Webinaire : Rediffusion + sélection printemps/été 2016

Ce fut un très beau webinaire, et ce, grâce à vos questions !

Tout d'abord, on remercie chaleureusement l'équipe d'Ubicast, spécialiste du webinaire, qui nous a gentiment prêté un studio et une caméra du futur qui fait des plans serrés sur la tête de Nicolò.

En tout cas, vous avez été nombreux à nous suivre pendant ce webinaire et on vous remercie ! Clairement, on n'a pas vu le temps passer.

Cette session était un peu exceptionnelle car elle n'était pas destinée à une sélection soldes mais simplement à vous partager une sélections de pièces printemps / été de chaque membre de l'équipe.

Rediffusion du webinaire printemps : été 2016 + sélections de l'équipe

Je rappelle qu'aucun lien n'est sponsorisé, chaque membre de l'équipe à fait sa sélection avec le coeur, ce qui vous permettra de vous plonger de le style de chacun. Toutes les pièces du vestiaire masculin sont abordées et il y a pas mal d'accessoires.

Je précise que les selections seront envoyées par mail dès la semaine prochaine.

C'est parti !

Sommaire de la vidéo :

  • Sélection solde de l'équipe jusqu'à 2h15,
  • FAQ, façon radio libre : "Mais Benoit, tu as pris des épaules non ?"

Dans l'ordre, voici la sélection de l'équipe :

Geoffrey et son vestiaire casual

sneakers-premiata

Sneakers Premiata

On commence avec une chemise à print géométrique, dont j'aime le côté estival. Le genre de chemise à porter avec quelque chose par dessus (sweat / blazer) pour calmer l'imprimé, sans quoi on ne verrait que lui. Cela dit, je la trouve un poil chère mais ce genre de print me fait vraiment marrer.

Autre chemise, 70% coton et 30% lin, oui je prépare l'été. Texture façon chambray brutasse assez sympa. À voir si ça se froisse pas trop à l'usage...

Une dernière chemise de chez Naked & Famous, japonisante cette fois-ci. J'aime ce type de sérigraphie à l'aspect très artisanal. Du bon gros wabi-sabi dans l'air.

Le fameux sweat pour porter avec les 3 chemises, repéré chez Merz B. Schwenen. Marque allemande que j'adore pour ses tee-shirts et ses sweats réalisés avec des machines à tricotter du début du siècle. Très bon positionnement prix. C'est de la super qualité qui se repère de suite à la vue du vêtement : à mille lieues de ces sweatshirts au coton très passable déclinés chez les marques avec toutes les inscriptions hipsters possibles (indigestion totale sur ce type d'item, ne succombez pas, pitié).

Dans le même genre que Merz b. Schwanen, des tee-shirts slub Velva Sheen. Sans couture (donc aucun phénomène de vrillage). Et du bon gros coton de base, épais et durable. Là-encore, pas besoin de motifs sur un tee-shirt pour le rendre beau.

Perso je ne mets plus que ça. Et dès que les beaux jours arriverons, portez vos chemises légèrement ouverte, à l'américaine, avec le tee apparent dessous (ou qui dépasse du col de vos sweatshirts un poil plus évasés au cou.

Un snood de notre ami Fabien de Meilleur Ami. Joli imprimé, unisexe si votre copine a froid au cou pendant une fraîche journée de printemps (+9000 points bonus gentleman). La soie est pas mal pour ce type d'usage car elle prend peu de place dans une poche, mais tient chaud. C'est donc un bon objet à glisser dans une poche en été (saison où on a peu de place pour porter des objets), au cas où les températures tomberaient un peu le soir.

En renfort, un gilet matelassé Cadot (je n'ai toujours pas le mien...). Pratique en hiver en couche intermédiaire, et en mi-saison / été pour les levers aux aurores ou les trajets à deux roues.

Côté pieds, je retourne dans mon délire esprit vintage. À commencer par des Diadora, icône de la running italienne, choisies dans un orange pêche délicieusement passé (grâce à un léger traitement stonetwash pour les délaver un poil). Oeillets en métal et forme racée, également du plus bel effet.

