour le 15 rue Commines...

Mais pourquoi rester dans la même rue ?

On avait un vrai attachement à cette rue où tout a commencé.

Mais avec la petite surface que nous permettaient nos moyens de l'époque, on n'avait pas pu exaucer notre rêve de proposer nos produits, mais aussi du conseil en style et des services utiles, au même endroit.

Cette nouvelle boutique, c'est donc une sorte d'agrandissement  pour exprimer pleinement notre vision :

  • une marque de vêtements de qualité, à prix juste, transparente et éthique,
  • les conseils en style d'experts qui restent objectifs (on refuse de pousser les gens à la consommation, c'est d'ailleurs pourquoi nos conseillers ne sont pas commissionnés sur les ventes),
  • et des services utiles pour entretenir les vêtements, et les garder en état plus longtemps (je vais y venir).

Deux espaces qui se complètent

Pour clarifier, on a donc :

  • Le Dressing (15 rue Commines). C'est notre nouvelle boutique, plus spacieuse, pour essayer nos vêtements et bénéficier des explications et des conseils BonneGueule. On espère que vous vous y sentirez bien, presque comme à la maison.
  • Le Lounge (14 rue Commines). La boutique initiale qui fait peau neuve, un tout-en-un avec des services d'essayage et de conciergerie pour vous faire gagner du temps.

L’équipe s’agrandit pour mieux vous servir

Voici les nouvelles recrues :

  • Céline nous rejoint à Paris. Elle était auparavant responsable de la boutique lyonnaise, très appréciée pour sa bienveillance, sa gentillesse, et son sens des petites attentions pour vous,
  • Bertrand, dernier venu dans l'équipe. Très habitué aux conseils en style puisqu'il a été personal shopper. Il est si passionné par le vêtement qu'il a fait au Studio Berçot pour en apprendre plus.

Céline elle avait eu l'idée de lancer des ateliers à Lyon, comme par exemple celui avec un barbier, qui avait très bien fonctionné (et qui s'était fini à 22h !). On va maintenant pouvoir lancer la même chose à Paris !

Présentation du Dressing (15 rue Commines)

En termes de surface, le Dressing est plus grand que le Lounge : 45 m2 contre 25m2 auparavant.

Grâce à ces nouveaux volumes, vous pourrez confortablement flâner dans la boutique.

Les cabines d'essayage ont été agrandies et placées dans un endroit plus tranquille, avec un miroir très pratique à leur sortie.

Personnellement, quand je fais une boutique, j'aime aussi pouvoir m'assoir confortablement quelques instants.

Pour cette raison, on a trouvé un canapé en cuir que nous avons installé en îlot avec plusieurs places assises .

Le canapé n'attend plus que vous le patiniez.

Il y a même un petit banc dehors, qui ravit visiblement Antoine. 😉

Vous remarquerez d'ailleurs une verrière au fond de la boutique. Elle donne sur l'espace de vie des conseillers car on trouvait amusant de vous montrer les coulisses !

La partie multimarques et accessoires est beaucoup plus claire à présent, mise en avant dans une bibliothèque.

Nous avons souhaité étendre notre offre multimarques. Ici, un portefeuille de la très jolie marque LaPerruque.

Vous retrouverez même des fiches avec l'avis de Nicoló  sur les produits exposés !

Notre community manager préféré continue de nous conseiller avec ces petites fiches.

Mais aussi des produits coup de coeur qu'on utilise nous-mêmes au quotidien, qu'on a parfois du mal à trouver dans le commerce :

Vous trouverez maintenant de quoi nettoyer vos sneakers...

... Et même votre visage !

On a même investi dans un vidéo projecteur. Parfait pour vous faire un atelier sur le tri de votre garde-robe, la qualité d'une chemise, ou encore une initiation au techwear !

Mais alors, si on ouvre un endroit plus grand en face, que va-t-on faire de notre toute première boutique ? La transformer en un café où l'on boit dans des tasses selvedge ?

Notre idée était tout autre. Je laisse la parole à Florian !

Spoiler : Désormais, pour les lancements, vous pourrez faire vos essayages dans les deux boutiques. L'une après l'autre si le coeur vous en dit ! Eh oui, Le Lounge gardera un peu de stock et des cabines d'essayages. 

