Conseils : Soyez autonomes, les réflexes indispensables pour progresser #2

Temps de lecture : 8 minutes

Disclaimer - Suite et fin du dernier article sur l'autonomie (partie 1).

Des astuces pour reconnaître la contrefaçon

On nous demande souvent aussi si tel ou tel site vend des produits contrefaits. En général, cela concerne des produits à forte désirabilité et rarement soldés, comme les sneakers Lanvin ou les parkas Canada Goose. 9 fois sur 10, il s'agit de produits contrefaits, et les personnes auraient pu s'en rendre compte toutes seules :

  • 1 - Vérifiez les mentions légales du site, le service client, etc. Si vous voyez que c'est louche, c'est qu'il y a une raison. Et souvent, on remarque nettement la présence de textes mal traduits, à grands coups de Google Translate, du genre "Nous proposons ne serait-ce que meilleure qualité, pour satisfaction ultime de la client"Bref, si vous vous posez la question de l'authenticité, c'est que vous avez déjà la réponse.
  • 2 - Vérifiez où est hébergé physiquement le site (avec des services comme Whois) ! Si des paradis tropicaux comme Trinité et Tobago, ou la Chine, se lancent dans le commerce de parkas pour des climats de -30°, alors c'est qu'il y a un -léger-problème 😉
  • 3 - Ne pas croire au Père Noël : pourquoi une marque qui vend des produits de qualité sans les solder, irait-elle se tirer une balle dans le pied à s'attacher les services de destockeurs qui les revendraient à perte sur des sites avec des designs souvent très cheap, et carrément louches ? Par pure bonté d'âme ?

L'instant LOL : Faites le test sur ce magnifique revendeur hébergé à... Nassau, aux Bahamas. Bien entendu c'est une arnaque. Mais les conditions de retour valent le détour :

Screen Shot 2014-01-06 at 19.06.17

Bay Street

N'oubliez pas d'acheter une Canada Goose pour vos vacances à Nassau !

Se rappeler que l'information existe sûrement quelque part

Chose très surprenante, on nous demande encore vers quelles marques de jeans/chemises/sneakers/mailles se tourner. Pourtant, on donne nos recommandations de marques de jeans un peu partout, spécialement dans notre guide des marques. Et la partie Best Of BonneGueule regorge de conseils !

Enfin, on s'est démenés pour publier avec une maison d'édition (Pyramyd), un livre papier (ou numérique) sur le sujet, qui vous dit précisément, et dans l'ordre, tout ce qu'il y a à savoir (l'achat des basiques, les marques, la qualité, l'entretien, les couleurs, associer les vêtements, trouver son style, etc.). Ça ne change strictement rien pour nous de vendre un livre de plus ou de moins (on fait presque zéro marge dessus), même si je suis très heureux que notre livre plaise et fonctionne. Mais sachez que ceux qui l'ont lu l'ont vraiment trouvé utile, et ne se posent plus les questions de base (évaluation sur Amazon : 4,95/5 sur plus de 20 commentaires...).

guide homme style

On vous dit tout ! Ici, la page qui illustre les différences de coupes.

Enfin, j'en profite pour dire qu'il y a souvent une mine d'information dans les commentaires de chaque article. Evidemment, je ne vous conseille pas forcément de lire d'un coup les 100 commentaires d'un article, mais jetez-y un coup d'oeil, il y a nombreuses questions auxquelles on répond et qui vous seront utiles !

Avoir foi en son goût

Bonne nouvelle : quand vous nous demandez nos avis sur des pièces que vous avez sélectionnées, votre niveau a indiscutablement monté.

Avant, on nous demandait surtout : "Je cherche un caban, dans ce budget, sur Internet, que me conseilles-tu ?". Et c'était déjà une question très légitime.

Maintenant, vous nous demandez régulièrement notre avis sur trois ou quatre cabans, tous bien sympas, que vous avez dénichés vous-même ! Et ça, c'est vraiment super, ça nous fait extrêmement plaisir de voir évoluer vos connaissances et intégrer les conseils !

