Ligne BonneGueule III : les chemises en lin BG-3.2

/

L'idée de cette chemise est née comme souvent d’une insatisfaction.

Je n’arrivais pas à trouver dans le prêt-à-porter des chemises en lin bien coupées. La plupart du temps, les cols sont mous et s’affaissent, et les coupes sont amples, avec des épaules tombantes.

Bref, le côté détente et estival du lin est pris au premier degré. Si ces chemises peuvent évidemment trouver leur place dans une tenue casual, ça devient vite compliqué dès qu'on veut les placer dans une tenue plus habillée.

Nous voulions donc proposer une autre voie : une chemise en lin parfaitement coupée, aussi stylée avec un chino qu’avec un costume.

boutonnière lin

Si cette photo vous évoque l'été et les blazers légers, c'est normal.

Au Pitti Uomo de l'été dernier (oui, c’est un événement qui m’a beaucoup influencé), j'ai tout de suite remarqué avec quel talent les Italiens intègrent les chemises en lin dans leurs tenues habillées.

Ce contraste de style - un vêtement formel avec une matière estivale - est très intéressant et peu exploité en France.

streetstyle pitti uomo

C'est avec une facilité étonnante que les Italiens portent des chemises en lin dans leurs tenues habillées.

Nous avons donc choisi un lin chez Albini (le même tisseur italien que pour notre chemise Dobby). Cultivé en France et tissé en Italie. Et ce lin a une histoire bien particulière, puisqu’il est certifié « Master of Linen » (explications plus bas !).

Le lin : une fibre aux propriétés méconnues

Au début de mes réflexions sur la chemise en lin, je pensais juste "le lin est une bonne matière pour l'été". J'avoue que mon niveau de connaissance n'était pas des plus élevés, surtout pour un passionné de vêtements et de matières comme moi...

Et pourtant, au fur et à mesure de mes recherches, je me suis aperçu que cette matière a beaucoup plus de choses à raconter que ce qu'on peut penser.

Par exemple, savez-vous que la culture du lin demande un sacré savoir-faire, et nécessite 5 fois plus de main d’œuvre que la culture du blé ? Ou que le lin français est une grande référence dans le monde (75% de la production mondiale) ?

Alors avant de vous montrer les deux chemises en détails, quelques mots sur le lin, une matière qui recèle bien des surprises...

_DSC7240

Une vague déferlante de lin !

Qu’est-ce que le « CELC Master of Linen » ?

Avant tout, il faut savoir que la culture du lin est bien promue en Europe, notamment grâce à un organisme spécial : la CELC.

La Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) est l’unique organisation européenne agro-industrielle regroupant et fédérant tous les stades de production, et de transformation, du lin et du chanvre. Non, ça n'a rien à voir avec la Fédération du Commerce de Star Wars !

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la CELC est très pédagogue dans ses explications sur le lin. Ils ont notamment produit cette très belle vidéo, hymne à la culture et à l'utilisation du lin :

Ce petit docu, très bien fait, est soigné au niveau de la réalisation. Il est surtout truffé de mini interviews de gens passionnés par le lin, et dévoués à faire un lin de qualité (d'ailleurs, ils expliquent très bien ce qu'est un lin de qualité). Vous aurez également un aperçu des opérations pour avoir un beau fil ; vous allez voir, c'est assez technique. À ne pas louper si vous êtes un tant soit peu curieux de ce que vous portez comme vêtement.

Quant au label Master of Linen, c'est une marque déposée certifiant le 100 % Made in Europe : la CELC assure la garantie de la traçabilité européenne du lin, de la plante au fil, et du fil au tissu. En d'autres termes, le lin de notre chemise a été cultivé (en France), récolté, et tissé en Europe.

Il ne s'agit pas ici d'un simple protectionnisme économique. En effet, le lin européen (particulièrement le lin normand) a une vraie valeur ajoutée qu'on ne peut pas délocaliser.

Pourquoi le lin de Normandie est-il si spécial ?

Eh bien, tout simplement grâce au climat et à la qualité des sols !

La Normandie est une région avec un climat particulier : sa proximité avec l’océan permet une alternance entre la pluie, le soleil et le vent. Et ça tombe bien, c'est exactement ce que le lin aime. Ces terrains ont un sol riche en nutriments pour la plante. Bref, c'est une alimentation saine et équilibrée pour notre petite graine de lin.

champs de lin

En Normandie, vous trouverez de grandes étendues de champs de lin, grâce au climat particulièrement propice à sa culture.

