Présentation de la « Retail Line » : on veut vos avis !

Temps de lecture : 9 minutes

Tout commence dans notre salle de réunion.

Je suis seul avec Alex. Beaucoup de matières sont étalées sur la table, dont certaines qui sont très fortes et que j'aimerais bien essayer sur certaines pièces.

Sauf que je sais qu'elles sont plus "niche", plus pointues, plus coûteuses, et que c'est une douce illusion de penser qu'on pourrait les sortir un jour. Du coup, on se résout à faire une croix dessus.

Ce jour-là, quand j'ai vu cet imposant prototype d'un cardigan en mélange Superyak et laine mérinos à un prix beaucoup plus élevé qu'habituellement, c'était la fois de trop : celui-ci, nous ne l'enterrons pas.

Impossible d'en écouler autant que nos autres cardigans ni de baisser le prix, mais il y a cette envie de le proposer ne serait-ce qu'à une poignée de personnes. Alors comment faire ?

À l'origine : la frustration de devoir faire un choix

Je peux vous assurer que faire un choix, quand on vous propose un grand nombre d'étoffes toutes plus belles les unes que les autres, ça n'est finalement pas un plaisir.

echantillons-tissus-costume

À l'intérieur de ces books, énormément d'échantillons de tissus différents tous très beaux.

Vous pouvez facilement imaginer la frustration que cela fait naître. Et je déteste être frustré...

Il n'y a pas toujours que la matière sur laquelle on doute ou hésite, il y a aussi la couleur. D'autant que la plupart du temps, on essaye justement de vous proposer des couleurs exclusives que l'on travaille avec nos fournisseurs. On se prend quand même pas mal la tête sur ce point ; il est très dur de tomber d'accord à chaque fois mais on y arrive.

Il y a toujours un équilibrage très délicat à faire entre le prix et jusqu'au où on va dans la création.

J'ai par exemple en tête une amusante popeline japonaise avec des petits Superman brodés dessus, ou un tissu kaki (toujours japonais) avec des animaux de la savane brodés en ton sur ton... Ou encore, Alex a vu des mélanges lin et coton à gros carreaux pour des blazers... Pour ma part, il y a certaines matières techniques un peu onéreuses que j'ai très envie de tester !

Bref, vient alors la commande des tous premiers prototypes. Comme il faut aller assez vite et que les usines n'ont pas encore nécessairement le tissu validé ensemble, elle nous envoie des protos dans des matières dont elles disposent dans l'immédiat.

...Et là...

luca softshell bonnegueule

Avant de recevoir notre softshell dans le kaki sur lequel on a littéralement flashé, l'usine nous a fourni des proto avec exactement la même matière, mais de couleur bleu-nuit. Ça rendait très bien ! On n'avait pas encore vu le fameux kaki mais on s'est tout de même dit qu'on ne devait pas en rester là.

On a donc décidé qu'on proposerait aussi ce bleu-nuit, dans une quantité bien moindre...

Une ligne spéciale pour les boutiques BonneGueule

Le problème à résoudre : Alex et moi tombons sur des matières qui nous font vraiment vibrer, cependant risquées et trop pointues. Mais comme on a des coeurs qui battent, on a quand même envie de faire quelques pièces, sans rentrer dans l'usine à gaz d'un lancement Web - très, mais alors très - coûteux en ressources.

Cela prend un temps fou de shooter une pièce, retoucher les photos, écrire l'article ET la page produit, faire la vidéo...

Le plus simple / efficace / efficient est de proposer de petites séries pour nos boutiques physiques. C'est pour cette raison qu'on l'a appelé en interne Retail Line.

boutique-bonnegueule-lyon

La Retail Line ne sera disponible que dans nos boutiques.

C'est ça l'idée de cette ligne : on teste des choses sur lesquelles on est moins sûrs, mais pour lesquelles on ne veut pas se restreindre pour autant.

De notre côté, ça nous permet de restreindre les risques liés aux stocks mais aussi d'avoir plus de flexibilité pour vous proposer ces produits.

Les proposer uniquement en boutique est un choix volontaire qui nous permet d'économiser du temps et de s'adapter plus facilement. On est vraiment dans la dimension laboratoire, qui a pour objectif de tester de nouvelles choses de manière plus spontanée.

Comme le dit très bien Alex :

C'est un bol d'air frais ! 

" Quoi ? Mais c'est injuste pour ceux qui n'ont pas accès à la boutique ! "

C'est l'une de mes craintes, effectivement. Je savais qu'avec cette Retail Line, on n'aurait pas forcément de solution parfaite. Le but n'est vraiment pas de faire de l'exclu boutique pour faire de l'exclu boutique.

