Conseils : Trois obstacles qui vous bloquent dans votre recherche du style

Temps de lecture : 10 minutes

À force de discuter avec des hommes qui ont envie de se sentir bien dans leurs fringues, on repère des récurrences et on arrive à des conclusions.

Quand en plus, on discute avec des gens qui ont connu une évolution spectaculaire de leur style (soit en progressant très rapidement, soit en poussant la réflexion plus loin), on récolte des enseignements très riches.

Et finalement, on finit par identifier trois blocages qui empêchent parfois très longuement les débutants de passer à la vitesse supérieure. Il y en a sûrement plus que trois, mais ce sont ceux que j'ai repérés le plus souvent.

Blocage, croyance limitante, appelez ça comme vous voulez, mais promettez-moi de réfléchir à ce que je vais vous présenter dans cet article.

Note : Désolé pour les photos de tête d'article, c'est Geoffrey qui les choisit.

Blocage au niveau de la couleur (le plus vicieux)

Vous vous êtes demandé pourquoi on a l'impression que tous les hommes français s'habillent plus ou moins pareils ? Parce qu'ils mettent très souvent les mêmes couleurs (ou plutôt, celles que le prêt-à-porter d'entrée de gamme utilise en masse). J'ai beau aimer le gris, mais je commence à saturer des manteaux noirs et anthracite que je croise tout le temps.

Et encore, si certains pensaient à ajouter une touche de couleur avec une écharpe colorée, ça passerait. Mais en général non : rien que des écharpes noires ou désespérément anthracites (youhou !)...

Si je suis un grand partisan du fait d'user et d'abuser de couleurs simples et intemporelles (blanc, bleu, beige, gris) quand il s'agit de conseiller les débutants, je rappelle aussi qu'il existe d'autres couleurs. Cela dit, n'ayez pas peur de rester dans ces couleurs, mais au contraire, piochez dans leurs variations et déclinaisons.

Il y a un truc que je n'arrive pas à comprendre : autant il est relativement facile pour un homme de porter un cardigan de couleur claire, autant dès qu'on passe sur une grosse pièce hivernale, j'entends des excuses assez étonnantes : "c'est trop clair pour l'hiver".

Un manteau gris clair vous fait peur ? Vous ne devriez pas, parce que ça reste du gris quand même ! Et d'ailleurs, pour la petite information, les marques haut de gamme aiment beaucoup se différencier dans leurs grosses pièces hivernales en utilisant des couleurs beaucoup plus claires que du PAP mainstream, spécialement les maisons italiennes.

Amusez-vous à regarder leurs manteaux et vous verrez que les couleurs taupe, gris souris, ou même kaki se côtoient, tandis que du noir ou de l'anthracite se battent pauvrement en duel chez Zara.

Capture d’écran 2013-10-05 à 14.25.43

-> Manteau de chez Bruno Cucinelli, avec une couleur unique. Et n'allez pas me dire que la couleur est trop compliquée pour vous ! C'est exactement ce qu'il vous faut pour enfin aller au-delà de vos basiques... ou passer à la vitesse supérieure. 

manteau la comedie humaine

-> Ici, c'est un manteau La Comédie Humaine, beige avec un col amovible rouge framboise. Soit vous faites des rappels de couleur, soit vous exploitez le col comme note colorée qui ravive la tenue, soit vous changez de col et avez tout de même un manteau dans une couleur a minima originale, mais néanmoins hyper facile à porter. À noter qu'une collab est en préparation avec eux 😉

manteau hermes

-> Autre exemple, avec ce manteau de chez Hermès (qui est moins sombre que la photo ne le laisse penser). Il présente des sangles en cuir fauve qui s'intègrent parfaitement à la couleur kaki du manteau. Et le tout est ultra facile à porter : jean brut bleu, chino rouille, pantalon en laine bleu marine, etc.

Essayez donc des couleurs plus haut de gamme (et donc plus claires) pour vos pièces hivernales. Vous allez voir qu'un gris clair est beaucoup plus chaleureux, haut de gamme et lumineux que ce satané anthracite qu'on croise partout. Un peu de courage messieurs !

Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : un manteau bleu marine et sombre reste également une valeur sûre, bien plus que du noir... (pour ceux qui débutent vraiment).

