Test : la marque canadienne Frank & Oak

Temps de lecture : 9 minutes

35

Frank & Oak est une marque qui fait de bons basiques, à un bon prix, grâce à une intégration verticale qui met de côté les distributeurs (comme Gustin, comme Maison Standards, comme BonneGueule, etc.).

Dans ce test, je vais vous donner mon avis sur un petit échantillon de pièces de la collection, que j'ai pu tester.

Les produits Frank & Oak que j'ai testés (ahem… que nous avons testés)

Pour ce test, j'ai commandé un blazer en 36, un sweat en S et une chemise en S (il y avait du XS, ce que j'aurais en fait dû prendre, bien que le guide des tailles m'oriente plutôt vers un S).

pull à plat Frank & Oak

Sweat Frank & Oak

Frank and Oak blazer

Blazer Frank & Oak de la collection hiver

Chemise Frank & Oak

chemise blanche Frank & Oak 

Le rapport qualité/prix de Frank & Oak

C'est le point fort de Frank & Oak, comme toute marque avec une approche d'intégration verticale (c'est-à-dire une marque qui réduit le nombre d'intermédiaires, en se passant de distributeurs). Ça se ressent sur les prix, qui sont tout doux pour des finitions très correctes dans cette gamme de prix, et c'est ce que je vais vous apprendre à analyser. On expliquera de quoi il s'agit précisément à la fin de cet article, lorsque j'aborderai le business model.

Concentrons-nous sur les produits, tout d'abord.

Le sizing de Frank & Oak

Malheureusement, le sizing est le point faible de Frank & Oak, ce que vous allez vite comprendre. J'ai fait de mon mieux pour suivre le guide des tailles sur le site avant de passer commande, et à l'arrivée, les pièces sont toutes trop grandes.

Pourquoi ? Parce que la plus petite taille n'est tout simplement pas suffisamment petite.

Résultat : je flotte très largement dans la chemise, il y a bien deux tailles de trop. La veste et le sweat sont, quant à eux, une taille trop grands.

Pour les photos, ce sont donc Florian et Luca qui s'y sont collés. J'ai quand même tenu à garder le sweat car, à mon sens, le sizing est moins important sur cette pièce très casual (mais n'empêche, c'est trop grand).

La chemise blanche Frank & Oak à $40

Luca (sans S) nous explique...

A quoi pouvons-nous nous attendre, avec une chemise blanche à 40 dollars ? Eh bien, le résultat est plutôt positif. J’apprécie beaucoup le travail au niveau du col. Sa forme étroite, et ses coutures invisibles, lui donnent une touche moderne et jeune. Cela change des designs fades et insipides qu’on peut voir dans cette gamme de prix.

Le tissu est très correct et respire la qualité. Il n’y a, encore une fois, rien à voir avec les popelines bas de gamme qu’on trouve chez des marques cheap type H&M ou Zara, dans le même ordre de prix.

IMG_9860-s

Couture invisible sur ce col.
En fait, elle est uniquement apparente de l'autre côté.

Les finitions sont très standard au regard du prix. Ne vous attendez pas à des hirondelles de renfort, des détails particuliers, une matière différenciante, ou à des coutures 7 points au millimètre. Mais n’oubliez pas, on est sur une chemise à 40 dollars ! De ce côté-là, aucune mauvaise surprise : tout est propre et net. J’ai pu constater avec plaisir que les boutons étaient cousus en croix, petit détail qui assure une meilleure solidité.

Justement, en parlant des boutons, ceux-ci sont “brandés”, c’est-à-dire que le logo est délicatement frappé sur la tranche des boutons, de manière très propre. C’est un détail qui me parle assez peu, mais je salue la qualité de sa réalisation.

IMG_9857-s

En ce qui concerne la coupe, ça taille grand ! Je fais un bon M, et la chemise me va très bien en taille… S ! Elle ne me serre pas du tout. Je vous conseille donc d’être hyper vigilant sur le guide des tailles du site.

En résumé, si vous cherchez des chemises basiques et accessibles, c'est une offre tout à fait satisfaisante. Cela dit, un look uniquement composé de ce type de pièces "sans grande histoire" est rapidement fade : veillez à mélanger avec différentes gammes de vêtements pour des matières plus riches, ou des pièces plus travaillées.

IMG_9855-s

La veste Frank & Oak

On repasse à Nicolas.

J'ai choisi cette veste parce qu'elle représente un bon exemple de veste grise basique. C'est le genre de veste qui ira à tout le monde, et sera suffisamment passe-partout pour que même les plus réticents puissent la porter facilement.

Qu'est-ce qui me fait dire ça ?

  1. Elle est plus courte qu'une veste de costume standard. Cette coupe plus moderne passe très bien à partir de 20 ans, et vous n'aurez pas l'air endimanchés.
  2. Elle est dans un gris ni trop foncé, ni trop clair, et qui va avec tout.
  3. Elle est faite d'une laine une peu granuleuse grâce au tissage twill, qui assure un aspect assez casual.

A mon avis, cette veste est probablement l'une des moins "prise de tête" au monde. Quelle que soit votre tenue, et si vous avez envie d'un peu de formalité, passez-là sur vos épaules et le tour est joué. Elle passera très bien avec un tee shirt, une chemise ou un pull col v, un jean brut ou un chino, des boots, des derby ou encore de discrètes sneakers.

IMG_9815-s

La cravate n'est absolument pas obligatoire avec cette veste.

IMG_9818-s

Un bon exemple de fit à l'épaule.

IMG_9820-s

 L'intérieur est non doublé, une finition assez rare en entrée de gamme, car elle implique que les coutures soient toutes bien propres à l'intérieur.

