Relooking Homme BonneGueule #5 – Alexandre : écharpe et grosse maille pour démarrer l’hiver

/

Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir de rencontrer Alexandre (jeune cadre dans la banque) qui était déjà passé entre les mains d’un autre coach en look, mais recherchait à présent des pièces plus fortes pour l’hiver… et à passer une journée sympa et utile : tout simplement.

Décryptage de l’ancienne tenue

Les pièces initiales étaient bien choisies, quoique un peu tristes mises ensemble. Deux pistes d’améliorations m’apparaissaient donc évidentes : plus de contraste et plus d'"originalité".

Rajouter du contraste dans la tenue…

Au niveau des couleurs, il y a un double problème qui fait que le regard s’attarde sur la tenue et non sur le visage :

  • des couleurs foncées et un manque de contrastes qui créent un bloc de couleur foncée qui prend le dessus sur le reste. Ce serait bien passé si Alexandre avait des cheveux foncés, mais notre ami est châtain clair avec une peau claire (peu de contrastes donc).
  • un haut encore plus foncé que le reste (le blouson). Je m’explique : une couleur plus claire pour le haut (blouson) que pour le bas (jean) aurait crée une gradation du foncé au clair de bas en haut pour arriver au visage… et le mettre en valeur.

Pour autant, comme je l’ait dit plus tôt : les pièces de base sont bien choisies… Alors il faut à présent les mettre en valeur.

On est donc parti sur des pièces plus claires en haut (grosse maille Melinda Gloss : vous l’aviez déjà vu en bleue… et un tshirt American Vintage).

A ce stade, il reste à remuscler les épaules avec l'écharpe.

A cela se sont ajoutés des sneakers National Standard (on les fait souvent passer mais elles sont objectivement très bien pricées) et un pantalon en laine Filipa K (l'alliance du pantalon en laine et des sneakers est trop souvent sous-estimée alors que ça passe tout seul).

Si vous voulez vous aussi mélanger pantalon en laine et sneakers, il y a quelques astuces pour vous aider :

  • choisir un pantalon suffisamment resserré aux chevilles,
  • préférer une couleur qui ne fasse pas trop formel (type pantalon de costume) comme des matières mouchetées, des gris chinés ou de la flanelle,
  • rester dans des couleurs faciles : gris, bleu, beige, sable,
  • n'hésitez pas à "faire tomber" le pantalon sur des sneakers montantes pour casser encore plus le formalisme de la pièce,
  • inutile de vous prendre la tête sur les plis verticaux le long des jambes après quelques ports.

… mais aussi un peu de fantaisie.

L’autre petit souci : un certain manque de fantaisie. Alors pour donner plus de coffre à la tenue et pour muscler la silhouette : j’ai rajouté une écharpe volumineuse et bien chaude (trouvée pour quelques dizaines d’euros en destockage).

Le choix de la couleur était important : ça aurait été compliqué de rajouter des couleurs dans une tenue déjà assez contrastée si on compte le blouson en cuir. Alors on s’est orienté vers des carreaux qui reprennent différentes couleurs et tons de la tenue pour agir comme un liant.

Le résultat c’est une silhouette rééquilibrée, un visage mis en valeur, et bien entendu une tenue qui tient très chaud mais sans perte de style.

Le compte-rendu du coaching BonneGueule par Alexandre

Une journée qui commence par un bon chocolat chaud dans un café près de République histoire de faire connaissance et de revoir le dossier relooking pour être sur que Geoffrey ait bien compris mes attentes.

11h, les boutiques viennent d'ouvrir : il est temps de commencer. On enchaîne donc avec plusieurs boutiques et ce qui m'a vraiment marqué, c'est le temps que prend Geoffrey pour expliquer. Pourquoi ce jean ? Quels détails regarder sur un t-shirt (la fameuse couture au niveau des épaules si vous avez lu le BonneGueule Book) ? le contraste cheveux/peau... Il n'y a jamais de questions idiotes et c'est vraiment très appréciable.