Un vrai lieu de vie pour promouvoir la mode masculine de qualité (par Florian)

Benoît vient de vous expliquer pourquoi on a voulu ouvrir une deuxième boutique juste en face de la première.

C'est le fruit d’une réflexion de longue date, de partage et de conviction en interne.

Du coup, je vais me faire le porte-parole de toute l’équipe qui a travaillé sur ce beau projet : Clarisse ; Clémence ; Elie et Jason ; bien sûr, toute l’équipe de Paris constituée d’Agathe, Antoine, Céline et Paul.

Mais d'abord, arrêtons-nous sur deux sujets qui nous tiennent à coeur...

J’ai rejoint l’aventure il y a presque 5 ans...

Et petit à petit, je me suis pris de passion pour l’expérience client. C’est un terme que l’on retrouve dans la bouche de tous les professionnels du secteur. Mais que signifie-t-il chez BonneGueule ?

Il s'agit simplement de tout faire pour que chaque contact avec BonneGueule soit le plus agréable possible, de bout en bout. Sans rentrer dans les détails, c’est ce qu’on appelle des "parcours utilisateurs".

Il y presque autant de parcours différents que de clients !

Une partie de mon job est à la fois de cartographier les principaux parcours, et d’y répondre au mieux, en apportant des services en lesquels je crois pour anticiper certains de vos besoins.

Et ça ne se limite pas à l’e-shop. C’est aussi retrouver le même état d’esprit, nos valeurs et la même expertise dans nos quatre boutiques. C’est ce qu’on appelle "l’effet miroir" entre le web et les boutiques, pour que le passage de l’un à l’autre se fasse le plus naturellement possible.

Pour résumé, l’expérience client est comme un iceberg :

  • la partie émergée : c’est tout ce que vous pouvez voir comme l’e-shop, nos boutiques et les équipes qui dialoguent avec vous et vous conseillent,
  • la partie immergée : c’est tout ce qui ne se voit pas ; ce sont les entrailles de la marque caractérisée par son organisation, ses process pour fixer un cadre de travail, la technologie employée pour faire tourner l’ensemble et la gestion quotidienne.

Je pense que cette belle photo est assez explicite...

Avoir un beau site qui charge vite, c'est bien. Mais si vous ne recevez pas votre commande à temps, ou que l’on met 3 jours ouvrés à répondre à vos questions, ça ne sert rien. On a tous déjà vécu cette situation, on est finalement déçus et on ne retient que le négatif (ou presque).

C’est justement tout ce que je ne veux pas. Je tiens à ce qu’à chaque contact avec BonneGueule, vous soyez satisfaits de votre expérience. Que vous ayez le sourire.

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire : “il est sympa Florian avec son expérience client, mais j’aimerais qu’il me parle de choses concrètes”. J’y viens !

BonneGueule, c’est la complémentarité d’une marque de mode et d’un média communautaire pour vous aider à vous sentir bien dans vos vêtements, tout en promouvant une consommation plus saine et plus raisonnée.

Je vous explique comment à travers deux infographies.

Une marque de mode masculine à prix juste

Un média pour défendre la mode masculine de qualité

 

C'est ce qui a guidé chacun de nos choix, y compris pour développer nos boutiques...

Une expérience sans couture... et sans attente

À titre personnel, je me suis toujours dit :

Mais pourquoi est-ce qu’on ne retrouve jamais au même endroit à la fois de bons produits et tout l'éventail de services utiles qui va avec ? Il faut qu’on le fasse, on doit rendre service à nos clients.

Quels services allez-vous retrouver au DRESSING ?

Vous y retrouverez tous nos services actuels, disponibles dans toutes nos boutiques (Paris, Lyon et Bordeaux).

Notre envie est de vous proposer des services que l’on retrouve habituellement sur le web, en les adaptant au physique.

Regardons cela ensemble.

À ma connaissance, le paiement en 3x sans frais n’existe pas dans les boutiques en dehors des cartes de fidélité.

Et pour la petite histoire, quand j’ai demandé à notre partenaire de paiement Be2bill s’ils avaient ce type de solution, ils m’ont répondu : “Florian, c’est tout nouveau chez nous. Si vous le choisissez, vous serez les premiers à l’utiliser”. 

Depuis 1 an, c'est un service que l’on propose dans toutes nos boutiques (dès 100 € d'achat) et nous sommes très contents de l’accueil que vous lui réservez.

