Sélection shopping : comment s’habiller à la mi-saison ?

Temps de lecture : 8 minutes

45

Après la période de grand froid et ses températures moscovites, cette semaine, le mercure oscillera entre 7 et 15°, avec de nombreuses giboulées à travers l'Hexagone...

Sans vouloir me la jouer Évelyne Dhéliat, vous l'aurez compris : nous sommes entrés de plein fouet dans le mois de mars et sa météo changeante. Alors que nos gros manteaux et autres pièces hivernales ne sont plus forcément d'actualité, on fait le plein d'idée pour affronter la mi-saison avec style.

Regardons ça de plus près !

Rafik, l'éclectique...

Pantalon en flanelle GTA (188 €)

GTA est une marque spécialisée dans les pantalons. Travaillant autour d'une même coupe, elle varie les matières et les couleurs pour donner différents accents à ses pièces.

Elle a aussi l'habitude de jouer sur les textures, comme sur cette flanelle qui, de prime abord, ressemble à du denim...

Les températures étant encore fraîches, un pantalon en flanelle reste une alternative solide.

Certaines zones sont volontairement usées, notamment sur la ceinture, presque comme s'il s'agissait d'un délavage. J'aime aussi le design de la patte de boutonnage, apportant du caractère à une pièce tout en contraste.

Côté style, des sneakers le complèteront parfaitement, autant qu'une paire de bonnes vieilles boots. Si le bleu roi ne vous séduit pas, vous trouverez également une version beige et une navy.

Imperméable Rains (120 €)

Qui dit mars, dit pluie. Et qui dit pluie, dit imperméable. Jusque là, rien de bien surprenant...

Si l'on ne souhaite pas explorer la piste trench / mackintosh, il est alors rare de trouver ce genre de blouson avec un design original — à moins de chercher du haut de gamme.

Sans prétention, la marque Rains propose des modèles efficaces, avec un bon rapport qualité / prix, qui se prêtent facilement à des looks streetwear. Celui-ci a surtout accroché mon regard pour l'utilisation du gris clair, peu usuelle sur ces pièces.

Disponible à 120 €, dans une couleur gris clair plutôt originale pour le coup.

Avec cette nuance, on s'éloigne de l'image du "ciré". Le rendu est plus épuré, grâce à une couleur proche de celles des sahariennes. Ce n'est pas une pièce révolutionnaire en soi, mais elle est une bonne option pour qui souhaite se protéger de la pluie sans trop se prendre la tête.

Chemise "Bowie" YMC (210 €)

YMC — "You Must Create" — est un label londonien qui, comme beaucoup d'autres, prend le parti de revisiter nos basiques.

En l'occurence, il se penche sur la chemise en jean navy, qu'il twiste en la dotant d'un zip central. Du reste, il n'y a aucune fioritures, si ce n'est une petite poche plaquée sur la poitrine.

Si le label parle de "chemise", c'est bien comme une surchemise qu'il faudra la porter. De là, vous avez le choix : un tee-shirt ou une chemise casual pour les journées les plus douces ; une petite maille, voire un col roulé, pour des températures moins clémentes.

Lunettes à clip amovible Han Kjøbenhavn (140 €)

Chez Han Kjøbenhavn, on trouve de tout : jeans, grosses flanelles, inspirations militaires, tailoring... Pourtant, ce sont ses lunettes qui nous intéressent aujourd'hui.

J'avais déjà eu l'occasion de vous parler de ma récente lubie pour les modèles avec monture transparente. Loin d'en avoir fini, celui-ci me fait sérieusement de l'oeil...

Le petit détail en plus : grâce au "clip" amovible, les possibilités sont multiples — qui plus est sur une monture transparente, s'accordant avec quasi n'importe quelle couleur pour les verres.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de personnellement tester la marque mais avec ce design, et sa fabrication main 100% italienne, elle présente de sérieux arguments...

Alexandre, le militaire du futur

Parka "Tourist" A.P.C. (460 €)

Printemps oblige, on commence tout naturellement avec une parka, ici un modèle kaki de chez APC.

Fidèle à son héritage militaire par sa couleur, son design polyvalent fonctionnera dans presque tous mes looks.

Longue et conçue dans une gabardine de coton technique hydrofuge, elle présente des patchs renforcés apportant plus de solidité aux coudes. Ses multiples poches en font de plus une pièce pratique... Bref, la parka parfaite pour la saison qui commence.

Sac à dos Raf Simons x Eastpack (185 €)

Le printemps, c'est aussi la saison où l'on recommence à flâner. Moins agréable lorsqu'on a les mains prises, je me suis donc mis en quête d'un nouveau sac à dos.

Plutôt original dans son design, ce modèle, issu de la collaboration SS18 entre les deux marques, est réalisé à partir de panneaux contrastants de toile noire et de vinyle couleur cuir. Inspiré des films de science-fiction néo-noir, je me vois déjà l'arborer en jouant le remake de Blade Runner !

Kimono "Long Patchwork" First Edition Design (env. 108 €)

Continuons avec une pièce dénichée sur Etsy. On retourne chez un créateur dont je vous avais déjà parlé dans une précédente sélection : FirstEditionDesign, qui s'illustre notamment dans la création de kimonos modernisés.

J'ai jeté mon dévolu sur un modèle en patchwork où l’association des couleurs, et la disposition des lignes, apportent une véritable âme à la pièce.

Ce genre de veste devient automatiquement la pièce forte de votre look. Je vous invite à la tempérer avec des pièces sobres, typiquement un henley blanc — pour la texture et le côté rétro — avec un bon jean brut.