Grâce à ses conditions climatiques particulières et au savoir-faire de ses liniculteurs, la Normandie reste le bassin de production privilégié pour cette culture, qui représente 60 % de la production française et 45 % de la production européenne transformée. La Normandie, première sur le lin de qualité 😉

Recréer les conditions d’une telle alchimie ailleurs sur la planète s’avère impossible (sols + climat + savoir-faire). On peut cultiver du lin ailleurs, mais il sera ardu d'avoir la même finesse et résistance de fil (c'est très bien expliqué dans la vidéo).

Les avantages du lin Albini

Le lin a cette propriété d’absorber rapidement l’humidité. Et quand il fait chaud, il sèche également très rapidement, contrairement au coton. Ce pouvoir d’absorption, combiné à un séchage rapide, fait que le lin évacue efficacement la transpiration quand il faut chaud, d’où cette sensation de fraîcheur et de confort très caractéristique.

Mais là où le lin est méconnu, c’est qu’il a aussi des propriétés thermorégulatrices, notamment lors des températures plus fraîches, où il garde mieux la chaleur que le coton...

C'est aussi une fibre résistante (là aussi, on le voit très bien dans la vidéo du Master of Linen), ce qui le rend impossible à pelucher. Et parmi les propriétés que l'on ignore, c'est aussi une fibre anti-allergique et peu propice au développement bactérien. Vous en conviendrez, c'est plutôt pratique en cas de transpiration estivale.

ballots de lin

Passer de la fleur de lin au fil demande, comme je vous le disais, un grand savoir-faire, mais ça donne de belles images !

Certains affirment que le tissu en lin aiderait à réduire les tensions musculaires, mais je n'ai pas réussi à trouver la source de cette étude, si ce n'est que le linge de lit en lin serait très apprécié pour cette raison 🙂

Enfin, un petit mot sur l'écologie du lin, que je ne soupçonnais pas d'être aussi eco-friendly. En effet, il est 100 % biodégradable, il produit zéro déchet (tout est réutilisé dans le lin), zéro irrigation nécessaire (sinon naturelle avec l’eau de pluie).

panneau lin

Vous pouvez même construire votre maison avec du lin, mais pas sûr qu'on puisse y ajouter un liseré selvedge.

Sa culture utilise très peu de produits et elle assainit même les sols ! Avec de tels avantages, il n'est donc pas étonnant qu'elle soit largement soutenue et encouragée via la CELC.

Après cette (longue) explication sur le lin, voyons maintenant nos deux nouvelles chemises en détails.

Les chemises en lin : deux motifs

Nous avons choisi deux motifs car, comme d'habitude, Geoffrey et moi n'avons pas réussi à nous mettre d'accord (même si je sais que c'est mon choix qui sera le best seller ;)).

Les deux tissus proviennent de chez Albini et, comme je l'ai évoqué, le lin de nos chemises est 100 % européen, de la graine de lin au tissu final !

Une chemise en lin à fines rayures bleu ciel (Benoît)

Col chemise en lin

Au plus proche de la matière ! On a pris soin de choisir des rayures d'un bleu pâle pour vous transporter en vacances.

Le premier est un motif avec des rayures bleu pâle, très facile à porter. Il s’insère sans problème avec des pièces habillées.

Ce sont deux fils teints (un blanc et un bleu pâle) qui s'entrecroisent : il y a ainsi de délicats points blancs sur les rayures, car celles-ci ne sont pas imprimées sur le tissu. Cela présente l'avantage de mieux faire tenir la couleur.

chemise en lin rayée

Jérémy, visiblement pressé de sortir du cadre, donne un bel aperçu de la coupe.

Cette chemise conjugue l'élégance du motif, et la décontraction de la matière et de la coupe. C'est la chemise "tout terrain" idéale quand le climat se réchauffe.

Luca, en fin amateur du style italien, insiste sur le fait que la chemise à fines rayures bleues est un classique d'une garde-robe masculine italienne (avec la chemise blanche ou bleue).

Il est amusant de voir que si vous la regardez à quelques mètres, vous aurez l'impression de voir une chemise d'un bleu très pâle (ou d'un blanc cassé, si vous aimez les longs débats sur la couleur des vêtements).

