Quel rasoir choisir ? Mach3 Vs Fusion Vs Quattro : le match des titans.

22

brevet_1904.gif


(brevet Gillette de 1904)

C'est Gillette qui au début du 20ème siècle inventa le premier rasoir à main, à une lame bien évidemment. Cette petite entreprise connut son premier succès en fournissant près de 3.5 millions de rasoirs et 36 millions de lames à l’armée américaine pendant la première Guerre Mondiale. Que de chemins parcouru depuis.
Dans les années 70, la deuxième lame fit son apparition avec le GII de Gillette. Deux fois moins de passage pour une peau moins irritée. Autre innovation : la plaquette lubrifiante qui fit son apparition en 1986 avec le Contour plus et qui s'étendit bientôt à toute la gamme de rasoir. Notons l'apparition en 1975 du premier rasoir bic jetable qui reste encore aujourd'hui le produit le plus vendu de cette gamme. Et bien sûr, la sortie en 1998 du Mach 3 avec 3 lames, du Quattro en 2004 à 4 lames et du fusion en 2006 à 5 lames qu'il est inutile de présenter tant les campagnes de pub sont abondantes. A tel point qu'une parodie en a vu le jour :

mach151.gif

Plus que les technologie, c'est plutôt les prix qui évoluent de manière exponentielle. Il est ainsi légitime de se demander si les prix des lames "sophistiqués" sont justifié par rapport aux autres. L'équipe de Bonne Gueule a donc décidé de testé les principaux rasoirs du marché afin de vérifier leurs performances à l'usage et leur confort d'utilisation. Tout ces rasoirs ont été testés avec un blaireau et de la crème palmolive classic qui m'a toujours donné entière satisfaction.

Mach 3 Vs Fusion Vs Quattro

mach3.jpg gilletet-fusion.jpgquattro.jpg

Et bien après avoir testé intensément les trois, j'en suis arrivé à la conclusion suivante: que ce soit le Mach 3, le Quattro ou le Fusion, les trois rasent très bien. J'avoue avoir un petit faible pour le Fusion dont les 5 lames sont moins gadgets qu'elles en ont l'air. Cependant, ces 5 lames le rendent parfois un peu "pataud" et la dernière lame qui se trouve derrière n'est franchement pas terrible. Pour le Quattro et le Mach 3, les deux se valent et le critère qu'il faudra prendre en compte est surtout le prix qui penche légèrement en faveur du Mach 3. Mach 3 qui est aussi légèrement plus maniable ce qui fait légèrement pencher la balance en sa faveur. Le Quattro possède comme beaucoup de rasoirs Wilkinson des fils qui sont censés éviter de se couper. Je ne me suis jamais coupé avec aucun des 3 rasoirs, cela tient donc plus du superflu.

Les fabricants se sont mis aussi a faire des versions vibrantes vendues plus cher. Je trouve ça aussi complètement inutile et je ne m'attarderai donc pas sur cette fonctionnalité.

Abordons maintenant le problème du prix des lames : comme avec les imprimantes qu'il faut toujours charger en encre, les rasoirs ont besoins de lames nouvelles régulièrement et les prix sont prohibitif. C'est d'ailleurs dans les lames que Gillette se fait le plus d'argent. Les prix :

Environ 12€50 pour 4 lames de Fusion
Environ 7€50 pour 4 lames de Mach 3
Environ 9€ pour 4 lames de Quattro

La conclusion s'impose d'elle même, le Fusion est beaucoup trop cher. Certes, il est rigolo avec ses 5 lames et son look orange osé, mais la différence de prix n'est pas vraiment justifiée. Quant aux deux autres, c'est du pareil au même, avec une toute petite préférence comme je l'ai dit pour le Mach 3 légèrement plus maniable et moins cher. Finalement, les rasoirs, c'est un peu comme la mode, il est parfois bon de se reposer sur ses bons vieux basiques.

D'autres avis ? Direction les commentaires.

Source images : page sur l'histoire de Gillette

A propos Benoît Wojtenka

J’ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j’aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • RemiBG

    C’est tout de même un article de 2007 😉 On a pris beaucoup de recul et d’expérience sur ce genre de sujets et ce n’est plus vraiment d’actualité 🙂
    Merci pour ton retour que je partage complètement pour le coup !

  • ThibaultBG

    Hello Claude, merci pour ton retour ! 😉

  • ThibaultBG

    Salut Claude, Merci pour ce retour 😉

  • RemiBG

    Hey Jean 🙂 Ravi de rencontrer un déçu de plus du rasage « moderne ». Vive le rasoir mécanique et le coupe choux ! Tu vas voir si ça coupe pas …. 😉

  • Axel

    Alors moi j’avais un fusion et franchement, je le trouvais pas maniable, les lames s’encrassaient très vite. Résultat: je suis revenu fissa au Mach3. D’ailleurs gillette fait une pub comparative sur ses deux rasoirs vedettes vantant le fusion. J’en déduit qu’il ne doit pas marcher si bien (commercialement, bien sur) et que sa rentabilité pousse Gillette a investiquand même dessus.

