Soldes d’été 2017 : La sélection des N°10 BonneGueule

16

Vous le savez : le coeur de BonneGueule, c'est vous.

On a la chance - et le plaisir ! - d'avoir une communauté riche, impliquée et qui s'entraide. Certains membres, lecteurs de longue date, vous ont sans doute déjà aiguillés grâce au chat en ligne sur le site : ce sont nos fameux n°10. Ce sont de vrais rocs, que l'on remercie pour leurs conseils toujours bienveillants et leur gentillesse.

De nouveau cette saison, je leur ai demandé quelles étaient les pièces dans leur viseur pour les soldes. Merci à eux d'avoir joué le jeu ! Ils nous offrent une sélection pleine de contrastes, il y en a pour tous les goûts.  

Je vous laisse la découvrir, la parole est à eux...

L'élégance twistée de Christopher

Lorsqu'on pense aux chemises de smoking (si on y pense un jour), la première image qui vient en tête est probablement une popeline blanche, comme celle que porte James Bond.

Depuis un moment, pourtant, plusieurs maisons haut de gamme proposent des chemises de smoking plus décontractées, pouvant être portées avec un blazer, voire un simple jean.

C'est le cas de ce modèle Brunello Cuccinelli en chambray denim avec un col cutaway, parfait pour un côté original, mais sans trop en faire.

Pour d'autres idées de tenues avec ce style de chemises, voir :

  • Marol (non, il n'y a pas un zéro en trop dans le prix).

Autrement, pourquoi forcément acheter des vêtements d'été pendant les soldes d'été ? Ce pantalon Scavini en whipcord de la maison Gorina sera un parfait atout pour l'hiver à venir .

Comme vous le savez sans doute, Scavini est un tailleur reconnu, qui propose une très belle offre de demi-mesure et de petite mesure italienne. Il propose également depuis peu une offre de pantalons en prêt-à-porter, ainsi que des vestes et costumes sous la marque Ardillon.

Avec ses marges très serrées, une telle promotion sur un pantalon est une véritable aubaine. Seul point à noter : les pantalons Scavini ont une coupe très classique : ils sont donc taille haute, ce qui ne sera pas forcément du goût de tout le monde.

Voici maintenant un magnifique pull laine / cachemire en maille torsadée signé Kingsman. Il s'agit de la marque haut de gamme de Mr Porter, proposant un vestiaire complet de produits de très bon goût, fabriqués par des maisons prestigieuses (Turnbull & Asser, George Cleverley, Drake's)... avec des prix qui s'en ressentent.

Une matière luxueuse et un superbe motif qui reste discret. À -60%, ce pull constituera une addition bienvenue à votre garde-robe et deviendra un basique en puissance les jours de grand froid.

Enfin, quiconque penserait que payer une paire de sneakers plus de 300€ est une folie aurait probablement raison.

Cependant, cette paire de chez Santoni est un véritable coup de coeur : patine dégradée à la main de toute beauté ; montage sur un cuir de très haute qualité habituellement utilisé pour les souliers de ville ; montage Blake (sur une sneaker !).

Alors oui, les prix pratiqués chez Santoni sont élevés mais un modèle aussi beau, avec une telle technicité au niveau de la construction et des finitions, ne se trouvera pas ailleurs. (427€)

Direction la Riviera et le Japon avec Abdelhamid

BonneGueule vous a fait découvrir ou redécouvrir le seersucker. C'est une matière légèrement « gaufrée » et aérée, vous permettant d’affronter la chaleur sans la crainte du vêtement collé sur la peau. Justement, c'est un costume en seersucker que je vous propose.

Ce dernier est signé Camoshita United Arrows, avec un fit parfait, des boutons en corne véritable, et une couleur qui invite clairement à profiter de l’été en toute élégance. La pièce est proposée par Beige Habilleur.

Le costume en seersucker par Camoshita. (Pantalon : 288€ - veste : 531€)

Que serait un costume sans une chemise ? La deuxième pièce que je vous propose est une merveille signée Maria SANTANGELO en chambray. Je possède cette chemise, la qualité du chambray de la Maison Albini vous fait oublier que vous portez cette pépite.