Streetstyle chemise en lin homme bonnegueule

De loin, la chemise semble uniforme. Je tenais à ce que le motif reste subtil, il n'est visible qu'à condition de se rapprocher. En revanche, les cheveux de Florian sont visibles de loin.

Une chemise en lin à micro-motifs pied-de-poule (Geoffrey)

Le tissu choisi par Geoffrey est un micro-motif pied-de-poule, qui se veut plus décontracté.

Sa particularité est qu'il faut s'approcher un peu pour le distinguer. Il faut le voir pour le croire, mais c'est bien du pied-de-poule !

chemise en lin pied de poule

Le pied-de-poule sur un lin donne un rendu très intéressant, qui change de l'oxford ou du chambray.

Ce motif plus orignal, lui-aussi composé de fils bleus/turquoise et blancs, reste simple à porter au printemps.

Mais comme vous le savez, rien n'est jamais figé en ce qui concerne le vêtement. Et pour vous le prouver, voici une petite photo du pied de poule avec un costume :

chemise en lin et costume

Vous voyez, porter une chemise en lin a réussi à me faire sourire et à résister à la tentation de porter mes lunettes de soleil. Avec notre chemise en lin, je porte un costume en flanelle et une cravate Husbands. Blague à part, les tons de bleus et de blancs du motif pied-de-poule se fondent parfaitement avec le gris du costume et le vert de la cravate en soie tricotée.

Les finitions de nos chemises en lin

Ayant été traumatisé par des cols de chemise en lin tout mous et fripés, nous avons renforcé le thermocollage du col pour qu'il tienne très bien en toutes circonstances, que ce soit au bord de la mer ou avec un blazer à une terrasse quand vous lisez les Mémoires sur la Mécanique Ondulatoire de Erwin Schrödinger (ou pas).

bouton nacre chemise en lin

Les boutons sont en nacre, afin de dévoiler de beaux reflets au soleil couchant...

Au niveau des finitions, vous allez retrouver l’habituelle hirondelle de renfort de nos chemises, avec cette fois-ci des boutons en nacre montés sur une queue de renfort.

hirondelle de renfort chemise

La fameuse hirondelle de renfort - que vous connaissez bien maintenant - avec un joli point d'arrêt pour plus de robustesse.

Pour l’entretien, l’atelier portugais a déjà effectué un lavage industriel des chemises pour les stabiliser : elles ne bougeront pas !

Vous devez les laver à 30°, en essorage faible, et ne surtout pas les mettre au sèche-linge. D’ailleurs, étant donné la résistance de la fibre de lin, la chemise deviendra de plus en plus douce au fur et à mesure des lavages.

col renforcé chemise en lin

Un col qui n'attend que vos plus beaux blazers.

Quelle taille dois-je choisir ?

Comme d'habitude, je ne vais pas vous décevoir : les chemises taillent tout à fait normalement (si vous avez déjà pris du S chez nous sur un tee ou une chemise, prenez du S sur cette chemise. Idem pour les autres tailles).

Attention en ce qui concerne l'utilisation du guide des mesures (qui sera en ligne en même temps que la page produit) : ce guide de mesure n'est là qu'en cas de doutes ou pour une morphologie très particulière. Je suis à peu près sûr que 90% des lecteurs n'en ont pas besoin (ne vous compliquez pas la vie).

Cela dit on reste à votre service, toujours avec plaisir, dans les mails et les commentaires !

Point important sur le guide des mesures : vous remarquerez que nous n'avons pas mis de mesure d'épaule à épaule, tout simplement parce que la mesure est franchement compliquée à prendre et peut vous induire en erreur.

Je vous mets au défi de mesurer 5 fois la même chemise aux épaules et d'avoir à chaque fois la même mesure. La mesure n'est pas exploitable pour la comparer à une chemise qui vous va bien. C'est tout bête à expliquer : suivant la manière dont la chemise est posée et plaquée, vous pouvez avoir des variations de l'ordre du centimètre.

Deux chemises que l'on veut adopter

En résumé, ces motifs apporteront du corps à vos looks, mais resteront suffisamment discrets pour ne pas vous poser problème dans la construction de vos tenues.

