Test : la veste matelassée sans manches Cadot

veste sans manches cadot
/

C'est un article un peu particulier pour moi, car je vais parler d'un type de pièce que je n'avais pas du tout l'habitude de porter, et que j'ai découvert il y a quelques mois.

Je porte et j'écris souvent sur des blazers, des chemises, des sweats, des pantalons, des jeans. Mais je n'avais jamais exploré les possibilités d'un gilet sans manches, car j'avais une image assez "80's" de ce vêtement depuis Retour vers le futur :

marty mcfly

Ça, c'était le gilet matelassé avant la marque Cadot.

C'était un produit que je ne comprenais pas forcément avant de rencontrer Guillaume Cadot, fondateur de sa marque éponyme, spécialisée dans le gilet sans manches en flanelle.

Qui est Guillaume Cadot ?

Sur un produit avec un tel besoin d'explication, il est d'abord nécessaire de comprendre le parcours de Guillaume, car de nombreux éléments lui ont permis de mûrir sa réflexion. Je vais bien prendre le temps de vous l'exposer, car il est assez rare qu'un créateur me parle de son histoire, et des répercussions sur son travail, avec un tel niveau de détails.

Guillaume vient donc de la région lyonnaise, où il a baigné dans un environnement familial particulier :

  • certains membres de sa famille avaient des métiers de bouche ce qui, dit-il, l'a sensibilisé dès le plus jeune âge aux beaux produits authentiques,
  • d'autres étaient tisseurs dans le domaine de la soierie, ce qui lui a inculqué très tôt une culture du textile et du beau tissu,
  • et enfin, il y avait une vraie passion pour le vélo, la moto et plus particulièrement les sports mécaniques, d'où une recherche de vêtements stylés mais confortables pour la conduite.

Ce creuset lui a donc permis d'avoir une sensibilité produit, textile, et fonctionnelle.

BRAD PITT doudoune sans manches

L'utilisation motarde de la veste sans manche par Brad Pitt (au cas où vous douteriez du potentiel très masculin de ce vêtement).

Il m'a dit avoir souvent fait les boutiques quand il était enfant. Il s'est d'ailleurs abonné au Vogue Homme à 14 ans (à une époque où la presse papier régnait en maître), et après avoir longuement économisé, il s'achète sa première paire de Weston à 15 ans (notez bien qu'à l'époque, les prix n'étaient pas les mêmes).

Et comme nombre de créateurs actuels, il commencera par un travail dans une entreprise qui n'a rien à voir avec la mode : la Française des Jeux, où il développera divers concepts. Il s'aperçut à ce moment-là qu'il aimait créer et imaginer de nouvelles choses (notez ce point, il est important pour la suite).

Puis, en grand passionné de design, il rejoint le célèbre bureau de tendances NellyRodi, où il plonge en plein coeur dans un univers de mode, de recherche et d'avant-garde.

Une sensibilité italienne très marquée

Parallèlement, il se marie avec une Franco-Italienne originaire de Toscane. Et comme l'Italie des magazines le faisait rêver, il fera de nombreux voyages chez nos amis transalpins, plus particulièrement à Forte Dei Marmi, station balnéaire toscane assez branchée.

"Là-bas, c'est le Pitti Uomo version plage Benoit ! Tu adorerais" m'a-t-il dit.

Doudoune sans manches Pitti Uomo

C'est en voyant ce genre de tenue typiquement italienne que Guillaume a eu l'idée de lancer Cadot. Il souhaitait cependant un col moins imposant.

Et il va remarquer que les Italiens portent souvent des gilets sans manches matelassés pour ne pas avoir froid quand il y a du vent, mais suffisamment légers pour être portés à la plage dans des températures douces.

Il s'aperçoit alors que dans de nombreux sports, le "sans manches" est pratique et confortable, que ce soit pour l'équitation, la pêche, l'automobile, ou même la chasse. Et il commence à aimer de plus en plus ce vêtement qui gaine la silhouette, et qu'on peut transporter et porter absolument partout.

