Les super pouvoirs du vêtement… ou du déguisement – Sapristi #4

Temps de lecture : 2 minutes

Publié par le 31 décembre 2019

Tu t’es déjà demandé à partir de quand tu deviens déguisé dans tes vêtements ? Je parle de ce moment où quelque chose dans ta tenue te dépasse un peu, et où tu te dis “c’est pas vraiment moi” ? Ou au contraire est-ce que tu as déjà regardé le style de quelqu’un d’autre en te disant “pfff”, ce mec est complètement déguisé dans ses fringues”. Aujourd’hui j’aimerais qu’on réfléchisse ensemble à cette idée de “déguisement”.

Premier constat : à moins que tu soies clown professionnel, je pense que le mot “déguisement” sonnera déjà comme péjoratif. Mais pourquoi, au juste ? On fait quoi de si mauvais en se déguisant ? On revêt l’apparence de quelqu’un ou de quelque chose qui n’est pas nous-mêmes, pour s’en approprier l’identité et ou une partie des qualités. Ça, c’est la définition que moi je donnerais. Et en soi, ça n’a encore rien de péjoratif. Mais il y a aussi une définition du déguisement qui implique une forme de tromperie : déguiser, ça peut aussi être dissimuler, dénaturer, falsifier, tromper.

Selon moi, savoir se déguiser, cela revient à “s’augmenter”, en s'ajoutant des attributs qu'on ne possède pas. C’est un sacré pouvoir, et instinctivement beaucoup de gens le craignent, et voient ceux qui l’exercent comme des gens qui cherchent à duper les autres. Pourquoi ? Parce que tu brouilles les pistes, et tu les empêches de se forger un avis pertinent sur toi à partir de ton apparence, et du coup, tu crées, l’incompréhension, et donc… le malaise.

Moi j’aimerais non seulement te montrer pourquoi beaucoup de monde se déguise à sa façon, consciemment ou non mais aussi te proposer une idée à contre courant : l’idée, c’est que savoir mettre un peu de déguisement dans son habillement, savoir s’approprier des vêtements même quand c’est pas tout à fait toi, c’est une très, très bonne chose. Et que se déguiser, quand c’est fait correctement, te donne des super pouvoirs. Je vais t’expliquer pourquoi pour dans cette vidéo.

Je porte ici notre pull épais en laine mérinos donegal et un pantalon Claudio Mariani testé ici

Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Concepteur-Rédacteur, je suis chez BonneGueule depuis 2015. J'écris évidemment des articles, et je crée des vidéos sur notre chaîne YouTube, telles que "Sapristi" ou encore "Sape m'en Cinq". Le tout avec un certain amour pour le débat, dont je ne me déferais jamais.
À côté de ça, je prête main forte au pôle produit pour qu'on développe des vêtements inspirés, dans de super matières.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.