Nos conseils sur les gants

Nos meilleurs articles de conseils sur les gants

Les gants en quelques mots

Aux origines des gants

Protection contre le froid avant tout, les origines du gant sont ancestrales. La plus ancienne découverte concerne les gants de Toutankhamon et daterait de 1.350 avant J.C. : des gants de protection probablement destinés à la chasse. Par la suite, les Grecs et les Romains les utiliseront pour leurs travaux agricoles.

Au IXème siècle, les membres du clergé l’adoptent. Le gant devient un moyen de distinction et un symbole de pouvoir, c’est la première fois que les gants ne sont pas destinés à la protection.

Toujours chargés de symboles, les gants évoluent et la noblesse les intègre dans les cours européennes à la fin de la Renaissance (XVIeme). Les gants de protection sont toujours utilisés mais le gant d’apparat prend une place à part entière dans les vestiaires masculins comme féminins.

Le savoir-faire gantier est particulièrement reconnu en Italie et en France dans le bassin de Millau en raison des tanneries présentes dans la région. Depuis, la tradition perdure et des enseignes comme la Maison Fabre ou le gantier Causse y sont encore installées.

Les principaux types de gants

Nous déconseillons les gants en laine qui ne protègent pas du froid et sont rarement esthétiques.

De même, les gants de conduite, parfois bi-matières, sont souvent ouverts sur le dessus et ne représentent pas un réel avantage de protection. Toutefois, en avoir une paire dans sa voiture, ça en jette !

Les gants en cuir recouvrant toute la main est par contre un bon investissement, veillez simplement à les accorder (si possible) à votre paire de chaussures si ils sont marrons ou noirs.

Enfin, notez que les gants doivent être très serrés lors de leur achat, car ils se détendront par la suite.

Les principaux types de cuirs

Le plus fin et souple possible, il doit suivre de près les lignes de votre main pour retrouver la sensibilité du toucher.

  • Agneau : La référence, il est très fin et souple et peut prendre de nombreuses formes
  • Cerf : Le juste milieu entre confort et solidité
  • Pécari : Cuir moelleux particulièrement confortable mais plus fragile que le cerf

Vous pouvez également trouver des cuirs plus typés comme le cuir d’autruche ou de python mais la rareté de ces cuirs peut faire monter la facture assez rapidement.