Pantalon "M51 — EDR" First Edition Design (57,91 €)

On finit avec un pantalon de chez First Edition Design, encore une fois...!

Disponible ici pour 58 € environ.

Le cargo est une pièce se glissant facilement dans des tenues streetwear. Ici, j'aime le travail fait sur les poches, ainsi que les empiècements camo qui rappellent l'origine du pantalon. À porter avec un sweat et des sneakers !

Motifs et touches rétro pour Axel

Bandana Momotaro (25 €)

Pour éviter le classique rhume du changement de saison, mieux vaut penser à protéger son cou des courants d'air. Si l'écharpe en laine tricotée par votre grand-mère n'est plus tout à fait de rigueur, vous pouvez désormais opter pour un foulard ou un bandana plus léger.

J'aime beaucoup ce modèle à imprimé camo de la marque Momotaro Jeans, que vous pourrez trouver dans la boutique Jinji.

Avec ses teintes foncées, il renvoie une certaine élégance une fois enroulé autour du cou, caché dans le col d'une chemise ou sous un pull. Il se fait discret, tout en apportant un soupçon d'originalité qui réveillera une tenue trop sobre.

Sweatshirt Hélas (100 €)

Cela fait des semaines que je guette inlassablement les premiers rayons du soleil printanier, en réfléchissant aux pièces que je souhaiterais acquérir. Parmi elles, ce hoodie de la marque Hélas, 100% coton.

Je le porterais sur un jean brut roulotté, complété par une paire de sneakers toutes simples.

J'aime le parapluie dans le dos, brodé et non imprimé : une touche un peu fun, sans se prendre au sérieux.

Converse Chuck Taylor All Star 70 OX Vintage (85 €)

Avec les beaux jours, vient le plaisir de remettre au placard ses bottes, sneakers high-top et autres moon boots, pour glisser ses petits petons dans des chaussures plus légères et aux coloris doux.

Cette paire de Converse Chuck Taylor sera parfaite pour qui voudrait apporter une touche rétro à ses tenues.

Pour ma part, j'aime beaucoup ces Converse basses en toile délavée vendues par Très Bien, surtout pour leur look rétro. Elles s'accorderont  — presque — à toutes vos tenues et peuvent remplacer vos sempiternelles sneakers blanches.

Un conseil malgré tout : jetez un oeil par la fenêtre avant de sortir. On n'est jamais à l'abri d'une averse intempestive !

Lunettes de soleil Tom Ford (275 €)

Mars est le mois du passage à l'heure d'été, du repeuplement des terrasses de café en soirée et du retour... des lunettes de soleil. Ayant récemment cassé les miennes, c'est l'occasion parfaite pour partir à la recherche d'une toute nouvelle paire.

Les pièces Tom Ford, qui plus est les accessoires, proposent une idée de l'élégance masculine contemporaine.

Avant tout, il est conseillé de bien savoir choisir ses lunettes de soleil, d'autant que les beaux modèles peuvent représenter un investissement conséquent.

Me concernant, mon choix se porte sur cette paire Tom Ford en acétate foncé. J'aime tout particulièrement la forme pantos, ici retravaillée avec des lignes moins arrondies. Cette monture, plutôt épaisse, a du caractère tout en restant habillée.

Nicolò, entre basiques et twists

Pantalon en denim Ly Adams (240 €)

Un pantalon à la croisée des genres, comme sait le faire Ly Adams. Le denim délavé très clair et les poches appliquées accentuent l'ADN workwear et rétro de la pièce, tandis que la ceinture — inspirée du pantalon de costume — rehausse le tout vers un registre plus élégant.

Une belle toile et des détails bien pensés.

Ce pantalon n'est pas donné mais, pour moi, c'est un bon exemple des cas où il peut valoir la peine d'investir un peu plus pour s'offrir un design singulier.

Trench classique Suitsupply (300 €)

En ce moment, il est toujours aussi difficile de trouver un trench de qualité à un prix compétitif. Cela restera à jamais un grand classique mais, ces dernières années, le Mackintosh a pris sa place en tant que vêtement de pluie "star" du vestiaire masculin. Du coup, les amateurs de trench peinent plus à trouver leur bonheur...

Eh bien, si vous voulez du classique et de belles étoffes, Suitsupply sort ce modèle au prix très abordable de 300 euros, compte-tenu de la matière  italienne Olmetex, fournisseur reconnu pour les tissus destinés aux vêtements de pluie.

Tee-shirt en lin Homecore (75 €)

Très adapté aux moments où il fait plus chaud, ce tee en lin présente une texture qu'un jersey de coton n'a pas...

Le petit pourcentage de stretch peut être intéressant pour garder un meilleur maintien, le jersey de lin étant très instable par nature. Enfin, le travail de découpe géométriques sur les épaules, et dans le dos, apporte une petite dose de créativité bienvenue !

Hoodie Velva Sheen (209 €)

Normalement, je ne porte pas vraiment de hoodie car c'est une pièce trop sportswear pour mes goûts.

Cela dit, ce modèle de chez Velva Sheen me tente bien : la matière slub, ainsi que les bords-côtes à l'aspect "côtelé", lui donnent un certain charme.

La poche kangourou est harmonisée avec le reste du hoodie, grâce aux petits bords-côtes contrastants. Et pour finir, même si la note est un peu salée, la fabrication entièrement made In Japan et la matière de chez Loopwheeler le justifient bien à mes yeux.

Bref, si j'achetais un hoodie, il serait probablement comme celui-ci !

Le mot de la fin...

On arrive au terme de cette sélection, les amis, en espérant vous avoir donner des idées à nous piquer !