Il est 13h et grand temps de recharger les batteries. Geoffrey m'emmène dans une pizzeria bien sympa avec notamment une pizza aux truffes qui a fait l'unanimité. C'est l'occasion de parler de choses et d'autres, voyages, projets...

L'après-midi est passé à une vitesse incroyable avec toujours moult essayages, explications, et discussions.

17h, on fait le point rapidement. Est-ce que je suis satisfait de ma journée, le bilan et les photos qui me seront envoyés prochainement, le "service après vente" et la possibilité de poser toutes les questions que je pourrai avoir par la suite... Détail des plus appréciable, Geoffrey m'a fait une totale confiance pour le paiement en me proposant de le régler à distance une fois rentré.

Au final, une journée des plus agréables avec une personne sympa et professionnelle, qui prend le temps de tout expliquer et de donner une multitude de bons conseils. Il ne me reste plus qu'à prendre rendez-vous au printemps pour terminer les basiques de ma garde robe !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • RafikBG

    Hello Théo,

    Aurais-tu une photo ? Ce sera plus parlant pour pouvoir te conseiller ! 🙂

  • BenoitBG

    Oui un bleu marine ou un marron passerait sans problème !

  • Mr. Wake

    En revanche, pour ce qui est de mettre le pied sur les paires illustrées ici ou là, c’est plus ardu dans la mesure où les collections changent à vitesse grand v… sans parler des mecs qui ont la chance de chausser du 40, comme moi ! ;D

  • Google 🙂
    On les trouve sur le site web de la marque ou sur Ninsso.

  • Patrice

    Dites moi, deux ou trois des hommes ayant réalisé un relooking chez Bonne Gueule ont des National Standard… Cela fait longtemps que j’en cherche, où les trouvez-vous s’il vous plait?

  • Drana

    Haha ça doit faire un certain temps que tu n’est pas venu alors ^^
    L’année dernière on a eu le droit a un hiver assez enneigé et je pense que ces petites sneakers n’auraient pas survécu, c’est pour ça que je pencherais plutôt vers des bottines personnellement 🙂

  • Ça fait chaud au coeur, vraiment!

    D’ores et déjà un beau Noël à tous.

  • C’est gentil merci 🙂

  • Anonyme

    Honnêtement, ce genre de chaussures convient très bien pour un hiver urbain en France. Ca dépend de quel hiver tu parles 😉 (je te dis ça car je suis à Montréal en ce moment)

  • un article sur les rappels de couleur est dans mes cartons depuis quelques semaines 🙂

  • JeanRémi

    « contraste peau / cheveux, et pourquoi pas s’aider de la couleur des yeux »

    Benoit, tant qu’on est dans les couleurs, on pourrait avoir un petit article sur ce concept? Ca ne m’avait jamais ne serait-ce qu’effleuré l’esprit de jouer avec ça! (en même temps je suis daltonien et incapable de reconnaitre la couleur de mes yeux, mais bon).

  • Anonyme

    Ton commentaire est vraiment intéressant Anne-So, car il touche du doigt la perception objective/subjective des couleurs.

    Par exemple, je considère qu’une couleur claire aère une tenue, et amincit une silhouette (fait porter une chemise blanche sur un mec élancé et après demande lui de porter une chemise noire, tu verras vite la différence).
    Mais toi tu penses exactement le contraire ! C’est bien révélateur de la richesse de la mode masculine et des points de vue qui gravitent autour 😉
    Mais au final, qu’une couleur claire mincit ou grossit une silhouette, on n’aura sans doute jamais une réponse claire, puisque là dessus, je ne pense pas qu’il y ait une réponse claire et universelle. C’est le propre des couleurs dans les vêtements, et c’est un sujet assez compliqué, en tout cas, on l’estime que ça l’est un peu trop pour des hommes qui ont simplement envie de bien s’habiller et être fiers de leur image.

