Un vêtement, une chanson : les espadrilles vues par Gainsbourg (6/10) – Pochette

3 min
serge gainsbourg jane birkin denim espadrilles bleu

Un vêtement, une chanson : les espadrilles vues par Gainsbourg (6/10) – Pochette

3 min
Publié le : 2 août 2021Mis à jour le : 28 juin 2022

Comment conjuguer style et musique en été ? Petit tour d'horizon des pièces phares du vestiaire masculin à travers un vêtement de saison et une chanson : notre format Pochette se décline en une série de 10 épisodes, qui appellent chacun le soleil, les vacances et la saison estivale. Épisode 6 : Serge Gainsbourg et les espadrilles. Article mis à jour le 28/06/22.

(Crédit photo de couverture : Jane Birkin et Serge Gainsbourg avec leur fille Charlotte, années 70 - Photo James Andanson/Sygma via Getty Images)

Si vous avez manqué les épisodes précédents, il n’est pas trop tard pour vous replonger dans la chemise à motifs chez les Beatles, la veste militaire chez Bob Marley, le pantalon clair chez les Beach Boys, la chemisette chez Kool & The Gang ou la casquette chez Public Enemy.

Au programme de ce sixième épisode : une virée sur la Côte d'Azur, un monument de la chanson dont Benoit avouait s'inspirer ici, et des chaussures... tout à fait estivales.

« SOUS LE SOLEIL EXACTEMENT » - SERGE GAINSBOURG

serge gainsbourg jane birkin denim espadrilles noir blanc

© Serge Gainsbourg et Jane Birkin sur une plage à Saint-Tropez. (Photo by Michel Ginfray/Sygma/Sygma via Getty Images)

Serge Gainsbourg et Jane Birkin sur une plage à Saint-Tropez, années 70.

À chacun son histoire avec la musique et le personnage de Serge Gainsbourg. La mienne est une affaire d’éducation anglaise. Redécouvrir la carte musicale française depuis l’étranger n’est pas si improbable : Beck, Jarvis Cocker, Portishead, la liste des fans est longue et l’inspiration parfois plus qu’évidente.

De notre côté, on pourrait s’arrêter sur les fameuses Repetto blanches de Gainsbourg. Mais pour prolonger nos aventures estivales, je vous invite plutôt à jeter un œil sur ses espadrilles de vacances. Avouez que ça tombe bien : Benoit en a récemment fait toute une vidéo.

Et vous d'ailleurs, quelles sont vos préférences pour la saison ? Sandales, espadrilles, tongssneakers légères ?! Si l'on en croit notre première photographie ci-dessus, Serge Gainsbourg et les espadrilles, c’est une affaire qui roule. On le voit ici sur les plages de St Tropez en 1972, et pour ceux qui s’inquiètent du confort, notez que ça a plutôt l’air d’aller pour lui.

Son chef-d’œuvre « Melody Nelson » est sorti un an auparavant. Mais d'autres grands disques vont suivre dans les années 70 : « L'Homme à tête de chou » par exemple, ou « Aux armes et cætera », sans doute l'un de mes disques préférés de Gainsbourg.

En attendant, vous découvrez ici une autre manière de porter des espadrilles à la plage. Aux côtés de Gainsbourg, Jane Birkin en tee-shirt et maillot de bain. Ils forment à eux deux un couple mythique, qui inspire la mode et la musique depuis la fin des années 60.

Comme vous pouvez le voir, lui porte principalement du denim : une veste à même la peau, un jean, des lunettes de soleil. Les espadrilles aussi sont peut-être en denim. Tout le miracle de la tenue tient finalement en une couleur que vous pourrez mieux observer ici :

serge gainsbourg jane birkin denim espadrilles bleu

© Jane Birkin et Serge Gainsbourg avec leur fille Charlotte. (Photo by James Andanson/Sygma via Getty Images)

Jane Birkin et Serge Gainsbourg avec leur fille Charlotte.

Tout est bleu. Il n’est pas interdit de se perdre dans la couleur de ces espadrilles, de leur imaginer de la texture, d’apprécier la tenue dans son ensemble et ce bleu qui s’éclaircit de bas en haut.

Mais rien ne vous empêche de votre côté de mettre un peu plus de fantaisie à vos pieds. Pour de bonnes espadrilles, regardez par exemple chez Escadrille Paris, Aïzea ou Don Quichosse et n'ayez pas peur d'oser la couleur. Benoît vous y invite d'ailleurs lui aussi, ici :

Évidemment, vous vous demandez peut-être : est-ce qu'il n'y a pas un peu plus frais qu'une tenue avec du denim dedans en été ? Si, bien sûr. On peut d’ailleurs imaginer à partir des tenues de Serge Gainsbourg deux autres possibilités au moins pour aller avec des espadrilles.

Première option : associer un pantalon blanc et une chemise militaire, comme dans ce cliché tiré du tournage du film « Equateur » en 1983 :

serge gainsbourg equateur chemise militaire pantalon blanc

© Pendant le tournage du film "Equateur" au Gabon, en février 1983 (Photo by Bertrand LAFORET/Gamma-Rapho via Getty Images).

Pendant le tournage du film "Equateur" au Gabon, en février 1983.

Le film est rare, réalisé par Serge Gainsbourg lui-même. C’est une curiosité, avec un Francis Huster comme vous ne l’avez peut-être jamais vu.

Ici, vous avez en tout cas une tenue particulièrement intéressante pour l’été, et bien sûr, s’il fallait la conclure nous-mêmes avec des chaussures, on opterait pour des espadrilles. Pantalon blanc en bas, patine militaire en haut – essayez pour voir, ça devrait vous plaire.

Deuxième option, plus élégante : une autre vision du style à la plage, concentrée autour d'une chemise et d'un pantalon habillé à rayures. Regardez plutôt cette photographie de 1969, année comme vous le savez tout ce qu’il y a d’érotique :

serge gainsbourg jane birkin Cannes tenue ete homme femme femme noir blanc

© Serge Gainsbourg et Jane Birkin, pendant le festival de Cannes, en 1969 (Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images).

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, pendant le festival de Cannes, en 1969.

On devine ici que Serge Gainsbourg s’est pointé en souliers sur le sable chaud. Ce sont peut-être des Chelsea boots, allez savoir. On retrouve en tout cas les marques d’un dandysme très anglais, qui correspond à merveille avec sa période pop de la deuxième moitié des sixties.

Encore une fois, on pourra opter ici pour des espadrilles. Car figurez-vous que ces chaussures accompagnent aussi bien les tenues plus habillées. On a déjà évoqué cette particularité ici, si jamais l’inspiration venait à manquer.

Quant à la chanson « Sous le soleil exactement », vous la retrouverez en 1967 dans la bande originale du téléfilm « Anna » de Pierre Koralnik. Au casting de cette belle énigme amoureuse : de jolies tenues, des couleurs acidulées, Jean-Claude Brialy en caban et col roulé ainsi que Marianne Faithfull et Serge Gainsbourg, tous deux plus séduisants que jamais.

Si la chanson est à l'origine interprétée par Anna Karina, je lui préfère de mon côté la version chantée par Serge Gainsbourg. Pour la voix, cette manière si particulière de poser les mots. C'est un classique indémodable, plus connu que le film lui-même.

Pour d'autres chansons d'été et de cinéma, vous pouvez aussi vous replonger dans le fameux « Sea, Sex & Sun » des « Bronzés ». Mais c'est, vous vous en doutez, une autre histoire.

Pour nos conseils sur les espadrilles :

NOS ESPADRILLES, À  DÉCOUVRIR SUR NOTRE E-SHOP :

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures