Test : comment choisir un costume sur-mesure, avec Surmon31 (fish therapy en bonus)

Temps de lecture : 9 minutes

Souvenez-vous, il y a quelques mois, j'avais pu tester une chemise sur-mesure de la jeune marque SurMon31. J'avais été très satisfait de la qualité générale et du tissu, moi qui avais des a priori négatifs sur l'univers du sur-mesure sur Internet. Le tout était à un très bon rapport qualité/prix, ce qui faisait de Surmon31 une marque que je recommandais chaleureusement.

Quelques mois plus tard, j'ai pu tester leur costume sur-mesure. Alors, est-ce que la marque fait aussi bien que ses chemises ou est-ce que c'est peine perdue ? Comme vous, je n'ai jamais aimé les cliffhangers et autres procédés visant à faire durer le suspense, alors je vais être très clair : c'est une franche et agréable réussite.

Comment ça se passe concrètement pour faire un costume sur-mesure ?

Cette fois-ci, point de mesures prises sur Internet, ce sont Jonathan et Camille qui viennent à votre rencontre.

À ce propos, même si le showroom est à Lyon, ils se déplacent très souvent à Paris. Pour les autres villes, ils se déplacent aussi gratuitement avec un minimum de 5 personnes pour des raisons aisément compréhensibles 😉

Tout commence par le choix du tissu. Ils ont une gamme disponible qui est juste gigantesque (ils ont 3000 tissus possibles de mémoire). Tout est possible : laine, laine et soie, laine et cachemire, coton, lin, etc. La variété des textures et des grains des matières est vraiment énorme. Mais j'ai pu constater que Camille est un guide précieux pour m'aider à me retrouver dans ces liasses de tissus, et par élimination, on arrive à trouver le tissu qui nous plaît le plus.

Les mélanges de laine et de soie donnent des tissus
plutôt froids avec de beaux reflets (par contre ça tient chaud).

Les lins, pour ceux qui veulent un costume 100 % été (très élégant je trouve).
Bon, je ne vous conseille pas forcément de le faire en rouge par contre...
Et privilégiez les mélanges lin / quelque chose qui froissent moins.

Les laines et soie à rayures.
Ce ne sont pas vraiment des rayures à proprement parler,
dans le sens où c'est le tissage particulier qui donne l'aspect rayuré.


L'immense choix des tissus en laine...

En ce qui me concerne, j'avais déjà un costume bleu, un costume dans les tons gris, et un costume noir. Mais étant donné que je ne suis plus tenu de porter quotidiennement le costume pour mon environnement professionnel, je n'avais pas envie de prendre un éternel anthracite ou un bleu marine. Ça aurait été dommage, sachant que j'ai déjà des costumes formels. Je voulais donc une couleur un peu plus originale, un peu plus soutenue et marquée car j'avais envie d'un costume avec une coupe et une couleur dynamique.

Mon choix s'est donc porté sur un mélange de laine et de cachemire en super 180.

Le tissu que j'ai choisi, photographié en plein soleil.

Le même, cette fois-ci à l'ombre. Je voulais vraiment une couleur
"originale-mais-qui-passe-quand-même-sans-se-faire-trop-remarquer"...
Vous avez aussi un bon aperçu de la cambrure du dos très réussie.

Une fois le tissu choisi (et croyez-moi il y a de quoi faire), on passe aux mesures que Jonathan prend. Première surprise, il ne part pas d'un patronnage déjà existant, mais prend bel et bien toutes mes mesures. D'ailleurs, au sein de ma future veste sera cousu la référence du patron. On est donc bien dans du vrai sur-mesure.

Et puis c'est là qu'entre en jeu la magie de la personnalisation totale. Je lui explique que je suis de la génération Hedi Slimane, et que j'aime les manches fittées, les épaules étroites et surtout... les revers fins.

On discute donc de la longueur de la veste, des manches, et du nombre de boutons. Toujours parce que ce futur costume n'aura pas pour but d'être porté dans un bureau, je choisis sans hésiter de n'avoir qu'un bouton, même si le 1 bouton fait débat au sein des puristes de l'art sartorial. C'est un choix très personnel, car j'ai toujours apprécié le design épuré d'une veste à un seul bouton.

