Quelle place donner à la marque BonneGueule sur le média ?

Temps de lecture : 10 minutes

68

Salut à tous,

Il y a 1 an, nous vous avons demandé votre avis et vos envies concernant le média : quels formats développer ? Sur quels thèmes écrire ? Ou encore quelles fonctionnalités apporter à BonneGueule ?

Et fin avril, nous avons publié les résultats, avec les réponses à vos questions.

Mais il restait un point important à voir ensemble : la présence que vous voulez donner à la marque BonneGueule sur le média...

Un sujet tellement important pour nous et pour vous qu'il méritait un article à part.

Voici les résultats du sondage... et ce que nous avons décidé !

Geoffrey & Benoît

Éthique éditoriale et développement de BonneGueule

Depuis le début de BonneGueule, notre mission est d'« aider les hommes à se sentir bien dans leurs vêtements ».

Pour nous, cela veut dire écrire des articles de conseils et répondre à vos messages de la manière la plus indépendante possible, à l'heure où on ne trouve plus aucun site ou magazine de mode masculine majeur vierge d'articles sponsorisés, liens d'affiliation et autres bannières de pubs.

C'est possible grâce à notre marque de mode masculine que nous développons en parallèle du média, et qui finance aujourd'hui le site, mais aussi la chaîne YouTube et les rendez-vous de conseils gratuits.

En tant que fondateurs, Benoît et moi avons toujours pris de très grosses pincettes pour ne pas mélanger le média et la marque de vêtements (bien souvent, c’est nous qui effacions des mentions de notre propre marque sur le site en relisant un article écrit par un de nos collaborateurs, avant publication).

Cette indépendance nous tient énormément à cœur. Et on estime personnellement que c’est une des raisons qui nous a permis de faire grandir ce projet que beaucoup jugeaient fou, tout en ayant des fondations saines.

Du coup, de manière très catégorique et automatique, on a toujours choisi de ne pas recommander notre marque, que ce soit sur le média ou dans les réponses aux commentaires.

Ne pas être juge et parti… mais se méfier des deux !

Cette indépendance éditoriale est une très bonne chose dans 95% du temps (on doit TOUJOURS éviter d’être juge et parti), mais cela crée quelques situations gênantes, et même contre-productives pour tout le monde :

  • Nicolò est parfois gêné de ne pas recommander nos propres vêtements alors que cela aurait été utile pour tel ou tel lecteur d’avoir simplement connaissance de l'« option BonneGueule ». Et si l’on réfléchit bien, ne pas évoquer nos propres vêtements là où c’est justifié, c’est finalement à l’opposé d'« aider les hommes à se sentir bien leurs vêtements ».
  • D’autres fois, il se retrouve à citer d’autres marques, certes qui proposent elles-aussi de bons rapports qualité-prix, mais pas toute la « sécurité à l’achat » (frais de ports et retours offerts, obsession de la satisfaction des clients, remboursements en cash) ni les services (explications détaillées de chaque produit, conseils personnalisés) qu’on met en place.
  • Des lecteurs récents ou peu fréquents ignorent que nous sommes nous-mêmes une marque de vêtements ou trouvent suspicieux que "des employés de la marque ne pensent pas à conseiller ses propres produits" et en déduisent par quiproquo que l’herbe est plus verte ailleurs... « Nicolo est contre Ben et Geoffrey ? Il déconseille leurs vêtements ? »

Et là où ça devient encore plus gênant...

Le point que nous chagrine le plus, c'est que même des lecteurs de (très) longue date ignorent que nous sommes aujourd'hui une vraie marque de vêtements, par excès de discrétion et auto-censure.

Souvent, certains pensent que nous ne faisons que des vêtements en collaboration avec d'autres marques. Ou pire que, comme la plupart des médias qui ont un "e-shop", il ne s'agit que de liens vers d'autres sites de e-commerce qui proposent des marques lambda.

L'histoire vécue qui a eu un effet choc sur moi, c'était il y a trois mois, je rentrais chez moi à pied après une soirée, de la façon la plus lente (c'était un peu arrosé).

C'est alors que je passe devant le restaurant où j'envisageais d'inviter ma copine pour son anniversaire la semaine suivante. Deux mecs de mon âge en sortent au même moment, alors j'en profite pour leur demander si c'est un bon endroit pour emmener maman.

On parle un peu, ils me disent que oui, et au bout d'un moment ils me demandent si on ne s'est pas déjà croisés.

Je leur dis que "c'est peut-être via un site de mode masculine", et là ils devinent tout d'un coup : BonneGueule, mon prénom, ils me racontent comment ils ont découvert le site, et me montrent même l'e-mail que je venais d'envoyer aux inscrits le jour-même...

Et vous savez-quoi ? Ils ne connaissaient ni la marque, ni la boutique parisienne, pourtant située à un petit kilomètre de là...

Les temps changent. Mais c'est une histoire qui, pourtant, se répète et se répète...

C'est là que la communauté BonneGueule intervient

Combien de lecteurs BonneGueule seraient heureux de découvrir une marque totalement en accord avec les valeurs du média qu'ils aiment lire depuis plusieurs années, qui leur a parfois appris les bases de l'habillement, les a aidés à renouveler leur vestiaire, et parfois... selon leurs propres mots, a « changé leur manière de consommer, au sens large » ?

Bref, vous voyez où je veux en venir maintenant...

Le monde est complexe, et comme tout le monde je reste perplexe

Alors comme d'hab, c'est avec vous qu'on cherche des solutions.

Et voici comment on vous a exposé le « problème » dans le sondage sur le média :

Comme tu le sais, en plus du média, BonneGueule est une marque de vêtements. Et on y met beaucoup de passion et de travail.

Mais on fait face à une question à laquelle nous n'arrivons pas à répondre... Pour préserver notre indépendance éditoriale et notre objectivité, nous nous interdisons de parler de notre propre marque en dehors des articles de lancement de produit.

Par exemple, dans notre guide du jean, on ne parle pas de nos propres jeans BonneGueule. Le problème ? Certains lecteurs ne découvrent pas la marque, et d'autres se plaignent d'être très mal informés de ses évolutions !

