Relooking Homme BonneGueule #6 – Paul : avec 2 ans de retard

chelseaboots
/

“C’est bien joli un relooking : on te fait la toute dernière tenue à la mode et l’année d’après tout est à recommencer !“

Le relooking que je vais vous présenter, que j'ai réalisé il y a presque deux ans, est la preuve qu’une tenue composée de bons basiques et adaptée à la personnalité est intemporelle.

Plus qu'un shopping spree effectué à l'arrache avec votre copine ou votre mère qui vous transformera en gendre idéal en prenant des pièces au style souvent trop éphémère, un relooking BonneGueule jouera sur la durabilité et la cohérence avec la personnalité.

Paul avait à l’époque une problématique simple : il était très maigre et relativement frileux. Il lui fallait donc une tenue avec des pièces qui taillent petit et à la coupe irréprochable, donc difficiles à trouver en particulier pour les jeans. Il lui fallait aussi quelque chose de chaud, mais pas trop épais pour ne pas dénaturer sa silhouette. Une problématique contraire à celle du relooking de Julien.

Enfin, il avait un budget un peu serré : 800 euros (pour une tenue incluant chaussures, manteau et blazer...). Faites le total de ces pièces dans votre garde-robe, à rendu équivalent.

Je n'ai malheureusement pas les photos pour illustrer chacune des étapes du relooking, mais vous devriez normalement vous y retrouver vu la qualité de la photo de fin.

Voici l'avant puis une explication détaillée de mes choix et enfin le résultat :

relooking-paul-av

 

1/ Une tenue d'intérieur facile à assembler et personnelle

La première étape était donc de l’aider à trouver des basiques de qualité portables quelle que soit la saison et qui ne lui coûtent pas chaque fois un bras. Nous sommes donc allés chez COS où nous avons trouvé une chemise et un cardigan pile à sa taille dans des tons simples.

Ce fut son premier layering, assemblé de manière logique, facile à reproduire et purement en adéquation avec son style un peu dandy et artiste (Paul fait du théâtre et de la poésie).

Nous lui avons également montré comment reproduire la même chose avec une chemise Melinda Gloss (photo en titre).

2/ Une morphologie exigeante

Paul a une taille et des cuisses vraiment fines.

La seconde étape était donc de lui trouver un jean qui taille petit, sans forcément chercher aux rayons femme. C’était la troisième démarque des soldes (-50%) et à cette période-là il y a vraiment un bon plan auquel on ne pense pas forcément...

Ce sont toutes ces marques au rapport qualité / prix TRES contestables : The Kooples, Zadig et Voltaire etc où vous pouvez (enfin) en avoir pour votre argent, à condition de rester tout de même sélectif.

Le jean brut parfaitement coupé était ainsi à 60 € et nous avons trouvé par la même occasion un manteau à 99 €. Parlons-en de ce manteau : il en restait deux sur les portants. L’un court à la coupe militaire alors un peu plus actuelle et l’autre plus long avec des revers très classiques.

Le manteau classique à la base n’avait l’air de rien sur un cintre, comme beaucoup de manteaux longs à revers à crans. Mais on vous le répète souvent, il ne faut jamais s’arrêter à cette première impression et il faut essayer, systématiquement.

Ca tombe bien, le manteau lui va parfaitement. Et le détail qui aurait rendu ce manteau ridicule ou too much sur des tenues trop ordinaire, la pochette bleu marine à pois blanc, concorde parfaitement avec ce qui avait été concocté jusqu’à présent.

3/ Une silhouette originale

Une dernière exigence : Paul est frileux, et vu sa morphologie il est hors de question d'empiler les couches à outrance sous son manteau qui lui va déjà impeccablement. Comment vaincre le froid sans dénaturer la silhouette ?

Tout simplement en jouant sur les accessoires avec une énorme écharpe en laine angora Tremblay Alvergne qui a à la fois donné un bon coup de chaleur à Paul mais qui a aussi brisé le côté formel de la tenue en insufflant un jeu de volumes qui l'ont vraiment rendue décontractée.

relooking-paul-echarpe

4/ Une touche finale confortable et facile à porter

Le lendemain, après un bon déjeuner Higuma rue Saint-Anne, le relooking a été finalisé chez la feu Maison Jean-Baptiste où nous avons sélectionné pour Paul quelques paires de bottines. Toujours dans une optique de confort, de résistance mais aussi d'adaptabilité, c'est un modèle de chez Collection Privée qui a retenu notre attention, en cuir de veau et entièrement fourré en lapin (je vous laisse imaginer le confort de ce genre de chaussons).

Une ligne subtile mais pas trop fine permet à ces bottines d'être portées aussi bien dans un contexte casual qu'avec un costume.

relooking-paul-bottes

5/ Le résultat : une véritable seconde peau

La photo parle d'elle-même : représentez-vous un poète, passionné de théâtre et de littérature, grand, fin et avec les cheveux longs. Tous les aspects de la personnalité de Paul sont fidèlement véhiculés, sans jamais rien sacrifier pour quelque chose de trop générique ou de trop hype.