    Mais comme tu le dis, on rentre là dans des débats complexes un peu insolites…

    Aussi, en ce qui concerne la technique de drapping que tu relates, là aussi j’y suis opposé car elle présente deux difficultés majeures :
    – trouver dans le commerce des vêtements des mêmes tons que ceux qui sont conseillés (ce qui demande un travail de repérage considérable, bien trop écrasant pour un client)
    – trouver dans le commerce des vêtements des mêmes tons que ceux qui sont conseillés ET qui ont une coupe adaptée à la morphologie ET qui ont un certain style ET qui conviennent à l’environnement du client
    La théorie des couleurs en agence de relooking fonctionne donc très bien sur le papier, mais elle est très difficile à appliquer dans les boutiques, et c’est encore plus difficile pour le client de se l’approprier !
    Voilà pourquoi nous conseillons des choses beaucoup plus simples :
    – s’orienter vers des couleurs haut de gamme
    – reproduire le contraste peau / cheveux, et pourquoi pas s’aider de la couleur des yeux.
    Ces deux conseils simples sont faciles à appliquer et empêche 90 % des erreurs liées à la couleurs.

    Voilà notre point de vue 🙂

    Par contre, je me permets de nuancer ton commentaire sur le cintrage d’une veste. En fait, même si on s’en rend peu compte, il y a autant de cintrage différents que de créateurs. Plus précisément, une veste n’est pas cintrée au niveau de la taille, mais au niveau des côtes, avec certains cintrages qui peuvent monter encore plus haut (comme Ozwald Boateng par exemple, qui est l’exemple le plus connu). De ce fait, si la veste est cintrée aux niveaux des côtes, mais que les hanches sont très marquées, l’effet visuel n’est pas des plus agréable.

    Merci pour tes encouragements en tout cas ! Et si tu as envie d’écrire sur le sujet des couleurs, car tu le maîtrises visiblement très bien, fais-nous signe 😉

    PS : je suis surpris que tu n’aimes pas le style « grosse maille » sur un homme, car j’ai de nombreuses amies qui trouvent ça très viril et masculin, ça illustre bien comme je le disais la variété des goûts de chacun;

  • Drana

    Dit donc c’est pas avec des chaussures comme ca qu’il va affronter l’hiver ^^
    La question derriere tout ca c’est quelles sont les bonnes chaussures pour l’hiver a votre avis ? :p

  • Quakeerc

    oui c’est vrai ! très efficace !

  • Ben

    Honnêtement il a les mains dans les poches sur les photos avec le cardigan! Forcément sa taille s’en trouve épaissi sur la photo. Mais je pense qu’en marchant dans la rue ca rendrait très bien…on voit bien qu’il n’est pas gros. Après certes peut être que ce cardigan correspond bien aux grands (vous aviez déjà dit que les créateurs de melinda gloss dessinent leurs vêtements pour eux, et ils sont grands) mais il est vraiment beau et la qualité de la matière s’en ressent même sur une photo pas zoomée.

    Les sneakers sont super je veux les mêmes!

    Franchement j’aime le relooking. Après je suis juste d’accord sur le fait que la tenue ne doit pas avoir besoin de l’écharpe pour être complète et équilibrée, ca doit être un plus mais facultatif. Mais je trouve de toute façon que sur ce cas elle est bien sans.

  • non non, y’a le simili cuir aussi 😉

  • Anne-So

    Geoffrey, rassure-moi, tu ne crois quand même pas que nous nous habillons en couleurs primaires, motifs, effets dorés, paillettes et sequins ? 🙂

    J’aime bien Lady Gaga mais quand même…

  • Anne-So

    Je pense que ce n’est pas seulement affaire de couleur (de ce côté là, je ne peux évidemment te contredire – je me permets de te tutoyer, je pense qu’on a à peu près le même âge 😉 ) mais bien de structuration et d’association des volumes. Les couleurs claires grossissent, de même que la maille, et ce constat est accentué par le fait qu’il n’y ait pas d’effet « élargissant » au niveau des épaules. (Wow, je suis au boulot et je suis en train de déblatérer pendant 4 ans sur un cardigan… et sur la silhouette de ce pauvre Alexandre, dieu me pardonne). Le tout boudine un peu je trouve.