Et puis un jour, alors qu'il était en train de réfléchir à ce concept, il remarque un "sans manches" en flanelle et en nylon porté sur une veste dans une vitrine. C'est le déclic : "mais pourquoi je n'en ferais pas un qui soit uniquement en flanelle ? " 

doudoune et veste

gilet sans manche et blazer

C'est difficile à croire avant de le voir en photo, mais il est tout à fait possible de porter un gilet matelassé avec une tenue très élégante. Il y a cependant une petite nuance dans ce cas précis : le gilet est systématiquement ouvert pour bien montrer la cravate et la veste boutonnée.

L'idée est pertinente, car si on trouve sans problème ce genre de vêtement en nylon, avec un design très sportswear, c'est une autre paire de manches (si je peux me permettre) pour en trouver un avec un design élégant.

En parallèle, Guillaume écrit régulièrement pour le magazine Intersection : un curieux média qui combine "mobilité et style", qui a bien influencé sa vision de la mode, où le pratique se doit d'être stylé. Il n'en fallait pas plus pour qu'il se décide à se lancer dans l'aventure en créant la marque Cadot, de son nom de famille.

Aujourd'hui, l'offre de la marque est très lisible : une belle veste sans manches, en flanelle, bien fittée, au matelassage léger, pratique et élégante. C'est maintenant le moment de rentrer dans les détails !

La veste sans manches Cadot

doudoune cadot jean brut

Ici portée avec un jean brut Bold Boys, mais complètement adaptable par-dessus un costume. Sweat Benjamin Jezequel, sneakers BGNS-02. On voit que le gilet est parfaitement fitté sur mon buste.

Avant tout, une petite mise en garde s'impose... Attention, ce n’est PAS une doudoune sans manches, et Guillaume insiste bien sur ce point. Le rembourrage n’est pas en duvet (sinon la pièce dépasserait très facilement les 300 €) mais en ouate Primaloft, ce qui la rend plus légère et facile à glisser entre deux vêtements (ce point est central chez Cadot). Mais alors à quoi la pièce peut-elle bien servir ?

Eh bien, sachez avant tout qu'il n'y a pas de saison sur ce produit. Guillaume avait bien remarqué que les Italiens en portaient toute l'année : par-dessus une chemise ou un pull un soir un peu frais en été, ou en-dessous d'une parka ou d'un manteau, comme un produit d'appoint. Voilà pourquoi il insiste bien sur le fait que ce n'est absolument pas une doudoune sans manches.

Ce vêtement en devient presque ludique, car il est amusant de chercher toutes les combinaisons possibles. Par exemple, certains s'amuseront à le porter par-dessus un blazer (en mode Pitti activé), tandis que l'autre préféreront le placer entre la chemise et le blazer.

Les plus décontractés d'entre vous se plairont à le porter avec un sweat ou même un cardigan en grosse maille (William de Six & Sept est d'ailleurs fan de cet assemblage avec un gilet Cadot).

doudoune + blouson en jean

Cravate, chemise, blouson en jean et gilet sans manches chez The Urban Gentleman. L'ensemble est atypique, mais fonctionne très bien comme exemple "élégant et décontracté". Note : ce n'est pas une pièce Cadot en photo.

La matière est une flanelle de laine de chez Vitale Barberis Canonico. Vous ne serez pas donc pas dépaysé sur la qualité : c'est du 100% laine, beau, élégant, et avec une belle couleur. Quant à la doublure, c'est un coton déniché au Portugal.

doudoune cadot

Le gris et le bordeaux sont deux couleurs que j'aime beaucoup mélanger. La coupe des épaules sur cette pièce est parfaite.

Il y a un double zip en métal de chez YKK. Cela peut sembler étonnant d'en avoir un sur un vêtement aussi court, mais Guillaume aime bien voir comment les Italiens jouent avec pour donner l'impression que c'est une veste avec un seul bouton (en descendant franchement le zip du haut, et en remontant légèrement celui du bas). Toutes les poches (extérieures et intérieures) sont également équipées d'un zip en métal, un très bon point.

D'un point de vue purement design, j'ai apprécié que les coutures des compartiments matelassés ne soient pas trop éloignées les unes des autres, car sinon on tombe sur un design plus sportswear.

