Les retouches possibles sur un vêtement (et le prix des retouches)

Les retouches possibles sur un vêtement (et le prix des retouches)

Je sais pas comment exactement on s’y est pris, mais voici un sujet qu’on a presque jamais abordé : les retouches sur un vêtement et leurs prix… Merci à ceux qui nous l’ont réclamé, à force d’en parler au fil de l’eau on ne s’en était même pas rendu compte qu’un article central s’imposait :)

D’ailleurs vos propositions d’articles sont toujours les bienvenues (si c’est dans notre champ d’expertise : pour rappel nous sommes un blog de pin-ups asiatiques qui parle parfois de vêtements).

Vous saurez tout sur les retouches.

Bref, savoir ce que l’on peut retoucher (ou pas) sur un vêtement, c’est une base importante : pour corriger un mauvais achat passé (si vous découvrez le blog mode et commencez à jeter/donner des vêtements que vous découvrez trop grands par exemple), mais aussi pour estimer si une bonne affaire vaut ou non le coup (imaginez que vous trouvez le manteau parfait, hyper soldé, mais qui demande juste à être un peu recintré ou raccourci sur les manches).

Concrètement, quelles sont les retouches de vêtements possibles ?

Dans l’absolu, on peut tout retoucher. Oui : tout. Après, c’est une question de coût (les retouches qui dépassent le prix du vêtement : non merci) et de savoir trouver la bonne compétence chez le retoucheur (pas toujours évident)…

Retouches sur un manteau, une veste ou un blazer

La longueur des manches peut se retoucher de plusieurs manières : on peut soit raccourcir la manche (avec un simple ourlet), soit l’allonger si le fabricant a conservé une marge de tissu à l’intérieur de la manche. Par exemple, sur un blazer, on peut en général rajouter entre 3 et 4cm.

On peut par exemple rajouter 3,5cm sur le MGBG-01.

Quand on raccourcit la manche, il faut veiller à ne pas dénaturer les proportions du vêtement. Par exemple un bouton trop près de l’extrémité de la manche ne sera pas beau.

Si on enlève plus de 3 ou 4 cm,
le bouton sera trop prêt du bord.

On préférera alors raccourcir la manche… par l’épaule : en démontant l’épaule pour la remonter ensuite. Mais vous vous doutez bien que c’est une opération un peu délicate (et coûteuse : 50 € en moyenne), donc à contourner autant que possible.

On peut aussi retoucher légèrement la longueur de la pièce (à condition encore de ne pas en dénaturer les proportions). J’ai par exemple fait enlever 6cm (et un bouton) sur ce trench khaki qui me tombait trop proche des genoux et rapetissait ma silhouette. Sur un autre manteau avec des boutons symétriques, j’ai même ôté les deux boutons les plus bas pour garder de bonnes proportions après retouche.

Trenchs et les manteaux : jamais jusqu’au genoux.

Enfin, nous arrivons au cintrage, élément clé de la veste. La plupart des pièces à manches comportent 5 pinces. Une pince est une couture que l’on peut découdre pour rapprocher les deux pans de tissu, et les recoudre, ce qui accentue le cintrage.

Cela peut aussi être bien utile par exemple pour corriger le dos s’il présente trop de matière pour votre morphologie.

Deux pinces à l’avant (= les 2 coutures qui partent du coin des 2 poches).

Trois pinces à l’arrière : 2 sur les côtés qui remontent aux aisselles,
et une dans le dos qui remonte jusqu’au col.

Retoucher un pantalon (hors jean)

Sur un pantalon, il est possible de raccourcir ou élargir la taille. Ici aussi le fabricant laisse souvent un peu de marge : une taille 46 peut quasiment être retouchée pour aller du 44 au 48.

Derrière du pantalon.

Et si on regarde à l’intérieur…

On retrouve du tissu qui peut servir à desserrer la ceinture d’une taille
(quitte à enlever les ganses blanches).

Sur les coutures des côtés, encore du tissu
qui peut être mis à profit pour élargir la taille.

Note importante : j’attire votre attention sur les retouches effectuées sur la taille des jeans. Le jean est une toile assez rêche, et il arrive souvent que des retouches à la taille fassent apparaître des plis verticaux disgracieux de chaque côté de la braguette. Soyez prévenus, particulièrement sur le selvedge !

