Podcast BonneGueule #16 – Comment s’habiller pour sortir ?

/

Crédit photo : Rachel Saddedine pour Lexception.com

C'est une question que l'on s'est tous déjà posée... et sur laquelle nous nous sommes tous déjà ratés !

Bien évidemment, votre intuition est primordiale et il n'y a aucune méthode miracle. Cela étant, certaines pistes ont tout de même fait leurs preuves.

Dans ce podcast, on va donc se demander :

  • quelle est l'importance à accorder au contexte,
  • quels sont les trois grandes "occasions-types",
  • quel est la recette de Benoît pour un look en boîte de nuit, ainsi que notre avis à Luca et moi,
  • sur quels types de sneakers miser,
  • en quoi une surchemise constitue un bon compromis,
  • si une soirée en appartement permet plus de décontraction... et dans quelle mesure elle autorise plus d'audace,
  • quid du style sartorial...

Les références abordées

  • Y-3, gamme techwear d'Adidas avec la participation de Yohji Yamamoto,
  • Feit et ses sneakers haut de gamme faites-main.,

Comment écouter les podcasts BonneGueule ?

Pour le moment, ils sont hébergés sur notre chaîne Soundcloud (à laquelle vous pouvez vous abonner) qui est à mon sens le plus pratique, qu'on soit sur un ordinateur ou un téléphone.

Vous les trouverez également sur iTunes.

Comment écouter le podcast en hors ligne sur mon téléphone ?

Que vous soyez sur un iPhone ou sur un téléphone Android, c'est tout simple :

  • Sur iOs : vous avez une application d'Apple, installée nativement, qui s'appelle "Podcasts". Il suffit de taper "BonneGueule" dans le champ de recherche, de vous abonner et, suivant vos réglages, soit nos podcasts se téléchargeront automatiquement, soit vous pouvez le faire d'un simple tapotement. Apple a fait un guide très bien foutu sur l'utilisation de cette application pleine de ressources.
  • Sur Android : il existe pléthore d'applications équivalentes. Simon, le plus geek de l'équipe, utilise "Podcast & Radio Addict". Le principe est exactement le même : vous trouvez BonneGueule dans le champ de recherche, vous vous abonnez et vous téléchargez dans l'application.
  • PROCHAINEMENT : le podcast BonneGueule sera sur Deezer !

C'est votre podcast : on attend vos suggestions

Le format étant très facile à créer, nous sommes plus que jamais ouverts à vos suggestions de sujets. Pas besoin de 10h d'écriture et 5h d'illustrations ici : on peut être très réactifs.

N'hésitez donc pas à nous suggérer vos idées, même celles qui n'ont pas de rapport avec la mode masculine.

S'il y a un format où on peut faire de petites parenthèses au niveau des thèmes traités, c'est celui-ci. Et puis je me suis aperçu lors du Webinaire que ça m'amusait beaucoup de transmettre des choses sans lien évident avec le vêtement pour homme, même si on y revient forcément (Geoffrey aussi aime bien cet exercice).

On se voit dans deux semaines pour le prochain podcast.

A propos Rafik

Je suis fasciné par l'expression des contre-cultures et les mouvements underground. Tombé amoureux de la mode à 5 ans, je pense qu'elle doit rester un moyen d'expression, et non une course aux tendances. Et que ça reste entre nous, mais je suis un brin bling sur les bords.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Pierre – BonneGueule

    Oh tu sais, ça n’empêche pas certains. 😉

    Nickel pour ta tenue alors !

  • Zarock

    Merci pour la réponse 🙂

    Ça sera quelque chose de calme, on bosse tous demain haha.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Zarock !

    Ca va pas mal dépendre du style de soirée que vous faites d’habitude. Si ça a pas mal de chances de finir en beuverie dans des bars blindés, évite le blazer et les derby en daim, c’est pas impossible qu’ils prennent cher. Si vous êtes plutôt soirées posées, pas de souci pour ta tenue. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Tetsukun !