D'ailleurs, en dehors de cet article introductif, je ne compte pas communiquer les nouveautés à venir sur le site. Ce n'est pas notre propos car, comme je l'ai dit, on veut pouvoir mettre en vente quelques pièces plus pointues avec le minimum d'efforts possibles.

On pourrait arguer qu'une plus grande autonomie des boutiques suffirait pour l'envoi postal, mais ce n'est pas si simple : tout notre stock et nos outils d'envoi sont situés en Bourgogne. Et il est impossible de rajouter une couche de service client online sur les épaules de nos boutiques, déjà bien occupées à vous servir quand vous y passez :).

J'en ai bien conscience, certains peuvent trouver injuste de ne proposer que vingt sweats kaki, mais je préfère voir le problème dans l'autre sens. Si je peux proposer ne serait-ce que vingt sweats, et ne combler que vingt personnes, j'en suis ravi.

idee-look-pull-vert-homme

J'ai le choix entre ne rien proposer ou seulement quelques dizaines de pièces. Pour moi, c'est vite vu : il serait dommage de priver ne serait-ce que vingt personnes !

Mais encore une fois, suivant l'accueil, vos retours ou les idées de Florian (notre gourou de l'expérience client, je le rappelle), je ne m'interdis rien concernant l'évolution de cette Retail Line.

Et suivant l'accueil fait en boutique, on n'exclut rien non plus, y compris de faire un lancement Web pour des pièces plébiscitées.

Comprenez-moi : ce serait autrement beaucoup trop risqué pour un cardigan à plus de 400 €, ou une chemise en matière technique qui divise même au bureau. Ssns compter le flux édito qui serait occupé par les articles de lancements !

À noter également que dans les faits, cette Retail line existe depuis un certain temps ! Eh oui, souvenez-vous... Il y a un an, nous vous proposions une paire de chaussures habillées, uniquement disponible en boutique, pour compléter nos costumes.

Si elles ont reçu un bon accueil, je ne pense pas que leur désirabilité justifie un lancement Web. Cela nous a permis de prendre la bonne décision et m'a ainsi conforté dans l'idée de développer cette Retail Line.

En tout cas, je tiens à remercier du fond du coeur les membres de notre forum qui se sont montrés très compréhensifs et d'un grand soutien dans cette initiative, alors que la majorité ne sont pas parisiens !

Vous avez un rôle important à jouer, on compte sur vous !

La question qu'on se pose tout le temps :

Est-ce que ça va vous plaire ?

Est-ce que cette pièce a un réel intérêt pour vous, au-delà même d'un simple coup de coeur qu'on a pu avoir ? Eh bien ça, c'est donc vous qui allez nous le dire !

Les pièces de la Retail Line sont soit :

  • des déclinaisons de modèles que l'on a déjà sorties,
  • des pièces au design un peu plus fort, où l'on sort du cadre des "basiques",
  • des pièces à la matière très coûteuse.

Cela permet aussi de compléter l'offre en boutique qui n'était pas assez diversifiée selon nous. Une raison de plus pour venir nous faire un coucou encore plus souvent. 😉

Il n'y a pas de BonneGueule sans communauté. Chaque fois, c'est vous qui nous aidez à nous améliorer. L'objectif ici est de collecter tous vos retours pour sortir des pièces pensées dans le moindre détail.

retour-client-bonnegueule

N'hésitez pas à nous faire des retours complets et détaillés avec votre ressenti personnel :).

À chaque lancement, on est ravis de connaître les petits détails qui vous ont plu (ou non) et potentiellement, ce qui a pu vous déranger. Vos feedbacks sont pris très au sérieux, vous pouvez être sûr que chaque suggestion d'amélioration est entendue  !

Alors n'hésitez pas, dites-nous tout ce qui a pu vous passer par la tête au sujet de ces pièces ! Le bon comme le mauvais :). C'est encore une fois vous qui allez nous aider à nous améliorer.

À terme, l'idée serait de pouvoir directement vous faire tester nos prototypes avant la commercialisation d'un nouveau vêtement. Les retours récoltés seront d'autant plus légitimes et permettront de sortir des pièces hyper finies. Vous impliquer dans le processus de création est très important à nos yeux.

Concrètement, je vais trouver quoi comme pièce ?

Pour le moment, deux pièces sont arrivées, le cardigan et le sweat Toki kaki.