En termes de confection, de qualité, et de design, il est bien difficile de prendre ce produit en défaut. C'est élégant, bien pensé et super pratique. Le tout à un prix très raisonnable de moins de 200 € (normalement, sur un vêtement en flanelle de ce type, c'est plus cher).

Le ressenti du port de la veste sans manche

N’ayant jamais porté de « sans manches » comme Guillaume l’appelle, j’étais curieux de voir le résultat. Inutile de faire durer le suspense : c’est top. Ou plutôt : c’est maintenant devenu un de mes vêtements indispensables.

Le fait qu’il n’y ait pas de manches permet une bonne régulation de l’excès de chaleur aux aisselles, et surtout, un confort au top pour bouger les bras. C’est assez compliqué à décrire, mais il y a comme un équilibre thermique parfait.

La ouate Primaloft et la flanelle jouent bien leurs rôles, il y a une espèce de chaleur enveloppante très agréable quand on le porte fermé. Le ressenti est différent d’un pull, on se sent plus libre au niveau des mouvements.

pochette doudoune cadot

Détail amusant : en tirant légèrement sur le fond de la poche poitrine, vous pouvez donner un effet "pochette".

En fait, dans tous les cas où vous sentez qu'il vous manque une épaisseur pour ne pas avoir froid, mais sans vous embêter à changer de vêtement, il vous suffit juste d'enfiler votre "sans manches" en-dessous... ou au-dessus :

  • vous êtes en manteau et vous avez quand même froid,
  • vous êtes juste en sweat au printemps, il fait encore un peu froid, mais vous n'avez pas envie de porter un blouson,
  • vous avez envie de porter votre trench, mais il fait encore un peu frais.

Ce sont dans toutes ces situation où vous serez bien contents d'avoir un gilet matelassé sous la main !

La plus grande force de Cadot est d'en avoir imaginé une version élégante, légère et extrêmement polyvalente. Il a soigneusement évité l'écueil d'en faire un produit trop sportswear en utilisant de la flanelle, et non un nylon brillant.

flanelle cadot

Le gilet matelassé existe aussi en flanelle marron Vitale Barberis Canonico.

Cela dit, il prépare des versions de son gilet dans des flanelles techniques, on en saura plus dans quelques mois...

Visuellement, la silhouette est intéressante, puisque ce gilet gaine légèrement le buste, sans pour autant toucher aux proportions des bras et épaules : cela donne une silhouette plutôt sportive.

Guillaume, grand admirateur de l'art tailleur, est très sensible à des coupes bien fittées, et force est de reconnaître que le cintrage est parfaitement dosé.

Quel usage pour le sans manches Cadot ?

C’est parfait avec un coupe-vent, car le sans manches vient donner une enveloppe de chaleur en-dessous d'une matière imperméable, là où certains softshells ne sont pas forcément assez chaudes.

C’est également le vêtement ultime pour le voyage et l’avion. En effet, les quatre poches zippées (détail tout bête, mais tellement pratique quand c’est sur TOUTES les poches d’un vêtement) permettent de glisser à la volée passeport et carte d’embarquement, et d’y avoir accès facilement. De plus, c’est l’arme fatale contre la clim excessive en plein vol.

Enfin, quand on plie le vêtement, il prend très peu de place dans la valise (l’absence de manches enlève d’autant plus d’épaisseur à ranger).

poche zippée doudoune cadot

Aucun risque de perdre ses écouteurs avec ce genre de poche zippée !

On a donc : vêtement fonctionnel + matière élégante + super pouvoir thermique contre la mauvaise clim + taille réduite à ranger = vêtement de voyage parfait.

Je parle de l’avion, mais ce vêtement trouvera parfaitement sa place si vous êtes conducteur, car encore une fois, l’absence de manches est un bonheur pour les mouvements avec les bras tendus. Pour ma part, il ne me quitte jamais quand je pars en week-end.

Et enfin, tous les utilisateurs de deux roues (motocyclette, cyclomoteur, et vélo) trouveront beaucoup d'intérêt à ce produit, qui vous tient chaud en laissant les aisselles aérées.