Essayez également des couleurs plus vives ou plus travaillées, surtout en maille, comme par exemple un bleu marine plus chiné qu'un bleu marine complètement uni... Votre capacité à dénicher et essayer des couleurs plus subtiles est importante si vous voulez sortir de tenues monochromatiques ou trop austères.

devant_ts_zébré (1)

Sans-titre-1-s2_copie

Un tee-shirt et un sweatshirt Benjamin Jezequel (petit créateur dont Gil et moi sommes fans). Ne détournez pas la tête en vous disant "je peux pas mettre ça, c'est trop compliqué". Au contraire, recherchez ce genre de textures plus riches, mais néanmoins tout à fait portables. La couleur dominante du tee-shirt reste le beige, et celle du sweat est le gris : rien de bien courageux à porter. Je le sais, parce que je porte les deux tout le temps. Apportez de la texture à votre style, que diable !

Blocage au niveau de la matière (le plus coûteux)

Bon là j'avoue, c'est plus compliqué.

En effet, vous pouvez totalement dépasser - que dis-je, surpasser- vos basiques avec des matières bien haut de gamme, et bien travaillées. Il est facile de comprendre que prendre du cachemire est bien plus joli qu'un mélange de laine et de synthétique. Problème : c'est que les belles matières coûtent très cher !

Surtout en ce moment, où les prix augmentent de manière exponentielle à cause d'une demande... exponentielle également. Le cachemire est particulièrement visé. Certains créateurs me confient qu'il double presque de prix certaines années, tandis que les plus optimistes me disent qu'il augmente "seulement" de 30 % tous les six mois. C'est énorme. Il y a intérêt à avoir un sacré budget pour passer le pas.

sblv-on-model

Une superbe parka technique de Norwegian Rain, marque non distribuée en France, mais qui propose des produits techniques avec une énorme influence sartoriale. Ah, et cette pièce n'est pas noire ou anthracite ! Il existe aussi des alternatives moins onéreuses, comme la parka Filson de Geoffrey :

parka filson

Parka Filson, chemise Maison Standard, pull La Comédie Humaine,
jean BGR-01, combat boots Heschung.

parka filson zoom

Surprise, c'est un modèle de parka pour femme (pour femme bucheron, on va dire...) ! Dispo ici
Tout à fait portable pour un homme, et très adaptée aux physiques fins ou menus.

Autre idée : la marque eclectic, qui saison après saison, continue à démontrer son savoir-faire en ce qui concerne l'utilisation de matières pointues, comme cette veste de smoking en cordura (matière développée par l'armée américaine pour être totalement indéchirable, même face à un cutter) :

eclectic-media-15

La marque propose aussi des vestes avec de l'élasthanne, ce qui les rend hyper souples et confortables (vous ne pouvez peut-être pas faire de volley avec, mais le ping-pong est tout à fait envisageable), des vestes avec une doublure ultra chaude, ou des vestes thermorégulatrices, le tout dans un montage dans la pure tradition italienne.

D'un point de vue plus extrême (et plus stylistique que fonctionnel cette fois-ci), citons CCP et ses fameuses vestes en cuir de kangourou, assemblées, et seulement ensuite tannées (oui, il a cousu et assemblé des peaux fraîches, chose invraisemblable). Il en ressort un design et une texture absolument uniques :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 R.I.P.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le design de cette paire de boots MA+ ne serait rien sans ce cuir de qualité.
Observez aussi la matière du pantalon, assez atypique.

Et finalement, toutes les pièces que je viens de vous montrer restent dans des couleurs relativement simples et faciles, mais c'est la matière qui fait tout.

Aller au-delà des basiques avec des matières hyper travaillées vous demandera un beau portefeuille, mais le jeu en vaut la chandelle.

Blocage au niveau de l'environnement (le plus risqué)

J'enfonce une porte ouverte si je vous dis que le regard des autres, et plus globalement votre environnement, est important quand vous vous habillez le matin.

Il est facile de comprendre que quand vous débutez, vous avez envie d'être dans une certaine norme, d'avoir un style sympa mais qui ne jure pas : vous cherchez davantage à vous intégrer qu'à vous exprimer, et c'est normal.

Cela dit, le regard des autres est alors très pesant, d'où une peur injustifiée de rentrer dans une boutique haut de gamme par exemple. Cette peur du regard des autres, elle est normale quand on est débutant, mais dès qu'on a envie d'aller plus loin, il va falloir s'en débarrasser, et si vous êtes très bon, s'en amuser.

L'autre jour, j'en suis venu à cette conclusion, tellement évidente que je me demande pourquoi je ne l'ai pas répétée plus tôt :

On ne peut pas être très très très stylé sans prendre un minimum de risques.