Pour plus de conseils pour maîtriser cette saison bien traître, n'hésitez pas à (re)lire nos guides sur comment s'habiller quand il pleut, choisir un parapluie, et s'habiller à la mi-saison.

Et comme d'habitude, rendez-vous dans les commentaires pour vos questions !

Rafik

Je suis fasciné par l'expression des contre-cultures et les mouvements underground. Tombé amoureux de la mode à 5 ans, je pense qu'elle doit rester un moyen d'expression, et non une course aux tendances. Et que ça reste entre nous, mais je suis un brin bling sur les bords.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci (avec beaucoup de retard ^^) Smirnov pour ce commentaire. Je faisais le tour des spams, et je me rends compte qu’un certain nombre de tes posts ont été classifiés comme tels par Disqus tant ils tendent à être détaillés (et donc longs) hahah 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Je te suggère un Mac chez Drapeau Noir ou un Raincoat chez Suitsupply 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pierre !

    Ben si tu veux du formel et du mi saison, et que tu n’aimes pas le trench, il te reste uniquement le mac.

    Un blouson ne peut pas être formel de toutes façons ^^

    Quel budget tu as exactement ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello JB !

    N’importe quelle paire de sneakers basses ou de chaussures en suédé 🙂

    Cette sélection est juste là pour montrer les pièces qui nous ont plu à ce moment là !

  • JB

    Bonjour BG! Merci une nouvelle fois pour tous ces conseils !
    Par contre mis à part les Converse, quelles autres chaussures recommandez vous pour la mi saison / été ?
    Des sneakers ou autre ?
    Merci par avance

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Adrian !

    Non Etsy ça ne solde pas haha. Déjà que c’est de l’artisanat « direct » + de l’occasion, si ça soldait par dessus, ce serait du vol (pour les vendeurs) :p

    Effectivement Etsy il y a une certaine prise de risque surtout si tu t’orientes vers des pièces aussi fortes que tu connais mal…

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci à toi Arthur ^^

  • Benoit – BonneGueule

    Olivier, tu as une démarche où la quantité semble être très importante pour toi. As-tu par exemple besoin de 5 paires de sneakers quand 1 payée plein pot, 1 payée en solde, et 1 autre sur Grailed peut suffire ?
    2000 € par an, entre Hast, Suit Supply, Uniqlo, Louis Purple, il y a vraiment de quoi faire.
    Pour répondre à ta question, en minimal de minimal, une dizaine de chemises me paraît largement suffisant pour s’habiller à l’année. Deux jeans, deux chinos, un pantalon en laine, et hop ça suffit largement. Mais tu m’as donné une idée d’article sur une garde-robe minimaliste !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Geoffrey,

    Nicolo a tout dit, mais pour info — et je vais peut-être te décevoir — on sera jamais au même prix qu’un Gap ou un Monoprix, car il font des volumes gigantesques, sur des matières la plupart du temps qui n’ont pas grand chose à raconter, et le tout fabriqué dans des pays où la main d’oeuvre n’est pas très chère.
    Oui, une chemise fabriquée avec une matière italienne, dans un pays où les ouvriers sont décemment payés, ça ne peut pas coûter 30€, hirondelle de renfort ou pas.
    Notre rôle à nous, c’est évidemment vous aider à faire les bons choix, mais c’est aussi de valoriser des belles matières, des beaux savoir-faire, parfois menacés. Mais cela dit, j’entends ton points, et je pense que dans nos sélections, on devrait systématiquement mettre une alternative très, très entrée de gamme.

  • Benoit – BonneGueule

    Ah, MERCI ! 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Patrick, je te trouve dur, et je vais expliquer pourquoi :
    – on a une tonne de recommandations sur les petits budgets ! C’est un sujet qu’on a abordé en long et en large, comme par exemple :
    https://www.bonnegueule.fr/comment-bien-shabiller-pour-pas-cher/
    https://www.youtube.com/watch?v=E_bxdbdqTsU&t=81s
    Et dans chaque guide qu’on peut faire, il y a toujours des recommandations pour tous les budgets !
    Tout en sachant que Nicolo passe son temps à aiguiller les lecteurs vers pleins de recommandations en entrée de gamme, il suffit juste de lui demander !
    Par contre, c’est aussi notre rôle de mettre en garde qu’en fonction du type de vêtement, en-dessous d’un certain prix, il n’est pas possible d’avoir une qualité acceptable, et encore moins des conditions de fabrication respectueuses des ouvriers, c’est un terrain sur lequel je refuse d’aller. Sans compter que faire du contenu sur une chemise à 10€, c’est le néant, il n’y a rien à raconter.
    – mes articles sur la Mongolie : pour moi, le challenge était de voir ce qui allait se passer en emportant 3 vêtements BonneGueule sur 7, dans un usage qui n’était pas du tout prévu dans leur conception. Ca s’est très bien passé, et je devais le dire, tout en sachant que dans cet article, je parle de nombreuses marques qui n’ont rien à voir avec BonneGueule. Si tu as pu pensé que j’ai cherché à pousser nos produits au détriment de mon objectivité, j’en suis désolé. Cela dit, si c’est juste la partie voyage qui t’intéresse, et pas mon équipement, j’ai écrit un article juste là-dessus, qui ne parle pas de mon équipement, juste des endroits qu’on a traversé : https://www.bonnegueule.fr/voyage-mongolie-moto-1-2/
    – moi et le techwear : je veux bien croire que j’en parle de temps en temps, mais si tu regardes le dernier article traitant du techwear, il date de… 2014 ! C’est le guide du techwear de Milone. J’en parle vraiment avec parcimonie, et tu dois savoir aussi que dans l’autre sens, j’ai quand même un certain nombre de retours qui me demandent… d’en parler plus ! 😉
    Et enfin, de quel partenariat parles-tu ? A qui avons-nous vendu notre âme selon toi ? Comme le dit Nicolo, il y a zéro affiliation et affichage sur le site, nous restons indépendants dans notre ligne éditorial à 100%.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ton soutien Amadeus !
    Nicolo a tout dit et je pense qu’il faut prendre son temps dans l’achat. J’ai bien conscience qu’on propose de belles pièces, avec des matières précieuses à plus de 400 euros, mais on a aussi des jeans et des chemises à moins de 100 € par exemple.
    Mais comme tu le dis, en étant patient sur les soldes, en guettant les ventes privées et Grailed, aujourd’hui il est bien plus facile de s’habiller avec un petit budget qu’il y a quelques années, ne l’oublie pas 🙂