Encore une fois, c'est littéralement un vêtement couteau-suisse, qui est utile tout le temps, en toute saison, dans toutes les occasions. Je me suis même parfois surpris à le garder au bureau, le matin, le temps que les radiateurs chauffent la pièce en hiver.

Un dernier mot sur les nouveaux produits Cadot

En venant récupérer mon gilet sans manches, Guillaume venait de recevoir de nouveaux produits : deux blazers. Il y en a un totalement souple (pas de padding aux épaules) en laine bleu marine, et un autre matelassé en nylon déperlant.

Concernant la coupe, surprise : c’est parfaitement coupé ! Les épaules, le cintrage, tout est nickel, rien à redire. L’absence de padding rend ces vestes très souples et confortables à porter.

Concernant la veste en laine, pour moins de 250 €, c’est une piste très sérieuse pour ceux qui veulent une veste basique et fiable au budget (très) raisonnable.

Molton jacket et primo jacket

La Molton jacket en nylon déperlant et la Primo jacket en flanelle de laine.

Quant à la veste en nylon, c’est la pièce ultime pour les élégants qui ont trop chaud en manteau, et trop froid juste en veste, au moment de l’automne ou du printemps naissant. C’est vraiment beau et parfaitement fitté.

Alors que je ne l’avais pas vu venir sur ce terrain, Cadot est définitivement une marque à surveiller de près si vous cherchez un blazer à l’excellent rapport qualité/prix (sur ce prix-là, il est absolument imbattable : 245 € pour une veste en flanelle Vitale Barberis ! ).

Mon avis sur la marque Cadot

Peu de choses à redire sur ce vêtement parfaitement bien conçu et abouti. À la base, je n’avais aucune affinité pour ce genre de pièce, et force est de constater que je le mets plusieurs fois par semaine en aillant bien du mal à m'en séparer.

Chose amusante : quand je l'ai prêté en soirée à des amis qui voulaient aller dehors fumer chercher des glaçons, on ne me la rendait pas spontanément.

Dernière chose, si vous cherchez des tenues d'inspiration, vous pouvez vous reporter au blog de Guillaume Cadot, qui représente bien son univers. Par exemple, il poste régulièrement ses vêtements portés par lui-même :

Back to the city #Cadot #monocle #primojacket #bluetie #cuissedegrenouille #blueshirt #lagencefrancaise

Une photo publiée par Guillaume Cadot (@maisoncadot) le

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Docteur !

    Je pense que c’est un blazer / une veste de costume 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Warp !

    Il fait du M !
    On a pas testé leur modèle mais il semble très beau aussi 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Régis !

    Effectivement, mais tu as une variété de texture (un bon moyen de pouvoir porter plusieurs couleurs sans justement que ce soit trop ton sur ton)

    Et puis ce n’est pas comme si tu n’allais porter qu’un jean brut toute ta vie non plus, si ? :p

    En vrai ne te prive pas si c’est cette couleur là que tu veux.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello David !

    Benoît porte du M (plutôt sa taille normale à vrai dire.)

  • David Pizzagalli

    Bonsoir à tous;
    Quelle taille porte Benoit sur le gilet Cadot pour que celui-ci soit aussi fité?

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui oui c’est bien ce qui me semblait, je voulais être certain qu’il n’y ait pas d’ambiguité avec les gilets de costume.

    Non, du coup, je ne crois pas.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Barbiche !

    Tu parles bien d’un gilet « doudoune sans manches » pour être sûr ?

    Ce genre de pièces ça ne se retouche pas, trop compliqué avec le rembourrage.

  • Nicolò – BonneGueule

    Bravo Hervé, toujours bien informé, merci pour la suggestion 😉

  • Euxane – BonneGueule

    Merci pour l’info Fred ! 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Oui garde du S sur cette pièce !

  • Sylvain

    Bonjour Nicolò,

    Je me permets de te relancer pour savoir si tu avais des infos sur le sizing de cette pièce ? Il sera porté quasiment toute l’année avec un pull fin au minimum, un gros cardi au maximum… Ma taille habituelle est du S, penses-tu que je doive rester là-dessus et que ça permettra de garder une coupe suffisamment ajustée ?