C'est un supplément de style à la portée de tous (ceci n'est pas un slogan politique).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule

Sans surprise, je porte la chemise pied-de-poule avec un costume. Le motif ne gêne pas son intégration à une tenue formelle, si bien que je peux même ajouter une cravate texturée sans que cela ne polarise. (Costume, bottines et cravate Husbands, bracelets Catherine Michiels).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule

Lorsque votre chemise en est déjà pourvue, évitez les cravates à motifs, ou choisissez-les de forme et de taille très différentes. Personnellement, je préfère les cravates texturées, qui vont ajouter du relief au look. Notez également la petite boutonnière milanaise sur le revers de la veste !

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (3)

Comme Geoffrey, vous pouvez porter votre chemise sans cravate. Son col se tient bien, et s'intercalera naturellement avec celui de votre veste (Costume Gilles Masson, bottines Septième Largeur).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (4)

N'hésitez pas à jouer sur les motifs de la chemise pour créer de subtils rappels. Ici, les rayures verticales font écho au motif "fenêtre" que l'on retrouve sur l'étoffe du costume. C'est aussi une piste intéressante pour ceux ayant de l'embonpoint, la verticalité affinant visuellement la silhouette. Enfin, vous avez un bon aperçu de la manière dont le col de la chemise se pose entre deux revers.

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (7)

Luca et son sens de la sprezzatura nous prouvent que les chemises s'intègrent également à un costume dépareillé. Restez simplement sur des couleurs faciles, comme ici avec le gris et le bleu, où la chemise vient faire la liaison. Luca m'a dit qu'il s'habillait ainsi pour aller boire du vin avec une fille, et que ça marchait bien (Blazer Gutteridge, pantalon COS, derby Lorenzo Shoes).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (8)

Et sans veste, cela fonctionne aussi !

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (5)

Dans la même veine, vous pouvez aussi porter votre chemise avec un veston. Comme Florian, appuyez-vous sur le beige, le blanc et le bleu, qui sont les principales couleurs estivales masculines (Veston sans marque, cravate Gant Rugger, pince à cravate Asos, pochette Pochette Square, chino BGMD, derby Septième Largeur).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (6)

Pour apporter de la profondeur à son look, Florian utilise une cravate et une pochette bleu marine, en plus de son swag capillaire, qui viennent trancher avec les couleurs pâles du reste des pièces. Encore une fois, misez sur les accessoires pour personnaliser votre style !

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule

La forme d'une saharienne s'apparentant à celle d'un blazer, l'association fonctionne donc tout autant, surtout au niveau des couleurs. L'ouverture du col est d'ailleurs suffisamment grande pour laisser celui de la chemise se placer. On est sur un look urbain / estival / décontracté pratique pour aller boire des cocktails (Saharienne BonneGeule x Aigle, ceinture WhenIWasSeventeen, pantalon Gant et derby Piola).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule

Plus facile, et plus décontracté, un chino et une paire de desert boots suffisent pour porter la chemise. Celle-ci a une longueur optimale, permettant de la porter rentrée comme sortie du pantalon. Rien de bien compliqué, le look est estival et reste cohérent (et oui, Jérémy refuse catégoriquement l'épilation du torse. Chino Uniqlo et desert boots Diesel).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (4)

Restons sur du casual, avec Long qui porte sa chemise avec un jean brut et des desert boots. Il ajoute un cardigan bordeaux pour introduire une touche de couleur plus vive et rehausser le tout (Jean Bold Boys, cardigan Uniqlo, desert boots Clarks).

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule (5)

Même si la pudeur asiatique de Long l'empêche d'ouvrir le premier bouton de sa chemise, l'encadrer avec un cardigan bordeaux en soulignera les motifs, grâce au contraste ainsi créé. Notez également comment la couleur sobre de la chemise calme la couleur plus vive du cardigan.

streetstyle chemise en lin homme bonnegueule

Enfin, rien ne vous empêche de porter votre chemise dans un look aux influences streetwear. Luca a opté pour un bomber (très bonne option pour les petites morphos, grâce à son volume) un jean gris et une paire de sneakers. La chemise confère une dimension plus habillée au look, qui reste très casual et confortable (Bomber Gap, jean Uniqlo, sneakers Puma, et mèche rebelle)

La ligne BonneGueule III est désormais disponible !

À présent, au moment où vous lisez cet article, la collection est disponible sur l'Atelier BonneGueule :

ligne bonnegueule vetements ete

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thibaut !