    Une veste peut très bien marquer la taille si elle est légèrement cintrée, et bien coupée au niveau des épaules ! Ou alors si on veut flouter la silhouette, quand on n’est pas un fil de fer, je pense qu’on a intérêt à jouer franc-jeu : avec une veste ou un sweat ouvert(e), qui compense un peu la musculature, et un pantalon un peu plus serré en bas. Car là je trouve ça un peu entre-deux.

    Bien sûr ce n’est que mon humble avis de fille 😉 Et ce n’est évidemment pas totalement objectif, sachant en plus que je n’accroche pas au style grosse maille chez les mecs.

    Enfin, en ce qui concerne la colorimétrie, nous avons fait l’essai avec un garçon, et l’assemblée était bluffée. L’intervenante lui a ensuite fourni une palette de couleurs tout à fait portables (des gris, des taupe, des marine), c’est d’ailleurs le but, mais qui n’était qu’indicative. Je t’avoue que je n’ai pas eu le temps de lire le fameux article, mais pour moi, raisonner en termes de foncé/clair est vaguement primaire (ex : s’ils sont chauds ou froids, comme le soulignait Geoffrey, certains gris donnent mauvaise mine… selon la carnation de la personne). Mais tant mieux si ces quelques bases peuvent guider nos wannabe fashion victims dans leur ascension vers l’essence absolue du style et de l’élégance !

  • ça m’en a tout l’air 😉

  • Anthony Guillemette

    Je m’étais fait la même remarque sur le rendu du cardigan au dessus des hanches, qui donne (sur cette photo du moins) l’impression d’un embonpoint qu’il n’a pas sur son look de base. Bref, ça a été déjà débattu 😉
    Concernant le pantalon en laine, j’en cherche un dans ce genre pour ma tenue de reveillon. Est ce qu’il s’agit de celui là : http://www.dressing-the-man.com/pantalon-habille-gris-mchristian-filippa-k.html ? Je trouve le gris bien plus clair que celui du relooking non ?

  • Anonyme

    Bonjour Anne-So et JeanRémi,

    Un grand merci pour vos commentaires constructifs.

    Concernant les épaules d’Alexandre, je dois dire que je ne partage pas votre avis car sur cette photo : https://www.bonnegueule.fr/wp-content/IMG_0418.jpg
    Je les trouve au contraire parfaitement dessinées ces épaules !
    Ce qui m’amène à penser que la photo vous a peut-être induit en erreur, car le dos est superbement dessiné dans la prise vue de… dos.

    De même, je suis à peu près sûr que cette tenue en mouvement doit être très harmonie.

    Anne-So, vous déplorez que la taille n’est pas assez marquée, ce qui me surprend beaucoup, car elle l’est complètement : cardigan qui s’arrête à la taille, avec une couleur complètement différente du pantalon, je ne vois pas comment on pourrait la marquer encore plus ! En tout cas, ça n’aurait pas du tout été le cas avec une veste par exemple.

    Concernant la colorimétrie, c’est une théorie à laquelle je m’oppose fermement, pour son côté déconnecté des vêtements présents en boutique, et pour plusieurs d’autres raisons que j’ai développé dans l’article que Geoffrey a pointé (sans compter le fait que le client n’est pas autonome, etc).

    Au plaisir de vous lire !

  • Vous êtes un peu durs avec ce cardigan que vous voyez porté uniquement les mains dans les poches 😉

    @Jean-Rémi
    Certes c’est une pièce parfaite pour les types assez grands, mais il y a plein d’autres tenues à faire : porté ouvert, ou avec un pantalon moins « carrot »…

    Une fois porté en intérieur, bah tu l’ouvres et hop tu passes à une pièce fluide qui n’accentue plus les épaules plus fines que les hanches… problem solved.