Ou peut-être que je serai un peu plus fou, et que j'opterai pour ces Premiata, vraiment dans le même esprit, avec en plus un petit côté kéké totalement assumé du côté de la semelle imprimée, façon jeaneur. Mais ce que j'aime vraiment c'est la toile de nylon, rappel des bons vieux teddy de l'US Air Force, qui contraste joliment avec les parties lisses de la sneaker.

Côté accessoire, un achat qui me trotte dans la tête depuis un moment, un bracelet NATO en cuir tanné végétal gris avec des stitchings (points de couture) blancs cassés (seul le prix me calme un peu, même si je le trouve justifié si le cuir tient ses promesses). C'est Jérôme des Rhabilleurs qui m'a soufflé l'idée de ce bracelet qui me démange de la carte bleue, donc pas merci Jérôme.

Terminons avec l'appel des grands espaces. En grand amateur de randonnées entre copains, avec casse croutte de le sac, je pense depuis longtemps à m'acheter un joli Opinel. Dans mon métier avec souvent des cartons à ouvrir ou des petits fils, lacets, et autres bâtis à couper, c'est également utile.

Nicolò (community manager) et ses bons plans

short-bain-orlebar-brown

Short de bain Orlebar Brown

Ce que je reproche au techwear, la plupart du temps, c'est de n'être pas assez urbain, pas assez "design", et de souvent se cantonner à quelques coloris comme un gris moyen, le bleu, éventuellement le noir... Quand on porte du techwear, ça se "voit" que c'en est.

Mais chez Arc'teryx Veilance c'est une autre histoire : la marque fait un vrai travail de recherche pour que les vêtements soient aussi beaux que fonctionnels.

Une belle couleur beige qui ferait plutôt penser à un coton tout classique qu'un tissu water-resistant, des bords côtes légèrement contrastants comme on pourrait les trouver sur un bomber suédé, et un travail splendide sur les découpes. Bonus : c'est stretch, léger, et respirant.

... Et aussi, c'est sold-out depuis le moment où on l'a présentée en live. Forcément.

Ma grande découverte du mois, il fallait vraiment que je la partage avec vous !
Des cuirs très haut de gamme à des prix difficiles à battre compte tenu de la qualité ET beauté des designs, tout à fait contemporains, ainsi qu'un gros niveau de customisation : choix des zips, des peaux, du coloris, et même possibilité de faire du sur-mesure pour une quarantaine de dollars supplémentaires.

Pour ceux qui connaissent, ce sont les anciens collaborateurs de l'homme qui avait lancé Temple Of Jawnz, petite marque qui avait fait un tabac sur le même genre de principe mais qui a fermé suite à quelques mauvais tournants.

Enfin une marque pour combler le néant presque absolu de l'offre des cuirs entre le milieu de gamme (400-600) et le luxe (900 jusqu'à "vers l'infini et l'au-delà") !

Une chemise en chambray de chez Drapeau Noir, marque qu'on ne vous présente plus, qui m'a tapé dans l'oeil par son coloris bleu-vert turquoise, qui sort de l'ordinaire.

Une belle chemise d'été 100% lin de chez Patrons. Ici c'est la matière qui m'a plu : l'aspect rappelle celui d'un tee chiné, et le coloris est très doux à regarder, alors que le lin a plutôt réputation d'avoir un aspect plus brut et rugueux.

Un très beau cargo technique de chez Nike ACG. N'étant pas plus porté sur le techwear que ça, j'ai d'abord juste cru à un joli cargo. Puis j'ai vu que c'était du techwear bien fichu, et enfin j'ai été surpris de voir que c'était du Nike.
Benoît a fait un petit rappel sur le label par la suite, en précisant que c'est le designer d'Acronym qui s'occupait de cette ligne là... Tout s'explique.

Malheureusement le modèle est déjà sold out depuis la présentation du webinaire...

Mon choix un peu "WTF" de la sélection : Orlebar Brown propose des maillots de bain haut de gamme intégralement conçus et construits comme un pantalon de costume. Ce qui signifie aussi qu'il est tout à fait viable en tant que short, vu le soin apporté à la coupe.

En tant qu'ancien lecteur, je me suis rappelé à quel point ça faisait plaisir de trouver des réductions grâce au webinaire, alors j'ai quand même réussi à trouver au moins une pièce soldée pour vous 😉
J'apprécie la matière de ce sweat adapté à la mi-saison, mais aussi ses bords francs qui changent un peu du bord côte classique que l'on voit la plupart du temps, et son petit col châle.

