Veste workwear kuji indigo en tissu japonais natté

0,00 €
Savoir-faire japonais
Savoir-faire japonais
Riche tissage natté
Riche tissage natté
Pigment indigo qui se patine
Pigment indigo qui se patine
Le Mot du Fondateur

L'âme du vêtement de travail et la richesse des matières japonaises : voilà ce qu'on voulait retrouver dans cette veste workwear souple et confortable, aussi facile à porter sur une chemise que sous un gros manteau.

Benoît, co-fondateur de BonneGueule
Dénicher un tissu japonais qui a du grain
Dénicher un tissu japonais qui a du grain100% COTON

Le coton, est une matière naturelle avant tout, qui a été choisit pour sa douceur, sa résistance et sa facilité d'entretien.

Filé, tissé et teinté au pigment naturel d'indigo au Japon. 

Tisseur
Dova
La Maison Dova ou la culture du mystère

La Maison Dova ou la culture du mystère

C'est une de ces vieilles Maisons japonaises qui cultivent le mystère et la discrétion autour de leurs activités. Dova fonctionne comme une association d'artisans qui rassemble et valorise le savoir-faire de nombreux tisseurs trop confidentiels pour exporter leur travail hors du Japon. 

 

On adore dénicher de vieilles Maisons de tissu japonaises comme Dova. 

D'autant qu'il est difficile de rentrer en contact avec eux quand on n'est pas une marque de luxe (ils ne sont même pas présents aux salons textiles, tout se fait au relationnel). 

Dans notre gamme de prix, nous sommes donc les seuls à proposer une toile Dova... et nous en sommes fiers ! 

 

Découvrez les secrets de nos lignes japonaises

Lire l'article
Bonne gueule
Dessiner une coupe confortable et fonctionnelle

Dans l’esprit des vêtements de travail : un peu ample, très pratique. Mais sans exagération !

Cette coupe vous donne aussi beaucoup de liberté : par dessus une chemise ou sous un gros manteau, elle restera tout aussi confortable.

Une toile nattée artisanale, teinte à l'indigo

Le tissu est teint à l'indigo, pigment naturel, selon une technique de teinture différente entre les fils de chaîne et de trame. Il se patine joliment : au fil des ports, des nuances, des reflets et des contrastes vont s'exprimer.

Ensuite, il prend vie sur un vieux métier à tisser rapier (sans navette) ce qui lui donne une texture nattée particulière : c'est le fameux wabi-sabi.

Pour qu'il soit souple et douce au toucher, on lave une dernière fois la matière avant montage.

Détails& Finitions