Comme nous avons à coeur que nos vêtements vous aillent parfaitement, nous prenons en charge la moitié du prix de la retouche.

72h ouvrées après votre passage, vous recevrez un sms pour vous avertir qu’elle est prête.

Petit aperçu des retouches que vous retrouverez au Dressing.

J’oubliais ! Vous n’êtes plus obligés de revenir en boutique pour venir chercher votre retouche, nous pouvons vous la livrer directement chez vous par coursier.

Justement, parlons-en du coursier ! Nous travaillons avec un tout nouveau partenaire, Urb-it. Une start-up suédoise qui cartonne, arrivée à Paris depuis peu.

Je suis très content de travailler avec eux car nous partageons les mêmes valeurs humaines et on voit qu’il y a une vraie volonté de satisfaire les clients finaux. Made in Sweden en somme !

Concrètement qu’est-ce que cela change ?

  • Proximité : le coursier est habillé comme vous et moi, pas en tenue de motard ou de cycliste. C'est plus sympa si votre commande est une surprise pour un ami. Ils font tous les trajets à pieds ou en transports en commun. L’urber (comme ils l'appellent) est sélectionné en fonction du lieu de livraison.
  • Convivialité : il arrive avec un large sourire et pourra vous faire passer un message qu'on lui aura donné.
  • Qualité du service :
    • une livraison très précise : les créneaux de livraison sont de 5 min.
    • une livraison flexible : si vous avez un empêchement de dernière minute, vous pourrez indiquer où vous vous trouvez, on se charge du reste !
    • le prix de la courses 9,90 € est entièrement reversé au coursier, ils ne sont pas payés au lance-pierre.

Quels services allez-vous trouver au LOUNGE ?

La première boutique ouverte en juin 2015 se transforme en une boutique conciergerie, avec des services inédits articulés autour de 2 axes : les incontournables et les sur-mesure.

Ce sont des services que vous ne trouverez qu’au Lounge.

Nos services incontournables

C’est un service que nous proposons depuis 2 ans maintenant. Rien ne change, mis à part que vous pourrez essayer les vêtements achetés en ligne dans un espace plus confortable et convivial le temps d’un café !

On vous attend !

Vous pouvez également consulter les pages de l'e-shop pour vous assurer que votre taille soit disponible :

Bien sûr, vous pourrez également essayer les nouveautés ou les pièces qui vous font plaisir.

L’équipe pourra ainsi vous consacrer plus de temps que dans notre ancienne boutique, où le temps et la place nous manquaient parfois.

Nous savons pertinemment que nous faisons du prêt-à-porter et pas du sur-mesure.

Mais parfois, vous êtes entre deux tailles et nous savons que vous êtes un peu frustrés de ne pas pouvoir prendre la veste que vous aimiez tant.

On a donc formé notre équipe à la prise de mesures, avec l’aide de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne.

Pour vous, on pourra ainsi réaliser des retouches complexes :

  • cintrage d’une veste,
  • longueur d’une manche ou d’une veste,
  • fuselage d'un pantalon ou d'un jean...

On peut avoir un petit pincement au coeur quand il s’agit de raccourcir son jean selvedge et ne pas retrouver son point de chaînette…

Pour 15 €, vous pourrez avoir le même qu’à l’origine : un service quasiment introuvable. Elle est pas belle la vie ?

Et même procédé qu’avec la retouche classique, vous pourrez demander à vous faire livrer votre jean par un coursier Urbit pour 9,90 € supplémentaires.

Nos services sur-mesure

Pour le coup, nous vous proposons des services complètement inédits.

Ce sont ceux qui nous ont demandé le plus de travail, mais aussi ceux qui nous rendent le plus fier !

C’est le service qui revenait le plus souvent dans les remontées quotidiennes des boutiques que l’on reçoit tous les soirs. C’est donc naturellement celui que l’on a voulu mettre en place pour répondre à vos attentes. 😉

Il sera maintenant possible de bénéficier gratuitement d’une heure de conseils en style hyper-personnalisés.

Vous pourrez donc prendre rendez-vous en ligne. Afin de nous préparer au mieux à votre visite, nous vous demanderons des renseignements comme :

  • un évènement particulier à préparer, comme un mariage par exemple,
  • les vêtements que vous souhaiteriez essayer et les tailles souhaitées,
  • le type de conseils que vous aimeriez avoir.

