Vacances : Projet DITA – l’heure du bilan

Temps de lecture : 5 minutes

L'heure du retour a sonné, nous sommes rentrés en France avec des souvenirs plein la tête (et un bon gros décalage horaire de 9h). Le moment est venu de faire le bilan sur ce mois passé sur les routes de l'Ouest américain.

Ce qu'en pense Benoit

Je ne surprendrai personne en affirmant que c'est une expérience absolument inoubliable. Les paysages sont très variés : nous avons eu de la montage, de la forêt, des séquoias, de la mer, du désert, des vallées verdoyantes, et même de la neige ! J'ai été marqué par Monument Valley, Zion, le désert de Las Vegas, ou cette très belle route 101 qui longeait la côte.

Je ne peux qu'évidemment conseiller chaleureusement un tel voyage, surtout entre potes.

Prévoyez quand même deux conducteurs, cela permet d'avoir une grande souplesse. Nous avons eu plus de 85 heures de conduite, pour un peu moins de 6.500 km parcourus. Vous imaginez bien que les coups de fatigue ne sont pas impossibles pour le conducteur, d'où l'intérêt d'avoir un camarade prêt à prendre le relai.

Mais ça vaut le coup de louer une voiture décapotable ?

Complètement ! Si vous êtes dans la bonne période de l'année et dans une région chaude, vous allez vous régaler. C'est très agréable et je vous assure que reprendre une voiture normale vous fera tout bizarre après. La conduite aux Etats-Unis ne présente pas de difficultés particulières, mais dès que vous allez en périphérie d'une agglomération à une heure de pointe, c'est nettement moins drôle de s'insérer sur une autoroute avec 6 voies.

Ah, une dernière chose, les limitations de vitesse sont basses, vous pouvez rarement aller plus vite que 105 km/h, donc n'oubliez pas de le prendre en compte pour votre itinéraire !

Et alors, comment faut-il s'habiller pour un tel voyage ?

Les pièces type manteau ou trench seront les moins pratiques. C'est donc le moment d'investir dans un blouson solide et stylé, avec une capuche et plein de poches. Je ne suis pas en train de faire l'apologie de la parka Aigle, mais pensez-y car vous ne pouvez pas vous permettre de perdre votre passeport à cause d'une poche mal conçue...

De manière générale, les pièces élégantes sont quasiment inutiles. Si vous comptez faire du camping, sortir dans des bars, visiter (et au final faire assez peu de boîtes de nuit), ne prenez pas de blazers, de beaux souliers et des bottines, ça ne vous servira pas à grand chose, à part occuper inutilement de la place dans votre valise.

D'ailleurs, à propos de chaussures, il vous faut du solide. Comme je l'ai dit, une paire de richelieu ou de derby sera parfaitement inutile et les aléas des visites seront dangereux pour vos précieux souliers. Par contre, les sneakers seront très utiles (n'hésitez pas à prendre une paire de Converse à 25 dollars pendant votre voyage), tout comme les chaussures de marques qui fabriquent un peu d'outdoor : Abington, Wolwerine, Red Wings, Heschung, Diemme, etc.

Prenez aussi un ou deux chinos, c'est un pantalon qui vous sauvera la vie quand il fera un peu chaud. Prenez-en un avec des poches profondes, votre iPhone ne doit surtout pas tomber si vous êtes assis... Emportez aussi un jean que vous aimeriez voir plus délavé, ça va donner un coup de boost au délavage.

BonneGueule et le roadtrip

A la base, nous n'avions pas prévu de raconter le voyage sur le blog, et puis on s'est dit que finalement, ça serait sympa de prendre un peu de hauteur par rapport à la mode et d'y donner un petit côté évasion. Et d'après vos commentaires, ça vous a beaucoup plu, même si je ne vous cache pas que les shootings photo ne sont pas vraiment ce que je préfère faire en voyage...

Je le redis encore une fois : merci pour votre soutien. Parce que quand vous avez roulé toute la journée, et que vous devez écrire le soir quelques heures dans une chambre d'hôtel, savoir que derrière votre épaule il y a des lecteurs très présents, c'est vraiment indispensable et ça nous aide énormément.

De ce fait, on aimerait bien vous amener encore une fois en voyage avec nous, avec un autre roadtrip... en France, afin de promouvoir l'artisanat français (et pourquoi pas quelques bons vins méconnus de nos régions). Geoffrey vous en dira plus dans un instant.

L'avis de Geoffrey

Ce qu'on ressent dans un voyage aussi long

Ce qui m'aura le plus étonné aux USA, c'est la démesure. Et je ne vous parle pas seulement de la démesure de la boisson de 1L à $1 au McDo qu'on peut re-remplir, mais de l'accueil chaleureux des gens et de l'immensité des lieux : tout est incroyable. Et passé l'émerveillement, l'exagération pousse à la réflexion...

Car face à un sequoia de 100 m de haut ou un précipice de 450 m de profondeur, on redevient très humble. Et dans l'isolement d'heures de conduite sans croiser âme qui vive, je vous assure que l'on trouve tout ce qu'il faut pour faire le vide et se poser quelques questions existentielles : Où est-ce que je veux vivre ? Que vais-je faire à mon retour ? Une coupe semi-slim et carrot sont-elles identiques ? Est-ce que je réalise vraiment ma chance quand ceux qui m'ont élevé ont du parfois batailler dur ?

On ira dormir (près de) chez vous

Ah oui, autre chose : comme l'a dit Benoît, on est toujours autant positivement étonnés, émus et dynamisés face au soutien de certains lecteurs. Que ce soit suite à vos conseils pour le roadtrip, votre engouement pour les vêtements que l'on va sortir, ou tout simplement le fait que certains prennent de temps en temps la peine de saisir leur clavier pour nous envoyer quelques mots de remerciements en toute simplicité.

Et c'est dans ce genre de ce moment que nous nous sommes dit que c'est en France que l'on devrait organiser notre prochain roadtrip : pour partager l'apéro dans plusieurs villes de l'hexagone, mais également rendre visite à des usines, à des créateurs... et montrer que cela est toujours bien présent.

Pour montrer que la France, ce n'est pas que des grèves et des problèmes politiques et économiques, mais aussi une culture et un savoir-faire unique au monde et toujours présent dans la mode. Et des gens qui savent donner.

Et enfin, parce que la France ne se résume pas à Paris (nous vivons dans la capitale mais sommes originaires d'Alsace et de Touraine), et qu'il faudrait aussi parler des paysages à couper le souffle, des jolies villes et des gens accueillants qui nous lisent en région. Donc préparez-vous à nous voir arriver un jour ou l'autre pas loin de chez vous 🙂

Et on termine en musique avec une surprise : un petit montage des vidéos prises à bord de la voiture.

Bonne route, et bonnes vacances si vous partez cet été 😉

Crédits de la musique : Chad Valley - Now That I'm Real.

Geoffrey Bruyère Geoffrey Bruyère

Je suis un des deux fondateurs de BonneGueule. Je crois aux contenus de qualité, au digital qui n'oublie pas l'humain, et aux marques positives ✊ Et c'est moi qui trouve les surnoms dans l'équipe !

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.