  • Alex – BonneGueule

    Hello Mokys,

    Le mieux c’est de prendre contact avec le vendeur 😉

  • Mokyx

    Bonjour,

    Comment choisir sa taille de pantalon sur Etsy pour le cargo ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pat !

    Je comprends pour le prix de la sélection, j’ai déjà argumenté sur ce sujet, je pense qu’il est inutile de reprendre le débat. Les remarques ont été retenues sur ce point 🙂 (même si je pense que c’est un peu gros de crier au scandale pour ça ^^)

    Pour l’amour que Benoît a pour le techwear, on retient aussi sur les prochains sujets, Benoît essayera de varier un peu je pense 🙂

    Par contre… De quoi parles-tu sur cette histoire de vendre son produit et de partenariat ?
    Comme depuis toujours, il n’y a eu aucune affiliation, pub, « deal », ou quoi que ce soit de ce genre sur cet article.

    Si Benoît a parlé d’un produit en particulier et que ça t’a choqué, dis nous lequel, mais il faut savoir qu’il l’aura fait parce qu’il était très content du produit. (Ce qui est, globalement, ce qu’on a toujours fait : dire que c’est top quand c’est top, et dire aussi quand ce n’est pas le cas)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Amadeus.

    D’accord, je comprends ton point de vue pour le trench, surtout si l’article est lu en diagonale, ce passage peut choquer.

    Mais sans la partie suivante de la phrase « … compte tenu compte-tenu de la matière italienne Olmetex, fournisseur reconnu pour les tissus destinés aux vêtements de pluie. » ça n’a effectivement pas du tout le même sens :p

    J’aurais peut-être pu le contextualiser en expliquant que ce sont des matières que tu trouves normalement sur des trenchs à 450-500 (et encore, quand c’est bien pricé !) voire 600 euros sur le marché. Mettre des chiffres aurait peut-être rendu le propos plus clair.

    Mais après on serait un peu sortis du propos de l’article (qui est la sélection), et je dois généralement me mettre des stops moi-même pour ne pas expliquer chaque produit en détail jusqu’à perdre les lecteurs haha ^^

    Merci en tout cas pour ton soutien sur notre vision : il est tout aussi important en tant que lecteur qu’en tant que client ou client potentiel ! 🙂

  • Amedeus Ithtalttbtit

    Je ne suis pas être tenté par l’achat d’un des vêtements présentés, même si j’aime beaucoup le Jean et le T-shirt. J’avoue avoir tiqué sur le trench « au prix très abordable de 300 euros ». C’est un jugement de valeur qui me semble quelque peu (beaucoup trop) maladroit… J’apprécie quand la démonstration s’attache plus à nous démontrer en quoi le vêtement est bon. La qualité intrinsèque du vêtement n’est pas forcément le résultat de ce process, la démarche se doit d’être soutenue pour peu que le vêtement soit plus que correct. Je lis des commentaires qui s’inquiètent du budget nécessaire pour s’habiller et je les comprends n’ayant pas une enveloppe pour acheter ou peu en dehors des soldes, voir des post-soldes. Néanmoins, j’espère contribuer à ma petite échelle à soulager le stock de ces marques que vous nous présenter pour les aider à continuer à vivre et à développer leurs collections. Aussi, je ne souhaite pas investir dans les vêtements des lignes Bonne Gueule, qui sont hors de ma portée. Vos manteaux en laine sont superbes, et le cardigan Superyak une merveille. C’est une source de fantasme aussi, je sais que je ne peux pas forcément nourrir tous mes désirs, et j’apprends à vivre avec la frustration. En revanche je suis content de vous lire et je pense que chacun peut soutenir Bonne Gueule selon ses moyens, sur le blog, avec le programme, avec les publications ou en allant vers des choses simples, comme votre jean. Au final, le problème c’est l’importance que représente l’achat des vêtements que vous nous proposez ou conseillez. Le risque c’est rater son coût, et perdre une belle somme d’argent. Cela m’arrive, c’est punitif, il faut juste le prendre en compte dans son apprentissage…

  • Nicolò – BonneGueule

    C’est un chouette premier commentaire… Merci beaucoup pour ta lecture fidèle, Mael 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Mealiael ! ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    « c’est donc un service à la charge des consommateurs, et c’est encore
    heureux qu’on puisse échanger de manière constructive et cordiale comme nous le
    faisons. »

    Hmmm… Si l’on suivait ton raisonnement jusqu’au bout en disant que c’est « l’argent du consommateur qui finance ces dialogues », il faudrait être automatiquement client chez nous pour bénéficier de ces échanges, et pouvoir le considérer comme quelque chose de « dû ».