    C’est parce que jusqu’à il y a peu, la marque n’était accessible qu’en Italie !

    Je recommande, c’est un rapport Q/P très similaire à Suitsupply 🙂

    Luca fait un 48 /M chez eux. Sizing normal, donc.

  • Benoit – BonneGueule

    Pars sur des chemises en flanelle !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Melvyn !

    Quand on fait refitter un pantalon à priori ça passe tout le long de la jambe, tu ne peux pas juste prendre « une partie » et la resserrer 🙂

    A toi de voir avec ton retoucheur de combien de cm tu veux réduire l’ouverture 🙂 (en sachant que ça affine la globalité de la jambe, d’où le fait qu’il faut y aller avec modération)

  • Melvyn Crommar

    Question à Luca, j’ai lu plus bas de ta part que ton pantalon sur la première photo « est dans le même esprit que le pantalon en flanelle BonneGueule. Il est un peu plus foncé et je l’ai fait refité » et je me demandais, tu le fais reprendre depuis où ? Parce que franchement je trouve le fit parfait et me tâte à faire la même avec le BG flanelle que je trouve un peu large pour moi (question de goût hein évidemment). Merci d’avance,

  • S. Leone

    Bien…Il ne reste plus qu’à attendre. Merci !

  • Nicolò – BonneGueule

    Non le changement sera sur le tissage/ coloris de la chemise (et sur la coupe qui sera la coupe Florian), mais pas sur le col 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello S. Leone !

    D’une part on va en ressortir de nouvelles cet été 😉

    D’autre part, comme il n’y a pas vraiment de marques qui se spécialisent uniquement dans la chemise en lin, tu devrais regarder un peu chez tous les petits créateurs / petites marques qui font de la chemise de qualité (Regarde la sélection de chez l’Exception par exemple, c’est un bon point de départ !)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Jonathan !

    En tout cas niveau coupe tu peux te dire sans trop de risque que c’est la même !

  • BenoitBG

    Non, celle de l’an dernier…

  • BenoitBG

    Il faut parfois la remettre, mais ça passe. Et surtout, ça permet d’avoir une jolie silhouette quand elle est sortie du pantalon 🙂

  • BenoitBG

    En bracelets pas cher, tu as Trashness et A Cool Man 😉

  • BenoitBG

    Oui, on l’envoie très bientôt…

  • Thomas LD

    Je n’ai pas reçu le mail pour se connecter avant 14h, c’est normal?

  • BenoitBG

    3 mois normalement 😉

  • BenoitBG

    Oui, elle a des baleines amovibles mais pas de plis d’aisance 😉

  • BenoitBG

    Merci Lambert, c’est exactement ce que je voulais faire ! Montrer aux hommes que le vêtement est quelque chose de très intéressant !

    Pour la longueur, on est plus court que la BG x Hast !

  • BenoitBG

    Hello, dans ce cas là il faut du L chez nous, sur le lin et la dobby 😉

  • Ygreck

    D’accord parfait ! Vivement 14h et la reçevoir!
    Merci l’équipe.

  • Lambert

    Superbes chemises et comme d’habitude super travail de pédagogie, c’est un plaisir de découvrir les tenants et les aboutissants du processus à partir de la matière première jusqu’aux détails tailleurs. Moi qui pensait que le shopping était une activité décérébrée vous l’avez transformé en activité de culture générale 🙂
    (ps: question proportions, on est sur une longueur comparable à la BGxHast? 🙂

  • william

    Bonjour,je n’ai jamais pris de chemise bonnegueule mais je porte du 39 chez melindagloss qui me vont parfaitement malgré mes long bras ! Je dois prendre quelle taille de chemise chez vous ? je fais 1m89 et 85 kg et je voudrais aussi prendre votre chemise blanche en dobby.Merci.

  • BenoitBG

    Oui il y en aura !

  • BenoitBG

    Oui, reste du M sans hésiter !

  • Ygreck

    Salut!
    Vous dites qu’elle taille comme la chemise chambray Maruwa, cependant j’ai la chemise chambray italienne et la mesure d’aisselle à aisselle est de 51 cm contre 53 pour la Maruwa en M. Je reste quand même sur le M ou le S peut aller?

  • BenoitBG

    Oui bien sûr ! Tu peux la commander dimanche pour venir la récupérer lundi ou mardi !

  • BenoitBG

    Vers 18h !