Le sweat kaki est exactement dans la même matière que notre sweat gris. Je ne vais donc pas rentrer dans les détails car j'ai déjà écrit l'article expliquant ma vision de cette pièce, et on a posé plusieurs photos de cette pièce sur le compte Instagram de la boutique.

Mais pour le fameux cardigan cité dans l'introduction de cet article, les choses sont différentes...

Un cardigan 50% Superyak 50% laine mérinos

Une matière exceptionnelle ! La laine de yak est chaude en hiver. Elle est très souple, bien douce et ne gratte pas.

yak-matiere-boutique

Notre cardigan est composé à 50% de laine de yak et 50% de mérinos.

C'est vraiment le coeur qui a parlé pour le coup, j'adore la couleur et la matière. On ne compte pas en écouler des centaines et des centaines (il coûte 450 €), mais c'était un plaisir de développer cette pièce et on a très envie de voir si vous y êtes réceptifs.

On parle ici d'une cote ottomane : un point de tricot très dense, qui utilise beaucoup de matière et se révèle redoutable contre le froid. Par exemple, je l'ai porté jusqu'à 8°C avec juste une chemise en-dessous, et ça passe sans problème. Et j'ai pu le garder à l'intérieur à température normale, sans que ce ne soit gênant, avec cette chaleur enveloppante très agréable.

Il se situe entre un mini blouson bien chaud et un cardigan. La laine étant un très bon isolant, les écarts de température sont bien gérés.

cardigan-yak-boutique-3

Les manches sont volontairement longues pour être portées repliées, tout simplement pour les déplier et protéger vos mains quand il fait très froid. C'est le genre de petit gimmick qu'on peut explorer sur cette ligne, sans craindre qu'on me reproche d'avoir fait des manches démesurées.

On est sur du très haut de gamme à prix juste : cette pièce a certes un coût, mais je pense que sur une telle qualité, elle serait vendue au moins deux ou trois fois plus cher dans une grande maison. On est dans du luxe, du vrai de vrai, rendu plus accessible. 

J'ai bien conscience que cela représente un sacré budget, c'est pour ça que je l'ai intégré à la Retail Line. Le prix s'explique plutôt facilement : le fil de laine Superyak coûte plus cher que notre mérinos habituel, et il est utilisé en plus grande quantité, dans des jauges plus épaisses pour certaines parties du cardigan.

Les expérimentations à venir

Dans les autres pièces à venir, on vous proposera aussi des accessoires, comme par exemple des bonnets en laine de mérinos.

De la petite maroquinerie également, ainsi que des pièces plus fortes comme le pantalon en laine donegal de chez Botto - de la même couleur que notre blazer - ou encore la version bleu-nuit de notre softshell.

On va aussi sortir une chemise blanche technique, conçue dans une matière habituellement réservée aux maillots sportifs. Elle est donc très, très stretch (parfaite si vous faites beaucoup de muscu) et évacue la transpiration comme aucune autre matière.

Elle divise en interne mais je suis persuadé qu'elle peut apporter une vraie plus-value. J'ai reçu pas mal de compliments dessus mais Geoffrey trouve le rendu un peu féminin. Ça sera à vous de trancher !

On vous l'a dit, on veut tester des choses !

Toutes ces pièces seront disponibles entre décembre et mars 2017. Pas de dates de sortie précises, ça dépend vraiment du nombre de prototypes. On ne veut pas non plus se mettre de pression sur une deadline, on en a déjà suffisamment assez avec les lancements Web.

Où trouver les pièces de la Retail Line et comment se tenir au courant ?

Le principe étant de pouvoir sortir des pièces aléatoirement, de manière plus flexible, il n'y a pas de calendrier de sortie. Les lancements se feront de manière irrégulière car, comme j'ai insisté, on fonctionne à l'envie et au coup de coeur.

Elles seront présentes dans nos boutiques à Paris  et à Lyon . On a décidé de ne pas présenter ces pièces lors des showrooms, puisqu'elles ne seront pas présentes sur le site.

On a bien conscience que certains pourront se sentir frustrés par l'exclusivité en boutique mais je pense que c'est l'endroit parfait pour vous faire tester de nouvelles choses. Antoine et Agathe à Paris, ou Céline et Alexis à Lyon, seront là pour répondre à toutes les questions que vous pourrez vous poser sur ces pièces !

yak-boutique-bonnegueule-2

Même Agathe est jalouse du cardigan.

Et pour connaître les sorties quand elles arrivent, il suffit de suivre attentivement notre Instagram dédié ou... de passer en boutique !

Enfin, n'hésitez pas à nous partager toutes vos remarques et questions en commentaires. N'oubliez pas, vos retours sont précieux !

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.