Sape M’en Cinq ! #6 : cinq notions de base pour comprendre les silhouettes

Temps de lecture : 1 minutes

13

Je me rappelle encore des premières fois où je me suis penché sur des conseils de mode masculine, il y a des années.

Dans mes souvenirs, quand j'entendais parler de "contrastes", de "volumes", "d'agrandir", de "tasser", et que je voyais tous ces experts affirmer ces choses comme une évidence... Je me sentais complètement perdu ! 

Comment est-ce qu'ils faisaient pour voir toutes ces choses dans une simple silhouette ? Et puis, de quoi est-ce qu'ils parlaient exactement ?

Alors forcément,  au début, on ne comprend pas, et on se contente d'appliquer les conseils, en ne voyant pas exactement ce qu'on fait, mais en se disant qu'on a confiance dans l'avis des experts.

Eh bien, pour ma part, j'avais envie de vous aider à dépasser ça ! Du coup, aujourd'hui, je vous explique en détail cinq notions de base qui vont vous permettre de tout décrypter par vous-mêmes !

Et si vous les comprenez bien, vous n'aurez plus besoin de "règles", juste de votre oeil, de vos goûts, et d'un peu de réflexion ! Je vous promets que si vous êtes attentifs et observez bien, votre niveau en mode masculine va faire un bond en avant avec ça ! 

Et comme d'habitude, n'hésitez pas à me faire part de toutes vos questions et vos remarques !

Nicolò Minchillo Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Chez BonneGueule, je m'occupe des tests de marques, et évidemment de faire des vidéos de conseil avec Sape m'en Cinq. À côté de ça, je prête parfois main forte au pôle produit pour qu'on développe des vêtements inspirés, dans de super matières.
J'aime la funk, le jiu-jitsu brésilien, le bacon, les manteaux majestueux, les blousons en cuir et les belles boots.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Théo !

    Merci à toi de nous suivre 🙂

    Alors disproportionnés, c’est à dire ? Très gros ?

    Pour moi si tu as un gros cou (parce que c’est uniquement sur ça que ça joue), évite juste absolument les très petits cols (que les français adorent d’ailleurs). Et donc par la même occasion les cols mao, officier et autres « sans cols » apparentés ne t’iront probablement pas super bien.

    le « col dandy » ne veut rien dire pour moi (mais les marques peuvent aussi renommer les cols comme bon leur semble) tu parles peut-être du col « club » ? (Dont la version féminine est appelée « col claudine ») Là aussi ce n’est pas idéal car ces cols souvent petits.

    Sinon il n’y a pas forcément de contre indications de formes à part celle-ci : pas de petit col.

    Pour le fait d’ouvrir ou de fermer ça n’a pas d’incidence, c’est surtout qu’il te faut un col adapté à ton tour de cou, et s’il est disproportionné vis à vis du reste de ton corps, c’est de la demi-mesure qu’il te faut (par exemple chez Cotton Society si tu as plutôt un budget restreint)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Pascal !

    Merci beaucoup 🙂

    Haha oui, enfin pour ça il faudrait peut-être que j’y retourne, ces deux dernières années c’est n’importe quoi… Mais dès que j’ai repris un physique assez solide pour éviter les blessures, moi aussi je pourrais te répondre « osu » 😉

  • Pascal Ito

    Bravo ! Excellente pédagogie et présentation, j’ai adoré ! Rien de plus à apporter 🙂 ah, si on a un autre point commun avec le JJB – Osss

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé voilà ! Tu as ta réponse ! 😀

    Ca veut don dire que pour toi, quand il s’agit de t’allonger visuellement il est probablement plus intéressant de créer un léger flottement aux hanches que de cintrer fortement la taille (naturelle, juste sous les côtes)

    C’est ça que j’aime bien avec ce système « point par point » plutôt que des conseils de morphos globales, car au final on a tous tellement de petites particularités que c’est important de savoir moduler soi même.

  • Fred

    Pour la chemise, c’est la chambray Albiate que je porte complètement ouverte sur le tee shirt lin BG.
    La veste, elle, est le blazer coton et soie BG. Effectivement, la largeur visuelle est chez moi au niveau des hanches.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Fred !

    Merci beaucoup, content que ça te plaise.

    Pour la chemise ça dépend de quoi tu parles quand tu dis « ouverte » (totalement ouverte avec un tee en dessous ou juste deux boutons ?)

    Pour la veste, c’est parce probablement que tu « flottes » dedans au niveau du ventre / de la taille une fois qu’elle est ouverte, tandis que les épaules restent ajustées. Pour ça par contre ça implique généralement d’avoir une matière fluide.

    S’il s’avère que chez toi, c’est cette partie là de ton corps qui impacte le plus ta silhouette, hé bien c’est avantageux. Rappelle toi, le ventre et les poignées d’amour sont un endroit qui joue sur les volumes, pas sur les proportions.