Ma question : penses-tu qu'on doit continuer à ne pas mentionner notre marque ? Ou au contraire, devons-nous être plus fiers de nos vêtements BonneGueule et rappeler plus souvent qu'ils existent quand c'est approprié ?

Ou alors, penses-tu qu'il existe une troisième voie, une manière de faire différente ?

En retraitant les commentaires, on est arrivé aux résultats suivants :

  • Plutôt favorables : 52%
  • Neutres : 7%
  • Plutôt défavorables : 20%
  • Ne répondent pas : 21%

Ceux qui sont favorables :

En parler, mais dans un cadre à part pour préserver l'ADN de BonneGueule
Je pense que vous devriez parler de votre marque dans vos articles. Vous parlez bien de marques qui me semblent trop chères et pas de meilleure qualité que votre ligne, alors pourquoi ne pas parler de vos vêtements.
On peut ainsi décorréler facilement sa réflexion artistique/historique/technique sur le style et l'achat de vêtements.
Il faut en parler. Si cela vous gêne d'en parler vous-même, la manière appropriée serait d'intégrer des témoignages clients, des paroles de "nous", vos lecteurs.
Oui il faut parler de la marque dans vos articles. Le tout c'est de rester transparents et objectifs sur les infos que vous donnez à propos de la marque.
Conserver l'indépendance du blog est primordial mais BonneGueule est un tout. Le blog et la marque en sont les composantes et doivent travailler en synergie. Autrement dit, je ne pense pas que vous devez vous interdire de parler de la marque. C'est sûr qu'il ne faudra pas en faire des caisses, au risque de prêter le flanc à une partialité mal venue.
Il est vrai qu'il est intéressant de savoir comment se positionne la marque BonneGueule par rapport aux autres, tout en essayant de ne pas trop en parler à chaque fois.
Je connais votre marque depuis longtemps maintenant, mais pour ceux qui sont nouveaux, ça serait bête qu'ils passent à côté de ça. Oui, mentionnez plus souvent vos vêtements quand vous savez que c'est difficile de trouver aussi bien ailleurs !
La marque BonneGueule est une excellente alternative aux vêtements proposés par des marques plus connues. Il faut en parler plus quand c'est approprié et pertinent.
Parlez en ! Vous citez les marques, pourquoi pas la vôtre ? C'est juste une citation en plus, pas comme si vous disiez "prenez notre jean, il est mieux". Si vous tempérez bien, je ne vois pas où est le problème, au contraire.
Parler de vos produits quand cela est en rapport avec le sujet me semble normal. La double casquette est un des points que je trouve extrêmement intéressant sur BonneGueule.
Présenter l'option BonneGueule tout en étant impartial. Éviter les remarques NOUS avons les MEILLEURS vêtements, tissus, coupes… même si cela ne vous ressemble pas du tout, fort heureusement :).
Soyez fiers des vêtements que vous produisez et parlez-en autant que possible.
Je pense qu'il faut en parler parce que ça serait dommage de passer à côté de quelque chose qui aurait pu nous plaire. Tant que vous en parlez au moment approprié sans abuser en la mettant trop en avant.
Peut-être faudrait-il prévoir un petit encadré en début de guide expliquant que par souci d'objectivité, la marque BonneGueule ne sera pas commentée/citée dans le guide, mais qu'elle peut présenter une alternative aux marques données en exemple.
Question extrêmement pertinente ! Beaucoup de lecteurs sont au courant de la marque. Et vous avez démontré votre éthique depuis 10 ans. Il faut simplement garder le bon dosage. Et continuer à parler des autres.

Ceux qui sont défavorables :

Ne pas se mentionner reste la meilleure option, sachant que vous illustrez souvent vos articles avec des looks contenant vos fringues, ça me parait suffisant.
Le risque à mettre en avant votre marque dans les articles serait qu'une bonne partie des nouveaux arrivants découvrant le site y verraient un manque de modestie. Comme si vous profitiez de votre image "d'arbitre" de la mode pour vendre vos produits.
Je pense qu'il vous faut garder l'image d'indépendance de la ligne éditoriale, c'est une valeur fondamentale de BonneGueule, avec la transparence. Il faut donc rester discret dans les mentions de la marque.
Gardez votre positionnement éthique. Si certains ne sont pas capables de découvrir la marque BonneGueule, c'est qu'ils ne sont pas dignes de vos vêtements ! Je veux dire par là que vous vous êtes sur un segment moyen de gamme++, pas sur du Zara. Trop de communication commerciale nuirait donc à votre image. D'autant plus que tous les deux mois on a droit à de longs articles détaillés sur les nouveaux produits, l'évolution de la marque, etc. Sans compter les newsletters.
Ne pas mentionner la marque est une très bonne chose selon moi, d'autant plus qu'avant la sortie d'un produit vous y dédiez tout un article.
Un simple lien vers vos produits suffirait, vos fiches produits sont suffisamment bien faites pour ne pas avoir besoin de faire de la publicité supplémentaire dans les articles. Gardez votre ligne, c'est votre plus grande force à mon sens.
J'ose croire que celui qui lit le blog sait parfaitement que vous faites aussi des vêtements. Il ne s'agirait donc pas de convaincre ceux qui vous connaissent et lisent vos articles mais plutôt de vous faire connaitre à l'extérieur.
Ne pas mentionner… tenir…

Ce que nous avons décidé

Vos commentaires, favorables ou défavorables, furent extrêmement intéressants.

Je pèse mes mots, ça fourmillait de bonnes idées. Et même en faisant un tri draconien il restait de très bonnes choses.

On en a aussi beaucoup discuté de vos retours avec Benoît, et au sein de l’équipe. Car on estime que nos décisions doivent toujours être dictées par notre mission d’« aider les hommes à se sentir bien dans leurs vêtements ». Et jamais uniquement en fonction du développement de la marque de vêtements.

#1 Des ponts entre média et marque, là où ils ont du sens

Benoît et moi avons donc décidé de parler de la marque BonneGueule là où c’est pertinent, et toujours en citant des marques alternatives si elles existent :

  1. Dans les fiches conseils et les fiches vêtements
  2. Et dans les gros articles dossier via un encadré à la fin de l’article, au niveau de l’endroit où on recommande les autres marques

L’idée n’est jamais de dire « eh, notre marque est la meilleure » mais uniquement « eh, notre marque existe aussi, et elle est là si tu la cherches ».