    Merci

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Boo !

    Hé bien personnellement je ne connais pas d’autres marques qui fassent ça (il faut admettre que le créneau est assez particulier aussi)
    Peut-être Bastong l’année dernière, mais je ne sais pas s’il y en a encore.

  • Luca – BonneGueule.fr

    Personnellement je l’adore mais est n’est pas élégante. Sur un costume elle disque de faire tâche.

  • Sylvain

    C’est parfait, pour le plus épais je pensais au modèle Stark, si ça passe avec lui ça doit pouvoir passer avec à peu près tout 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Alors, oui, c’est très jouable, sauf avec UN modèle que j’ai en tête, qui relève plus du « blouson en maille » que du cardigan.

    Il est tellement épais que même pour être porté sous un manteau, c’est très limite, alors avec une veste matelassée, il y a « risque de bibendum » 🙂

    (Le modèle « reference jacket ». D’ailleurs il s’appelle bien « jacket », donc même pour eux c’est plus une veste qu’autre chose)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Sylvain !

    La confection est bonne donc il n’y aura pas de mauvaises surprises, après s’il s’accroche à quelque chose de pointu, il s’abîmera comme n’importe quel vêtement 🙂

    Ca peut carrément se porter avec un cardi en dessous ! C’est même un des usages idéaux je trouve 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    On l’a en gris en S et XS à la boutique 🙂 Hésite pas à passer un coup de fil avant !

  • Nicolò – BonneGueule

    Les deux seront très faciles à utiliser vu que ce sont les deux couleurs les plus polyvalentes de la garde robe masculine, gris et bleu…

    Bon, le gris l’est encore un peu plus parce que ça va avec absolument tout. Mais ne te limite pas pour ça si c’est le bleu que tu préfères.

  • Lio

    Merci de ta réponse en tous cas 🙂

  • Nicolò – BonneGueule
  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Lionel !

    Je ne suis pas sûr de comprendre ta question.
    Pour ce qui est vestes Cadot, en tout cas elles sont exclusivement distribuées en boutique, et c’est un stock (on ne peut pas directement commander un seul exemplaire d’une taille à Cadot) 🙂

  • tout à fait !

  • Nicolò – BonneGueule

    Tu peux tout à fait porter ça avec un chino.

    De par son design, c’est un peu un basique, une parka, donc je dirais que ça se porte vraiment avec un peu tout.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Vidal !

    Ta parka peut-être portée sur un costume mais ça n’ajoutera pas beaucoup à l’aspect formel. Ca rendra la tenue un peu plus casual, au contraire.

    Mais ça ne me parait pas être un problème en soi. Si tu veux vraiment quelque chose de formel / habillé il te faut un pardessus (à porter par dessus ton costume) 😉

  • Hello,

    Là on est sur un effet stylistique assez compliqué à faire en pratique, ça passe souvent très mal dans la rue (et on aime ou on aime pas, mais pourquoi pas). Je pense que sur cette photo ça marche correctement parce que on est sur des teintes très proches.

    Mais pour prendre un peu de recul sur ta question, comme tu le dis, il y a des règles de bases, et il faut ensuite s’en affranchir pour plus de créativité (et d’expression de sa personnalité et de ses goûts).

    Mais tu trouves ça dans plein de domaines. Par exemple en boxe, tu as une manière de base de tenir ta garde, avec une hauteur définie. Et si tu es droitier tu auras toujours le bras gauche en avant (jab) et le bras droit en arrière.

    Mais en pratique à haut niveau, tu vois avoir des tonnes de gardes différentes, selon les morphologies et les styles des boxeurs. Et certains droitiers vont même volontairement prendre des pauses de gauchers (fausses-pattes). Et ça marche.

    Effectivement ça laisse aussi pas mal de champs libre pour des gens qui racontent des conneries. D’autant qu’une bonne part du truc est subjective. Mais c’est comme ça.

    De ton côté, en tant que débutant, commence simplement par les règles de bases, et petit à petit fais des tests quand des matières, motifs, manières de porter des vêtements ou coupes un poil plus originales t’attirent.