Un autre bon sweat pour la mi-saison de chez NN07, une marque avec un rapport qualité / prix plutôt intéressant.

Un bon coloris, un effet chiné réussi, des manches raglan, et surtout, une chouette composition de matières (62% lin 38% laine) qui est parfaite en cette période de mi-saison.

"Oh des ETQ ! Encore ?"... À vrai dire, ne sachant pas que l'article sortait la veille du webinaire (je ne suis pas au bureau tous les jours), je voulais faire le malin et vous faire découvrir la marque... Le pôle édito m'a coupé l'herbe sous le pied !
Quoi qu'il en soit j'aime ce modèle pour sa déclinaison de tons clairs, les petits détails en mesh, et ses lignes qui rappellent celles d'une running, tout en restant une sneaker à semelle plate.

Des Chelsea Common Projects suédées à semelle en crêpe.

Une marque de très bonne qualité, aux produits très bien finis, mais chère, dans l'absolu.
Normalement les semelles en crêpe me laissent de marbre (je n'aime pas les desert boots plus que ça par exemple), mais j'ai été séduit par le rendu que ça avait une fois combiné à la ligne épurée d'une Chelsea. Comme le soulignait Benoît, ça doit d'ailleurs être particulièrement confortable.

Un beau sac 100% cuir tannage végétal de chez Bleu de Chauffe, dont je confirme la solidité des produits (j'ai un modèle en toile que j'ai maltraité pendant 2 / 3 ans en le trimbalant n'importe comment à la fac, et il tient toujours bon !). Beau et un peu brut dans son design, il promet d'avoir une patine vraiment top.

Luca et sa sélection sprezzaturée

jacket-tagliatore

Blazer croisé Tagliatore

Comme chaque été, je tente de me trouver une veste sympa avec un motif bien prononcé. La voilà. À porter avec un pantalon blanc, ou avec ce que tu veux.

Une marque qui n'a pas froid aux yeux. Ils reprennent les codes sartoriaux en ajoutant des tissus incroyables et les coupes sont parfaites.

Du Thomas Mason à ce prix c‘est rare. Franchement, elles tombent ben, les finitions sont tops.

C'est une pièce que j'adore, la coupe est parfaite, le cuir est beau. Je suis passé en boutique le voir, c'est vraiment une pièce facile à intégrer. Pour les plus courageux, ce blouson existe aussi en rouge.

J'adore les vestes Levi's, elles sont intemporelles et très bien coupées. Faut pas avoir peur de la couleur sable qui se marie très bien avec un jean brut par exemple.

Quand je ne suis pas sprezzaturé, je porte beaucoup le bomber. Je trouve que le Jcrew est vraiment efficace. Le plus dur sur le bomber est d'en trouver un avec un bord cote qui ne sert pas trop et qui ne boudine pas. À moins de vraiment jouer la carte du vintage avec un bomber Schott et son bord cote hyper serré.

Avec Alex, on aime beaucoup cette marque. On en parle souvent comme l'un des meilleurs pantaloniers au monde. Pour l'été, j'ai choisi un pantalon lin et coton. Après chacun fait ce qu'il veut pour la couleur mais moi je ne m'en lasse pas.

Vous ne trouverez pas moins cher. Pièce hyper efficace, facile à marier et surtout hyper confortable. Je crois beaucoup au Joggpant.

C'est la prochaine pièce qu'il me faut pour l'été. Très franchement, j'ai eu une année de réflexion avant de craquer et de me dire que ce sont des chaussures qui vont avec tout !

Cousu Goodyear, Meermin est une valeur sûre.

Parfaites pour la saison qui arrive, belles finitions, et confortables dès le premier port. En plus, dès que vous achetez une paire, une partie est reversée au développement des ateliers de tannage ou de caoutchouc au Pérou.

L'accessoire à ne pas oublier pour l'été c'est la belle paire de lunettes. Celles-ci viennent de chez Bespoke dudes Eyewear, marque créée par Fabio Attanasio, célèbre blogueur italien (bespoke dudes eyewear), qui écrit surtout sur les artisans italiens. Il fabrique dans le nord de l'Italie, dans un atelier qui monte ses lunettes à la main. Ils n'utilisent aucune colle. C'est vraiment pas mal du tout.

