Test : les tee-shirts et sweatshirts Benjamin Jezequel

Temps de lecture : 6 minutes

Parmi les créateurs que j'ai pu rencontrer, certains ont une démarche presque comparable à de l'artisanat : ils sont seuls, ou travaillent avec juste une personne, et sont obsédés par leur produit. Ils ont des exigences très précises sur des points de détails, et vont parfois se compliquer la tâche à trouver un atelier qui saura répondre à leurs besoins précis, même sur de petites séries. Benjamin Jezequel est de ceux-là.

De son histoire, on ne saura finalement que peu de choses : il tombe dans le haut de gamme et la technique en faisant un stage dans un atelier de retouches qui travaille pour des maisons de luxe françaises. Après un passage chez Pierre Hardy, Benjamin décide tranquillement de faire des vêtements. Il ne voulait pas s'embarrasser à créer une image de marque artificielle et inutile, c'est pour cette raison qu'il a simplement appelé sa marque de son nom, car ses vêtements viennent vraiment de lui.

Les vêtements Jezequel en vidéo !

La marque : du joli sportwear

C'est une marque difficile à appréhender pour les novices, car il n'y a pas de lookbooks (d'ailleurs, il me dira qu'il raisonne pièce par pièce, et non par lookbook), pas de discours marketing artificiel, ou de thème clairement affiché.

Non, simplement ses tee-shirts en photo. En fait, j'ai mis du temps à me rendre compte que cela correspondait totalement à l'approche dépouillée de Benjamin et de ses vêtements. Un dépouillement qui se ressent jusque dans son site, avec un simple fond blanc et des polices Helvetica. Ici, on va à l'essentiel, mais pour de vrai.

Pas d'enrobages vus et revus, Benjamin est un créateur résolument orienté produit, et c'est avec beaucoup d'humilité qu'il propose une jolie collection de tee-shirts et de sweatshirts.

Quand on lui demande le pourquoi du comment de sa collection, il répond simplement que tout est très intuitif : "j'ai vu cette matière, elle m'a plu, je voulais en faire un tee-shirt. Pour le sweatshirt, j'ai beaucoup aimé la texture en nid d'abeilles". Tout simplement. C'est assez déstabilisant pour moi, car j'ai l'habitude de longs discours de la part des créateurs, avec des inspirations hyper précises. Pour le coup, Benjamin fait vraiment les choses comme il le sent.

Il me dira simplement que pour lui, le vêtement est un objet de design, et qu'il aime jouer sur les formes et les couleurs. Je n'en saurai pas plus car tout reste très instinctif chez lui.

Les tee-shirts Benjamin Jezequel

La première collection de Benjamin fut composée uniquement de tee-shirts aux couleurs très simples : du blanc et du bleu marine. Rien de bien révolutionnaire me direz-vous, mais un énorme travail a été fait sur la géométrie des pièces avec plusieurs assemblages.

D'ailleurs, je suis toujours autant curieux de savoir comment l'atelier s'est débrouillé pour faire de petites séries sur des tee-shirts aussi compliqués à monter. Et au final, on obtient une pièce aux couleurs très simples (qui se place facilement dans une tenue), mais avec une touche d'originalité sympathique.

J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de ces tee-shirts
dans mon article sur notre voyage en Crète.

Le travail d'empiècement très visible, et vraiment sympa.

Pour la deuxième collection (celle qui est actuellement en vente), Benjamin a fait exactement l'inverse : le montage est simple et classique, par contre les matières sont beaucoup plus originales, avec ce tee-shirt zébré que j'aime beaucoup. Ou encore ce tee-shirt bleu cendré qu'on commence à voir de plus en plus chez les marques.

IMG_6805

IMG_6809

Un tee-shirt que vous avez aperçu lors du lancement du cardigan BG671, j'en suis toujours autant content, la matière est vraiment originale.

Concernant la coupe : rien à redire, c'est ajusté sans être moulant, tout est impeccable. Notamment sur les petites tailles (le tee-shirt est assez court).

Pour ceux qui ont en marre des tee-shirts unis, mais qui n'ont pas envie de mettre une fortune dans un tee-shirt, tout en voulant une pièce de créateur à un prix accessible, je ne vois pas ce que je pourrais vous recommander de mieux...

On pourra chipoter sur le fait qu'il n'y ait pas de bande de propreté sur les cols des tee-shirts, mais Benjamin est très attentif aux retours sur ses vêtements et sa structure lui permet d'apporter des modifications rapidement.

Il a été très à l'écoute des feedbacks de Gil et moi-même quant au col de son sweatshirt par exemple. Pour l'anecdote, Gil a tellement apprécié ses tee-shirts qu'il a offert une pièce à un de ses amis joueur pro à Street Fighter IV (en haut à gauche dans la vidéo).

Le sweatshirt Benjamin Jezequel en nid d'abeilles

IMG_8225

On sent que la photo a été prise en fin de semaine. Je porte des sneakers BGNS-01,
un pantalon Marchand Drapier que j'adore, un Atamé, un blouson Melinda Gloss,
et un sweatshirt Benjamin Jezequel.

IMG_8239

Malgré des couleurs assez simples, on a un contraste très intéressant sur les matières,
entre le coton du sweatshirt Benjamin Jezequel,
et la flanelle de laine du pantalon Marchand Drapier.

Je vais être clair : malgré deux ou trois petites améliorations à faire, c'est l'une des pièces casual que j'adore le plus porter. Tant par la coupe que par le design. Et mon ami Gil, rompu à toutes sortes de vêtements (très, mais alors très) haut de gamme, a aussi fait le même constat que moi : c'est une pièce qu'il porte tout le temps.

IMG_8244

Je ne suis pas spécialement fan de ce genre de pièces streetwear, mais j'adore la texture,
assez unique et intrigante, et qui reste tout à fait portable. C'est très bien dosé !

La coupe est top, les manches bien fittées et les épaules ajustées.

Comme moi, Benjamin n'aime pas les coudières trop visibles, alors il les a simplement faites ton sur ton. C'est assez discret et de bon goût.

Pour éviter l'effet pyjama, il a fait le choix délibéré de ne pas avoir mis de bords élastiques au niveau des poignets et du col. Si, au niveau des poignets, c'est hyper judicieux (attention, la première fois que vous l'essayez, c'est évidemment plus étroit que des poignets classiques), je trouve qu'au niveau du col, j'aurais tout de même préféré un bord élastique.

IMG_8242

On est bien niveau coupe, je vous dis !

Mais cela n'enlève rien à ce vêtement, qui fait partie des pièces auxquelles on s'attache très vite, et qu'on porte plusieurs fois par semaine. Le coton, en plus de sa texture super sympa, est confortable à porter.

Mon verdict sur Benjamin Jezequel ? Définitivement une marque parfaite pour ceux qui veulent un mix de casual/original comme il faut, mais pas trop cher. Je la conseille particulièrement à ceux qui veulent dépasser leurs basiques, car c'est la marque idéale pour avoir des pièces travaillées en douceur, et pour ajouter de la texture à votre tenue très facilement !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.