    @Anne-So
    Sur la colorimétrie, draping, etc… ce sont des choses adaptées aux femmes mais pas à l’homme. En amphi peut-être, mais la pratique est toute autre :

    – sur la palette de l’homme, le choix de couleurs est restreint pour les couleurs principales d’une tenue : très peu de vert, violet, rouge, rose, et peu de couleurs primaires, de motifs, d’effets dorés, paillettes, sequins… l’essentiel tourne autour des gris et des tons terre…

    – 95% des hommes ne savent pas reconnaître une couleur chaude ou froide (il y a des gris chauds et des gris froids par exemple). Le coaché ressort totalement confus avec ce genre de techniques. Notre but est de le rendre autonome : nous sommes des coachs, pas des stylistes.

    – l’importance de la couleur vient bien après le contraste. Le choix de couleurs étant restreint dans les collections hommes, ce n’est pas là que les hommes font des erreurs, mais bien sur le degré de contraste foncé / clair. Et c’est pour moi une certitude observée à chaque coaching : je n’ai jamais vu arriver quelqu’un à un relooking avec des « mauvaises couleurs ».

    Notre avis est développé en détail ici : https://www.bonnegueule.fr/limportance-des-couleurs-surestimee/

  • Anne-So

    Tu traduis exactement ma pensée !

  • JeanRémi

    « Effectivement au stade intermédiaire du pull sans écharpe, la silhouette n’est pas bonne et il faut rééquilibrer, c’est ce qu’on fait par la suite. »

    Geoffrey > Là par contre tu mets le doigt sur un problème qui me semble important.
    Normalement, avec une paire de chaussure, un pantalon, un t-shirt et un cardigan, nous sommes habillés.

    Si pour avoir une tenue équilibrée, il faut rajouter un blouson et et une écharpe, la tenue vestimentaire n’a à mon sens plus aucun sens :
    d’un point de vue pratique, je me vois mal en intérieur (au bureau, chez des amis, dans un bar) garder un manteau et une écharpe trop chaude en sachant que ma silhouette n’aura plus aucune élégance si je retire ces pièces.

    Ok, je ne suis pas spécialiste en mode, uniquement grand amateur. Mais à mon sens, une tenue équilibrée devrait se suffire à elle-même uniquement avec un minimum de pièces. Accessoires, écharpes, manteaux, couvres chefs sont les détails en plus qui ne doivent pas détruire une silhouette s’ils sont enlevés!

    (Attention Bonne Gueule, si je te dis ça c’est pas par méchanceté hein, au contraire! Si il y a bien en endroit sur l’internet francophone ou j’ai envie de discuter tranquillement de vêtement, c’est bien ici avec toi et tes lecteurs 😉 )

  • Anne-So

    Merci de ta réponse.

    Certes, mais ce cardigan reste néanmoins une pièce maîtresse de la tenue que vous avez composée. Je pense tout simplement qu’il est adapté aux morphologies particulièrement élancées, ou alors aux épaules et à la taille plus dessinées, et que dans ce cas précis, il aurait peut-être mieux valu s’abstenir.

    En ce qui concerne la mise en valeur du visage et du teint, j’ai été amenée à collaborer avec une consultante en image qui utilise la technique de la colorimétrie, et qui, s’il faut des « règles », est à mon avis plus fiable. Elle se base en effet sur des notions de tons chauds/tons froids plutôt que contraste clair/foncé (et a été prouvée devant un amphi mixte !).

    Bonne continuation !

  • hello,

    La photo en question est un stade intermédiaire. Le but de l’article est d’expliquer comment la tenue se construit pas à pas.

    Effectivement au stade intermédiaire du pull sans écharpe, la silhouette n’est pas bonne et il faut rééquilibrer, c’est ce qu’on fait par la suite.

    Sur la mise en valeur du visage, il suffit de comparer l’avant-après pour s’en convaincre.

    Quant aux théories, elles sont là pour donner des bases aux lecteurs les plus « débutants ». Rien de vaseux, ce sont des concepts qu’appliquent les tailleurs depuis quelques siècles pour habiller les hommes (on ne fait que les adapter à notre époque). Mais pour les femmes, c’est différent, il y a beaucoup plus de liberté et on ne s’habille déjà pas dans le même but.