    Or ce n’est pas le cas 🙂

    En fait je relève ce point parce qu’en toute franchise, tu es probablement le seul lecteur qui attende autant de réponses à des critiques aussi fréquentes (et longues)… Pourtant j’en ai quelques dizaines de milliers derrière moi, des échanges ^^

    Alors en tout amitié, je dois t’avouer que parfois c’est un plaisir de débattre avec toi, mais que parfois, tu as tendance à partir dans le stérile et à être plus biaisé que ce que tu condamnes…

    Le véritable problème qui fait que l’on ne s’entend pas, à mes yeux, ce sont notamment les moment où tu exposes des opinions personnelles (sur la question du prix par exemple)…

    « C’est la même qualité », « ça vaut pas ça », « c’est super cher payé », « ce produit est identique à celui-ci », « l’originalité du design explique les XX€de différence ou non »

    …comme des vérités générales, sans nécessairement avoir la connaissance de l’industrie du vêtement et de la mode, qui va avec.

    Et donc en n’ayant qu’une très vague idée du coût de production de tel objet, des marges pratiquées, de la plus-value technique d’une matière ou d’un détail.

    Par exemple pour Le Gramme, il s’est avéré, après que l’on se soit renseignés plus en détail, que tu avais complètement tort sur les marges « abusées » que tu condamnais chez la marque avant même d’être certain de leur existence.

    Alors je ne te dis pas non plus que je connais absolument tout sur tout (encore heureux), mais j’en connais suffisamment pour savoir que tu devrais, de temps à autre, exposer ça plus comme « la valeur perçue à tes yeux » que comme une valeur absolue et incontestable.

    Ca me paraîtrait plus sage et objectif, et ça permettra peut-être d’avoir des débats plus productif entre nous 😉

    D’autant que je suis par contre TOTALEMENT capable d’entendre « ça, à mes yeux, ça ne vaut pas le coup, ce n’est pas intéressant, car je peux avoir un produit similaire à un prix bien plus faible, et la valeur ajoutée de ce produit plus cher n’est pas assez conséquente à mes yeux. »

    Sur ça, chacun verra midi à sa porte, et c’est tout à fait normal ! 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ca dépend aussi des morphos. Les moins chanceux tels que moi et mes grosses cuisses (en cours de disparition d’ailleurs, je maigris en ce moment !) tendent à les flinguer un peu plus vite à l’entrejambe, mais ça se retape.

  • Foucault Jérémy

    Nicolas V, tu dois porter tes jean brut très régulièrement pour qu’ils te fassent 5 ans. J’ai deux jean selvedge acheter en 2013, et ils sont toujours en excellent état, même si les traces de délavement commence à apparaître.

  • Nicolò – BonneGueule

    Sauf que ça ne serait pas beaucoup moins cher non plus. Ce n’est pas ça qui représente le gros du prix d’une chemise.

    On resterait sur une confection portugaise qui est loin d’être donnée.

    Et sinon ce serait prendre le parti de faire monter des belles matières dans des pays moins développés à moindre coût… Mais après en faisant ça on change complètement de clientèle, et je pense honnêtement que ce n’est pas aligné avec nos valeurs sur le plan éthique 🙂

  • Geoffrey

    Je n’avais pas repéré cette ligne « essentiels » effectivement mais parce que même si les différences de prix sont présentes avec votre ligne « normal », vous êtes loin du prix des articles présents en grande distribution.

    Mais oui tu as raison, il n’y aurait pas d’intérêt à vendre des produits d’entrée de gamme car beaucoup de marques le font déjà.
    Je me suis peut être mal exprimé : si l’on prend l’exemple d’une chemise, on pourrait baisser les coups en enlevant les hirondelles, les boutons nacrés ou autre et proposer un tissus qui sorte de l’ordinaire.
    La surenchère de petits détails vous différencie des autres marques c’est certain mais fait également augmenter les coûts.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci d’avoir participé au débat Nicolas !

    Ton post et ton avis opposé aux précédents permettent aussi de mettre en lumière le fait qu’il est très difficile de satisfaire tout le monde à la fois. ^^

    Ou alors, c’est souvent au prix d’une satisfaction « en demi-teinte » pour tout le monde.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Geoffrey !

    Je te rejoins sur le fait que l’on pourrait faire des sélections « spéciales entrée de gamme ». 🙂

    Par contre concernant la marque, comme je l’expliquais à Gluons, tu ne peux pas avoir quatorze positionnements différents.

    Evidemment qu’il est possible de se contenter de produits moins aboutis que ceux qu’on propose, mais dans ce cas là Geoffrey, si on faisait ça comme le font toutes les marques d’entrée de gamme que tu cites… On servirait à quoi, au juste ? ^^

    La ligne BG « Essentiels » existe déjà. 🙂

    Elle grandit encore petit à petit, et cette année elle sera même dotée de pièces moins basiques !

    https://shop.bonnegueule.fr/39-essentiels

  • Gluons

    Le pantalon GTA : Effectivement une pièce assez unique,
    j’ai du mal à voir un réel équivalent ailleurs. Cela dit, ça reste un produit
    aux alentours de 200€ pour un pantalon en flanelle (avec une matière comme
    celle-ci je vois mal le pantalon tenir plus de 2 ou 3 ans).

    Imper rains : Franchement, j’ai vu quelque chose de
    similaire chez Muji il y a peu pour environ 20€. 120€ pour un vêtement de pluie
    pas hyper pratique, je trouve ça un peu abusé. En plus c’est un vêtement hyper
    situationnel, tout le monde a un parapluie aujourd’hui…

    Blouson YMC : là aussi, rien d’extraordinaire pour 210€…
    Un blouson navy zippé quoi…

    Lunettes de soleil : OK, 140€ pour un design très
    original, c’est vraiment pas excessif. Les lunettes Jimmy Fairly tournent
    autour de 100€ donc ça semble même être une bonne affaire.