Je suis dans ma période un peu gipsy.

Y a moyen de ressembler à un stabilo Boss mais si c'est bien porté, ça déchire !

Belle substitution aux portefeuilles patinés de chez Berluti. Pour le prix, c’est cadeau et c’est franchement élégant.

Ces pochettes sont véritablement des oeuvres d’art ! Celle-ci représente la fresque du plafond du théâtre napolitain San Carlo, l’un des plus vieux du monde.

Je n'arrive plus à m'en passer, je porte souvent un bandana autour du coup. Ça habille une tenue.

Bonus

En ce moment, je suis obsédé par la rayure craie et la rayure tennis. Je n'ai trouvé aucun autre bomber avec ce motif. J'avoue j'ai craqué.

Long (chef du pôle vidéo) et ses pièces workwear

blazer-ralph-lauren

Blazer Ralph Lauren

Un jean délavé clair est une bonne alternative entre le jean brut et le chino. On a pas le côté “workwear” que peut avoir un jean brut, je trouve que ça illumine une tenue et ça donne un côté années 1990. Avec une veste militaire, un simple sweat gris et des sneakers blanche, cela donne un look simple et intemporel.

Avec l’arrivée des beaux jours, je voulais des sneakers qui puisse se porter autant avec un jean, un pantalon de costume, un chino ou un short. La Stan Smith est trop répandue en ce moment et je trouve que ce modèle de chez Nike respire la simplicité et la pureté. Les coutures apparentes et le swoosh en poinçon donnent du relief à l’ensemble de la chaussure.

Même si le thermomètre augmente avec l’arrivée du printemps, il est important encore de bien se couvrir. Cette veste en 100% laine s’inspire des vêtements d’autrefois. La laine est naturellement thermo-régulante alors il ne fera jamais trop chaud dans cette veste. En plus, le prix est très attractif !

La mi-saison vous permet de sortir un peu moins couvert. Si vous voulez lâcher votre manteau d’hiver, enfilez un simple cardigan bien épais 100% laine au dessus d’une chemise ou d’un t-shirt. Cela vous permet d’alleger vos tenues et de sortir du layering de l’hiver.

Ça fait longtemps que je voulais un blazer au motif chevrons. Ce modèle est en sergé de coton ce qui le rend très léger et confortable pour la mi-saison. Autant sur un look workwear avec jean brut ou avec un pantalon blanc pour un look habillé, je trouve que c’est l’équilibre parfait entre décontraction et élégance.

La chemise en denim est pour moi un essentiel de la garde robe masculine. Autant bien la choisir car c’est un vêtement intemporel et qui peut vraiment se porter avec tout. Orslow propose des matières japonaises et des finitions de puristes.

Parfois, lorsque je mets une chemise j’ai du mal à ne porter que ça. J’ai besoin d’agrémenter ma chemise avec un cardigan ou un blazer. Le gilet est une bonne alternative. Le motif chevron me permet de l’agrémenter dans un look workwear très facilement.

Ce que j’aime dans ce genre de t-shirt c’est qu’ils apportent de la virilité. Moins basique qu’un col rond et surtout plus portable qu’un col v, ce t-shirt se suffit à lui-même dans une tenue simple.

Quand j’en ai marre des chinos et des jeans. Le pantalon kaki est ma dernière alternative car il est aussi basique qu’un chino beige. Si vous sautez le pas, prenez le avec une coupe originale pour bien marquer la différence avec vos autres pantalons.

J’adore le pantalon blanc ! Avec Luca on ne comprend pas pourquoi les gens ont tant de mal à en porter. Je suis sûr et certain qu’un jour cela changera. Osez-le, car de plus en plus de marques proposent des jeans ou des chinos blanc à moindre coût (Uniqlo ou ici chez Boggi). Si vous avez peur prenez un modèle en jean, parfois plus texturé qu’un chino cela apaisera le côté éclatant du blanc.

Depuis que j’ai une moto, bizarrement, je construis mon look autour. Je l’aborde comme un accessoire. Quoi de mieux donc qu’une barbour internationale ! Au quotidien je n’aime pas le noir mais pour cette pièce iconique, je veux bien faire une exception.

Alexandre et sa sélection éclectique

sneakers-balenciaga

Sneakers Balenciaga

Parce qu'il faut toujours un short pour chiller en été : celui-ci est ni trop sportwear, ni trop habillé. Avec des poches zippées pour ne pas perdre ses clés.

Je suis un grand fan de chino, et Incotex a été élu meilleur pantalonier du monde à plusieurs reprises... Beige, c'est très classique ; mais avec le polo Sunspel, c'est mortel.

J'adore les polos. Je suis un habitué de Ralph Lauren et de Lacoste, mais depuis peu, j'ai découvert cette marque anglaise qui fait des produits mortels et qui opte pour une communication assez pédagogique, dans la lignée de BG... Et en plus, James Bond les porte.

J'ai une énorme collection de tee-shirts, et je suis toujours à la recherche de nouveaux imprimés, nouvelles matières, nouveaux mélanges... Cet été, ce sera du modal pour moi. Avec le short Adidas, ce sera soin.

Grand fan de sneakers ; il est très difficile de me faire mettre autre chose que des Nike (voire des Adidas). Alors les sneakers créateurs, je n'étais pas fan au début. Mais Balenciaga arrive à me retourner le cerveau, ils sont trop forts. Et cette semelle marbre, qu'ils ont développé en exclu, est tout simplement splendide.

Parce que la air max est un incontournable, et que je kiffe le jaune fluo sur des sneakers. Tinker Hatfield est un génie.

Grand fan de couvre x chefs, j'ai pour habitude de mettre un bob l'été. Cette marque, que j'ai vu naître, fait des casquettes / bob artisanalement (ce n'est pas de la production en série). Ce modèle en toile selvedge est simple mais efficace. Chapeau Neypo.

Après le boulot, quand je rentre chez moi, c'est claquettes. En ce moment je porte des Adidas à trois bandes. Mais là, je guette ce modèle Gucci ; la Rolls des sandales en quelque sorte.

Parce qu'il faut toujours un petit molleton pour sortir frais l'été. Ce sweat APC à la couleur estivale est parfait.

Dernier coup de coeur

Une marque créateur dans laquelle j'arrive à piocher des items : c'est parfait. Ce bomber est d'une justesse incroyable ; alors certes, dans le prix on paie en grande partie la hype, mais peu importe, j'ai le droit aussi à ma part de rêve.

Florian et ses pièces 100% sartoriales

pantalon-cos-navy

Pantalon navy COS

Une belle cravate à la fois discrète et originale grâce à ces pois discrets. Parfaite pour l'été sprezzaturé.

Je ne pouvais pas passer à côté d'une belle matière VBC avec de la soie toute douce 🙂

Simple, minimaliste, élégant.

Des chaussettes invisibles et en avant la musique. Couleur estivale qui se patinera joliment avec le temps.

Un beau short de bain élégant ET fonctionnel en couleur brique. Que demande le peuple ?

Un bon perfecto à prix accessible avec des zips talon.

Un bon pantalon pour "chiller" sans renier l'élégance.

Une pièce que je kiffe depuis longtemps chez eux. Ils la ressortent chaque année dans un coloris et une matière différente.

Le col club gagne à être plus connu dans le vestiaire masculin, une vraie alternative au cutaway qui convient à toutes les morphologies.

Si vous cherchez un beau 48h, ne le cherchez plus. Le cuir est magnifique et Hard Graft est connu pour le côté fonctionnel de leurs pièces.

Rafik (chef rédacteur) nous emmène au delà des codes

tee-shirt-j-w-anderson

Tee-shirt J. W. Anderson

Partie "classique"

Facile à assortir à n'importe quelle autre pièce, du jean au pantalon en flanelle. Le blanc est lumineux et l'effet "coupé-cousu" sur l'avant de la pièce lui donne un côté facilement original.

Des chaussures ultra-robustes, avec de l'allure, à l'ADN masculin marqué grâce à la semelle et au cuir grainé. Le cuir présente aussi de belles nuances.

Le rouge est particulièrement négligé lui aussi. Certes, les motifs imposent de la sobriété sur les autres éléments, mais la présence de bleu marine sur le motif permet de l'intégrer facilement à une tenue. Le plus : son côté très "mod's" londonien.