Par contre, beaucoup nous demandent "Lequel je dois prendre ?", sous-entendant qu'il y a un meilleur choix, un choix absolu, et deux choix moins bons. Ce qui est très souvent faux. À cette question, on répond "Les 3 sont très biens. Mais lequel correspond à tes goûts à toi ? quel est celui qui te plait le plus, au fond de toi ?"

Il est vraiment important que vous fassiez plus confiance à votre goût, que vous alliez chercher "ce que vous aimez vraiment", plutôt que "ce que vous devez acheter". Comment nourrir son goût ? C'est simple, c'est agréable, mais ça prend un tout petit peu de temps. On en a beaucoup parlé sur le blog : il faut nourrir votre oeil avec de l'inspiration, à travers des lookbooks, des articles de blogs, des tumblr. Faites aussi des expositions, observez la nature ou les architectures en ville. Bref, regardez ce qui vous entoure, ou de belles photos ! Je ne développerai pas plus, car on a déjà traité le sujet en long et en large.

American Actor Bruce Lee

Bruce Lee te le dit, aie foi en ton goût !

Développer son point de vue et structurer sa réflexion

Dès que possible, essayez d'aller plus loin que les simples "j'aime/j'aime pas", ou pire, "c'est moche". Dans votre propre intérêt, expliquez-nous au moins pourquoi !

Cela va vous forcer à structurer votre pensée, et à forger votre goût. Et c'est plus constructif pour tout le monde, et on adore en savoir le maximum sur vos goûts ! C'est encore plus vrai si vous n'aimez pas, car on ne peut pas avoir un échange constructif avec un simple "c nul ce que vs faites pff, le col est vrmt moche". Et vous vous bloquez vous-même dans votre progression, en vous contentant de ça... Tout le monde est capable de mieux !

Enfin, vous n'imaginez pas à quel point c'est frustrant / peu respectueux, pour quelqu'un de passionné, que ce soit un créateur, ou quelqu'un qui passe parfois plus de 10h sur un article (plus les commentaires !), de voir tout son effort sanctionné par un "j'aime pas" lapidaire. Pur produit d'une paresse de raisonnement, d'un manque d'éducation, ou d'un manque de goût (quelqu'un qui a du goût explique pourquoi il n'aime pas, il sait analyser, et donne même des conseils constructifs).

Utiliser la recherche inversée de Google Images

Vous voyez une belle photo d'un vêtement, et vous voulez en connaître la marque ? On reçoit beaucoup de questions par mail dans ce sens.

Dans ce cas, utilisez la recherche inversée de Google Images qui est très efficace. Le principe : vous soumettez une image à Google, et il va vous indiquer où cette image a été publiée. Et très rapidement, vous découvrirez la marque de cette pièce qui plaît tant. Ne vous inquiétez pas, il n'y a rien de compliqué, et ça vous aidera de nombreuses fois.

Je suis toujours surpris de voir cette fonction si méconnue, alors qu'elle est extrêmement pratique. Aujourd'hui, elle est même associée au clic droit sous Chrome et Firefox...

L'intérêt de faire ça par vous-même plutôt que de nous poser la question ? Eh bien je vous garantis que vous allez découvrir tout un tas de sites et de tumblr très intéressants en cherchant d'où provient cette fameuse photo qui vous intrigue. Oui, on est en pleine sérendipité (désolé, il fallait bien que je le case quelque part ce mot).

Einstein et le hasard

N'ayez pas peur du hasard de vos découvertes !

Raisonner en termes de collections

Question piège : quelle est la première chose à lire dans chacun de nos articles ?

...

Hum hum

...

La date de publication !

En effet, demander où acheter tel manteau vu dans tel article n'a aucun sens si l'article date de 2011 ! Car c'est tout simplement impossible que 5 collections plus tard, on puisse trouver la pièce !