    Tu sais, pas mal de marques font des pièces qui pourraient être unisexes mais ne sont affichées que dans un rayon. 😉

    Pour la ref, Luca ne se souvient pas, mais notre Lucas (avec un s, celui-ci) affirme qu’il est aussi dispo dans le rayon homme, maintenant.

  • Nicolò – BonneGueule

    N’importe quand ^^

    Franchement, si tu es tellement fêtard que tu ne peux jamais être sur une seule fois de ne pas finir en boîte, il faut être prêt à assumer qu’une tâche puisse arriver…

    Personnellement j’ai développé des réflexes quasi surhumains pour ce qui est d’esquiver les verres qui se reversent par exemple, mais ça ne suffit pas toujours :p

  • Pierre – BonneGueule

    Je pense qu’on est tous passés par là un jour ou l’autre. 😉

    Et quand on a à faire sa valise pour partir loin longtemps (ce qui m’est déjà arrivé deux fois), on se rend bien compte de ce qu’on amasse et qui n’est pas forcément utile, que ce soit en vêtements ou pour le reste !

  • Pierre – BonneGueule

    C’est pareil pour tout, c’est la loi des 80/20 dont on parle régulièrement. Si on ne fait pas attention, on accumule trop de choses qui finissent par prendre la poussière. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Benoît n’est pas au bureau ces jours-ci, mais de mémoire, en 2 ans je ne l’ai vu porter au bureau que 4 ou 5 paires différentes, pas plus 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Yayotg !

    « en sneakers, sweatpant on est moins respecté que dans la tenue décrite ci-dessus. »

    Attention à ne pas tout mélanger. Je connais bien des milieux et des contextes (et pas forcément socialement moins élevés) où ce serait l’inverse.

    Il faut juste savoir s’habiller selon le contexte.

    Et le respect et l’écoute des gens reposent sur des choses qui passent bien avant le vêtement 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui comme quoi il faut vraiment s’entendre sur ce dont on parle quand on dit « sortir » hahaha :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Moustapha !

    Bah en fait c’est une pièce que tu trouves de temps en temps chez à peu près toutes les marques qui font du casual-workwear-chic

    De Carhartt au très coûteux RRL, en passant par A.P.C., Norse Projects, ou des petites marques comme Bleu de Paname…

    Ou encore chez les marques qui font du denim comme Naked & Famous.

    Les petits créateurs type Officine Générale…

    Puis dans les marques de workwear japonais comme Orslow…

    Comme c’est une pièce qui n’est pas un basique déclinable à foison, ce n’est jamais le coeur de l’offre d’une marque, donc je conseille de parcourir les eshops pour en trouver 🙂

    Par exemple l’Exception ou Centre Commercial.

  • Nicolò – BonneGueule

    C’est toujours une composante à ne pas négliger, mais attention à ne pas tomber dans un cercle vicieux.

    Le truc c’est que quand ton regard sur toi même compte plus que l’avis des autres, et que tu es en accord avec ce que tu veux et aimes, tu influences le regard des autres de façon positive… Ce qui te pousse encore plus à apprécier tes propres choix… Ce qui influence encore plus positivement le regard des autres….

    C’est plutôt ce « cercle vertueux » qui faut rechercher. 🙂

  • Cyril Fournier

    Hello,

    Merci beaucoup pour ta réponse très complète.

    Ça m’aide beaucoup et je vais appliquer tes conseils dès que possible ;-).

    😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Nico !

    Merci pour la suggestion (tu nous l’as déjà faite si je me souviens bien !)

    Le problème c’est que si on faisait ça on aurait soit :

    – Un format vidéo fait à l’arrache, ce qui est problématique quand on veut maintenir la qualité de nos contenus à un certain niveau…

    – Un format super long à faire, qui du coup ne sortirait plus du tout aussi souvent et perdrait toute sa spontanéité…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hé bien c’est une grande question.