D'ailleurs, ce que vous voyez comme des risques, ce sont en fait des éléments avec lesquelles les personnes hyper stylées jouent. Elles en usent pour exprimer pleinement leur humeur, leur caractère, ou simplement leur personnalité. Prenons par exemple cette photo des Frères Jo :

tumblr_mukbe7tJGg1sjf4hzo2_1280

Oui, vous avez bien vu, il porte une veste de costume avec une veste sans manches en jean. Là où le mec lambda se dit "non, je peux pas porter une veste de jean avec un costume, tout le monde va le remarquer, ça n'ira pas ensemble", Swann, l'homme en photo, l'a simplement fait (cela dit, il sait ce qu'il fait, ne serait-ce qu'instinctivement : il intègre son veston avec un bonnet de la même couleur, reste sobre sur les couleurs, et lie les deux avec un tee-shirt qu'on aurait pu imaginer convenir aux deux tenues qui se superposent ici).

Il a tout a fait conscience que ce ne sont pas deux vêtements faits pour aller ensemble (pour rappel, les frères Joachim sont hyper calés sur le preppy), mais je pense que c'est justement sur cette contradiction qu'il a voulu jouer et surtout, s'amuser. Il maîtrise parfaitement les règles classiques : c'est ce qui lui permet de tenter de nouvelles choses, et ainsi de s'exprimer à travers les vêtements.

Qu'on aime ou pas, on ne peut pas nier que la tenue est hyper spontanée, naturelle, et surtout unique. C'est précisément parce qu'il a pris un risque (= ou plutôt, une envie de porter des vêtements à contre-courant), qu'il a créé un style unique. Un style vraiment identifiable, qui ne cherche pas à plaire spécialement aux autres (on tient là une autre clé d'un style unique, mais ça serait long à développer). Vous en connaissez, des hommes qui portent aussi bien la veste en jean avec une veste de costume ?

Plus je réfléchis et plus je me dis que les personnes vraiment stylées, celles dont j'ai le plus de respect pour leur style, sont celles qui n'ont plus peur de prendre des risques, et qui s'en amusent totalement. De votre côté, souvenez-vous de ceci : vous verrez que les personnes que vous trouvez vraiment hyper stylées (celles dont vous vous dites "jamais je n'aurai un tel niveau"), sont celles qui font preuve d'une audace qui effraie beaucoup les débutants.

Right: Mohamad Ayoubi

Il s'est fait un gros trip avec sa ceinture. Sous l'été italien, ça passe.
Alors pourquoi pas, après tout ?

piti uomo 2

Et eux, vous pensez qu'ils s'en posent des questions sur
ce qu'est, ou n'est pas, la bonne coupe d'un pantalon ?

D'ailleurs, je reviens beaucoup sur ma vision du style (n'hésitez pas à lire mes réponses aux commentaires sur l'article Brooklyn We Go Hard), ou plutôt je la complète avec une autre vision, moins académique. À présent, je suis bien plus admiratif de quelqu'un qui certes, n'a peut-être pas sa veste parfaitement ajustée aux épaules, mais qui se sert de ses vêtements pour exprimer quelque chose d'unique. Par opposition à quelqu'un qui se contente de respecter consciencieusement toutes les règles qu'il a apprises, pour se rassurer.

Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : les débutants (ou plus généralement, ceux qui n'ont pas envie de passer trop de temps à se pencher sur le sujet) ont absolument besoin de règles précises, de critères bien définis, et de repères rassurants (comme dans le Best Of BonneGueule, ou comme dans notre livre).

Mais pour les autres, je me dis qu'il est temps de faire le grand saut, comme un nageur qui après avoir développé une technique parfaite en piscine, dans un environnement qu'il connaît par coeur, se décide à traverser la Manche à la nage (vous l'entendez venir, le Guide BonneGueule II ? 😉 ).

Il ne s'agit absolument pas de faire n'importe quoi, mais juste de trouver un certain plaisir à faire preuve d'audace (et avec tout de même de nouvelles règles qui vous servent de tuteur). Alors si vous êtes bien au point sur les bases, et que vous devenez de plus en plus pointu, il serait peut-être temps de songer à porter cette bague à tête de mort à laquelle vous aviez renoncé. Ne vous inquiétez pas, dans le pire des cas, vous ne seriez que vous-même !

piti oumo 5

Les gants dans la poche de la veste... ça vous fait réagir ?
Et si c'était exactement ce que ce monsieur recherche ?
Ou alors, est-ce juste pour introduire un peu de spontanéité dans une tenue trop parfaite ? 

piti uomo 3

Une veste jaune dans une tenue très simple. Même idée.

Éteignez l'écran, et laissez tout mijoter dans votre tête maintenant 🙂

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.