    La parka APC : 460€ quand même, mais bon ça reste du
    APC, on sait que c’est de la bonne qualité avec un travail sur le design, même
    si tout est un peu trop cher…

    Le sac eastpak x raf simons : ça reste 185€ pour un sac
    à dos qui repose pour beaucoup sur de la hype. On peut dire ce qu’on veut, un
    sac comme ça sans l’étiquette, personne l’achète à ce prix.

    Le kimono et le cargo : Rien à dire là-dessus, 2 pièces
    créatives pour un bon prix. Idem pour le bandana.

    Le sweat « hélas » : là c’est quand même le
    syndrome « centrecommercial » : sweat blanc tout ce qu’il y a de
    plus banal avec un vieux parapluie vert brodé derrière… 100€… Quasi certain de
    trouver un sweat blanc comme ça en fouillant un peu pour à peine 40€. Ca fait
    60€ la broderie, la comm’ et la distribution sur des shops et e-shops boboïsés.

    Les converse : C’est classique, mais quand même, on
    peut en trouver à moins de 50€ des similaires en fouillant bien. Je pense pas
    que ce soit une si bonne affaire à 85€.

    Les lunettes de soleil TF : 1ere déformation
    professionnelle à mon sens, les lunettes n’ont rien de très original pour 275€,
    mais la griffe fait qu’on s’achète une « part du rêve »…

    Le pantalon Ly adams : C’est pas du tout de mon goût
    mais on peut pas nier le travail créatif qu’il y a derrière. Pour autant,
    est-ce que ça vaut vraiment 240€ ?

    Le trench : Honnêtement je trouve que c’est la pièce la
    plus jolie de la sélection et elle doit bien valoir ses 300€, je fais confiance
    à SS.

    Le tee en lin : Mouais… 75€, je veux bien croire que ça
    soit pas « très » cher pour une pièce comme celle-ci mais faut quand
    même se rendre compte qu’il n’y a pas de twist particulier pour justifier un
    tel tarif… Un monoprix à 20€ ferait autant l’affaire, et qualité équivalente.

    Le hoodie : Je vois pas vraiment où est l’aspect
    créatif dont tu parles, à part les bords-cotes contrastants… Je peux comprendre
    la démarche encore une fois mais ce qui semble justifier son prix c’est l’étiquette
    « made in japan ». Quasi certain de te trouver un équivalent bientôt
    chez Drapeau Noir… Ce « slub » gris en plus grossier se retrouve chez
    Arket par exemple (à 30-40€…)

    Voilà ce que je veux
    dire, c’est qu’il me semble qu’il y ait une légère déformation professionnelle
    (qui peut se comprendre quand on travaille 8h par jour dans le vêtement…).
    Comme l’explique Olivier, je pense que les passionnés de vêtements aiment
    acheter de bons objets assez « régulièrement », s’il faut mettre 2
    mois de côté pour s’acheter un sweat gris sans que ça fasse un trou dans le
    budget, franchement c’est plus vraiment du plaisir… Mais comme je te dis je
    pense qu’il y a une grosse différence entre faire son shopping plein pot chez
    Centre Commercial ou End et le faire sur Zalando ou Asos.

    Pour l’autre point que tu soulignes, à savoir qu’il n’existe
    pas d’autre endroit où on peut échanger avec une marque, je suis tout à fait d’accord
    avec ça et c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je traine sur le
    site. Par contre, c’est dommage de relever ce point à chaque fois que survient
    un échange inhabituel comme celui-ci. Parce qu’il ne faut pas oublier que les
    échanges qui ont lieu sur le média Bonnegueule sont financés par les ventes de
    vêtements, c’est donc un service à la charge des consommateurs, et c’est encore
    heureux qu’on puisse échanger de manière constructive et cordiale comme nous le
    faisons.

    Pour faire une petite analogie ça ressemble un peu à ces
    amateurs d’horlogerie, qui commencent par acheter des montres accessibles (Seiko
    par exemple) et terminent par ne jurer que par les maisons de haute horlogerie
    en trouvant toujours l’excuse du mouvement manufacturé.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Davik ! Je suis soulagé que quelqu’un le remarque ^^

  • Davik

    Hello !

    Ce type d’article avec des séléctions shoppings sont ceux que j’apprécie le plus ! Ca me permet de voir pas mal de vêtements que je serai incapable de trouver par moi même.
    Je te rejoins dans une de tes réponses Nicolo, j’apprécie d’autant plus cette sélections car il y a pas mal de vêtements qui me paraissent plus abordables que d’habitude.

    Continuez comme ça!

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien si tu adores les vêtements, surtout les beaux, au point de vouloir en avoir beaucoup, , je pense que tu peux aussi concevoir que c’est un hobbie coûteux, qui demande plus de dépenses tout simplement… Et des hobbies coûteux ce n’est pas ce qui manque, et malheureusement ce n’est pas toujours accessible à tous, je n’ai pas de solution miracle à te proposer.

    Tu peux aussi adorer les vêtements, vouloir de la variété avant tout, et investir la même chose sur des produits de moins bonne qualité pour en avoir un bien plus grand nombre. Ou faire un peu des deux.

    Mais nous concernant, on ne peut pas être à la fois la marque où tu mets 130 euros dans une chemise en matière japonaise, et celle où tu mets 40 euros dans une chemise faite en chine. C’est pas possible en terme de positionnement de marque, c’est complètement illisible pour un client.

    Ca ne te choquerait pas toi, d’arriver chez une marque et de voir deux chemises dont l’une est trois fois plus chère qu’une autre ?

