Revue du web du mois d’octobre – #31

Temps de lecture : 6 minutes

Alors que nous traversons un mois de novembre assez épouvantable, c'est presque un soulagement de devoir replonger en octobre pour vous proposer le contenu et les nouvelles qui nous ont plu le mois dernier. En espérant que vous y voyiez une bulle d'oxygène salvatrice dans un océan d'actualités anxiogènes.

Mode masculine, en veux-tu en voilà

On commence doucement avec un article pour les puristes : Highsnobiety a publié un papier sur les sneakers les plus chères au monde, à l'occasion de l'ouverture du plus grand "Sneakers Market" à Copenhague. Si vous êtes férus de sneakers (comme Alex chez nous), faites vous un petit kiffe et découvrez ici les modèles.

sneakers homme nike Air Max

Si ce modèle Nike léopard a son charme, personnellement, j'ai une petite préférence pour la Adidas Yeezy Boost 350 (ci-dessous).

Adidas Yeezy Boost 350

Un modèle qui m'a l'air extrêmement accueillant pour les pieds.

Sans transition, passons à l'article qui a passionné Benoît et Élie ; toujours en quête d'histoires fortes. Pour l'anecdote, il y a quelques années, la NBA a momentanément souffert d'un problème d'image lié à l'émergence d'un "lifestyle gangsta" chez certains de ses joueurs.

Ce n'était pas du goût de tout le monde, particulièrement de David Stern, qui en était le président à l'époque. Sport & Style est justement revenu sur cet épisode, où il raconte comment la mode a redoré le blason de la ligue.

Il est toujours intéressant de voir comment le style, et plus généralement l'apparence, impacte notre perception. Voici le récit de cette truculente histoire.

mode et NBA

Amar'e Stoudemire en mode Pitti Uomo #OKLM au défilé Berluti.

On enchaîne avec une grosse révolution dans le monde du textile, la première parka faite à partir de toile d'araignée.

Bon ok, je vous vois venir... Non, vous n'aurez pas les mêmes pouvoirs que Spiderman en l'enfilant (notamment parvenir à séduire Mary Jane Watson).

C'est en revanche une vraie avancée dans le monde du textile que nous présente Popsci, pour plusieurs raisons : la qualité et la résistance des toiles d'araignées sont exceptionnelles (plus robuste que l'acier à rayon égal).

Qmonos, en japonais, le textile 'toile d'araignée'

Le fameux Qmnos, le textile 'toile d'araignée' en Japonais.

Beaucoup d'industriels se sont efforcés de synthétiser ce tissu, jusqu'alors sans succès. Mais grâce à des microbes génétiquement modifiés, quelques entreprises, dont Spiber (nommée à dessein), sont aujourd'hui parvenues à créer de la toile d'araignée synthétique, et à la transformer industriellement pour en produire un nouveau textile.

De la collaboration entre Spiber et la marque North Face est née la première "Moon Parka".

moon park spiber north face

L'Homme invisible semble être totalement à l'aise dans cette parka.

Pour finir sur la mode masculine, on a découvert un e-shop qui vient d'ouvrir ses portes et qui a l'ambition de faire de Paris un petit Pitti Uomo (ou d'amener le Pitti à Paris).

Basile et Jean-Baptiste, les deux fondateurs, ont décidé de regrouper le savoir-faire des meilleurs artisans mondiaux. Cela s'appelle Beige Habilleur et c'est très (très) cool. Affaire à suivre...

Capture d’écran 2015-11-19 à 17.37.29

Le reste du Web

On reste en lien avec la mode dans cet article sur - je cite - le business juteux des coachs en look, publié par le Nouvel Obs sous un titre un poil racoleur.

Capture d’écran 2015-11-19 à 18.09.00

L'auteur met le doigt sur une vraie tendance de fond, qui ne s'arrête pas à la mode mais touche toutes les disciplines et tous les domaines : le coaching. Et surtout l'émergence d'hommes et de femmes voulant comprendre avant d'acheter, sans suivre aveuglément des codes, des modes ou des conventions.

Un parallèle est d'ailleurs opéré à juste titre avec le secteur de l'alimentation. Le savoir et la connaissance, bientôt la clef et le levier de toute consommation?