Le sweat-shirt Frank & Oak

Ce sweat-shirt fait partie de la ligne Basics de Frank & Oak, dans laquelle vous retrouverez certes des pièces basiques, mais pas uniquement. Si les tee-shirts sont de couleur unie, vous trouverez sur les cardigans, les polos et les sweats, de petits détails supplémentaires (mais ça reste très sobre).

Un sweat comme celui-ci est-il un vrai basique ?

Les poignets et l'encolure sont dans une matière contrastante, avec de très légères rayures blanches et grises en chevron. On ne peut pas dire qu'il s'agisse du bon vieux sweat gris chiné basique (là dessus on a tout de suite une pièce un poil plus intéressante).

Non, il s'agit plutôt d'un basique avec un twist, avec ce petit quelque chose en plus qu'on appréciera. Il s'agit pour moi d'une réussite en termes de design : le motif est discret, mais ajoute de l'intérêt à une pièce pouvant être trop simple ou ennuyeuse autrement.

sweat Frank & Oak profil + parka

Comment ça se porte ? Le sweat shirt est une pièce qui est street et casual. À porter avec un joli jean brut et des sneakers.

Toutefois, et vu les couleurs utilisées, il se portera de toute évidence comme un vrai basique. Aucune difficulté à intégrer cette pièce dans n'importe quel look, il apaisera sans problème des couleurs et des pièces plus fortes.

sweat Frank & Oak

Comme vous pouvez le voir,
le sizing de Frank & Oak ne me convient pas sur cette pièce non plus,
mais c'est surtout le fit des bras qui est beaucoup trop large pour moi.

épaule sweat Frank & Oak

La couture de l'épaule est un peu basse, mais dans un look un peu streetwear, ça n'a rien de dramatique.

bord côte sweat Frank & Oak

Un test que vous pouvez vous amuser à faire pour vérifier la qualité des bords côte : saisissez la matière élastique entre vos doigts,
étirez-la, et regardez si elle se remet bien en place. 
Ce sweat passe très bien le test, la matière est donc de qualité.

intérieur sweat Frank & Oak

Un joli molleton, dont les boucles sont bien régulières. Plus elles sont serrées, et plus le tissu sera solide : 0n est ici sur une qualité standard.

Le stylisme de Frank & Oak

Pas de danger, on est sur du basique.

Beaucoup de basiques avec de bons prix. Chemises bleues, blanches, grises, en denim, en chambray ; on a même quelques chemises à très petits carreaux style Gingham. C'est une marque très cohérente pour les petits budgets, nous vous la recommandons.

Sur ce genre de produits, je trouve le stylisme très bon et les vêtements très faciles à porter. J'attire, par contre, votre attention sur les chemises à carreaux ; en raison des couleurs vives et des très grands motifs. C'est un peu trop, en somme.

chemise carreaux Frank & Oak

Sur ce modèle par exemple,
on constate l'emploi de couleurs peu subtiles,
pour un résultat peu harmonieux.

Les chinos me semblent très bien, tout comme la maille. D'ailleurs, c'est sans doute la pièce du vestiaire la plus facile à acheter sur Internet. Plus une pièce est structurée, plus l'essayage est crucial. La maille n'est justement pas structurée, ou très peu, et s'adapte donc facilement à votre morphologie. Attention toutefois aux motifs fair isle, que je juge assez risqués.

Les vestes d'hiver en laine sont également jolies et bien chaudes (je parle encore une fois des modèles unis, et non pas des grands modèles "window-pane").

En résumé, l'offre de basiques Frank & Oak est pléthorique. Par contre, dès qu'on s'aventure sur des pièces au design plus fort, le résultat est moins réussi (à mon goût, je le précise, et chacun a les siens !).

look casual Frank & Oak

Tenue 100% Frank & Oak,
on est sur un mélange de basiques très efficace !

Le business model de Frank & Oak

Intégration verticale

Frank & Oak est une entreprise verticalement intégrée, soit une marque qui conçoit et distribue ses propres produits. C'est précisément l'absence de distributeurs qui permet de réduire les coûts, et de proposer au consommateur final un bon produit avec un excellent rapport qualité/prix. Chaque mois, de nouvelles pièces sont créées et produites. Il n'est pas question de saison mais de sélection mensuelle, comme peuvent le faire Zara ou H&M.

Néanmoins, les usines n'appartiennent pas à Frank & Oak. Il s'agit d'usines de montage chinoises, portugaises et canadiennes. La marque revendique une fabrication éthique, sur le plan humain et environnemental, et les fondateurs affirment avoir visité les usines de tous leurs fournisseurs.

fondateurs Frank & Oak

Interrogés sur leurs usines, voici ce que les créateurs de la marque m'ont répondu : "Cela dépend vraiment - chaque produit et chaque collection sont différents. Nos pièces en cuir sont généralement faites main à Montréal à partir de cuir italien, nos chaussures sont manufacturées au Portugal, et beaucoup d'articles de type maille sont réalisés dans certaines des meilleures usines de Chine".

Hunt Club par Frank & Oak

Frank & Oak propose un service d'essai gratuit à la maison. Concrètement, vous pouvez recevoir jusqu'à trois pièces à essayer chaque mois, et vous ne payez que les pièces que vous gardez (les envois et les retours étant gratuits).

Ça semble être une bonne idée, mais j'ai pu lire des témoignages de clients mécontents : le système n'est pas parfaitement clair sur les modalités de l'abonnement, en cas de non action de votre part.

L'e-shop "normal" de Frank & Oak

Frank & Oak fonctionne aussi comme un e-shop "normal" où vous parcourez les produits par catégorie, à commencer par la collection du mois, puis ce qu'il reste des mois passés.

La sélection de produits est assez importante, et si vous trouvez votre taille, vous allez pouvoir construire une garde-robe de basiques de qualité à petit prix.

Laisse-nous commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.