    Et enfin, concernant le fameux « entre-deux », si c’est plutôt à ça que tu penses, on le développe de plus en plus comme je te disais 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Et puis je viens de re-jeter un coup d’oeil à la sélection, sérieusement, à part ce sweat et ces lunettes qui te scandalisent, y’a pas grand chosede si cher que ça. Si peut-être la parka A.P.C., qui est jolie et efficace, mais vraiment pas donnée pour ce qu’elle est.

    Note qu’il y a quand même des converses à 85€, un sweat à 100 euros, un pantalon à 50€, un imperméable à 120€… Ce sont des budgets très raisonnables, je ne pense pas que tu diras le contraire non ? Et ça représente une partie conséquente de la sélection.

    J’ai l’impression que le « juste milieu » tarifaire que tu réclames est bien là sur ces pièces.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien Olivier, tout d’abord, merci de nous suivre, que ce soit pour les conseils, nos pièces, ou la sélection 🙂

    Crois-le ou non, je suis ravi que tu prennes cet exemple chiffré, puisque j’ai construit une grande partie de ma garde robe avec 30€ de moins par mois (avant même d’avoir accès à nos pièces à nous ou d’être « professionnel » dans le milieu), et ça représente déjà un beau budget !

    C’était d’ailleurs la démarche que suivaient beaucoup de lecteurs dès nos débuts 🙂

    Et ça a toujours été un des conseils centraux chez nous : » acheter moins, mais mieux ».

    Ca implique ça effectivement d’acheter moins souvent et de façon plus réfléchie. Alors oui, ça prend 1 à 2 ans avant d’avoir l’impression d’avoir quelque chose de très fourni dans ta penderie, c’est vrai.

    Et non, ça ne te permet pas d’avoir « tous les looks que tu peux t’imaginer », c’est effectivement une garde-robe plus minimaliste.

    Mais dans les faits, ce n’est pas incompatible avec le fait d’acheter du milieu ou du haut de gamme.

    Par exemple, moi je trouve qu’un budget de 2160€ c’est LARGEMENT suffisant pour t’habiller chez nous ou n’importe quelle marque milieu / haut de gamme. Je crois même que je dépense nettement moins que ça en vêtements aujourd’hui.

    Petit exemple rapide : si tu prends l’exemples de BonenGueule, tu peux t’acheter deux mailles, cinq chemises, un jean brut, un autre pantalon, un beau manteau d’hiver, une veste de mi saison, et des sneakers. Et il te reste encore plusieurs centaines d’euros après ça.

    Et encore, là je ne parle pas de la ligne « Essentiels » qui est encore petite chez nous, mais qui va prendre de l’ampleur au fil des mois 🙂

    Mine de rien ça fait déjà pas mal sur une année !

    Après si dans ton optique ce budget annuel devrait représenter une garde robe complète imméditament, avec laquelle tu ne portes que trois fois la même tenue dans un mois c’est sûr que ça ne colle pas…

  • Jean-Michel MARTZ
  • Alex – BonneGueule

    Hello Max,

    Merci ! =)

    Alors oui, ça irait parfaitement. Axel parle de jean brut mais un bleach irait tout aussi bien.

  • Nicolò – BonneGueule

    Mais en fait Gluons, on fait avec ce qu’on trouve 🙂

    J’ai fait une dizaine d’e-shops en regardant toutes leurs nouveautés (moi j’y vais à la tronçonneuse, je mets aucun filtre, je regarde tout), et vu que les collections P/E18 ne sont pas encore tout à fait déroulées, hé bien ce que tu vois, ce sont les seules pièces qui ont retenu mon attention, en dehors d’autres plus chères qu’on s’est interdit de mettre, ou qui ne sont pas des fins de collection hiver… Tout simplement.

    (D’ailleurs c’est l’ironie du sort que ce soit avec moi que tu aies ce débat, puisque j’ai dû dire « non » à Alex ou Axel qui voulaient mettre un ou deux pièces de luxe « juste pour le plaisir ».)

    Donc non je me suis pas dit « oh tiens et si je m’amusais à mettre que des pièces haut de gamme pour vexer Gluons et toutes les personnes qui ont un petit budget ». Bien au contraire.

    Encore une fois tu mets de « l’intention » là où il n’y a eu que des circonstances.

    Et pour le hoodie hé bien… Si tu me trouves le même à 100€, je suis preneur. Moi je l’ai pas vu.
    J’ai évidemment des bonnes adresses pour des sweats basiques à 50 ou à 100 euros, mais le petit travail de matière et de design qui est dessus, aussi insignifiant qu’il puisse paraître, je ne l’ai pas vu ailleurs. 🙂

    En fait ça me paraît plus intelligent de mettre des pièces un peu chères mais très quali ou différenciantes niveau design, que de vous proposer des basiques tous simples en milieu de gamme là où une marque D2C aurait fait un meilleur boulot.

    En fait pour te satisfaire j’ai l’impression qu’il aurait surtout fallu se tourner vers Asos ou Zalando… Ou tu auras du moins cher, oui, mais avec un rapport qualité / prix souvent pas top somme toute. (Sans même mentionner la question du design)

    Et sinon pour ta dernière remarque… Honnêtement, je vais le prendre comme de la provocation, et je ne relèverai pas, mais soit dit en passant je serais surpris que tu trouves un site où l’équipe accordera autant de temps à débattre avec toi 😉

    Quoi qu’il en soit, je veillerais (encore plus) aux points que tu soulignes dans les prochaines sélections.

  • Alex – BonneGueule

    J’ai une vraie préférence pour le modèle « bandana » !