En effet (et pour rappel), la mode masculine vit au rythme de deux collections par an, une en automne/hiver et une pour le printemps/été. Ces vêtements-là viennent remplacer ceux de la collection précédente en boutique. Il est donc facile à comprendre que 4 collections plus tard, la chemise sympa que vous avez vue chez nous soit introuvable, et que nous ne savons pas du tout où la trouver. Soyez donc hyper attentifs à la date des contenus que vous lisez !

Trouver des pièces de la collection précédente est assez compliqué et pénible, mais il reste un peu d'espoir. En général, avec quelques recherches Google assez précises du style "chemise en lin Melinda Gloss", vous pouvez vous en sortir, à condition d'y passer un peu de temps et d'essayer plusieurs requêtes (et on ne saura pas mieux que Google la plupart du temps !).

Par contre, trouver des vêtements de collections de l'année dernière (ou plus ancienne) est quasi impossible, et nous n'avons hélas aucune réponse à vous apporter. Tout au plus, nous pouvons vous dire de vous tourner vers l'occasion sur les petites annonces des forums, ou Ebay, mais ça s'arrête là.

Ou alors, en dernier recours - et on en revient toujours à la même chose - contactez la marque ! Elle a peut-être un petit fond de stock dans son entrepôt, sait-on jamais. Mais ça, seule la marque peut le savoir, pas nous !

C'est très beau, mais ça date de 2009 !

Ce que vous faites très bien et que vous ne devez absolument pas changer !

Mais ne vous inquiétez pas, l'immense majorité de vos messages nous surprennent agréablement. En effet, en plus de votre politesse irréprochable (je vous assure que dire simplement "s'il vous plait" se perd de plus en plus sur Internet, mais pas chez vous !), vous avez systématiquement un mot d'encouragement ou de soutien pour nous, que ça soit pour commencer un mail ou en simple post-scriptum.

Ça nous donne énormément d'énergie de savoir qu'on travaille pour des gens bien ! D'ailleurs, c'est suspendu au-dessus de la tête de Geoffrey : "We Work Hard for Good People".

Même pour les retours des collabs, pour un échange de taille, il arrive très souvent que vous glissiez un petit mot écrit à la main pour nous remercier. C'est d'autant plus précieux pour nous, car d'après les retours des services clients d'autres marques, on est les seuls à qui ça arrive... On a décidément les meilleurs lecteurs du monde (et c'est vraiment un pur constat quotidien) !

Il nous est même arrivé pendant l'année de recevoir plusieurs fois des cadeaux spontanés venant de vous : on a eu quelques belles bouteilles d'Henri Bardouin dont je raffole, du calvados artisanal provenant du grand-père d'un lecteur, des macarons, des chocolats, et quelques bouteilles de vin. C'est adorable. Là aussi, les marques ne me croient pas quand je leur raconte tout ça, apparemment on est le seul blog à recevoir de pareilles attentions de la part de nos lecteurs ! Geoffrey a même reçu une impression artisanale de La Vague, de Hokusai, une oeuvre japonaise qu'il adore, de la part de Anis qui vit au Japon. Je peux vous dire qu'il était super ému.

Et la plupart du temps, vous vous montrez hyper empathiques : "Je sais que vous avez beaucoup de mails à traiter, mais...", ou "Pardon de vous déranger...". Ça peut paraître tout bête, mais c'est super sympa de votre part (et je vous promets que vous ne nous dérangez JAMAIS quand vous nous posez des questions) ! Et chose super cool venant de vous : vous êtes très indulgents sur le temps de réponse, car en période de rush, ça peut arriver qu'on mette 3/4 jours à répondre à un mail. Et ça, ça nous enlève une grosse pression.

Voilà pour aujourd'hui.

Et pour clore cette seconde et dernière partie d'article, si vous ne l'avez pas fait pour le précédent, dites-nous ce que vous en pensez ! Est-ce que vous êtes suffisamment aidés par le site ? Êtes-vous généralement contents de nos réponses ? Je vous écoute !

calva

Oui oui, on a vraiment reçu ça de la part d'un lecteur !
Du vrai alcool de bonhomme !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.