Une structure et une silhouette travaillées mais équilibrées par des couleurs simples et des basiques toujours d'actualité aujourd'hui et pour de nombreuses années à venir.

relooking-paul-apres

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Alex !

    Oulah, elles ne doivent plus être en vente depuis le temps…

    D’ailleurs même au moment où l’article a été posté, apparemment la marque n’existait plus.

  • merci, j’ai demandé au rédacteur de remettre les photos (c’est Image Shack qui les a fait péter !)

  • Nicolò Minchillo

    Yo les gars, je refaisais un tour sur le site et je relisais les vieux articles, juste pour signaler, doit y’avoir un souci d’HTML ici, les photos ne s’affichent plus.

    A bientôt.

  • je crois que c’étaient des Collection Privée.

  • Fabieni2000

    ouaouh c est quoi ces bottines noires?

  • Mark

    Oh oui il y a un probleme avec les photos je vois une grenouille moi (et c’est pas des blagues) Alors c’est écrit « Domain Unregistred. To view, register at: bit.ly/imageshack-domain »

  • ce n’est pas le cas pour moi. D’autres avec le même problème svp ?

  • Anis

    Tous les liens photos sont morts.

  • Jobi59

    Je parlais du coût du relooking en lui même en fait (les 590€), pas du coût des pièces.
    Pour ceux qui auraient un faible budget, ou pour ceux qui n’ont pas besoin d’un relooking total mais juste d’un peu d’aide pou deux ou trois pièces

  • eloise garnier

    oh super joli
    xo

  • Anonyme

    Ce n’est pas possible, même si on n’allait que chez Celio ou chez Zara, on ne pourrait pas faire une tenue complète pour un total de 200 € de vêtements 😉

  • Jobi59

    Genre limité à 3/4 pièces et pour 200 € !
    (simple exemple)

  • Anonyme

    Ca dépend ce que tu appelles « mini relooking » et « moins cher » 😉

  • FloP

    Merci beaucoup! Je ne connaissais pas ce site, très intéressant!

  • blogger3

    Il faul utiliser les baleines magnétiques SoCol Bones en format standard (65mm x 10mm). Une paire de baleines de col en inox et deux aimants puissants, le tout dans un étui en cuir noir, discret et que vous pouvez emporter partout.

    Visitez le site web:

    http://www.socolbones.com

  • GiZeus

    Génial, je me retrouve complètement dans cette tenue. Je vais m en inspirer fortement.

  • Jobi59

    Super article !
    J’aimerais bien faire un relooking, mais c’est impossible avec un faible budget vu le prix « de base ».
    Vous pourriez pas proposer des mini relookings pour moins cher ?

  • Yvan
  • Nicolas

    intemporel effectivement !
    une écharpe plus colorée, vive et accordée avec sa carnation aurait permis de casser le côté sombre de la tenue

  • Un The Kooples

  • Pipio

    Très sympa ! J’ai pas très bien compris un truc, c’est quoi la marque du jean au final ?

  • FloP

    Merci pour l’info, je n’avais jamais vu en Italie, je regarderai mieux la prochaine fois. Une autre petite question (je sais, je suis un emm**deur), vous avez une adresse où je pourrais trouver cette marque à Paris, j’aimerai voire et surtout essayer leurs modèles.

  • Anonyme

    C’est de la bottine haut de gamme italienne, avec un traitement souvent unique des cuirs. On est clairement dans du haut de gamme, où une belle paire peut coûter facilement entre 400 et 500 €. Niveau qualité, j’ai bien maltraité les miennes, et je n’ai jamais eu aucun problème…

  • FloP

    Très sympa comme relooking. J’aime beaucoup la pochette, même si sur le manteau, ce me fait un peu bizarre.
    Serait-il possible d’avoir un peu plus d’infos sur les bottines, et la marqe Collection Privèe en général, j’ai trouvé peu d’infos sur le Net, quel gamme de prix et qualité, comparable à quelle autre marque?

  • Laurent Breillat

    Très intéressant, moi qui suis plus ou moins dans un état d’esprit artiste également 🙂 (avec en plus la même morphologie)

    Par contre, intuitivement j’aurais dit qu’accumuler un peu les couches n’était pas si mauvais, pour donner un peu de volume. Sans accumuler 3 grosses mailles évidemment, mais avec un jeu de layering et des pièces fines en-dessous, je trouve que ça passe bien.
    Aujourd’hui je portais 2 tshirts, cardi et mon manteau, plus une grosse écharpe qui ne me quitte pas, et ça ne me donnait pas l’impression de lourdeur.

    Après je me trompe peut-être, mais il faudra que je poste ça sur le forum pour avoir des avis 😉