Les jambes du pantalon peuvent aussi être resserrées (sur tout type de pantalon, jean inclus). C’est une opération simple et peu coûteuse (environ 15 €).

Les maniaques de la coupe objecteront qu’une longueur 34 de jean semi-slim ne pourra être trop raccourcie pour adapter le jean à une personne moins grande (1m70 par exemple). Mais dans les faits ça passe très bien : on a juste un jean un poil moins effilé, mais c’est rarement un problème. Sauf dans le cas où la coupe est vraiment « en carrotte » (large sur les cuisses, très resserrée sur les chevilles), ce qui est peu fréquent.

Coupe carrot, l’appellation est équivoque.

Retoucher un t-shirt ou une chemise

Possible aussi : on peut resserrer les pinces pour ajuster la coupe. Et c’est bien évidemment possible de raccourcir les manches, voir la longueur du t-shirt en lui-même. La vraie question, c’est bien sûr « cela vaut-il la peine ? » étant donné le faible coût d’un t-shirt par rapport au coût de la retouche… à vous de juger !

Dans le cas du raccourcissement des manches d’une chemise, cela peut se faire par l’épaule. Un bon retoucheur est alors nécessaire car du flottant peut apparaître sous l’aisselle (vous n’êtes pas batman). Ou alors on peut remonter directement le poignet mais c’est moins courant.

Réparer un vêtement endommagé

Quand un vêtement est trop usé (fourche d’un pantalon, coudes d’un blazer), il est possible de le réparer, mais mieux vaut choisir un retoucheur de qualité qui coudra bien solidement un patch (intérieur ou extérieur) au niveau du trou naissant : c’est l’assurance que le fil du patch ne tire pas ensuite sur le tissu de la pièce et le déchire. Un bon retoucheur aura aussi a priori plus de choix sur les coloris et saura trouver un tissu proche de l’original.

Dans le cas du jean, un bon retoucheur réparera directement la chaine et trame si c’est possible et renforcera derrière (mais il faut des machines spéciales). C’est le cas de repair jeans qui fonctionne aussi par correspondance.

Petit conseil : n’attendez pas pour ce type de réparation. Allez-y aux premiers signes d’usure (on voit un peu le jour à travers le pantalon face au soleil).

Les retoucheurs spécialistes du jean peuvent faire des merveilles.

Quelles retouches sont impossibles (ou trop périlleuses) ?

Certaines retouches sont tout simplement impossibles. Par exemple on peut très difficilement retoucher une maille, car celle-ci se détricotte ensuite. Cela nécessite un savoir-faire très particulier que vous ne trouverez pas près de chez vous. Mais si la maille est simplement endommagée et commence à se découdre, alors la bonne retoucheuse sera capable de refermer le tricot pour arrêter les dégâts.

Les épaules du blazer sont également une voie sans issue : il n’y a rien à faire, il fallait acheter la bonne taille d’épaules dès le début… Revendez vos pièces trop grandes ou donnez-les.

Comment bien choisir un retoucheur ?

Il est important de bien choisir son retoucheur. Inutile d’espérer un travail de cintrage propre dans la petite échoppe du coin qui fait aussi laverie / repassage. Car les retouches lourdes requièrent une vraie maitrise de tailleur que vous ne trouverez pas à chaque coin de rue (et ce serait dommage de flinguer une pièce dans laquelle vous avez investi).

À l’inverse, certaines retouches plus légères sont « inratables ». Il est donc inutile d’y consacrer trop de temps (à chercher la bonne personne et à faire l’aller-retour) et d’argent.

Evaluez bien les connaissances de votre retoucheur.

Pour les petites retouches :

  • Quelles retouches ? ourlets simples, longueur des manches (par le bas), début de trou (pantalon ou sous les coudes), léger accroc

Comme je vous l’ai dit, inutile de perdre du temps à se déplacer chez un tailleur digne de ce nom : le petit atelier du quartier fera l’affaire. Prenez le premier que vous trouvez (mais n’abusez pas non plus, n’allez pas dans un endroit qui vous semble vraiment trop cracra). Ce sont toutes des opérations qui devraient vous coûter au maximum une dizaine d’euros (mais plus si vous allez vers des gens plus qualifiés).