Une tendance oui, mais pas encore une généralité car "À une époque où tout s’accélère, nous sommes contraints de prendre des décisions sans avoir le temps de les analyser". D'où la nécessité de connaître les bons prescripteurs. #ASTUCE

On change de sujet en parlant littérature et BD. Voici un livre que nous avons beaucoup aimé et qui vous fera découvrir la vie secrète des super héros : de Batman qui se brosse les dents, à Catwoman qui beurre ses tartines le matin (le livre est très bien, c’est un chouette cadeau de Noël et c’est notre petit hommage à un ami parti trop tôt).

Livre d'illustration Greg Guillemin

Youtube & consort

Vous le savez, chez BonneGueule, on est très respectueux du travail des youtubers qui, chacun dans leur domaine d'expertise, témoignent d'un vrai talent.

C'est pour cela que nous avons apprécié cette lettre qui défend les intérêts des créateurs de contenu sur Youtube, récemment attaqués à plusieurs reprises sur la question de leur salaire par des journalistes à la télé ou dans les médias du web (exemple dans Le Nouvel Obs).

Des polémiques parfois lancées par méconnaissance de cette plateforme, mais souvent avec un peu de mépris. Je vous laisse en juger avec cette interview de la youtubeuse Natoo dans l'émission de Ruquier "On n'est pas couché", sur France 2.

Capture d’écran 2015-11-19 à 15.51.19

Passons à des choses plus légères. À l'occasion de la sortie de James Bond, la chaîne (encore trop peu connue) Poisson Rouge a sorti une vidéo qui revisite l'esprit des méchants de la saga, faisant le constat d'un manichéisme de plus en plus complexe à cerner. Édifiant.

Également une autre chaîne Youtube qui me fait personnellement bien rire : Inernet. Si vous aimez l'humour absurde, vous apprécierez leur vidéo du stagiaire (ci-dessous) ou encore leur vidéo d'introduction, barrée à souhait. Un modèle du genre.

Quid de BonneGueule ?

Capture d’écran 2015-11-19 à 15.04.36

Avec une transition toute trouvée pour BonneGueule, octobre a aussi été marqué par le lancement de notre propre chaîne Youtube et des deux premiers épisodes de notre édito vidéo Le Bon Look : Le Jean et La Chemise.

On apprécie énormément les retours que vous nous faites pour qu'on s'améliore et qu'on atteigne une qualité de contenu ultime à tout point de vue (fond / forme). Merci pour votre soutien, le troisième épisode sur le blazer arrive très vite !

On ne peut pas clore cette revue du web sans partager l'interview coolos d'Alexandre dans Fashion Issue. Alex, en véritable orfèvre des collections BonneGueule, y raconte son métier et son parcours. Si vous vous êtes toujours demandés comment sont nés la chemise en chambray ou le jean selvedge, je vous invite à y jeter un coup d'oeil. C'est court, clair et précis!

Alexandre Franza chef de collection ligne BonneGueule

Geoffrey a, lui aussi, donné une interview dans le magazine Le Siècle Digital.

Pour finir, notre ancien colocataire et créateur Régis Dajczman a lancé sa marque éponyme DAJCZMAN, qui propose des accessoires haut de gamme (ou très haut de gamme) : portefeuilles, étuis à lunettes, bracelets, porte-cartes...

Des créations parfaites pour donner de l'ampleur à ses tenues et son vestiaire. Auparavant créateur de WhenIWasSeventeen, Régis a voulu monter en gamme en améliorant ses finitions et en développant de nouvelles pièces.

DAJCZMAN

À découvrir ou redécouvrir !

Comme d'habitude, n’hésitez pas à partager vos pérégrinations du web sur mon mail ([email protected]), si vous trouvez du contenu intéressant à partager avec toute la communauté BonneGueule.

MERCI, à dans un mois les amis. D’ici là, restez aux aguets. Prenez soin de vous.

Jeremy Doucet Jeremy Doucet

Concepteur rédacteur chez BonneGueule depuis Janvier 2015.
J'aime écrire des histoires, les frites et les rooftops de Miami.

Sinon parfois les gens m'appellent Steeve aussi.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.