    C’est clairement le risque de ce genre de site, après n’hésite pas à prendre contact directement avec le vendeur, je l’ai déjà fait pour un sizing sur un de leur produits, et ils sont super réactif ! 🙂

  • Alex – BonneGueule

    Hello Gluons,

    Effectivement du côté de la fast fashion, l’été dernier ZARA et H&M avaient commercialisé des kimono plutôt sympa, beaucoup ont fini dans ma penderie d’ailleurs.
    Je laisse la communauté te répondre 😉

  • Alex – BonneGueule

    Tu viens d’illuminer ma journée 😀

  • Alex – BonneGueule

    Hello Laaazzzeee21,

    Effectivement, c’est un petit créateur que j’ai déniché sur Etsy qui propose des pièces que je trouve intéressante.
    Je n’ai pas encore eu le temps de le tester, et ne suis pas sur que ça soit pertinent de le faire actuellement vu que nous avons d’autres marques en vu ou en test actuel.

    Mais je vais finir par commander un produit chez eux, et je pourrais te donner mon avis sur le sujet avec grand plaisir (surtout depuis qu’il a fait un réassort sur son kimono velour kaki ! )

  • Alex – BonneGueule

    Hello Flo,

    Alors là, je suis un fan de ce type de pièce, mais c’est vraiment compliqué à trouver.
    Pour celle-ci impossible de l’essayer avant, c’est un peu le risque d’Etsy …. =/

  • Nicolò – BonneGueule

    Bah justement, comme ça là, à vue de nez, je ne vois pas trop où trouver le même pour moins cher, c’est bien le problème. (Et c’est comme ça que ça marche quand tu vends de la créa, tu peux proposer quelque chose de plus coûteux puisqu’il est plus difficile de trouver « le même ailleurs)

    C’est bien ça qui me peine. Moi aussi j’y réfléchirai à deux fois avant de l’acheter.

    Pour moi c’est une pièce qui sera top en soldes 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci à toi Guillaume !

    N’oublie pas que comme ce sont des e-shops mutlimarques, une bonne partie de ces pièces peuvent se retrouver soldées plus tard cet été 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Ecoute Gluons, ce n’est pas un article sur les soldes, le but ici n’est pas forcément de te présenter « la meilleure affaire possible ».

    Et quand bien même vu les prix que tu recherches, si tu veux des produits similaires, tu es obligé d’aller vers des choses pas forcément très quali, et certainement pas faites en Europe, ou vers les marques Direct 2 Consumer que tous les lecteurs connaissent déjà et où tu n’as que des basiques ultra classiques.

    (Exemple : un tee en lin chez Monoprix ça coûte 12 à 20 euros. Fais le calcul toi même en appliquant les prix d’une marque un peu plus quali. Ce n’est pas si excessif que ça. Et même chez des marques DTC style Maison Standards, tu sais combien ça coûtait ? 50€.

    Non il n’y a pas « VRAIMENT BESOIN » de mettre autant si tu n’en vois pas l’intérêt.
    Ne le fais pas tout simplement, dans ce cas. ^^

    A un moment, si tu veux du vraiment pas cher, je pense pas que tu aies besoin de nous pour savoir où le trouver. Je vois pas quelle valeur ajoutée on peut avoir là dessus.
    Et si jamais tu ne sais pas où… hé bien demande-nous, et on fera au mieux pour t’aider.
    Mais ce serait cool que tu arrêtes de nous tenir pour responsables du prix que coûtent les choses. 😉

    Depuis toujours c’est dans l’ADN de BonneGueule que de mettre en avant la qualité avant tout. Ca a toujours été comme ça. C’était déjà le cas quand tu lisais les articles de Benoît et Geoffrey quand ils étaient tous jeunôts au début des années 2010 🙂

    Ca se retrouve partout chez nous, des vêtements que l’on produit jusqu’aux marques que l’on propose, et ça me paraît cohérent.

    Et je veux bien savoir dans quel moment de notre histoire il en a été autrement, puisque tu dis qu’on exclut « de plus en plus ».

    Bref, je suis désolé, mais si tu veux qu’on sélectionne des trucs mal faits, dans des matières qui n’ont rien de spécial, avec des designs patauds, juste pour que l’article puisse afficher un prix « pas cher » et que tu puisses te dire « super, j’achète direct », hé bien on ne le fera pas.

    Il y a plein d’autres sites spécialisés là dedans, avec le petit lien d’affiliation qui va bien en prime 😉

  • Gluons

    Même en incluant le bandana à 25€, on en arrive à plus de 170€ en moyenne par article.
    Je veux bien croire à la théorie du « rapport qualité/prix parfait » (même si ça reste à prouver sur certains articles parce qu’il ne faut pas oublier qu’il y a « prix » dans le calcul), mais faut pas abuser non plus. Quand je vois 209€ le hoodie gris, je me dis, franchement, y a-t-il VRAIMENT besoin de mettre autant dans un sweat à capuche de cette couleur (oui d’accord y’a 8 points de couture par cm ou un sourcing de coton « ultra quali »…) ? 210€ le blouson navy zippé ? 75€ le tee en lin ?
    Vous devriez quand même faire attention à votre ligne éditoriale, de plus en plus vous excluez de vos articles une frange non négligeable de votre communauté. Faut pas déconner, les basiques pour le printemps, ça coute pas 170€ en moyenne par article… Il n’y a aucune originalité sur la sélection en plus (à part les articles présentées par Alexandre, à la limite vu l’aspect créa on comprend déjà plus les prix…), rien ne justifie les prix ahurissants.

  • Guillaume Bach

    Trop chère pour l’instant pour mon portefeuille … mais après une journée de ….. cette sélection fait rêver !! Merci Bonne Gueule !!