Nos conseils sur les jeans

Nos meilleurs articles de conseils sur les jeans

Comment bien choisir son jean ?

Pour ne pas faire de faux-pas, vérifiez les points suivants :

  • 1 - Le jean doit être difficile à fermer lors du premier port (il se détend pas la suite jusqu'à s'adapter parfaitement à votre morphologie)
  • 2 - Vous devez avoir du mal à atteindre le fond des poches car elles sont bien plaquées
  • 3 - Vos fesses sont maintenues et aplaties par le jean : pas d’excès de matière aux cuisses, aux fesses ni à l’entrejambe
  • 4 - Vos cuisses doivent être moulées
  • 5 - Reste ensuite la question de la longueur : faites toujours un ourlet pour adapter parfaitement le jean à votre longueur de jambes !

tuto-jean

Le jean en quelques mots

Aux origines du jean

Le jean est un pantalon dont la caractéristique première est son étoffe particulièrement résistante : le denim.

Malgré les différentes hypothèses concernant son origine, nous retiendrons la suivante : les « Futaines de Gênes », bâches de transport originaires de Gênes (le mot jeans est d’ailleurs le dérivé de Gênes, Geneosa en anglais) seraient à l'origine du denim.

Dès le Moyen-Âge, on découpe des vêtements pour les classes roturières dans ce tissu en armure sergée fabriqué à partir d’un fil de chaine bleu et d’un fil de trame blanc ou écru.

Ce n’est qu’en 1873 que Levi Strauss et Jacob Davis détournent ce tissu pour proposer aux mineurs des pantalons à l’épreuve des déchirures (… ou presque !) en y ajoutant des rivets.

Durant le XXe siècle, le jeans s’adapte à tous les courants : du workwear aux looks streets, il passera entre les mains des cowboys, des rockers ou encore des hippies.

Comme le disait Pierre Bergé :

« Le jean a aboli les classes sociales et lancé l’unisexe. C’est le vêtement du siècle. »

Anatomie du jean

Sous sa forme la plus courante, il comprend 5 poches :

  • 2 poches coupées à l’avant (contrairement aux chinos où la poche est en ligne droite et située sur les côtés),
  • 1 poche ticket (pour la monnaie),
  • 2 poches plaquées sur les fesses.

Qu'est ce qui fait la qualité d'un jean ?

Un indice premier de la qualité d’une toile est son poids :

  • 9 / 11 Oz : Toile légère, jeans d’été,
  • 11 / 13 Oz : Toile courante, jeans 4 saisons,
  • 13 / 16 Oz : Toile épaisse : pour la mi-saison, l'hiver, et ceux qui cassent vite leurs jeans !
  • 16 Oz et + : Toile très lourde (peu courante).

Parallèlement, votre paire de jeans peut être selvedge (contraction de self / edge en anglais, littéralement « bord fini »).

C’est-à-dire que les pans sont coupés à partir du liseré qui termine le rouleau de tissu. La récupération de ce liseré de sécurité permet à la toile de ne pas s’effilocher : un gage de qualité que l’on apprécie particulièrement.

On repère les toiles selvedge grâce au petit liseret de couleur (généralement rouge et blanc) qui parcourt l'intérieur de la jambe.