Je challenge volontairement Jonathan en disant que je veux une surpiqûre sur les revers (je sais, je suis un client pénible). Il prend note et le fera.

Ensuite, on parle des poches. Là aussi, ce sont mes goûts personnels, mais j'aime beaucoup les poches en biais, car je trouve que cela souligne le cintrage sur une personne élancée. Il y a quelques années, j'avais été très marqué par les costumes Paul Smith et leurs poches en biais si caractéristiques. Moi et mes grandes jambes, je peux donc me le permettre.

Mais il y a d'autres possibilités  ?

Dans leur showroom, il y a quelques vestes qui permettent d'avoir une idée de tout ce qu'il est possible de faire. Certaines sont assez curieuses, comme cette veste croisée avec ce boutonnage un peu atypique :


La veste ouverte...


La veste fermée... (les manches sont évidemment trop courtes sur moi)


Et la deuxième manière de la fermer, à mi-chemin entre une veste croisée et une veste simple.


De très bonnes finitions au niveau du col !

Dans le même genre, cette veste qui rappelle volontairement un bon vieux mafieux new yorkais :


Le Parrain x BonneGueule

Encore plus atypique : une veste totalement crée de A à Z pour un client qui avait des exigences très particulières (un mariage) :

Ce n'est pas le genre de design que j'aime, mais vous avez une belle idée des possibilités des personnalisations possibles chez Surmon31 !

Et les finitions alors ?

Au regard du prix, j'ai été très surpris par toutes les finitions de base :

  • boutonnières ouvertes,
  • bandes d'élastiques anti-dérapantes à l'intérieur du pantalon qui permettent de garder la chemise bien en place,
  • petite talonnette à l'ourlet pour garder l'ourlet en place.


Renforts aux aisselles :
finition habituellement absente dans le PAP classique


Renfort au niveau de l'entrejambe :
finition habituellement absente dans le PAP classique


Renfort au niveau de l'ourlet, côté talon :
finition habituellement absente dans le PAP classique.
Cela permet de "lester" légèrement l'arrière du pantalon
afin qu'il tombe parfaitement.


Les bandes blanches sont des bandes élastiques anti-dérapantes
qui "accrochent la chemise" et permettent de bien la garder en place.
C'était la première fois que je voyais ce genre de finition,
et je dois avouer que c'est super pratique.

Et évidemment, les boutonnières ouvertes !

Chose que j'ai apprécié : Surmon31 ne cache absolument pas son lieu de fabrication, à Hong Kong. Il y a une vraie transparence de ce côté là, et j'apprécie beaucoup cet état d'esprit. Cette fabrication asiatique permet évidemment d'avoir des prix hyper placés, et on ne s'en plaindra pas.

Et le résultat final ?

Donc trois semaines après les prises de mesures, il est temps de venir récupérer le costume et éventuellement de procéder à quelques retouches. C'est donc avec une certaine excitation que j'enfile cette veste spécialement fabriquée pour moi. Et là, rien à redire, la coupe est exactement comme je la voulais :

Cintrage nickel, rien à redire ! Remarquez comment
la veste épouse mes flancs presque sans plisser.


Le numéro correspond à la référence du patron créé,
au cas où je ferai un deuxième costume.
Eh oui, on s'est un peu amusé avec la doublure !


Le dos est propre lui aussi, avec très peu de plis
(sans pour autant avoir des plis de tensions horizontaux).

Il y avait une contrainte de taille : je voulais absolument pouvoir porter la veste dépareillée, j'ai donc demandé à ce qu'elle soit relativement courte, un détail qui fera là aussi hurler les puristes... Cela dit, ils n'ont pas complètement tort : l'allure "jeune" du costume ne m'ira plus vraiment quand j'aurai passé la trentaine !

Au-delà de l'aspect purement rationnel et technique, il y a une vraie joie à enfiler une veste coupée selon votre corps avec un tissu que vous avez vous-même choisi, sans compter l'impatience d'attendre votre veste. C'est la magie du sur-mesure. Ça change beaucoup du prêt-à-porter où l'on espère être dans les standards de morphologies.