  • BenoitBG

    Merci David pour ton soutien 😉 Tu vas voir, ça va te plaire !

  • BenoitBG

    Super astuce, merci ! Pour le Tencel, j’ai la même chemise, c’est pas mal du tout !

  • LpL

    C’est un vrai souci. J’ai un beau pantalon de lin, qui se froisse facilement. En rentrant du travail, je le mets a plat entre deux serviettes légèrement humide, ce qui efface pratiquement les plis sans avoir recours au repassage.
    Sinon, il y a une alternative non-froissante au lin: le Tencel/Lyocell. Même propriétés thermorégulatrices. La chemise Benjamin Jezequel (champagne) est très bien.
    J’ai aussi acheté un T-shirt Icebreaker en Tencel, qui lui est beaucoup moins bien.

  • David Pizzagalli

    Superbe les jodhpur avec unr patine magnifique en plus!
    Petite préférence pour la chemise a rayure bien que celle en pied de poule semble belle aussi…pas simple en photo
    je vais craquer pour les deux…

  • merci Olivier, tous ensemble nous arriverons à imposer le motif pied de poule au monde entier (et particulièrement à Benoît 😉 ) 🙂

  • oui, on a nos ordinateurs connectés au réseau et affichant le shop !

  • merci Julien

    (j’adore les bottines jodhpur, mais c’est vrai que c’est une question de goûts, je ne saurai débattre là-dessus 🙂 )

  • Antoine

    La 1ère tenue de Luca est juste parfaite
    Nonchalance italienne a son paroxysme ahah

  • JulienB

    Très belles chemises !! petite préférence pour celle au motif pied de poule 🙂

    par contre les mecs… s’il vous plait, arrêtez avec vos bottines sans lacets… c’est mooooooocheeee ! 😀
    heureusement que les autres sont là pour remonter le niveau 😉

    allez, à la revoyure les mecs !

  • BenoitBG

    oui tout à fait !

  • tristan

    et taille 35 à la BG-Hast, c’est du XS Benoit ? merci de ton conseil 😉

  • BenoitBG

    En chemise, il faut une base neutre, c’est pour ça qu’on reste sur des coloris neutres, cf mes articles sur le pitti 😉
    Mais je prends note pour des coloris !

  • BenoitBG

    36 sur Hast = S chez nous, et ça sera parfait !

  • Gautier

    Elle est superbe la chemise pied-de-poule ! J’ai une petite question concernant la taille. Mes chemises Hast me taille parfaitement en taille 36 sauf au niveau des manches (en gros il me manque un bon cm). Dois-je plutôt prendre du S ou du M avec votre chemise en lin ?

  • Kaidjin

    Hello,

    J’ai un costume dans une matière similaire chez Hartford, Regarde s’ils en font toujours c’est beaucoup plus abordable. Ca sera pas la même qualité evidemment mais j’en suis très content.

    Benoit

  • Luca – BonneGueule.fr

    C’est également de la laine mérinos 😉

  • Valentin_Ltk

    D’accord, merci pour ton retour.
    Est-ce qu’il est alors possible de savoir quelle est la matière de son cardigan car Uniqlo le propose en laine mérinos extra fine et en coton cachemire, malheureusement on ne voit pas bien la matière sur leur site.
    Merci beaucoup.

  • Micha

    Merci de ta réponse et de ta réactivité, quelques jours prevus à Milan cet été, alors qui sait…

    Merci pour ce que vous faites et tout vos bons conseils 😉

  • Luca – BonneGueule.fr

    Hello Valentin,

    le cardigan de Long n’est plus disponible, il date de 2012. Tu as un bordeaux plus foncé de disponible actuellement chez Uniqlo je crois.

  • Luca – BonneGueule.fr

    Hello Micha,

    Merci pour ton retour. Comme tu dis, mon Cos est dans le même esprit que le pantalon en flanelle BonneGueule. Il est un peu plus foncé et je l’ai fait refité.

    Pour ma Gutteridge, j’aimerais t’aider mais ils n’ont pas d’e-shop. Il faudra aller en Italie pour acheter un pièce 🙂

  • BenoitBG

    Tout à fait !

  • BenoitBG

    Habituellement tu mets quoi comme taille ? Là un M me paraît bien…

  • Momo

    En ligne en étant au showroom ?