Note importante : vous n’êtes pas obligés de venir pour acheter nos vêtements ! Cela peut simplement être de la découverte. Ou des questions sur des vêtements d'autres marques. C’est totalement gratuit et sans obligation d’achat.

Ainsi, vous repartirez avec un mémo essayage dans lequel l’équipe vous aura noté toutes les tailles qui vous vont par famille de produits.

Prendre rendez-vous

C’est ce que je vous disais en introduction : ces artisans sont souvent répartis dans plusieurs boutiques de quartier... Alors pourquoi ne pas les réunir au sein d’un même endroit ?

Nous avons trouvé un partenaire qui travaillent avec les meilleurs artisans de Paris, que vous connaissez peut-être : Soyez BCBG.

Soucieuse de l'environnement, la flotte de l'entreprise ne se déplace qu'à vélo.

Après plusieurs tests concluants, vous pourrez :

  • déposer vos vêtements avec des matières délicates, comme un costume en laine,
  • nous amener vos souliers fétiches pour donner un coup de jeune à vos semelles,
  • nous apporter vos sneakers blanches en manque d'éclat.

Oui car, c’est bien connu : il n’y a pas que les souliers dans la vie, il y a les sneakers aussi (petite dédicace à Franky V.)

Ensuite, on s’occupe du reste, vous n'aurez qu'à venir chercher votre pièces sous 3 jours ouvrés. Et bien sûr, vous avez la possibilité comme pour la retouche, de vous la faire livrer directement chez vous. Avec les félicitations du coursier en prime !

Vous ne vivez pas à Paris ? On ne vous oublie pas !

Pour rappel, notre boutique lyonnaise a fait peau neuve en juillet 2016 et nous avons posé nos valises à Bordeaux il y a 4 mois.

Nous avons désormais quatre boutiques réparties sur l'Hexagone et il n’est pas impossible que nous en ouvrions d’autres en 2018... D'autant que la grande majorité des lecteurs ne vit pas à Paris !

On aimerait donc s’implanter dans certaines grandes villes où des lecteurs nous attendent déjà, et pourquoi pas dans des villes frontalières.

Après Lyon qui reçoit la visite de beaucoup de lecteurs suisses, on pense à Lille pour accueillir nos lecteurs de Belgique (je dis ça, je dis rien…).

Notre boutique à Lyon, pour les Lyonnais mais pas seulement

Ce sont Alexis et Kilian qui conseillent les lecteurs à Lyon.

L'adresse et les horaires d’ouverture sont ici

Notre boutique à Bordeaux : le Sud-Ouest pour tous

À Bordeaux, vous pourrez compter sur Arthur, Anthony et Morjane.

L'adresse et les horaires d’ouverture sont ici.

Vous n’habitez pas dans ces villes, pas de panique !

Si vous n’habitez pas à proximité d’une de nos boutiques, vous pouvez toujours commander nos vêtements sur notre e-shop (les frais de port et les retours sont gratuits).

Dernière chose : vous êtes nombreux à venir nous rendre visite / nous passer le bonjour lors de passages dans les villes où nous nous trouvons : continuez, cela nous fait très plaisir 😉

Le mot de la fin (Benoit)

Je voudrais profiter de cet article pour rendre hommage à nos géniales équipes en boutique. Je sais, vous lisez souvent des remerciements d'entrepreneurs en tout genre, et parfois ça sonne creux... Mais là, je le pense vraiment !

Quand je vois comment Marie Clarisse est impliquée par le fait de vouloir organiser l'anniversaire de notre boutique pour que VOUS passiez un bon moment, ou comment Agathe reçoit et accueille un client pendant que je suis là, c'est impossible pour moi de terminer cet article sans les remercier du fond du coeur.

Parce que vous savez, moi, je ne sais pas trouver un bon emplacement de boutique ; négocier avec l'agent immobilier ; penser son concept et son intérieur ; recruter des personnes exceptionnelles pour vous accueillir ; gérer les stocks et les réassorts ; ni faire un point avec les conseillers pour voir ce qui va ou non, et trouver des solutions.

Je n'ai pas les compétences pour cela.

 Céline, jamais à court de petites attentions pour vous.

Alors si vous pouvez profiter de tout ça aujourd'hui, ce n'est sûrement pas grâce à moi, mais plutôt grâce à cette équipe boutique qui a fait un travail remarquable. Je suis très fier en particulier de deux choses :

  • que Florian installe des services pour lesquels l'on est quasiment les premiers en France
  • et qu'il y ait une telle proximité, au point où certains lecteurs et clients passent saluer les conseillers, et montrent les achats qu'ils ont fait ailleurs pour des idées de tenues et des conseils !

Et même si cet article met un coup de projecteur sur Paris, je n'oublie pas ce qui se passe à Lyon et à Bordeaux, tant on reçoit régulièrement de beaux commentaires !

D'ailleurs, pour les lecteurs bordelais et lyonnais, je vous encourage à demander le plat préféré de Morjane, la vision du streetwear d'Arthur, les études d'Anthony, le rapport d'Alexis avec sa barbe, l'étonnante enfance de Kilian dans une tribu calédonienne, ou encore les activités philanthropiques de Jérémie quand il est là le samedi...

Sans aucun doute, vous ressentirez avec moi la chance d'avoir de telles personnes à votre service !

Et enfin, merci encore pour tout ce que vous faites pour nous tous.

Chaque commentaire, chaque bouche-à-oreille et chaque visite en boutique, nous permettent de développer cette vision de la mode masculine qui nous tient tant à coeur. 

Peu de boutiques ont la chance d'avoir des clients qui leur offrent des fleurs... On ne le dira jamais assez, on ne serait rien sans vous !

A propos Florian Deveaux

J’aime les détails des belles étoffes et les accessoires qui permettent subtilement de communiquer un état d’esprit. Je suis également passionné de foot depuis ma plus tendre enfance (je sais, on n’est pas parfait).

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Ah zut 🙁

  • Mega

    Merci ! Le cleaner n’etait pas dispo mais j’ai acheté la brosse ! Et a Black Raimbow il n’y avait le cleaner qu’en kit… du coup je me retrouve avec les deux brosses 😛

  • Nicolò – BonneGueule

    On l’a aussi 🙂

  • Alex – BonneGueule

    Merci beaucoup pour tes encouragements !
    Pour le coup aucune idée, c’est notre agence de décoration qui nous l’a trouvé :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Theo haha 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Louis !

    Bien-sûr !

    Voilà les tarifs prévus :

    costume : 16€
    veste : 8,50€
    pull : 7€
    chemise 4€
    chemise nettoyage à sec : 6€
    pantalon 7,50€

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Theophraste 🙂

    Hé bien écoute, non seulement tu peux venir avec tes anciens vêtements BG, mais Florian me confirme même qu’il est possible de venir avec des vêtements d’autres marques. (Par contre pour ces dernier c’est le prix plein évidemment. Mais ça te permet de ne pas avoir à courir entre un paquet d’adresses différentes)

  • Nicolò – BonneGueule

    Roh mais Guillaume, je t’assure qu’on ne jauge pas ça au pifomètre haha.

    On a toute une partie de l’équipe qui fait plein d’estimations des chiffres que, moi pauvre geek des fringues, ne comprends absolument pas.

    Et je t’assure que dès qu’on perçoit une opportunité suffisamment conséquente, on ouvre (et ça ça vaut pour n’importe quelle grande ville) :p

    Merci 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Rémy 🙂

  • Rémy Brichart

    Bien cette deuxième boutique, on était un peu à l’étroit dans la première (même si ca pouvait avoir son charme 🙂 )

    PS: Un peu plus de contenu Insta pour la boutique serait sympa aussi et ça donne envie de passer 😀

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Raphael 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    J’ai vu mais sincèrement c’est un peu hors propos. Je tâcherais de me rappeler de l’adresse si jamais un restau me demande des recommandations sur ce type de produits (c’est arrivé deux fois en presque trois ans) mais c’est tout haha ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Baptiste ! 🙂

    Ca pour la commission, on se serait mal vus le faire alors qu’on a depuis toujours eu un ADN de « conseillers » envers notre communauté…. ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Anthony !

    C’est pas prévu pour le moment Annecy, niveau clientèle c’est encore un peu trop marginal pour qu’on puisse ouvrir :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Héhé, à très vite alors, tu es le bienvenu !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Dibat MC !

