Test : Paire & Fils, les chelsea boots « L’Homme Pressé »

Temps de lecture : 5 minutes

Paire & Fils, c’est l’histoire de deux potes, Guillaume et Pierre, qui ont commencé à faire des chaussures pour leur entourage. À ce moment-là, leur idée n’était pas de gagner leur vie en vendant des paires de souliers, mais de proposer à leurs proches des chaussures de qualité à un juste prix. Selon Guillaume, certains de ses premiers clients lui achetaient plusieurs paires d’un coup, tellement ils trouvaient que c’était une bonne affaire.

Dans la continuité de cette relative réussite auprès de leurs cercles plus ou moins proches, les deux associés ont décidé de lancer leur marque. En distribution indirecte dans un premier temps, puis directe sur leur site e-commerce.

Aujourd’hui, seulement quelques boutiques sélectionnées proposent les chaussures Paire & Fils.

gamme chaussures paire et fils

Voici la gamme des souliers proposés par la marque.

Pour l’instant, ils proposent trois modèles différents dans plusieurs coloris : la Réconciliation, Le Jeune Voyou De Luxe, et L’Homme Pressé, tous compris entre 180 € et 190 €. Connaissant leurs coûts de production, je peux vous assurer qu’ils n’abusent pas du tout sur les prix.

Comme vous le savez, on aime bien les bonnes affaires chez BonneGueule, du coup on a décidé de tester cette jeune marque et de vous dire ce qu’on pensait de « L’Homme Pressé », une paire de chelsea boots couleur tabac qui a plutôt de la gueule.

chelsea boots tabac

De belles chelsea couleur tabac pour une fière allure.

Une boîte à chaussures en forme de livre

Avant d’attaquer et de vous donner mon avis, voici un petit aparté sur le packaging : la boîte de chaussures, en forme de livre. Elle est très originale et on comprend rapidement le message : il s’agit du premier tome de Paire & Fils, mais pas du dernier. Si ce n’est pas pour nous, croisons les doigts pour eux.

boite packaging paire & fils

Voici le premier tome de Paire & Fils : voilà un très beau volume !

Test des chelsea boots L’Homme Pressé de Paire & Fils

Revenons à nos moutons, enfin plutôt à nos veaux et nos vachettes. Car ce joli cuir velouté couleur tabac est du veau velours, le grain est assez fin et rend de jolis reflets à l’œil.

chelsea boots derrière

On remarquera les coutures serrées à l’arrière de la chaussure, gages de solidité.

D’ailleurs, je trouve que le choix des couleurs est plutôt judicieux. Si la couleur tabac contraste fortement avec l’élastique marron foncé de la cheville, le bois ciré de la semelle vient discrètement souligner la ligne de la chaussure.

Un cousu blake et un patin intégré à la semelle

Pour le montage, Guillaume et son compère ont choisi un cousu Blake. Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous, la semelle n’est pas entièrement en cuir. Le choix de cette semelle mi-cuir mi-caoutchouc a été fait pour que l’on puisse porter immédiatement la chaussure, sans avoir à repasser par la case cordonnier pour faire ajouter un patin et un fer.

semelle chelsea boots

La partie caoutchoutée de la semelle, s’usera-t-elle rapidement ?

Bonne ou mauvaise idée, seul le temps nous le dira. Je vous conseille cependant de poser un fer et un patin après les avoir portées trois fois. Cela augmentera radicalement la durée de vie de vos chaussures.

Des détails sympathiques des chelsea boots

talon chelsea boots

Petit détail que je n’avais encore jamais constaté sur les souliers que j’ai achetés jusque-là : le talon a été biseauté sur les deux pieds, du côté intérieur. À quoi cela peut-il bien servir, me demanderez-vous ? Tout simplement à ne pas rayer le cuir de l’autre chaussure lorsque l’on croise les jambes, malin !

Autre détail presque invisible mais qui a son petit charme : ce petit point de renfort sur le côté de la chaussure qui vient la renforcer en dessous de l’élastique, endroit très sollicité lorsque l’on enfile ou retire le soulier du pied.

chelsea boots surpiqures

Des coutures serrées et un rappel de couleur sympa sur ce renfort.

La doublure

Dernier point à prendre en compte : pour la doublure intérieure, on devra se contenter d’un cuir de vachette qui reste solide (même s’il n’est pas reconnu pour être le meilleur pour ce qui est de la qualité). Par ailleurs, il offre un certain confort dans ces chelsea boots.

En réalité, j’ai presque envie de dire qu’on se sent comme dans des chaussons quand on les enfile la première fois. C’est peut-être d’ailleurs pour cette raison que je les porte autant, y compris pour déambuler sans but dans Paris.

Comment porter les chelsea boots Paire & Fils ?

Question style, ces boots sont plutôt simples à porter et s’associent avec presque toutes les tenues. Du jean au chino en passant par pantalon de costume, vous pourrez sortir ces jolis souliers sans soucis.

Evitez simplement les couleurs trop sombres comme le noir ou le bleu nuit, car le contraste serait trop fort et la couleur tabac de la chaussure trop tape-à-l’œil.

Pour ma part, j’ai choisi ici de les assembler de manière assez classique, avec un chino beige et une chemise rayée bleue et blanche (avec des petits points blancs que j’adore).

look chelsea boots paire & fils

Régis Dajczman m’a prêté une ceinture de sa marque éponyme pour l’occasion, parfait rappel de couleur.

En ce qui concerne la hauteur de la chaussure, il y a plusieurs écoles. Certains les aiment plus hautes pour qu’elles supportent mieux la cheville, et pour ne pas que l’on voit leurs chaussettes lorsqu’ils s’assoient. Pour ma part, la chelsea mi-haute ne me dérange pas plus que ça, j’aime bien mes chaussettes à carreaux 😉

chelsea boots homme

Mon avis sur ces chelsea boots et sur Paire & Fils

Je suis globalement satisfait de cette paire « L’Homme Pressé » qui tient bien la route : ce sont de vrais chaussons. Le choix des matières et des couleurs donne un ensemble cohérent, on sent qu’un vrai travail de recherche a été abattu.

Selon moi, le seul bémol potentiel réside dans le choix de cette semelle en caoutchouc qui pourra s’user rapidement, si vous choisissez de ne pas poser de fer ni de patin. En fait, vous n’avez pas vraiment le choix : si vous vous procurez, faites-le avant qu’il ne soit trop tard.

Il me paraît évident qu’une paire de cette qualité est une affaire pour moins de 200 €. Je pense d’ailleurs que ce prix pourrait peut-être représenter un problème pour le développement commercial, et la survie de Paire & Fils à moyen terme. Sa stratégie étant basée sur un développement en magasin physique, je vois difficilement comment des marges aussi petites pourront alimenter la société en cash-flow nécessaire au développement de son activité en ligne.

En tout cas, l’esprit y est et je partage leur volonté de distribuer des pièces au juste prix. Souhaitons-leur bonne chance et n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site pour voir les autres pièces qu’ils proposent !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.