  • OnurBG

    Oui !
    Ça sera un paiement en ligne à faire ;))

  • Momo

    Vous prenez la mastercard au showroom ?

  • BenoitBG

    Ce sont les Match.

  • BenoitBG

    Merci Phil, tu as parfaitement saisi notre état d’esprit sur ces chemises !

  • BenoitBG

    C’est exactement la même coupe que la Maruwa. Demain tu vas voir comment elle rend quand elle est portée dans le pantalon, tu vas voir que ça ne pose pas de problèmes !

  • BenoitBG

    Non, car le prix affiché est tout bonnement imbattable. Un tel costume ailleurs vaut au moins 2000 euros si ce n’est 3000 € !

  • Itachi

    Ouch, je viens de voir le prix xD
    Ils font des soldes ? 😀

  • iMBuy

    Article très intéressant!
    Quelle est la référence des sneakers Puma que Luca porte dans le dernier look ?

  • Itachi

    ahh merci, je pensais que la cravate seulement était de chez eux ^^

  • Thomas LD

    Très belles chemises, plutôt les fines rayures pour moi 😉 Benoit, tu dis que c’est la même coupe que la Maruwa, sur toutes les mesures? ou est-ce qu’elle est un peu plus longue pour être portée plus facilement rentrée dans le pantalon?

  • Phil

    Des félicitations s’imposent (encore et toujours .. vous êtes blazants qd même ! ;-)) !
    Vous arrivez à me convaincre sur certains produits qui ne m’ont jamais trop parlé mais la façon dont vous les présenter et les looks que vous proposez donnent à chaque fois envie de s’y plonger !
    Bon hélas il y aura des choix à faire sous peine de devenir persona non grata auprès de son banquier..
    Etant l’heureux possesseur des collab FT et MG, je passerai sans doute mon tour sur le jean et le blazer (encore qu’il ne faut jamais dire jamais avec vous..) mais ces deux belles chemises… ça va être très très compliqué de résister !
    D’autant qu’elles sont complémentaires et qu’elles permettent de varier les plaisirs entre un look décontracté et un look plus habillé..
    Superbe travail ! A+

  • RafikBG

    Uniqlo !

  • BenoitBG

    Du nouveau sera dévoilé ce soir 😉

  • BenoitBG

    Merci ! Oui, c’est le flanelle gris de chez Husbands.

  • BenoitBG

    Oui, il l’a en M, tout comme moi !

  • BenoitBG

    Merci Olivier ! Eh oui, le lin est une belle spécialité française !

  • BenoitBG

    Ancienne collection malheureusement…

  • BenoitBG

    Oui, comme toi, j’ai appris beaucoup de choses intéressantes sur le lin ! Et comme tu le soulignes, je pense que le pied-de-poule et les rayures, les deux sont facilement portables !

  • Pierre-M

    En plus de deux belles chemises, j’ai appris beaucoup sur le lin, comme notamment le fait que cela soit une spécialité française et aussi européenne. Dans mon inculture, je classais cela comme le coton, en une plante plutôt du sud, des pays chaud, etc … Loin d’imaginer la Normandie ! D’ailleurs, c’est joli un champ de lin en fleur 🙂
    A lire les commentaires, on dirait qu’il y a des vrais partisans du rayé et ceux du pied-de-poule. Je trouve cela étonnant, les deux ont leur place dans nos vestiaires. En tout cas, j’aimerais que les deux y figurent. Mais je devrais peut-être passer mon tour, cette fois.

  • Thibaud Bénibénaci

    Tout ça m’a l’air prometteur ! Félicitation !

    Serait il possible d’avoir le modèle de chez COS que porte Lucas ?

  • Olivier

    Comment résister à une commande avec de tels explications sur votre démarche qualitative et stylistique? J’opte pour la version Geoffrey, je laisse à Benoit ses rayures pyjama 😉
    Très bien la vidéo sur la production et fabrication du lin, j’étais loin de penser que nous avions de l’excellence dans ce secteur! A soutenir de toute urgence! A bientôt

  • Chirstophe

    Bonjour,
    Très belles chemises !!!
    Deux achats à venir ..
    Petite question taille, Geoffrey l’a porté en quelle taille ? M?
    Merci

  • Itachi

    Benoît ta tenue est superbe ! j’adore le costume ! te souviens tu de la ref ?