  • Pdenayer

    Je tombe un peu par hasard sur ce site, en cherchant de l’information pour la rédaction d’un livre. Et je me dis que vous devriez être particulièrement intéressé par http://www.razwar.com. Voilà une marque alternative! Voir surtout le site français: http://www.razwar.fr.

    D’accord avec tout ce qui est dit, et aux commentaires de Giorgio, Demessa et Troisième.

    Voyez aussi mon blogpost: http://pdenayer.posterous.com/unpublished. La série d’articles « Math of Shaving » devrait vous plaire. Existe ausssi en français: http://www.razwar.fr: « Mathématiques du rasage »: http://www.razwar.fr/search?q=math%C3%A9matiques

    Pour finir, complètement d’accord avec point de « Troisième » sur nécessité d’ouvrir le débat sur mousse en bombe. Il faut bannir les bombes (isobutane comme propellant, menthol qui ouvre les pores…). Essayez savon ou savon+huile. Extraordinaire résultat avec huile!

  • troisième

    Ouh… J’arrive tard, on dirait… Je susi désolé de vous le dire, mais Demessa a raison!

    Un jour j’en ai eu marre de payer une fortune des lames qui s’encrassent, qui tirent sur les poils autant qu’elles les coupent… Alors j’ai viré mon trois lames high tech et j’ai repris un sensor excell.

    Et puis je continuais à me raser une fois tous les dix jours, parce que ça avait beau être moins cher, ça n’était pas mieux.

    Et puis j’ai voulu essayer le coupe chou. J’ai trouvé que neuf c’était cher, oui. Et puis j’ai trouvé que d’occasion mais remis en état par des utilisateurs (de raser, notamment), c’était déjà bien plus abordable.

    Et puis après, j’ai découvert que ce raser avec un bel outil et non seulement valorisant, mais aussi agréable. Mais pas juste parce que je suis un mec et que ça comble je ne sais quel complexe que vous pourriez inventer. Non, parce que ça rase, et mieux que tout autre outil. Maintenant je sais ce que c’est, rasé de près… C’est une peau de bébé les premières 24h, et un rasage présentable les 24 suivantes…

    Maintenant, ceux qui pensent que se raser avec cinq lames ce n’est pas juste un produit marketing, libre à eux de continuer.

    Et à ceux qui pensent que c’est dangereux, oui, c’est vrai. Seulement, ça n’est dangereux que si vous vous rasez sur le périph dans les bouchons. Si vous le faites dans votre salle de bain, en faisant attention à ce que vous faites, à part quelques coupures au début, il faudrait vraiment que vous soyez un manche pour vous ouvrir la carotide!

    Enfin, c’est vous qui voyez…

    PS: je plussoie sur la crème palmolive et le blaireau… Là aussi il y aurait un débat à ouvrir, par rapport aux bombes de mousses toutes plus chères les unes que les autres, dont le seul résultat est de bruler la peau au menthol, prétendument pour calmer le « feu du rasage »…

  • Giorgio

    J’ajouterai qu’on s’en cogne pas mal de savoir ce que tu penses être un homme et ce que ta société de consommation t’a fait gober à ce sujet parmi tout un tas de conneries bien plus graves qu’un rasoir en plastique orange. A trop vouloir copier les mecs vous en avez pris tous les mauvais travers et l’arrogance. Vous-même l’avouez, vous avez besoin de « virilité ». C’est ça aussi être un homme, vous rappeler qu’il faut fermer vos grandes gueules de wannabe princesse à deux balles.

    Tiens, en parlant de ça, il parait que le Gilette VIBRANT a une part de marché assez colossale chez la gente féminine. Le fabriquant en a été le premier surpris. Comme quoi, les victimes du marketing, toussa toussa… Ca assume pas de se payer un gode pour faire comme Biba le lui a dicté. Allez les femmes, un peu de couilles.

  • Owned

    OWNED !!!!