Voici à quoi ressemblent les encadrés en question, qui sont en ligne depuis environ 2 mois :

#2 Un community management moins complexé

On retrouve cette idée dans les réponses à vos commentaires.

Nicoló et David vont arrêter de s'interdire constamment de citer la marque, et la proposer parfois comme une option quand quelqu'un cherche un bon jean selvedge, ou des chemises pour l'été.

Mais ici aussi, seulement quand c’est approprié, et également en citant d’autres marques comme alternatives !

On est bien conscients qu'une relation de confiance, ça met des années et des années (11 ans exactement) à se bâtir, mais quelques réponses malhonnêtes peuvent la détruire bien plus vite. Alors ce n'est pas demain qu'on va mettre de la vache folle dans le T-bone steack du barbecue.

Au lieu de s'auto-censurer, alors qu'ils aimeraient davantage aider quelqu'un, Nicolò et David pourront maintenant être totalement honnêtes et décomplexés. Ben et moi, on ne leur donne aucune consigne à part celle d'être honnête et de faire des réponses de fond à chaque lecteur, qu'il soit client ou simple badaud du net.

#3 Des articles avec des thèmes cohérents avec les nouveautés

Le dernier petit truc qui change, c'est qu'on va parfois sortir des articles en rapport plus ou moins proche avec les nouveautés qui sortent.

Par exemple un article sur les vêtements d'été si on sort des shorts. Ou un reportage sur les savoir-faire japonais, tourné sur place, dans des ateliers jamais film... $%£#&@& si on sort une worker-jacket, des chemises en jean et du gros selvedge en septembre... 😉

De cette manière, les lecteurs qui voudront s'acheter une worker-jacket à la lecture d'un article 100% conseils auront le loisir de le faire la même semaine. Et les éventuels clients d'une worker-jacket auront des conseils, des inspirations et encore plus de transparence, et pourront "plonger" encore plus profondément dans l'histoire de leur vêtement.

L'intégration intelligente plutôt que l'opposition

Bref, l'idée c'est d'arrêter de raisonner selon un dogme absolu média VS marque.

Mais plutôt de se demander ce qui va vraiment dans l'intérêt de la communauté.

Faire fonctionner nos coeurs, nos tripes et nos têtes... et faire confiance aux collaborateurs qui développent BonneGueule à nos côtés, et qui en sont les premiers défenseurs (la plupart connaissaient le site bien avant de nous rejoindre en CDI !).

Le tout en continuant à vous écouter. Car au final, c'est vous les patrons, vous nous mettez bien plus de pression et nous envoyez bien plus de consignes et points de vue que ce que reçoit un patron du CAC 40 de la part de ses actionnaires !

La discussion continue !

Les temps changent, on s'adapte.

Et on continue d'inventer de nouvelles manières, plus claires et plus responsables, de développer un média, une marque, et une communauté en 2018... et petit à petit changer la manière dont les Français, les Suisses, les Belges et les Québécois abordent la mode masculine et leurs modes de consommation.

Mais comme d'hab', ce qui ne change pas, c'est que Benoît et moi, on est là pour vous...

Alors si vous voulez nous poser vos questions dans les commentaires, n’hésitez pas !

À très vite de l'autre côté...

Benoit et Geoffrey Benoit et Geoffrey

Depuis 2007, année de création de BonneGueule, nous aidons les hommes à se sentir bien dans leurs vêtements. Benoît dessine la marque de vêtements et supervise le blog. Geoffrey s'occupe des sites Web et de l'organisation. Une bonne histoire de copains.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Jordan – BonneGueule

    Hello Nathan !

    Merci de ta vigilance… bon en fait, c’est tout à fait voulu. C’est une petite blagounette gastronomique du responsable de projet 😉

  • Merci beaucoup 🙂 à très bientôt !
    Geoffrey

  • WildDredge

    Hello Benoit, Geoffroy et toute la team BG !

    Entre nous, je vous suis depuis plus de 6 ans et je n’ai qu’une seule chose à dire : un grand merci. Grâce à vous j’ai pu reprendre en main mon style et ma façon d’acheter, investir dans la qualité plutôt que la quantité, puis à force d’avancer grâce à vos conseils, et notamment grâce à Benoit et les Parlons Vêtements, prendre plus de risques dans mes tenues !

    De plus, je trouve que c’est génial de prendre autant en compte votre communauté comme vous le faites actuellement, avec toujours autant dans qualité dans les contenus et toujours plus de diversité pour nous satisfaire. Chapeau BG, continuez comme ça !

    Ensuite, je constate que chacun y va un peu de son grain dans les commentaires et je trouve ça on ne peut plus logique. Néanmoins, il me parait compliqué de satisfaire tout le monde (surtout avec votre traffic les gars, on va pas se mentir !). Vous avez toujours fait preuve de transparence à mon sens. Parler de vos vêtements quand c’est judicieux, moi ça me parle. Évidemment quand c’est trop, ça donne un ressenti avare, mais j’ai l’impression que ça n’est vraiment pas votre cas. Et puis l’important c’est d’assumer votre position (j’ai vu des personnes assumer des trucs improbables… et ça passe !).

    Bref, conclusion : continuez votre taff superbe. Je vous suis toujours avec autant de plaisir (et encore je n’ai pas entamé les nouvelles catégories de looks, tests et autres) !

  • Salut Nathan,

    Merci pour ton commentaire !
    On vient de mener la migration et il y a encore beaucoup de bugs et d’améliorations à faire.
    Laisse-nous un peu de temps et je te promets que ça va être mieux qu’avant 🙂
    Les commentaires vont être mieux également, il y aura même des notes, etc.

    Work in progress, à très vite !
    Geoffrey

  • Nathan

    Hello la team,

    Oh non, je viens de voir votre nouvelle version de votre e-shop.

    Pour le coup, mise à part la partie recherche (en stocke, taille et tri) qui est vraiment top, je suis super déçu…
    Mise en page bien moins claire : l’encart « achat » à gauche est bien trop large, ce qui rend la mise en page de la description nettement moins agréable (cf Image https://uploads.disquscdn.com/images/f0d44a75cf113a9198337bd968dd1e4dc0f7b3dc105d1f4dff1a7d60f199571d.jpg , le blanc a droite, quelle perte de place _ je suis sur un mac 13″ et pour le coup, c’est pas aussi agréable qu’avant), le menu principal pas très ergonomique (moins fluide qu’avant et moins bien fait je trouve).

    Chargement des pages plus lourdes qu’avant.

    Plus de commentaires non plus sous les produits, ce qui permettait de se faire un avis sur les taille, ou sur le produit..
    Pas de lien non plus (ou alors je ne le trouve pas..) vers le blog.
    Enfin bref, ça fait pas mal de point auquel je n’adhère pas. J’aimais aller sur votre e-shop lire les descriptions (qui faisait votre force comparé à d’autres marques), mais pour le coup, ça va me freiner un peu.
    En espérant que vous ne fassiez pas les mêmes changements sur le blog..

    Désolé du commentaire un peu dur, mais j’ai toujours apprécié votre travail, surtout sur la partie web qui était pour moi au top avant. D’où mon avis un peu franc.

    Nathan.

  • Salut François,

    Merci pour ton commentaire, que je prends de manière bienveillante, sois-en assuré.

    Je suis entièrement d’accord avec toi. Oui, on est toujours juge et parti à un degré ou un autre.

    Et c’est quelque chose d’assumé, car avec les années, je me suis rendu compte qu’on avait aussi le droit de faire valoir nos convictions et nos opinions personnelles, tant qu’elles restent exprimées avec rigueur et honnêteté intellectuelle. Dit autrement, on ne cherche pas l’objectivité pure qui est une chimère, mais « le plus d’objectivité possible ».

    Et de mon point de vue très personnel, être média et marque, c’est la moins subjective des solutions pour les deux casquettes. Il y a des années, on a fait ce choix fort de modèle économique. Et on voit maintenant où cela a mené les différents acteurs de l’époque…

    En effet, je préfère mille fois un média où on a une équipe éditoriale dédiée, talentueuse et passionnée, et qui n’est pas « à la botte » du marketing, que de tomber dans des modèles de fausse objectivité, car truffée de liens avec les marques, d’affiliation, de « brand content“, souvent pas du tout mentionnés. Ce qui n’est pas une situation hypothétique, car c’est aujourd’hui le cas de toute la « presse lifestyle » qu’elle soit papier ou numérique.

    Oui, l’équipe éditoriale a des biais car il y a une marque dans le bureau d’à côté. Mais elle a aussi beaucoup de libertés, car elle ne doit rien à personne, sinon à nos lecteurs et clients, car on génère nos propres revenus. Et si tu y réfléchis, c’est aussi une source de liberté cette fois-ci. Peut-être même plus que des modèles collaboratifs où il faut absolument plaire à l’audience qui finance via un pay wall. Sans parler des goûts, des envies et des points de vue personnels des personnes. La presse généraliste n’est-elle pas elle-aussi subjective ? Qu’est ce qui est vraiment objectif à part des papiers de recherche peer-reviewed ? (et encore, les papiers scientifiques honnêtes comportent généralement de très nombreuses pages sur les limites et biais des expériences conduites).

    D’autant que les rôles sont bien définis chez nous : d’un côté une équipe édito qui n’a pas de consignes particulières, à part « conseiller, guider et faire aimer aux hommes la mode de qualité, et les aider à consommer moins mais mieux ». De l’autre une équipe plus marketing (qui gère essentiellement les lancements) et qui se charge elle-même de déterminer où sont placés les dispositifs liés à la marque.

    Ce média, c’est aussi ce qui pousse la marque à donner le meilleur d’elle-même. Car on a des millions d’yeux qui nous scrutent, généralement avec bienveillance, et qui n’hésiteront pas à nous rappeler à nos devoirs si un jour on déconne.

    C’est aussi pour cela qu’on dit tout de nos produits, de notre stratégie, de nos finances (j’ai écrit un gros papier et fait une vidéo là-dessus il y a quelques jours). Ça m’arrive même de donner mon salaire quand on me le demande, ou les marges des produits, etc. On applique cette même rigueur intellectuelle à notre organisation et nos process. Comme par exemple en ayant des conseillers en boutique qui ne touchent aucune prime sur les ventes (uniquement des primes sur la satisfaction des visiteurs, via un indice de type Net Promoter Score et les notes sur Google My Business). Ou le fait qu’on ne censure rien et qu’on répond à tout le monde sur un ton positif (la moindre des choses ici, vu que j’ai bien compris que ton commentaire était lui aussi bien intentionné).

    Voilà donc une longue réponse, car je voulais te dire que je suis d’accord avec toi. Mais que j’apportais quand même une nuance importante : il existe également de très nombreux rétro-contrôles en faveur de l’objectivité, par que des biais de subjectivité.

    À très bientôt, et n’hésite pas à continuer à commenter, car cela fait partie des commentaires bien argumentés qui font beaucoup de sens et avancer le débat.

    Amicalement,
    Geoffrey

  • Hello P-A,

    Merci pour ton commentaire.

    Je l’ai un peu dit dans d’autres commentaires, mais sur-produire amène aussi son lot de problèmes (en plus d’une posture philosophique que je n’aime pas trop). Et des boutiques comme La Garçonnière (avec qui on s’entend très bien par ailleurs) ne sont pas des destockeurs. Cest plutôt l’inverse : de tels distributeurs veulent du stock, et aussi la possibilité de le rendre s’ils n’ont pas tout vendu. Donc ça accroît encore notre risque au lieu de le réduire…
    Sans parler de la capacité à produire, qui n’est pas toujours possible sur tous les matériaux, avec tous les artisans. Cela dit, quand un produit fonctionne chez nous, on le passe en général en permanent et on en re-commande, donc il faut juste être un peu patient (hors produits très typés ou très saisonniers).

    Par ailleurs, oui on veut uniquement proposer nos produits via nos boutiques et notre site. Cela permet d’être bien plus efficace dans le modèle économique (et donc de tenir les marges faibles), mais aussi de garantir un certain niveau de services, d’explications du produit, de relation avec la communauté, que tu n’aurais pas via des multimarques. À nous de développer progressivement l’eshop et le réseau de boutiques 🙂 (spoiler : nouvel eshop en septembre, nouvelle boutique à Lille au printemps 2019).

    N’hésite pas si quelque chose n’est pas clair 🙂

    Très bonne après-midi,
    Geoffrey

  • Merci Jordan !

  • David – BonneGueule

    Hello Guillaume,

    Ce sera du bleu, mais je ne peux pas t’en dire plus pour le moment ahah

  • Merci Maxime, à très bientôt !

  • Merci beaucouo Abdelouahed, c’est un message super sympa 🙂

  • Abdelouahed Ben’

    Je trouve très intéressant que vous proposiez votre marque aussi. Si j’en crois votre positionnement, vos produits sont toujours moins chers que chez la concurrence (pour une qualité équivalente, à savoir supérieure). Les acheteurs sont donc gagnants autant que vous-mêmes.

    De toute manière, vous avez, à mon huble avis, largement acquis la crédibilité nécessaire en termes de transparence. J’imagine difficilement vos lecteurs douter de votre honnêteté et penser que vous privilégiez vos produits (ce qui en soi, serait même normal, même si vous mettez un point d’honneur à ne jamais le faire).

    Un de vos coups qui m’a le plus marqué, c’est quand vous avez décidé de baisser le prix de certains de vos produits grâce à vos volumes de vente. J’avais adoré l’intention et je persiste à vouloir devenir votre client le jour où j’en aurai les moyens. Recommander davantage votre marque permettra des volumes de vente plus importants, et des prix encore plus compétitifs. Tout le monde est gagnant dans l’histoire.

    Personnellement j’ai été très heureux de pouvoir visiter votre boutique, pour pouvoir observer ce qui se fait de mieux dans l’habillement masculin. Aux tarifs que vous proposez vos produits, ce serait vraiment dommage que vos lecteurs ne sachent rien de leur existence, malgré tout l’intérêt qu’ils portent en eux.

  • Maxime Barbier

    Bonjour,

    En lisant les commentaires de la communauté, je comprends mieux votre frilosité à mettre plus en avant votre marque. J’ai parfois l’impression que certains s’imaginent que vous allez mettre des bannières clignotantes de publicité pour votre marque. Ce ne sont pas quelques recommandations qui vous feront perdre votre communauté et comme vous l’avez constaté sur Youtube (où vous mettez en avant vos nouveautés), tous les choix génèrent des réactions virulentes, exagérées de la part de ceux qui commentent.

    Le plus important c’est d’être transparent, ce que vous avez toujours été. Conseiller sa marque plutôt qu’une autre peut se justifier par le fait que le produit Bonne Gueule serait de meilleur rapport qualité/prix ou avec un choix dans les matières, coupes, fonctionnalités (etc.) ne se trouvant pas dans les autres marques positionnées sur la même gamme que la vôtre.

    Je me doute que si un membre vous demande un conseil pour une chemise à 50€, vous ne lui répondrez pas « Va voir sur notre e-shop », que si une personne a un budget de 1000 € pour un costume, vous ne répondrez pas « Va voir sur notre e-shop », que si on vous demande « Où acheter un pull bleu clair de qualité ? », vous n’allez pas répondre « Va voir notre pull bleu foncé sur notre e-shop, un pull bleu clair, ça ne se porte pas » et que, selon le produit recherché, la marque Bonne Gueule répondra mieux ou moins bien aux attentes spécifiques du lecteur par rapport à une autre marque.

    Il est important, et vous l’avez toujours fait – surtout dans les commentaires – de justifier ses choix : pourquoi la chemise X est plus chère que la chemise Y alors qu’elles sont visuellement identiques ?

    Malgré les réticences de vos lecteurs, je pense qu’ils seront vite convaincus par votre nouveau positionnement si vous veniez à mettre plus en avant votre marque, car vous le ferez en toute modestie et en toute transparence. Vous allez continuer à proposer des marques alternatives car de toute manière, vos produits ne se positionnent pas dans toutes les gammes de prix, de qualité ou d’innovation.

    La nouvelle difficulté sera de constamment se justifier. Aujourd’hui, lorsque vous conseillez telle ou telle marque, vous n’avez pas nécessairement besoin de 10 lignes pour que vos lecteurs vous fassent confiance. Demain, si vous recommandez votre marque, il faudra écrire 10 lignes en disant pourquoi dans tel ou tel cas de figure votre produit est plus intéressant que celui d’une autre marque et quels sont ses points faibles par rapport aux autres marques : ce que vous n’aviez pas forcément besoin de faire jusqu’à présent.

    Sur ce, bon courage pour vous positionner avec tant d’avis divergents sur la question.

  • Hello Beni,

    C’est une bonne question, mais je pense que la confiance n’est pas qu’une question de douve tracée entre les deux plateformes, c’est un tout.

    Si on prend soin des gens avec un esprit de respect et de service, qu’on continue de leur dire la vérité, qu’on répond à leurs questions avec du travail de recherche et de la gentillesse, je pense que ça va continuer à fonctionner ! Et on continue à avoir de très bons chiffres de croissance d’utilisateurs, que ce soit lecteurs, clients web, ou clients boutique, pour une satisfaction stable à 98% / 99% selon les mois sur les questionnaires après achat.

    Bien sûr on reste aussi prudents et on agit avec parcimonie, tu as tout à fait raison là dessus.

    Très bon week-end fetenationalistique et footbalistique,
    Geoffrey

  • Hello Tom,

    C’est le jeu, à nous de rester toujours compétitifs et de faire preuve d’une VRAIE transparence (pas seulement celle des opés marketing de soldes une fois par an) 🙂

    Cela dit, il n’y a pas de raison qu’on se retrouve avec des produits dépassés. Car avec l’augmentation des volumes, on arrive même à baisser nos prix au fil de l’eau, et on va recommencer cet automne sur pas mal de pièces, notamment les manteaux.

    Exemple ici :
    https://www.bonnegueule.fr/marque-bonnegueule-on-baisse-les-prix-de-35-vetements/

    Et si à un moment on pense qu’un produit est « dépassé », outre baisser son prix, on peut aussi simplement laisser le stock s’écouler et puis sortir une nouvelle version améliorée. Ça n’est jamais vraiment arrivé en ces termes, mais ça nous arrive de débusquer des ateliers encore meilleurs sur certains savoir-faire, et du coup de sortir des améliorations.

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • merci Paul !

  • Merci pour ton retour Teddy.

    En fait, BonneGueule a une audience très active, avec des gens comme toi qui prennent la peine de commenter, d’interagir, de poser des questions.
    Mais tu as aussi beaucoup de gens qui ont une fréquence de visite moins régulière, parfois qui passent juste, comme sur tous les sites. Et du coup ils se sont arrêtés à l’époque où BonneGueule faisait par exemple uniquement des collaborations avec d’autres marques. Ou bien quand certains lisent « shop », ils pensent que comme sur 90% des blogs il s’agit uniquement d’une page remplie de liens d’affiliation avec des liens vers des marketplace. Ceci explique en grande partie cela 🙂

    Concernant la bienveillance, c’est super cool, car c’est ce qu’on a toujours cherché à créer ! Et c’est chouette de voir que beaucoup jouent le jeu.

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • C’est une très bonne remarque 🙂
    Pour info, on a commencé à le faire dans certaines pages de présentation, comme par exemple ici avec le raincoat :
    https://shop.bonnegueule.fr/blousons-et-manteaux/334-rain-coat-laine-technique.html

  • Merci Ewen 🙂
    Ça va sans doute nous faire réfléchir ce que tu dis sur YouTube.
    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Tom

    Bonjour à tous,

    Je comprends votre problème de positionnement pour m’être posé la question il y a peu. Je voulais utiliser vos test pour comparer qlq marques de costumes mais aucune référence au votre. Je vous suis depuis longtemps et je connais vos produits. Cependant, si j’ai commencé à vous suivre, c’est en faisant confiance sur les produits que vous recommandiez et faisiez découvrir.

    Vous êtes dans une situation délicate car concrètement, demain, je recherche un produit et vous vous « autoconseillez », dans un premier temps, je vous fais confiance, vous avez gagné ma confiance au fil des années, j’ai qlq uns de vos produits je peux donc me le permettre. Demain, vous sortez un produit dont le rapport qualité prix est dépassé par une autre marque, j’aurais confiance en vous pour me dire que votre rapport qualité prix est moyen et que telle ou telle marque en propose un meilleur. Concrètement, êtes vous prêts à lyncher un de vos produits en estimant qu’il ne mérite pas que vous en fassiez la pub ? Si oui, pourquoi ne pas le solder et l’arrêter ?

    Si vous n’êtes pas prêts à le faire je pense que c’est une mauvaise idée que de recommander ses produits, si vous ne voulez faire que les produits au meilleur rapport qualité prix du marché et que vous vous y tiendrez alors faites le. Mais si un jour vous recommandez un de vos produits qui n’en vaut pas la peine vous perdrez sur les deux tableaux : perte de confiance vis à vis du blog et du shop.

    Vous êtes dans une situation délicate mais le fait d’avoir fait cet article montre votre bon état d’esprit et c’est déjà important.

  • Merci Mathias 🙂

  • David – BonneGueule

    Hello Jules,

    Si ton caban est d’une qualité décente, il devrait survivre sans soucis à un pliage et un voyage dans une valise, et il n’y a pas de raison qu’il finisse tout plié, vu qu’il est censé être épais !

  • ça c’est promis 🙂 depuis 11 je pense pas qu’on ait trop dévié avec Benoît et toute l’équipe !

  • C’est peut-être la confiance qui s’est crée.
    Mais n’hésite pas aussi à nous dire si un jour tu n’es pas d’accord avec quelque chose 🙂
    À bientôt !

  • bitter

    Ce qui est un peu paradoxal, c’est que maintenant que je connais votre site depuis longtemps, ça ne me dérange pas mais quand je vous ai découvert, cette séparation à beaucoup compté dans votre crédibilité en terme de conseil.

  • dress gregory

    Totalement compréhensible que vous vous posiez ce type de question et merci à vous de nous en tenir informé
    La seule chose que je vous demanderai c’est de ne pas perdre votre âme et de rester le « bonne gueule » qu’on aime

  • Hello Mathieu, merci pour ton message, et content de te lire ici 🙂

  • Merci amigo 🙂

  • Merci, je suis totalement d’accord 🙂
    (et merci pour les amis en boutique)

  • David – BonneGueule

    Hello Jules,

    Merci pour ton message, ça nous fait plaisir si on a réussi à t’intéresser au vêtement masculin 🙂

    Il n’y a pas de vraiment de miracle : un caban est une pièce volumineuse et dense par définition, il n’y a pas vraiment moyen de la compacter dans un tout petit format comme tu pourrais le faire avec un t-shirt par exemple !

  • Jules bb

    Bonjour, excusez moi mais j’ai une urgence, je ne trouve pas comment plier un caban (tout neuf) pour le transporter en train dans ma valise (ou mon sac à dos au pire des cas). Auriez vous un miracle avant demain midi svp ??
    PS : Je vous suis depuis 1 an, j’ai 15 ans et j’adore ce que vous faites et vous remercie de m’avoir amener à cet univers que je trouve fabuleux

  • Merci pour ton retour Eric,
    Malheureusement, c’est ce le phénomène qu’on observe…
    Laurent Breillat dans un autre commentaire de cette page en parle davantage, et ça explique bien ce qui se passe selon moi.
    Quant au contenu, pas de soucis, on continue d’investir dedans 🙂

  • Merci Laurent, je suis d’accord avec toi sur les raisons du phénomène.
    À bientôt amigo !

  • Merci Jean-Baptiste,
    C’est promis, il n’y aura JAMAIS d’articles sponsorisés sur BonneGueule !

  • Merci Pablo, ce que tu aimes ne changera pas, c’est promis 🙂
    Par contre, on constate bel et bien certains dysfonctionnements sur la notoriété.

  • Hello Baptiste,
    Ça fait 11 ans qu’on combat le côté obscur du polyester de la sape ^^
    Blague à part, oui, c’est notre manière de faire. Tu ne verras pas des publi-cochonneries, d’ailleurs on continue d’investir sur les contenus avec Nicolo, Christophe, Jordan, David, et bien sûr Benoît.
    À très bientôt,
    Geoffrey

  • merci Bruno 🙂

  • Je vois ! J’ai plusieurs vos vêtements et surtout pas mal de pantalons 🙂
    Mais les sneakers ont plus fait sensations. Un collègue m’a même demandé si c’était des Dior 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ah, intéressant de voir un avis contraire ! Les teasers sont très appréciés, je me verrai mal leur donner moins de place. Et il est clair qu’on cherche à réduire le volume d’articles de présentation, qui sont eux aussi très appréciés.
    Merci pour le retour en tout cas !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Paul ! Comme je l’ai dit plusieurs fois, je t’assure que certains lecteurs qui nous lisent « depuis des années » ignorent notre marque. D’ailleurs, quand je rencontre des personnes en soirée, ça m’arrive très fréquemment. Elles connaissent BonneGueule, mais quand je leur dis qu’on a une marque, elles sont surprises.

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah merci Bruno !
    Je ne suis absolument tout seul derrière ces sneakers : Jason a eu l’idée de l’empiècement en derrière, Julien a beaucoup bossé le sourcing du cuir, etc. Merci en tout cas c’est rassurant de savoir qu’on va dans la bonne direction !

  • Benoit – BonneGueule

    Pas cowboy mais décontractée !

  • Benoit – BonneGueule

    Un commentaire qui résume parfaitement notre position !
    Merci encore !

  • Benoit – BonneGueule

    C’est très juste ce que tu dis. Je pense personnellement qu’on doit parler de nos produits sur le média comme tu le soulignes, en étant objectifs sur les points forts et les « points faibles », ou plutôt à qui ces produits ne s’adressent pas (ceux qui veulent de l’utra technique par exemple).

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ta confiance, on a bien conscience qu’on peut pas la gâcher ! Encore une fois, tout dépend de la manière dont on le fait.
    Par exemple, j’adore les tee-shirts en laine mérinos. Si je fais un article sur le sujet, je pense que je peux souligner que parce que je trouvais l’offre très réduite sur le marché français, j’ai décidé d’en créer un. Si je veux aller plus loin, je peux dire à qui il s’adresse et à qui il ne s’adresse pas par exemple. Je pense qu’il y a plein de manières de bien le faire !

  • Benoit – BonneGueule

    Geoffrey va continuer dans la vidéo 🙂

    Merci pour ce beau retour en tout cas !

  • Benoit – BonneGueule

    Bien vu Flo, comme tu dis, certains peuvent sélectionner un avis, tout en doutant par la suite de ta recommandation. C’est un équilibre au moins aussi délicat que celui de faire une bonne soirée 🙂

  • David – BonneGueule

    Merci pour ton message jojo 🙂
    On prépare des choses sympa pour les prochaines semaines et les prochains mois, à très vite, et n’oublie pas de partir un peu en vacances quand même ! ahah

  • Nicolò – BonneGueule

    Héhé 😉

  • jojo86

    Bonjour !
    Le reportage sur le savoir faire japonais, la sortie de la worker jacket et de la chemise en denim, c’est un exemple, ou bien c’est réellement prévu pour septembre ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui Tim je me souviens de cet exemple aussi justement 🙂

    D’ailleurs, depuis cet épisode-ci, je m’étais déjà fait la réflexion qu’il était pertinent, de nous recommander de temps en temps 🙂

    Et aujourd’hui je le fais plus librement (ça correspond aussi au fait qu’on ait bien plus de produits pour couvrir bien plus de besoins, forcément !) sans jamais oublier de proposer d’autres alternatives à côté.

    Et si par malheur, mis côte à côte, notre produit venait à ne pas paraître suffisamment intéressant à côté de « la concurrence », c’est qu’on n’a pas réussi notre pari de se distinguer côté produit tout simplement !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ce retour ! Eh oui Fabrice, comme je le disais dans un commentaire plus haut, il y a encore pas mal de monde qui connaissent BonneGueule sans connaître notre marque…

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Guillaume pour ce retour, effectivement c’était le sentiment que j’avais, qu’on parlait suffisamment de la marque, mais encore cette semaine j’ai rencontré un lecteur qui disait nous lire « depuis longtemps » et qui n’était pas au courant que nous avions notre propre marque !
    Nicolo, maintenant qu’il a plus de temps libre grâce au recrutement de David, va pouvoir faire ce qu’il aime : la curation de nouvelles marques !

  • Guillaume Gerbier

    Salut à tous,

    Si en 2018 il y a des lecteurs qui ne connaissent pas la marques avec les trois articles qui précèdent chaque sorties, mensuelles à présent, et les renvois sous les photos ça commence à être grave. Et très sérieusement, il y a déjà bien assez de moyen de basculer sur le site. Entre les bandeaux, l’encadré e-shop, et la prédominance des articles de présentation de vos vêtements sur les découvertes.

    Nous avons déjà expérimentés l’article qui annonce une sortie au moment de la veste croisée. Plutôt pas mal comme façon insidieuse de lancer une réflexion dans nos têtes ;).

    A mon sens vous devriez vraiment avoir à cœur de réactualiser vos articles (par ex : la dégringolade du rapport q/p de balibaris), faire découvrir des marques (Cravates, bretelles, etc).

    En résumé, quand nous déroulons les articles ça parle déjà beaucoup de votre marque, votre équipe, votre évolution. Un lecteur habituel sait bien assez qu’il y’a votre marque. Plus encore, il va d’avord Voir vos articles. A présent ça manque cruellement d’article qui ne sont pas centrés sur la marque et son développement.

    Je précise que c’est un commentaire d’un lecteur et d’un Client fidèle qui a parlé de vos produit à tous ses potes.

  • Merci Xanxi 🙂
    Promis, les quantités continueront d’être revues à la hausse au fil de la croissance !

  • Merci Serge !