    La vérité, c’est que, dans la plupart des milieux, il n’y a jamais de « vrai » moment approprié pour ça de nos jours, en dehors du boulot (où malheureusement la plupart des dresscodes impliquent pas mal d’austérité) et des évènements tels que le mariage, les galas etc…

    Le look sarto sera toujours légèrement en décalage avec les standards modernes. Et ce n’est pas grave puisque c’est de toutes façons une certaine « distinction » (de « se distinguer ») que ses amateurs recherchent aussi 🙂

    Quand tu arbores un look sartorial au quotidien, ou en soirée, encours toujours la possibilité d’être la cible multiples remarques, et selon qui est avec toi, et la mentalité des gens, tu peux autant t’attendre autant à des compliments tels que « woah, c’est super beau », « trop stylé comment tu es habillé aujourd’hui », qu’à des moqueries telles que le fameux « bah alors tu vas à un mariage ? » ou encore « oh le pingouin ».

    Tu noteras aussi que ces derniers cas de figure arriveront souvent quand il y a déjà une forme d’antagonisme / jalousie / incompréhension avec les gens.

    Alors sois cool, avenant, et sympa avec eux, et tu verras vite leurs regards interloqués amusés se transformer en « héh, c’est plutôt cool ton costume ! j’aime bien ton style » (Un des gros problèmes du tailoring c’est qu’il est associé à une forme de snobisme et de pédanterie dans l’esprit de nombreuses personnes… Il faut prendre sur soi et leur montrer qu’ils ont tort 🙂 )

    Mon conseil plus concret : porte un look sartorial de façon ponctuelle, quand tu en as envie. Fais le quand tu sais que la plupart des gens seront, au minimum, mieux habillés que d’habitude.

    Être le seul en costume dépareillé quand tous ses amis ont juste une jolie chemise, parce que l’on sort dans un bel endroit, c’est un petit écart, mais c’est pardonnable.

    Venir en costume à une soirée pizza – bières dans l’appartement d’amis d’amis, c’est déjà beaucoup plus loufoque. :p

  • Nicolò – BonneGueule

    C’est juste que tu as plus de chances de faire tomber et de perdre tes effets personnels.

    Justement parce que les poches sont plus accessibles ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tomver !

    Oui, il y a effectivement le souci de ce que tu risques de faire subir à tes pièces.

    D’où l’importance d’essayer au maximum de prévoir quel genre de soirée tu t’apprêtes à passer, et t’habiller en conséquence !

    Les pièces déperlantes sont aussi très sympa pour ces situations. Je me suis amusé à renverse une bierre entière sur notre Softshell lors d’une soirée sur les quais de seine, juste pour une démonstration à mes amis haha :p

    Tu as aussi de plus en plus de matières avec une dimension technique / déperlante chez les tailleurs (j’en ai vu des pas mal chez Lanieri récemment) très appréciée des amateurs de vin rouge haha. De quoi porter un beau pantalon ou blazer avec peu de risques de le tâcher.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Axel !

    Disons que vu que les poches des chinos sont généralement moins bien plaquées que celles des jeans, ce que tu as dedans risque de se faire la malle plus facilement quand tu danses, par exemple. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Jérémy !

    Clairement, c’est plutôt pratique d’avoir quelques paires qui ne craignent pas trop, ce serait dommage de flinguer des Feit pendant une soirée un peu trop arrosée. Après, ça dépend aussi des gens, certains s’en tirent toujours inexplicablement bien avec leurs fringues, alors que pour d’autres c’est moins ça. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Florian !

    Merci pour ton retour sur le format ! Ce n’est une mince affaire pour personne au début, mais tu vas voir, avec un peu de temps ça devient plus simple. 😉

  • Florian.A

    Super ce plus long format.

    J’essaie d’améliorer ma façon de m’habiller (ce n’est pas une mince affaire).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello F4DE !

    Des syndromes comme ça, il y en a un paquet ! Pas évident de savoir comment s’habiller pour une occasion si on ne s’y connaît pas beaucoup de base. 😉

  • F4DE

    L’autre version du syndrome du nouvel an c’est le syndrome de la soirée de fin d’année au lycée.
    Heureusement que je connaissais déjà BG à l’époque^^