  • Vice

    Le nickname de Vice me servant à jouer les zorro virtuel, je viens chasser la pécheresse Demessa et son discours… très féminin, dans tous les sens du terme. Ma chère, n’as-tu point de casserole sur le feu, de bambin à changer ou de chemise à repasser ? Ne voyez pas là de ma part un machisme de bas étage mais bien une contre-attaque en bonne et due forme à celle qui nous demande de revenir à la virilité d’antan, quand les femmes fermaient leur g.. et quand grand-père manquait de s’égorger à chaque passage de l’unique lame, plus popularisée par Jack l’éventreur ou Sweeney Todd que pour sa facilité d’utilisation. Entre le mythe de Marlon Brando et celui de l’homme moderne qui prend soin de son apparence, fait les courses et semblant d’écouter ce que tu as à dire, nous ne savons plus où nous situer. Un peu de pitié pour l’identité masculine ! De plus, si tu en vois un à 50€, il s’agit plus du modèle chinois servant à scalper les chats que d’un véritable coupe-choux en bonne et due forme.
    Mais trève de cynisme, tu n’as pas tout à fait tort. Nous, hommes, sommes les nouvelles cibles d’un marketing visant à nous priver de toute substance masculine. Merci de nous en informer mais je te laisse les crèmes de jour, crèmes de nuit, masques bonne mine et réparateurs, gloss, mascara, phare à paupières, crayons etc etc et caetera.
    So, please, laisses-nous au moins les rasoirs pour jouer un peu.
    Sauf bien sûr si tu as de la barbe, alors, la question ne se pose pas et ta place ici est alors tout-à-fait justifiée.

  • PINART Thierry

    Pourriez vous m’envoyer par courrier des bons de reductions je vous prie. Merci d’avance
    Mr PINART

  • Error

    Je crois que ce qu’il veut dire c’est que ça a l’air d’être un pur produit marketing, mais qu’une fois essayé, on se rend compte que c’est quand même pas mal par rapport à ce qu’on connaissait.

    Si une fois essayé, on se rendait compte qu’on se prenait une bitte dans le cul, on aurait remarqué…

  • Demessa

    Oui, et ?

  • D.E

    Tiens, ça faisait longtemps que l’on avait pas entendu le coup de la société de consommation.

  • Demessa

    Ah vous les hommes, vous aimez quand même vous faire encu… Une société crée un produit merdique en plastique pour un prix de fabrication dérisoire, vous sort le grand jeu marketing « Mach 3 Fusion Power Future Extra + », la pub avec les sportifs célèbres et beaux gosses, et voilà, ça suffit pour vous faire acheter 10,50 euros le paquet de 5 lames !

    1. Vous donnez votre fric bêtement
    2. Vous avez l’air d’un gamin à utiliser « Mach 3 Fusion Power bla bla » (en plastique)
    3. Vous êtes même pas mieux rasé que le type qui est assez grand pour utiliser un vrai rasoir qui coûte 50 euros et dure 10 ans. Et qui en plus n’est pas en plastique et n’a pas le design futuriste Playskool et le nom à dormir debout.

    Et le pire, c’est que dans 6 mois, quand y’aura le nouveau « Mach 3 Chromium Extra Slide Power Double Plus Special », vous allez faire quoi ? Acheter !

    Moi qui suis une fille, et qui devrait donc faire attention aux produits de beauté et tout ça, je suis sûre que je me fais moins avoir que la plupart des mecs.

    Le pire c’est que maintenant même les hommes mûrs tombent dans le panneau, j’en vois de plus en plus. Tant pis pour vous. Être un homme, ce n’est pas se soumettre à la société de consommation, c’est savoir s’en tenir éloigné.

  • julien69000

    moi je vote pour le fusion, j’ai une barbe très dur et pour faire moins mal je me rase uniquement sous la douche bien chaude et la difference entre un mach 3 et un fusion est enorme !!!

  • Alex

    J’adhère à ce que propose mon homonyme dans son message du 29 mai 🙂

    Mais, si tout le monde revenait aux coupe-choux de nos grand-pères, ces pauvres compagnies (type gillette) ne pourraient plus faire de mirifiques bénéfices…

    Sinon, plus sérieusement, j’étais un utilisateur de Gillette pendant des années avant de découvrir Wilkinson et là, le choc! Très bon instruments, prise en main agréable, design sympathique, ce qu’il faut sans en faire des caisse quoi.

    Mais, il est vrai que le coupe-chou, c’est nettement plus classe!

  • Alexandre

    Et si on arrêtait de dépenser des fortunes dans ces lames. Et si on revenait à ces « bêtes » rasoirs à une lame, qui coupent magnifiquement bien au prix d’un petit apprentissage? Avec des lames entre 15 et 50 cts, ça peut ptêt valoir le cout 😉

    Un DE-raseur, avec crème et blaireau 😉

  • Pingback: L’art du rasage | BonneGueule.fr()

  • I.M.

    Je sais pas vous mais pour moi il y a un monde entre avec ou sans vibration : avec c’est plus agréable et moins irritant (j’ai une peau sensible aussi).

  • La vibration change quoi réellement?
    Personnellement, j’ai moutonné à me prendre un fusion trop chère, alors on fait des économies sur les lames à en prendre le moins possible.

  • I.M.

    Bon je n’ai pas testé le wilkinon mais j’ai testé les deux autres et mon constat est simple :
    Le fusion avec vibrations est le top ! Et ne t’attarde pas sur le prix des lames car moi une lame me dure 15 jours, en plus la lame derrière est nickel pour finir les pates (ce qui me dérangeait beaucoup avant avec les autres rasoirs).