  • Merci beaucoup pour ton retour Elliott 🙂

  • Tu es démoniaque Jeff 🙂
    Mais on préfère rester du bon côté de la Force 😉

  • Jeff Gd

    Vous devriez lancer BonneGueule Premium
    tous les articles sortis en 2018 ne seront accessible gratuitement à le lecture qu’en 2019

    et par tranche de 100€ dépensés sur le shop : trois mois d’abonnement au blog offert

    comme ça vous allez inciter le lecteur moyen à l’achat et il ne pourra plus séparer le blog de la marque

    :p

  • Elliot

    Salut,

    Perso je suis très fan de la position actuelle de BonneGueule, surtout en ce qui concerne les articles et le fait de ne pas mentionner votre marque. Je sais bien que c’est se tirer une balle dans votre pied d’entrepreneur mais je trouve ça très honorable de ne pas pousser vos produits dans les articles « guide » et « conseils » que vous écrivez.
    Comme ça a déjà été dit, j’ai du mal à croire qu’un lecteur régulier ne sache même pas que vous avez une ligne de vêtements : entre l’onglet « Notre e-shop » en haut à droite et les articles « produits » que vous sortez régulièrement depuis plusieurs années maintenant, il faut vraiment suivre le blog de très loin pour ne pas en avoir été informé (rien qu’en tapant « BonneGueule » sur Google votre boutique la plus proche apparaît à droite en encadré).

    En ce qui concerne les réponses aux questions, je trouve ça moins plus pertinent : si un lecteur cherche un produit en particulier et que le votre répond parfaitement à ses besoins, je ne vois pas de problème à le lui recommander, du moment que cela reste cohérent avec sa demande et que vous proposez des alternatives chez les confrères.

    Au final, si j’ai participé au sondage, j’ai sans doute plutôt voté du côté du « gardez les 2 séparés » parce que je pense qu’il est très compliqué de se rendre compte qu’on pousse ses produits quand on est persuadés qu’on fait ce qu’il y a de mieux sur le marché. D’ailleurs, le blog a déjà changé en ce sens depuis la création de votre ligne, et personnellement je lis beaucoup plus vos articles « guide » et « conseils » que vos articles d’accompagnement de produits. Simplement parce que je les trouve plus complets, plus larges aussi et donc plus intéressants.

    Mais jusqu’ici vous avez à mon sens réussi tout ce que vous avez entrepris alors si la majorité de vos lecteurs vous pousse en ce sens, n’hésitez pas !
    Mais faites attention quand même… 😉

    Bise !

  • Serge Robert

    Salut l équipé.,je sais pas si j ai tout compris à l article, en tout cas je lis bonne gueule, je suis aussi un de vos clients boutique de Paris, j apprécie vos conseils et je sens la qualité de votre propre marque, pour moi les deux sont super et c rare c temps ci, j ai confiance en vous, je ne me sens pas obligé de consommer votre marque, mais j adore certains de vos vêtements, et vos positionnements dans l univers de vêtement. Soit de la qualité de la transparence me vont à 100%

  • xanxi

    Hello.
    Personnellement, je connais bien la marque et les produits en lisant le site. Je suis passé quelque fois à la boutique de Paris et j’ai acheté un blazer BG. Je n’ai jamais senti que la marque était trop mise en avant. Il y a les présentations de nouveaux produits qui se font dans des articles à part que l’on est pas obligé de lire, et les suggestions à la fin de certains articles du type « au fait, on fait aussi des costumes » avec des liens. Les scrupules éthiques de Nicolo l’honorent mais cela me semble bien équilibré dans la situation actuelle.
    Cela dit, le problème de la marque BG (et le fait de la mettre plus en avant) est qu’il n’y a pas assez de volume de production pour satisfaire les clients. La veste en lin beige était sold out dans ma taille alors que j’ai été à la boutique moins d’une semaine après le lancement. S’il y a plus de visibilité, il faut plus de production.

  • ça arrive en septembre 🙂

  • Merci Smirnov,

    Pour JV et PG, ils ont été très très sympas avec nous pour plusieurs articles. Mais cela fait plus d’une année, alors tu n’es sans doute pas tombé dessus. Mais c’est sympa de nous défendre.

    Par rapport à CuC, il y a eu quelques anicroches dans le passé (sur les sujets de l’affiliation et des articles sponsorisés notamment). Mais bon, chacun met de l’eau dans son vin et cela évoluera peut-être 🙂 On est en bons termes avec eux en tout cas, des gens sympas également 🙂

    Pour ton idée sur les alternatives, je pense que ce serait super cool, mais techniquement c’est un peu complexe de le faire. Il faudrait charger une photo, les textes, les prix, le lien, etc. et mettre à jour 6 mois plus tard quand les collections changent. C’est pour ça qu’on préfère charger des liens pour le moment. Mais avec l’émergence de solutions comme Lengow (standardisation des fiches produits), qu’on pourrait détourner d’un point de vue média pour faire de l’édito (sans la partie affiliation bien sûr). En attendant on met les liens, et on les remet à jour de temps en temps quand c’est possible. À l’inverse, c’est facile pour nous de venir aspirer des contenus de notre propre shop sur le média, tout se fait en automatique.

    À très bientôt,
    Geoffrey

    PS. C’est moi qui représenterait BonneGueule pour le G20, même si Ben aurait été tout autant à sa place 🙂

  • Merci beaucoup pour ton retour Damien 🙂

  • Hello Akoben,

    Merci beaucoup pour ton retour.

    On a un nouveau site qui est en préparation, avec moins de « bruit » autour du bon, tout en lui laissant sa taille actuelle.
    On va déjà regarder ça (on ne veut pas non plus trop en faire).

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Akoben

    Salut,

    Vous devriez commencer par rendre l’Eshop plus visible sur le blog, et rajouter des bannières pour les dernieres pièces sortis par exemple, l’onglet Eshop est beaucoup trop discret pour quelqu’un qui découvre le blog

  • Damien

    Salut l’équipe ! Pour ma part, ça ne me dérangerait absolument pas qu’à la fin d’un article présentant une pièce du vestiaire masculin vous fassiez un petit encart avec votre propre produit (à venir ou déjà dispo). Ca éviterait les légers quiproquo qui sont survenus avec la veste en denim et le croisé

    Egalement je dois vous faire un retour très positif sur 3 vêtements que j’ai de chez vous : la chemise en twill albiate parfaite pour ces temps ci (je peu même ajouter la seersucker rose). La collab avec ABCL également au top. Et le Sweatpant également en collab avec Seagale. Franchement le confort est top avec ces pièces 😉