Conseils : Trouvez votre style – par Paul

Temps de lecture : 6 minutes

Note : Paul est un lecteur et membre du forum bien calé (son pseudo est Sul Sinpice). Après nous avoir spontanément proposé un article très pertinent sur comment bien acheter ses vêtements, il récidive ici avec un article pour trouver votre style homme : une question aussi vaste que passionnante. Enjoy !

Trouvez votre style

Grâce à BonneGueule, vous avez tous vos basiques, et vous arrivez ainsi à faire des tenues simples et sans fautes de goût. Pourtant, vous souhaitez aller encore plus loin. Vous ne voulez plus vous contenter de bien vous habiller : désormais, vous voulez d'un style plus personnel.

Je vous en félicite ! C'est une démarche vraiment passionnante, qui vous enrichira bien au-delà du simple intérêt esthétique et social. Mais c'est aussi une démarche compliquée, et il y a certaines choses que vous devez savoir avant de vous lancer.

Les règles sont de mauvaise foi

Comprenez bien : elles sont utiles. Les principes que donne BonneGueule, à condition évidemment de les suivre à la lettre pendant un certain temps, vous permettront d'acquérir de bonnes bases. Mais ces règles ont toutes de très nombreux contre-exemples (y compris celles que j'ai données lors de mon premier article).

Car lorsque vous dominez les bases à la perfection, il faut savoir s'en affranchir : il en est d'ailleurs de même dans tout enseignement artistique ou esthétique.

Je me permets d'insister sur la perfection nécessaire : ne vous contentez pas d'une base approximative. Si vous sautez des étapes, vous vous retrouverez obligés de revenir en arrière. Il est essentiel d'avoir cette modestie, cette patience, ce recul.

Il n'y a que deux styles de styles

J'ai déjà évoqué ce point lors de mon précédent article :

  • soit votre style est « normal », j'entends par là que les pièces qui le composent sont des pièces que l'on voit tous les jours ; des pièces qui, même si elles peuvent évidemment être plus ou moins bien travaillées, ne semblent pas sortir d'un défilé ;

Des styles "normaux", illustration avec APC.

  • soit votre style est hors-norme, et vos tenues sont improbables. Ca peut être une question de fit, de matière, de traitement, d'assemblage. Peu importe : vous ressemblez à un mannequin de la Fashion Week.

Des styles "hors-normes", illustration avec Woo Young Mi.

Bon, pas un mannequin d'un défilé Thom Browne non plus...

Il n'y a, je le répète, aucun jugement là-dedans : il s'agit simplement de deux mondes différents.

Pensez à l'équilibre de votre garde-robe

N'achetez pas un vêtement pour lui-même, mais pour l'intérêt qu'il peut avoir pour vous, dans vos tenues, avec votre morphologie et votre environnement. Ce n'est pas parce que l'on apprécie une pièce et qu'on peut se l'offrir qu'on doit l'acheter.

Personnellement, j'adore cette paire de sneakers Margiela. C'est, et de loin, mon modèle préféré. Mais il n'y a rien à faire : elles ne me vont pas. C'est tout. Et c'est le principal, à moins de vouloir devenir un collectionneur (salut Gill !).

Mon précieux...

Un autre point important : la règle des 80/20. Vous connaissez sûrement cette règle, et pour cause : elle existe dans de nombreux domaines. Ici, elle signifie que vous portez les mêmes 20% de vos vêtements 80% du temps.

Je ne vous dis pas de vous débarrasser des 80% de vêtements restants. Avoir quelques pièces d'appoint, c'est bien. Il y a aussi certains vêtements que l'on met peu et qui sont indispensables, que cela soit pour certaines saisons ou certaines situations.

Par contre, vous devez investir sur ces pièces de façon raisonnable. Ne mettez pas des milles et des cents sur un pull que vous ne mettrez que deux fois par an, surtout s'il s'agit pour vous d'un effort financier et que le reste de votre garde-robe ne suit pas.