    Merci 🙂

    On choisit nous même les marques, tout simplement.

    C’est Elie et Marie-Clarisse, avec Antoine qui est responsable de la boutique parisienne, les autres personnes de l’équipe retail également, ou encoreBenoît et moi qui avons une bonne perspective sur le marché en général… Bref, c’est le choix de l’équipe.

    Pour ma part si je peux te donner mon avis direct et honnête : c’est super cool dans l’idée, mais teeeelllement niche, et tellement marginal dans l’offre, je ne pense pas qu’il y aurait la place pour au multimarques.

    Moi même qui suis un gros geek des fringues, amateur de slevedge, et qui déteste me salir en faisant la cuisine je n’ai pas encore de tablier en denim selvedge. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Renaud !

    Peut-être plus tard qui sait 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Haha bonjour David 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    J’en étais sûr haha !

    C’est un petit 44 sans défense, tout seul, sans compères, et qui, je crois, est réquisitionné pour les essayages avant tout ^^

    Pas de panique, il revient en Octobre.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Ianfi 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Fred !

    Merci 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Baboochka !

    Ah c’est pas facilement, à vrai dire on s’efforce même de le faire 🙂

    Bah tu sais étant un média tout autant qu’une marque, on ne peut pas s’amuser à être opaques sur les autres marques et à faire comme si elles n’existaient pas, donc on a pas de soucis pour en parler aussi ! ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Je pense que Benoît sous entendait que c’était proche de la frontière (même plus proche que certaines villes françaises ne le sont de n’importe laquelle de nos boutiques) 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello C2P !

    Pourquoi cette question haha ?

    Je ne sais pas trop mais elle ne peut pas être plus vieille qu’un mois en tout cas 🙂

  • C2P

    La toute première photo de l’article date de quand à peu près ?

  • Merci Clément !

    Oui, c’est vrai qu’il y a du monde à Marseille, mais on est obligé de fonctionner par ordre de priorité et on souvent plus de lecteurs dans les villes du Nord que celles du tiers Sud de la France. Mais qui sait !

  • Oui, ça nous ferait plaisir, et c’est une ville qu’on aime bien !

    À très bientôt peut-être ! 🙂

  • Merci Renaud, ça arrivera peut-être un jour, je croise les doigts !

  • merci beaucoup Ben ! À très bientôt !

  • Un grand merci Michel ! Ce genre de gentil témoignage compte beaucoup pour nous et l’équipe !

  • merci Rémi 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    On est déjà là Lyon 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ah ça c’est un compliment qui fait chaud au coeur ! Effectivement, on a un tutoiement qu’on a jamais imposé, mais avec la proximité des lecteurs et du site, il vient tout naturellement. D’ailleurs, dans ma réponse, je te tutoie 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Tu as The Hanger Project pour du haut de gamme, ou sinon Ikea ou Muji !

  • troululu

    Petite question qui me vient en tête en voyant les photos des boutiques: où est-ce que l’on peut trouver des beaux cintres à acheter s’il vous plait?
    Je n’ai chez moi qu’un mix de trucs en plastiques, tiges métaliques déformées, quelques un en bois qui sont bien. J’aimerai apporter un peu d’homogénéité dedans avec des cintres de qualités.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci beaucoup pour ce beau commentaire ! Pour l’indisponibilité eshop vs dispo boutique, c’est un sujet compliqué, parce que si on le faisait, on serait trop souvent en train de jongler entre les stocks boutiques et les stocks web, et pour le coup, ça deviendrait pénalisant pour ceux qui se déplaceraient en boutique ! Pour la taille 36, on a reçu plusieurs demandes en ce sens, je pense qu’on va augmenter le ratio !
    A très bientôt,
    Benoit

  • Louis Tuabed

    Carrément ouais

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah pour le moment on est encore trop petit pour en avoir besoin 🙂

  • bibz

    On vous attend avec impatience à Lille 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Quentin ! On regarde beaucoup Lille en ce moment, c’est pas impossible qu’il se passe des choses !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci beaucoup pour ce beau compliment !

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah on t’accueillera avec plaisir !

  • Nico

    😍Les ourlets en point de chainettes😍
    Je vais devoir m’installer à Paris en attendant votre installation sur Aix… un jour, je garde espoir !