Vous ne vous en rendrez compte qu’en observant les regards émerveillés des personnes que vous croiserez ou simplement en vous admirant dans une surface réfléchissante (certaines vitrines font double usage). La coupe est exceptionnelle et les finitions exemplaires.

Pour l’avoir, rendez-vous chez Zampa di Gallina. (105€)

L’été, c’est le pied... et le moment de prendre soin des vôtres avec une paire de sneakers originales.

Chez Piola, ils savent s’y prendre pour élaborer des paires confortables avec un design travaillé. Ici, un mélange de laine et de nubuck, monté sur une semelle en caoutchouc d’Amazonie. Vous pouvez les porter avec un chino simple ou même le seersucker Camoshita cité plus haut.

Gwénaël : du style, tout en polyvalence

L'été 2017 à Paris. Un climat fascinant, dans lequel se côtoient et s'alternent la canicule subsaharienne et la mousson thaïlandaise. Un casse-tête pour tous les adeptes de tenues stylées et adaptables au cours de la journée, à moins de porter une combishort de plongée en Gore-tex selvedge (Benoit, si tu me lis).

Comme l'hiver dernier, on remarque que les nombreuses promotions et autres ventes privées qui ont jalonné le mois de juin - et fait déborder nos boîtes mail - ont déjà bien entamé les stocks des différents shops.

Mais camarades, à cœur vaillant rien d'impossible. Voici une sélection de pièces encore présentes en quantité, et qui ne manqueront pas de donner un peu de vie à votre dressing.

Pour commencer, une pièce tailoring qui peut facilement être détournée. (Officine Générale - 117€)

Le French Pleat est une coupe iconique chez Officine Générale. Cette saison, elle a été retravaillée avec une fourche légèrement remontée, toujours avec cette taille haute et ces doubles plis caractéristiques qui donnent une belle fluidité à la pièce.

Pièce polyvalente pour les amateurs de casual chic, elle peut se porter aussi bien avec un tee-shirt et des sandales qu'avec la veste de costume assortie et une paire de Richelieu.

La matière, un fresco de laine, est très respirante et laisse passer le moindre coup de vent. Cela la rend tout à fait adaptée pour l'été lorsque le thermomètre ne dépasse pas 30°, et sera particulièrement efficace pour ceux qui doivent porter le costume toute l'année.

Veillez néanmoins à ne pas le choisir trop serré : ce n'est pas un jean brut. Il serait dommage de se priver de la fluidité et du jeu de volumes permis par ce genre de coupe.

Vous le savez également, l'été n'est pas la saison du layering et de l'empilement de pièces. Au contraire, quand le mercure grimpe, seules les coupes et les matières du peu de pièces que vous portez font la différence dans une tenue.

Voici donc un basique indémodable, la chemise en denim, interprétée ici dans un esprit résolument workwear avec ses deux grandes poches poitrine, son denim lavé et ses boutons en bois, plus casual que la nacre habituelle sur les chemises de la marque.

La coupe est droite et le col plus imposant que sur la majorité des chemises actuelles, ce qui accentue l'esprit héritage de la pièce. De quoi donner de la crédibilité à n'importe quel baroudeur de ville.

Enfin, pour le cas où certains d'entre vous voudraient succomber à la hype du bomber noir, en voici certainement la meilleure version sortie cette saison. (Transit - 293€)

Transit est une marque italienne aux designs très travaillés, une vraie approche créateur et des matières de très grande qualité.

On retrouve sur cette pièce de nombreux détails discrets mais très efficaces, comme un double zip ; un bord-côte qui ne prend que l'arrière du dos et des manches ; un dos en jersey permettant de donner plus d'extensibilité et de confort à la pièce et, surtout, un magnifique lin noir chiné.

Les coutures apparentes, caractéristiques chez Transit, sont également assez discrètes une fois la pièce portée. Le bomber est donc plus polyvalent qu'il n'y paraît, autant dans le style habituel de la marque que pour donner un peu de vie à une tenue basique ou streetwear.