Prenez en compte votre morphologie et votre visage

 

Au final, développer mon goût ne m'a pas pris tant de temps que cela. Evidemment, je continue à apprendre des choses, il en restera d'ailleurs toujours ; mais cela n'a pas été la chose la plus compliquée. Ce qui a vraiment été difficile, c'est de concrétiser tout cela dans mes tenues, et d'apprivoiser ma morphologie.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que chacun a son corps. Beaucoup d'assemblages, intéressants sur le papier, ne fonctionneront pas sur vous. Il faut accepter cela – et donc le fait que l'on ne peut pas toujours reproduire une tenue vue sur GQ -, et chercher à habiller notre morphologie plutôt que de créer des tenues bonnes qu'en théorie. Si vous sentez le besoin d'approfondir la question, BonneGueule a de nombreux articles sur le sujet, et d'autres sont prévus 😉

Il faut aussi – et c'est bien plus vicieux – prendre en compte votre visage et votre coiffure (Note de Geoffrey : on vous prépare un guide de la coiffure). Ils font partie prenante de vos tenues. Vous n'êtes pas non plus obligés d'avoir exactement la gueule correspondant à votre style ; il est possible de jouer sur les codes. D'ailleurs, si vous regardez attentivement un défilé Rick Owens, vous verrez que les mannequins ont certes des physiques musclés et fins, mais qu'ils ont une tête angélique bien éloignée de l'univers noir de la marque. Simplement : ne négligez pas le rôle qu'a votre visage dans votre style.

Autre exemple : Défilé Margiela S/S 2013.
Un costume décontract', et une tronche brute.

Prenez aussi en compte votre environnement

Pas de Rick Owens si vous êtes un dandy, pas de costume si vous êtes au lycée, pas de couleurs si vous êtes un poète perdu... Gill développera ce point dans un prochain article, je n'irai donc pas plus loin.

Je ne vais ajouter qu'une chose : ne mettez pas vos vêtements les plus précieux lors d'une soirée à risques. Pour ces occasions-là, vous avez vos vieilles chaussures Converse/André.

Réfléchissez, regardez, essayez

 

Trouver son style, c'est aussi découvrir qui l'on est, quels sont nos principes, nos passions. Là aussi, Gill vous en parlera mieux que moi !

Vous devez faire preuve de curiosité. Regardez des défilés, le WAYWT (What Are You Wearing Today) de  SuperFuture... Allez en boutique de façon régulière, et ne restez pas dans votre zone de confort : pensez à essayer des pièces que vous ne vous verriez a priori pas porter. On a souvent de bonnes surprises !

Vous saurez que vous êtes sur le bon chemin pour trouver votre style lorsqu'une sensation de chaleur envahira votre corps. Un peu comme quand vous pensez à Clara Morgane.

Personnellement, un blazer Margiela me fait davantage d'effet

Pour résumer

 

Ne vous mettez pas d’œillères. Il est bon de suivre les principes de base... lorsque vous n'avez pas encore les bases. Mais lorsqu'elles sont maîtrisées : il faut ouvrir votre esprit au maximum. Vous devez être curieux sur les labels, les fits et les matières les plus improbables. Il ne s'agit pas d'acheter à tout va, mais plutôt d'essayer, de regarder, de lire et d'écouter.

Ne rejetez pas telle pièce « parce que c'est tel créateur », ne rejetez pas d'emblée un fit qui vous semble discutable.

Aussi, ne mettez pas à tout prix des noms sur ce que vous voyez. En faisant cela, vous mélangerez beaucoup de choses qui n'ont pas grand chose à voir entre elles, et vous manquerez d'entrée toutes les subtilités (qui, en fait, n'ont rien de subtiles). Ne cherchez pas à tout appréhender d'un coup. Acceptez cette complexité, même si elle n'est pas rassurante.

Bonne route,
Paul

Paul

Paul, plus connu sous le nom de SulSinpice sur le forum. J'aime la cachaça, les petites brunettes parisiennes qui aiment l'art contemporain, la cachaça, Miles Davis, la cachaça, marcher sur les quais la nuit et Kafka.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.