Pour les retouches plus lourdes :

  • Quelles retouches ? cintrage ou longueur d’une pièce à manche, taille d’un pantalon, raccourcissement des manches par l’épaule

Ici il va falloir identifier un bon retoucheur. Règle d’or : discuter avec lui pour l’évaluer.

  • Tester un peu ses connaissances en blablatant avec lui,
  • Lui demander comment il va s’y prendre.

Pour identifier les bons retoucheurs dans votre ville, rentrez dans les boutiques haut-de-gamme et demandez aux vendeurs de vous conseiller une adresse (en général celle qu’ils utilisent pour les besoins propres à leur boutique).

Un bon retoucheur à Paris ?

Si vous habitez en Île-De-France, vous pouvez tricher et prendre ce raccourci pour trouver un bon retoucheur à Paris :

  • Élysée Couture : Appelez-le avant pour vérifier les horaires et qu’il vous donne le digicode : il bosse planqué dans une cours. Il est au top (c’est lui qui fait les retouches des meilleurs boutiques parisiennes, et il est pas particulièrement cher) !

Et la ceinture ?

Si c’est juste affaire de la raccourcir, n’importe quel cordonnier vous fera ça gratos ou pour moins de 5 euros. Il suffit d’ôter le rivet au niveau de la boucle, de couper à la bonne longueur et de remonter ensuite la ceinture : ça se fait en 5 minutes. Et sans douleur.

On voit bien le rivet sur cette photo.

Mazette, il y en avait des choses à vous raconter ! Vous savez à peu près tout maintenant. Et comme d’habitude si des questions restent sans réponse, posez-les dans vos commentaires et j’enrichirai l’article au fur et à mesure.

Prix des retouches sur les vêtements

Pour finir, un petit récapitulatif du prix moyen des principales retouches des vêtements (chez un bon retoucheur) :

  • Chemise (longueur des manches) : 20 €
  • Chemise (cintrage) : 25 €
  • Veste/manteau (longueur des manches par le bas) : 20 €
  • Veste/manteau (longueur des manches par l’épaule) : 50 €
  • Veste/manteau (longueur) : 20 €
  • Veste/manteau (cintrage) : 50-70 €
  • Pantalon (ourlet) : 10 €
  • Pantalon (ajustement de la taille) : 20 €
  • Pantalon (ajustement des jambes) : 20 €
 
Qui est Geoffrey ?

J'ai écrit le Guide de l'Homme Stylé avec Benoît, et on travaille ensemble sur les vêtements, mais c'est moi qui trouve des surnoms idiots aux membres de l'équipe.

J'aime la mode masculine, la boxe, l'art déco, et les petites brunes. C'est moins vrai pour le lundi matin, les discours trop longs, et le curling.


 
  • Cedric Ced

    ok, merci Flo. Bon week.

Recent Posts
La revue du web du mois de mars - #18

La revue du web du mois de mars – #18

17/04/2014 • C'est reparti pour une revue du Web, avec encore une fois un pastis panaché des meilleurs articles que nous avons lus au mois ...lire la suite

A quoi s'attendre en fonction de son budget vêtement ?

A quoi s’attendre en fonction de son budget vêtement ?

15/04/2014 • Cette fois-ci, voici un article un peu plus court que la moyenne, dont le but est de synthétiser les différentes gammes de qualité ...lire la suite

Comment porter le blazer d'été (feat. le BGMD-02) ?

Comment porter le blazer d’été (feat. le BGMD-02) ?

11/04/2014 • Dans la première partie de l'article, Benoît va vous expliquer tous les points techniques que vous devez savoir à propos de ce blazer ...lire la suite

BonneGueule x Melinda Gloss, le retour : la veste d'été MGBG-02

BonneGueule x Melinda Gloss, le retour : la veste d’été MGBG-02

08/04/2014 • Crédit musique : Theophilus London - Why Even Try ft. Sara Quin Plus d'un an après notre première collaboration avec la marque Melinda Gloss (et ...lire la suite

  • Plus de 15.000 lecteurs

    Note Amazon : 4,98/5

  • LE TWITTER DE BENOIT