  • BenoitBG

    Franchement, sur cette qualité de lin, pas plus que ça. Il est clair qu’elle va se froisser un peu plus qu’une popeline de coton au niveau des bras, mais sinon moi-même j’ai été agréablement surpris dans le sens, la fibre ne casse pas tant que ça.
    Bon ensuite ça reste une chemise, qui bouge et qui plisse au bout de plusieurs heures comme une chemise en coton !

  • BenoitBG

    Oui, bien sûr, tu peux tout à fait la porter hors du pantalon.

  • BenoitBG

    Non justement, ça sera moins cher que la dobby ! Pour le lin et le coton, au niveau main d’oeuvre, c’est globalement la même chose, je comparais plus la même d’oeuvre nécessaire pour la culture du lin par rapport à la culture d’un champs de blé par exemple.

  • baboochka

    OK super merci

  • BenoitBG

    Oui c’est la même coupe que la chambray Maruwa !

    Moi aussi avant avec le lin c’était pas une grande histoire d’amour, jusqu’à ce qu’Albini me présente ses tissus en lin, j’ai compris qu’on devait vraiment faire quelque chose !

  • BenoitBG

    Oui c’est la même coupe que la chambray Maruwa !

  • BenoitBG

    Oui, sur la chambray Maruwa. Comme je le dis, prends la MEME taille 😉

  • Pef

    Le patronnage est le même que sur la chambray ?
    Même longueur, etc ?

  • karim

    bonjour à tous,
    au niveau du fit ces deux chemises peuvent se comparer au fit des chemises en chambray ou Est-ce qu’il est « plus décontracté »
    merci

  • Jean-Baptiste

    Les vrais reconnaissent les vrais 😀

  • Pierre Alanski

    Vraiment superbes ! J’ai une préférence pour la rayée… 😉
    J’ai vraiment hâte d’être à dimanche !!!

  • Xavier P.

    Pas mal ! J’accroche moins sur le lin, j’ai toujours eu des mauvaises expériences…

    Niveau taille, on est proche du fit de la Japan Line ?

  • Merci d’avoir rejoint le camp des gens de goût qui portent du pied de poule ! 🙂

    Je pense que tu peux rester sur du S, Zara ne taillant pas particulièrement petit.

    Merci, très bonne soirée,
    Geoffrey

  • salut JB,

    Oui, même taille pour les deux 😉

    très bonne soirée !
    Geoffrey

    PS. merci d’avoir rejoint le camp du Bien !

  • hello,

    Non, je la porte en ce moment (test test test !) et c’est une épaisseur assez standard, pas du tout transparente, rien de particulier à dire dessus.

    bonne soirée,
    Geoffrey

  • hello,

    oui c’est vrai, en effet ! à l’image de la laine, également thermorégulante, qui se porte aussi en été. Tout est une question de tissage et d’épaisseur…

    bonne soirée,
    Geoffrey

  • merci pour les encouragements

    oui, il y aura des chemises du XS au XXL

  • merci Emilien (je corrige cette mauvaise conjugaison du verbe « chemiser » 😉 de ce pas !)

  • Rafick

    Du lin normand, ça vient de la maison là j’ai aucune excuse ^^
    Du bon boulot l’équipe bravo, j’ai hâte de voir le blazer 🙂

  • merci Abdel !

  • merci Nicolo pour ce complément d’information mythique, digne des meilleurs C’est Pas Sorcier !

  • merci 🙂

    ça dépend, tu as pris du combien sur la Hast ?

  • moi aussi je voulais l’armure, j’ai piqué une colère quand Benoît m’a dit qu’on ne la produirait pas avant le printemps/été 2056

  • on sera en dessous du prix de la dobby, et bien en dessous des prix classiques pour de la chemise en lin de qualité

    pour les bracelets de Florian, il les a eu sur Etsy me semble-t-il

  • eh ouiiii 🙂

    en même temps c’est ce que les lecteurs plébiscitent, et on est très portés sur les pigments naturels, l’indigo, etc. et puis on en est encore au stade où on complète la garde-robe, et souvent le bleu est quand même la couleur qui s’impose au plus grand nombre.

    mais on a d’autres choses qui arrivent, patience 🙂

  • Pierre

    Ouaaa depuis le temps que j’espérais trouver une chemise en lin digne de ce nom… YES 🙂

  • Gabriel

    Encore du bleu ???