    Cela dit… Si ta veste était sur mesure, la démarcation de la taille qui est créée en suivant le corps jusqu’au bas des côtes apporterait probablement plus de « minceur visuelle » que le flottement sur la zone du ventre provoqué par une veste ouverte. Mais pour ça il faut un cintrage parfaitement adapté à toi !

    Et si tu as une matière très rigide qui n’a pas trop de souplesse, en général la veste fermée te donnera toujours l’air plus mince.

    En réalité je ne peux que poser les bases mais il est impossible d’expliquer tous les cas de figure en détail, surtout sans photos. Par exemple quand je pèse autour des 65kg, j’ai l’air plus mince avec une chemise rentrée dans le pantalon qu’avec une chemise sortie. Quand je suis plutôt dans les 70 comme actuellement, la même chemise sortie me donne l’air plus mince.

    PS : Non parce que franchement je suis pas spécialement pour, autant pour l’intérêt de la collection que mes propres envies ! 😉

  • Fred

    Excellente vidéo, Nicolo 🙂
    Claire, et nuancée en même temps. Elle m’aurait fait gagner du temps quand j’ai commencé à étudier ça en juillet dernier. Mais c’est aussi en se trompant qu’on apprend.
    Reste que je n’ai pas encore percé toutes les subtilités : pourquoi une chemise ou une veste, ouverte, m’affine t’elle plus que la même chemise ou la même veste, fermée, alors même qu’elle est du coup portée plus large ?

    PS : essaies de travailler au corps Lord Wojtenka pour qu’il nous sorte le nouveau cuir BG en bleu marine ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Meliael 😀

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Gluons !

    Merci mais…

    On a pas du bien se comprendre alors, car le but est tout à fait inverse : je n’énonce pas un dogme, j’énonce des faits dans cette vidéo !

    « Telle chose produit tel effet ». Et ensuite tu fais ce que tu veux avec.
    Que je prenne ensuite des exemples qui parlent à beaucoup de monde, c’est indispensable, car sinon on ne comprend rien à la vidéo.

    Et à vrai dire quand c’est « beauf et mal fait » c’est que ça manque de finesse dans l’approche. C’est aussi que tu as généralement tenu compte uniquement des volumes, ou uniquement des proportions, ou uniquement des couleurs. Et que tu n’as pas réfléchi à comment certains effets pouvaient s’annuler entre eux. L’exemple du tee shirt moulant c’est quand même extrême !

    Par ailleurs, il ne s’agit pas de « ne pas s’assumer », et ce n’est pas vain.

    Ce qui est vain c’est de croire que ça peut le faire « au delà d’une certaine limite ». Aucun vêtement ne te donnera l’air 10cm plus grand, ça c’est certain, et le but n’est pas de paraître autre chose que ce qu’on est.

    Par contre, mettre l’accent sur ta carrure plutôt que ton ventre, ou bien te faire sembler légèrement plus allongé, ou un chouilla moins maigre… oui, c’est possible, et à partir du moment où tu prends le parti de « bien t’habiller » (quels que soient les critères qui définissent « bien » à tes yeux) ça n’a rien de plus vain qu’une jolie matière par exemple 🙂

    Et évidemment qu’un rendu peut prendre le dessus sur tout ça ! Il revient à chacun d’équilibrer ses besoins de « modulation » de la silhouette et ses pures envies de style.

    Là dessus tu répètes à peu près la longue parenthèse que j’ai pris la peine de faire dans la vidéo 😉

  • Gluons

    Salut l’équipe,
    C’est une bonne vidéo mais si je peux me permettre je la trouve un peu trop dogmatique.
    Par exemple je trouve que vouloir « allonger » sa silhouette quand on est petit c’est souvent vain, autant s’assumer, les vêtements peuvent faire « illusion » mais pas très longtemps…
    Idem pour les coupes conseillées, je trouve que la coupe d’un vêtement c’est ce qui donne le plus de personnalité à son porteur, et ce peu importe ce respect des règles impériales des silhouette (coutures des épaules qui tombent, pantalons assez larges etc.)
    Il vaudrait mieux parfois suivre son instinct et prendre les vêtements pour leur rendu, pas uniquement pour mettre en valeur son corps (c’est très souvent mal fait et donne un rendu très très beauf, comme le teeshirt blanc ultra moulant montré dans la vidéo).

  • Meliael

    Ce blazer va envoyer du lourd au printemps !
    Ce cardigan rend quand même excessivement bien, mon alpaga en serrait presque jalou.
    Sinon super vidéo qui résume bien tout. Quand on a une silhouette en V marqué avec des épaules larges et une taille fine, c’est souvent difficile de trouver des vêtements qui tombent bien, sans avoir une taille un peu noyée dans un vêtement trop grand ou l’épaule du vêtement qui tombe trop tôt malheureusement.

  • Robin

    Ça veut tout dire ça ahaha

  • Benoit – BonneGueule

    Je ne peux rien dire :p