    Je vais sortir deux articles sur le sujet dans les prochains jours.

    Bonne soirée,
    Geoffrey

    PS. on ne supprime pas les commentaires. Par contre on les valide a posteriori, en même temps que la réponse. Ça permet de ne louper aucune question et d’éviter parfois quelques trolls 🙂

  • RafikBG

    Hello Folace,

    Effectivement, les deux pièces risquent d’accrocher un peu. Comme tu le soulignes, ce risque n’existe pas sur une pièce doublée. 🙂

  • BenoitBG

    Oui, tu as exactement le même avis que moi 😉

  • RafikBG

    Salut Dimitri,

    C’est pour cela qu’il est important de le laisser le gilet ouvert si tu le portes par dessus ton blazer. Du reste, c’est une affaire de goûts.

    Merci pour ton retour en tout cas 🙂

  • Je ne suis pas d’accord. Attention à ne pas mélanger goûts personnels et jugement catégorique 😉

  • Marc

    Mais c’est la même chose avec la couette qu’on ne veut pas quitter le matin. C’est génial, tu voudrais l’amener au boulot, mais c’est pas élégant.. 😉

  • BenoitBG

    Merci pour ton retour !
    Mais justement, ce n’est pas un vêtement qui suffit seul contre le froid, c’est clairement une pièce « d’appoint », il faut enfiler un truc par-dessus ! Il suffit juste de mettre un vêtement plus chaud 😉

  • BenoitBG

    Essaye en une, je t’assure que tu ne pourras pas t’en passer !

  • je pense que tu devrais tester 😉

  • C’est ce que dis – cela ne va qu’en Italie ou sur les mannequins de boutiques italiennes 🙂 Perso j’ai vraiment de la peine avec un gilet qui laisse dépasser le derrière du veston de 15cm. Pas très élégant tout ça …

  • ConstanceBG

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ton témoignage et pour l’adresse. En effet, on est dans le même esprit ! Bon après-midi

  • Sindbad Bahri

    Bonjour,
    Je vous invite à jeter un œil également sur les vestes sans manche de Suitsupply qui sont, selon moi, très belles.
    Cordialement,

    http://eu.suitsupply.com/fr/coats/veste-sans-manches-gris-clair/BW030.html?start=16&cgid=Coats&start=12&sz=12

  • BenoitBG

    Ca ferait trop bizarre un gilet plus long sans manches ! Ou sinon, ça devient un manteau 😉 Ben écoute, moi aussi je pensais pas ça possible de porter un sans manche par-dessus une veste, mais de ce que j’ai vu au Pitti, ça marche très bien !

  • ConstanceBG

    Bonjour,
    Merci pour ton commentaire positif !
    Quant à ta question, voici les marques dans l’ordre de haut en bas :

    1. The North Face :
    http://www.thenorthface.com/catalog/sc-gear/men-8217-s-cook-down-vest.html

    2. Brooks Brothers : http://www.brooksbrothers.com/on/demandware.store/Sites-brooksbrothers-Site/fr_FR/Home-Show

    3. Brunello Cucinelli
    http://www.brunellocucinelli.com/en/collections/fall-winter-2014-2015/men

    Pour te répondre, j’ai fait une recherche inversée des images sur Google : http://www.google.com/insidesearch/features/images/searchbyimage.html
    Je t’invite à en faire autant la prochaine fois, tu verras c’est très utile !
    Bien à toi

  • (b.)

    Salut,

    Merci pour cet article qui me fait voir cette pièce d’un autre regard.
    Une question : De qui sont les vestes matelassées à boutons que l’on voit sur les trois photos suivant celle de Brad Pitt (j’ai une préférence pour les boutons au zip)

    Merci!

  • ConstanceBG

    Exactement, tu as tout compris ! L’essentiel c’est ça : trouver le style qui te correspond et être à l’aise.
    Merci pour ton retour et bonne journée

  • Abdelhamid Niati

    j’adhère totalement. On commence par les pochettes et on affine son style. Le tout étant de se sentir bien et d’assumer. Vous m’avez convaincu.