Le vestiaire décontracté de Marko

Que serait Marko sans le polo ? Cette pièce, qui fait tant débat chez BG, est l'une de celles que je porte le plus. Tant pour son confort que sa polyvalence.

Aujourd'hui, je vous propose le haut du panier avec ce modèle John Smedley fabriqué en Angleterre. Côté finitions, c'est bien du haut de gamme : boutons en nacre, jolis bords-côtes et matière 100% coton Sea Island. Pour ceux qui ne savent pas, c'est l'un des cotons les plus rares du monde, réservé aux pièces les plus exceptionnelles.

Le rouge peut faire peur mais c'est une couleur idéale pour la saison. Ce sera assurément la pièce forte de votre tenue.

Mon deuxième coup de foudre est pour cette chemise casual de chez Portuguese Flannel. Col boutonné, boutons nacrés, 100% coton, poche à la poitrine... Cette chemise vous accompagnera partout dans vos looks décontractés, notamment le workwear, avec un jean brut et des boots. Sa couleur olive est très facile à associer.

Une couleur facile et un prix aussi doux que de la flanelle. (70€ chez Royal Cheese)

Troisième coup de cœur, un pantalon à plis Commune de Paris.

Je le trouve assez spécial grâce à sa couleur et sa composition (mélange coton / lin). Sa coupe le rend idéal pour l'été : de l'aisance au niveau des cuisses, tout en étant ajusté au niveau de la cheville.

La couleur et le rendu sur la photo sont très intéressants. La description mentionne du bleu pétrole, ce dont je doute fort vu l'image. Je parlerais plutôt d'un bleu gris.

Que serait ma liste d'envies pour les soldes sans au moins une paire de sneakers ?

C'est ainsi que je vous présente cette paire d'une marque danoise que j'ai découverte récemment : Arkk, qui propose des modèles à petits prix aux designs assez originaux.

En l'occurrence, la couleur oscille entre bleu marine et bleu pétrole. La tige en tissu est parfaite pour cette période de chaleur. J'aime beaucoup les lacets qui me font penser aux sneakers de chez Y-3. La semelle fait penser aux running de chez Puma.

Reste à voir la durabilité dans le temps.

Soldées à £50 (env 57€) chez size?, le rapport qualité/prix me semble bon à ce prix.

Tibo et ses pièces pleines d'authenticité

Pour débuter, j’aimerais mettre un (petit) coup de projecteur sur Ardente Clipei, l’une des (très) récentes maisons à suivre, installée à Paris depuis décembre 2015. Fondée par un tout jeune diplômé de l’AFT, Romain Biette propose une demi-mesure rafraîchissante ; accord difficile entre la spezzatura italienne et le classicisme français.

Plus qu'un simple service de demi-mesure, la jeune maison veut étendre son offre. Comme Degand à Bruxelles, elle crée un lieu consacré à l’élégance masculine, invite d’autres grands noms du secteur via des trunk shows, offre un panel assez large d’accessoires...

Ce qui nous amène à l’objet sélectionné : une pochette blanche en lin,  entièrement faite-main en Italie (roulottage des bords compris), pour un tarif imbattable de 25 euros en soldes.

L’accessoire sartorial par excellence, qui se marie aussi bien avec un blazer dans une tenue très décontractée, que dans une tenue formelle pour les cocktails ou les réunions à la City !

Si ce genre de jeunes maisons vous intéressent, on peut citer dans la même veine Chato Lufsen, marque proposant des vêtements et accessoires fabriqués en France cette fois-ci.

Bon, j’ai fait un petit écart... Le prochain vêtement n’est pas en soldes mais à un tarif assez accessible, qui le place dans la catégorie des très bonnes affaires.

Depuis que j’ai vu les Italiens intégrer des fermetures, jusqu’alors réservées à l’armée, dans leurs pantalons, j’ai trouvé l’idée excellente et ai voulu m’en prendre un. Et puis ensuite, j’ai vu les prix des pantalons chez Rubinacci...

J’ai donc cherché dans les dépôts militaires pour trouver un modèle analogue à ces fameux pantalons gurkha. S'agissant de vêtements de la seconde Guerre Mondiale, les originaux sont difficiles à trouver. Néanmoins, quelques reproductions existent comme celle-ci, en version short pour l’été.