Lorsqu'il fait chaud, rien ne vaut la caresse légère d'un lin aérien. À porter avec les manches roulottées (James Dean, si tu nous lis).

Partie Rafik

L'imprimé ajoute un cachet incroyable à cette banale chemise blanche. On note des influences romantiques - au sens littéraire du terme - ; c'est une pièce convoyant une certaine sensibilité. Les discrètes têtes de mort étoffent le motif un brin féminin, c'est la chemise parfaite pour lire Baudelaire en buvant de l'absinthe.

Une marque qui n’a pas peur de ses influences parfois androgynes. J’adore le volume de la pièce, très droite, que je porterais avec un pantalon taille haute pour restructurer la silhouette.

Je sais ce que vous allez penser : "du noir, des franges, des roses... Est-ce le foulard de Madame Irma ?". Je vous l'accorde, ce n'est pas une pièce facile à porter mais dans un look rock total black, elle aurait parfaitement sa place en ajoutant un côté plus bohème.

La coupe et le travail effectué sur les volumes sont tout simplement splendides.

Excellente marque pour les bijoux à influence dark ou ésotérique, avec un très bon rapport QP. La bague est discrète mais sa forme lui donne malgré tout de la personnalité.

Grand taré de la mode anglaise, Gareth Pugh s’illustre par une esthétique empreinte de géométrie et un travail incroyable sur les coupes.

Benoit et son vestiaire casual / chic

chemise-benjamin-jezequel

Chemise Benjamin Jezequel

Un super rapport Q/P, et une bonne longueur ! La nouvelle gamme casual d'Office Artist est parfaite pour ceux qui veulent de la variété en chemise avec des prix très raisonnables. Je recommande chaudement.

Avec Maisons Standard, Hast, il y a une offre de chemise en entrée de gamme très complète (sans compter Louis Purple, Boggi et SuitSupply).

Vraiment magnifique, avec des finitions qu'on aime bien : les travettos, le col monté en libre, c'est une excellente alternative à la chemise ET au polo, puisque ce sont un peu les deux à la fois. C'est un vêtement qui sera parfaitement à l'aise sous une veste ou au bord de la mer.

Parce qu'Husbands est l'une de mes marques préférées, et que c'est eux qui m'ont fait adorer le costume. Et à force de voir Luca et Flo porter des vestes croisées, je me dis qu'il va falloir y venir un jour.

Pour avoir le Pitti autour du cou ! D'autant plus que j'aime beaucoup Zampa di Gallina, ils ont une excellente sélection de produits napolitains.

Ou comment ajouter un accessoire sympa à sa veste qui n'est pas une cravate ou une pochette.

C'est Antoine, notre vendeur de la boutique rue Commines qui m'a conseillé cette marque. J'aime beaucoup les lignes de leurs runnings et le détail du talon à l'arrière.

Tee-shirt en mérinos très utile. Les couleurs sont tops et le pouvoir thermique de la laine mérinos est juste fabuleux. C'est l'une des pièces dont on se sépare jamais, mais attention aux frais de port… Dédicace à Vincent qui m’a fait découvrir la marque.

Benjamin est l'un de mes créateurs préférés, qui se bat pour vous proposer les meilleures matières aux prix les plus raisonnables, avec toujours beaucoup de goût. Ce sont des vêtements faciles et quotidien, dans des coloris magnifiques.

Super bomber Maharishi kaki, parce que j’adore les bombers kaki. Et parce que j'adore Maharsihi

C'est le pantalon idéal pour l'été : léger, stretch, clair, d'un confort absolu et avec le petit liseré le long de la jambe que j'adore. Indispensable.

Facile à porter et parce que je me rends compte que le chino kaki est, à mon sens, un indispensable du vestiaire masculin.

Dans le genre de marque peu connue mais d'un excellent rapport Q/P, Ron Abraham se positionne très bien, avec des sneakers sobres et parfaitement exécutées.

Pour rêver

Dans la même lignée que Maharishi, voici le pantalon ultime, mais malheureusement pas donné.

Un pantalons devenu rapidement culte chez les passionnés de techwear, en raison de sa coupe et de sa matière très confortable.

Tout simplement le jean ultime ! Tissus déperlant, respirant, imperméable, détails de fous, je reste bouche bée devant le travail accompli.