    Et effectivement rien n’est jamais figé, ce ne sont pas des règles d’or, mais plutôt des repères faciles à suivre pour éviter les principales erreurs (on est des mecs, on comprend plus les modes d’emplois que le blabla créateur). Libre à chacun d’adapter, de transgresser, et d’innover après avoir maîtrisé ces bases déjà suffisamment compliquées.

    Bonne journée et à bientôt j’espère,
    Geoff

  • Anne-So

    Salut,
    je découvre votre blog et je suis agréablement surprise de constater que la mode n’est désormais plus seulement l’apanage de minettes narcissiques en chaleur.

    Je suis bien d’accord avec Jean-Rémi. Vous parlez de « rééquilibrage de la silhouette », mais moi je trouve que vous l’avez justement complètement brouillée ! Les épaules apparaissent arrondies et tombantes à cause d’un gilet sans structure, et la taille n’est pas soulignée.

    Ce type de pantalon avec les sneakers, je ne suis vraiment pas convaincue, mais ça n’engage que moi et c’est une question de goût.

    Je trouve en revanche l’écharpe bien choisie. Les couvre-chefs sont également trop souvent oubliés à mon sens, redonnons-leur leurs lettres de noblesse !

    Enfin, votre théorie de la « gradation des couleurs » n’est-elle pas un peu vaseuse ? Des vêtements ainsi que leur ordre ne se choisissent pas parce qu’ils sont clairs ou foncés, et en l’occurrence je ne suis pas persuadée que le beige approximatif que vous avez choisi illumine réellement le visage d’Alexandre… Je me trompe peut-être !

    Bonne journée à tous,

    Une jeune fille intriguée 🙂

  • Oui, et l’écharpe vient justement remuscler le haut. C’est une pièce importante dans cette tenue en terme de silhouette.

  • Quakeerc

    D’une manière générale , la grosse maille pull / cardigan donne souvent (toujours) cet effet au hanche , du fait que ça retombe toujours assez bas, et pour le peu que l’on met les mains dans les poches , ça amplifie les choses 😉 , je pense que quelque soit le modèle , on retrouvera cet effet (normal a mon avis)

  • Anonyme

    C’est simplement parce qu’il a les mains dans les poches !

  • JeanRémi

    J’ai remarqué à plusieurs reprises sur votre blog un petit détail que je ne pige pas et trouve peu esthétique. Sur la première photo relooking on voit les belles pièces (beau gilet, beau pantalon, etc) ; mais la silhouette semble se tasser au niveau des hanches, donnant une impression « bouteille d’orangina ».
    Je ne sais pas si c’est une impression donnée par les mains dans les poches ou le gilet encore neuf qui ne s’est pas détendu, mais du coup je trouve dut coup l’ensemble peu convaincant.
    Peut être avez vous un avis différent sur la question, ou un éclairage sur quelque chose que je n’ai pas compris?

  • Anonyme

    De même que Geoffrey, je suis un grand fan de votre blog !

  • j’aime beaucoup votre blog

  • Le Critique de Parfum

    L’écharpe volumineuse, ça fonctionne à tous les coups 🙂

  • hello,

    c’était Geoffrey aux manettes 😉
    sur les conseils pour bien passer un pantalon en laines :

    – prendre une emmanchure suffisamment resserrée en bas (on a fait plusieurs pantalons avant de trouver la bonne couleur et la bonne coupe),

    – un tissu qui ne fasse pas trop costume : gris chiné, flanelles…

    – on peut le porter sans les plis verticaux du fer à repasser,

    – en ce moment on croise surtout des pantalons avec une fourche (=entrejambe) assez basse et le haut du pantalon plutôt large comparé aux mollets : juste une idée supplémentaire si les tendances de mode t’intéressent un peu.

    la question est intéressante du coup je modifie l’article en fonction. Merci !

  • Fabien

    bon relooking.
    L’idée de sortir une paire de Sneakers avec un pantalon en laine m’a déjà traversée l’esprit sans franchir le pas. As tu quelques conseils complémentaires, Benoit pour maitriser le style ? Peut être pas d’autre pièce formelle (chemise, veste) ? Thx