Rien de mieux pour avoir une pièce stylée, avec de l’histoire, tout en gardant une grande praticité. (£40)

On peut en trouver aussi ici, dans différentes versions (et soldées). Mais sur une boutique aux USA, attention aux potentiels frais de douanes, à prendre en compte lors de l’achat.

Dernière pièce de la sélection, toujours estivale, une jolie chemise en lin avec un col cubainTrès connotées années 60, ce genre de pièces revient de plus en plus au goût du jour. Il n’y qu’à regarder du côté de chez Beige Habilleur pour voir que nos amis les Italiens l’ont bien compris.

La matière très travaillée, la teinture à l’indigo, les boutons en bois de coco, le col... C'est la pièce parfaite pour ajouter un peu de piment à vos tenues, tout en restant dans un budget correct (95€).

Pas d’overthink pour autant : ouverte ou fermée, portez-là comme vous le sentez. Et si vraiment vous n’avez pas d’inspiration, regardez Plein Soleil !

Le mot de la fin...

J'espère que la sélection soldes de nos N°10 vous aura inspirés ! Et vous, qu'avez-vous repéré ? Qu'espérez-vous trouver ? Sur quelles pièces avez-vous déjà craqués ? Racontez-nous dans les commentaires !

A propos Rafik

Je suis fasciné par l’expression des contre-cultures et les mouvements underground. Tombé amoureux de la mode à 5 ans, je pense qu’elle doit rester un moyen d’expression, et non une course aux tendances. Et que ça reste entre nous, mais je suis un brin bling sur les bords.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Enguerrand !

    Il y a un lien pour les trouver sur le site Upper Shoes en légende de la photo, sinon tu peux passer sur leur site web pour trouver les revendeurs. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Stéphane !

    Pour faire bref : ce n’est pas la même gamme. Pour élaborer, il y a des différences au niveau de la qualité des laines, des machines utilisées, des procédés de fabrication, de la densité de tricot, du travail des coupes, de la recherche et développement matières (très présente chez Inis Meain). 😉

  • Stephane Dupuis

    Bonjour BG

    Comment expliquer vous la différence de prix par rapport à Inis Meain ? (320 € contre environ 125 € pour le luxury aran par exemple).

  • Pierre – BonneGueule

    Oui, leurs pulls sont vraiment très cools, très quali et à des prix franchement pas abusés, c’est vraiment une bonne marque si on aime ce style ! 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Léo !

    Je ne saurais pas trop te dire où tu vas trouver un pull avec la même composition laine vierge/cachemire, mais tu peux trouver des choses de ce style chez des marques comme Aran Sweater Market ou Inis Meain. On a aussi quelques autres marques par ici. 😉
    https://www.bonnegueule.fr/tag/maille-homme/

  • Leo Girault

    Hello,
    Sauriez-vous où je pourrais trouver un pull dans les mêmes matières et le même style que celui de Mr Porter, le site a été dévalisé ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Hug !

    La Maria Santangelo ?

    Si je me rappelle bien c’est ajusté mais pas moulant non plus (ce serait étonnant pour ce genre de marques de toutes façons)

  • Pierre – BonneGueule

    N’hésite pas à nous faire un retour quand tu l’auras, Jo ! 😉

  • Jeff Gd

    Je vois que je ne suis pas le seul à avoir flashé sur la veste en seersucker :p

    Elle reste chère même à -40% cependant… J’attendrai l’été prochain pour le blazer en micro seersucker BG 😉

  • Kokujino

    Merci pour l’article !
    Le short gurkha, ça fracasse !
    Dommage qu’on ne puisse pas trouver ce type de pièce plus facilement =(

  • Foucault Jérémy

    D’accord.

  • Oui, avec Nicolo et moi 🙂

  • Oui, entreprise à présent liquidée.

  • Félix

    Menlook c’est définitivement fermé ?

  • Foucault Jérémy

    Merci pour cette article, et très beau pull gris. Est ce qu’il y aura un webinaire solde cette été ?

  • Yohann Klein

    Génial et de très bonnes idées.