Dans tous les cas, je suis extrêmement satisfait de ce costume. Il a répondu parfaitement à toutes mes attentes.

Alors certes, les boutons sont en plastique et on reste sur du thermocollé, ce qui est le lot de l'immense majorité des costumes en PAP à moins de 800 €. Et pourtant, on trouve bon nombre de finitions totalement absentes dans cette tranche de prix chez la plupart des autres marques. Il faudrait donc être vraiment de mauvaise foi pour trouver quelque chose à redire à l'offre de Surmon31 !

Les prix sont hyper corrects, avec du sur-mesure en laine qui va de 350 € à 650 €, ce qui conviendra aux budgets moyens. Les très petits budgets devront rester sur du PAP. Les costumes les plus chers chez Surmon31 sont entre 600 € et 950 €. Pour ce prix là, vous avez droit à un très beau tissu en laine et cachemire (celui que j'ai pris).

Très franchement, si votre morphologie vous pose des problèmes pour vous habiller, n'hésitez pas une seule seconde. Je pense notamment aux grandes perches, aux petites perches, ou aux très costauds.

Pour les morphologies classiques, je vous le conseille aussi, surtout si vous avez des souhaits très précis sur ce que doit être le costume de vos rêves.

À ce propos, si vous dites que vous venez de BonneGueule lors de la commande, ils vous appliqueront une petite remise 😉 (et comme vous le savez, nous ne toucherons pas la moindre commission sur leurs ventes).

Dernière chose : Jonathan et Camille sont hyper souples, c'est-à-dire que vous pouvez tout à fait leur demander de fabriquer juste une veste casual pour vous. Cela sera évidemment moins cher qu'un costume complet !

Surmon31
23 Rue Sala, 69002 Lyon
06.84.31.59.73 – [email protected]

Bonus : les poissons qui veulent votre bien

Le showroom de Surmon31 étant situé en plein coeur de Lyon, j'ai été invité à tester une pédicure avec des poissons, dans une boutique à deux pas de leur showroom (des amis à eux). En gros, vous plongez les pieds dans l'eau et de petits poissons viennent manger vos peaux mortes. Vous vous demandez ce que ça fait ? Eh bien moi aussi !

C'était la première fois que je mettais les pieds dans un centre esthétique, et j'ai beaucoup apprécié la décoration neutre et de bon goût.

Cela dit, ça ne s'adresse pas à tout le monde : vos pieds doivent être sains et sans plaies. Les conditions d'hygiène étaient très strictes. Ainsi vos pieds sont minutieusement lavés et désinfectés avant de les mettre en contact avec les poissons.

Ensuite, c'est non sans une certaine appréhension qu'on plonge ses pieds dans le bac contenant les poissons... Eh bien dans les faits, ça chatouille un peu mais c'est plutôt agréable.


(pour de vrai, j'ai toujours aimé la biologie)

Et puis ensuite, je suis pris de court lorsque Audrey me propose... une pédicure. Ce truc de filles. J'accepte (désolé).

Eh bien je vais être très clair : tout homme devrait au moins en faire une dans sa vie. La sensation d'avoir des pieds parfaitement nets et entretenus au millimètre est très, mais alors très agréable. On sent une vraie légèreté lors de la marche. C'est particulier comme sensation, et je n'aurai jamais pensé écrire ça un jour. Et croyez-moi, dès que la sensation s'en va au bout de deux semaines, on a qu'une envie, c'est de recommencer.

Pour ceux qui ont peur d'y perdre leur virilité, pensez juste qu'avoir des ongles jaunis et coupés à la hache, ce n'est ni beau, ni viril.

Fish Spa Aqua Beauté
49 rue Franklin, 69 002 Lyon

Allez-y, ça vaut vraiment le coup ! (et vous pouvez aussi relire notre article BestOf sur comment choisir un costume)

Photos : Nicolas de Kungfu-Photo, qui a été mon bras droit cet été.

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.